Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

La validation du N1 et les 4 plongées en milieu naturel


    Messages recommandés

    On va dire qu'on voit des N2 formés a 20m par un E2, certifiés avant la fin de la formation pour aller faire qqplongées a 40m avec le même E2.

     

    Après on est d'accord c'est très limite.

     

    E2 pour former jusqu'à 20m avec un E+ sur place,et obligatoirement un E3 et plus pour valider c'est écris noir sur blanc dans la MFT de la 2 F:biere:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 67
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

     

    Je ne m'étendrais pas car rubrique "accidents" et pas "polémique" mais demander 4 sorties MN pour valider un N1 c'est à coup sûr diviser par 2 le nombre de licenciés.

    -vous savez que 70% des prétendants au N1 ne sont la que pour pouvoir plonger aux maldives 3 mois plus tard et ne reviendront pas ensuite en structure

    -soit tu leur fais faire 4 baptemes et ils ne mettront pas les pieds ds un club, soit tu fais 4 vraies plongées de validations et je ne vois pas la différence avec ce qui se fait actuellement

    -quand tu plonges avec un vrai débutant peut etre faut il seulement s'en occuper de manière exclusive : ma femme vient d'avoir son n1 piscine, elle adore l'eau mais n'est pas du tout a l'aise sur sa stab. Et bien je laisse évidemment l'instructeur agir, c'est le patron mais je ne suis jamais a plus de 2m d'elle et je check en permanence : je plonge pour elle quand elle est là.

     

    Ca tombe pile.

    Je rentre d'une sortie mer ou on vient de finir 4 plongées pour valider définitivement le N1 de 6 jeunes de college et leurs profs.

    Formation piscine + 4 mer.

    Les différences : flottabilité, lestage, palmage, poids, équilibrage, visi, courant et les bestioles du cours de bio .. que des trucs pas faisable en piscine ou alors très différent.

    la semaine dernière c'était départ du bord, aujourd'hui départ bateau .

    Les différences sont clairement visibles entre la 1ere plongée mer et la 4e.(et là on est à un niveau minimum).

    Ayant formées de centaines de N1 en piscine (club de l'intérieur + Paris), il ne faut pas se leurrer, un formation type N1 intensive + fosse intensive ne suffit pas à faire un N1 mer.

    En fosse champion du monde, mais avec une combi, les premières plongées sont difficiles.

    Le MFT prévoit clairement 4 plongées MN pour que le N1 puisse être considéré comme un N1, donc plongées d'adaptation basées sur la carnet de plongée, c'est évident.

     

     

     

     

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    en effet la réglementation de le permet.

    Reste que pour enseigner la gestion de la stab et le réflexe expiratoire dans 3m de flotte, faut quand même être sacrément créatif.

     

    Après, on revient dans un des gros points faibles de nos cursus de formation, en théorie :

    - l'intégralité des exercices du N1 sont réalisés à 6m

    - Ceux du N2 sont à 20m

    - Ceux du N3 à 40m.

     

    A mon sens il faudrait imposer un certain nombre de plongées à la profondeur maximale des prérogatives. Mais les clubs sont contres car ca pose des problèmes d'encadrement puisque les E2 ne peuvent plus enseigner le N2 et il faut des E4 pour le N3...

     

    Tiens ca tombe bien. J'ai eu ce jour une petite discussion ou on me soutenait la même chose.

    Est ce que tout le monde à la même interprétation restrictionniste du MFT pour le N1.

    Moi j'en suis "les exercices de N1 à 20m (PE20) sont transposés pour le N2 (PE40) à 40m; et pour le PA20 (20m) on trouve les exercices de remontée"

    L'interprétation limitative serait-elle due au "francais approximatif" de la phrase du MFT. (validation à 6m max par un E1).

    .

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    L'interprétation limitative serait-elle due au "francais approximatif" de la phrase du MFT. .

     

    français approximatif? J'ai beau retourner les phrases dans tous les sens, je ne vois pas comment leur donner le sens que tu leur prêtes ici:

    N1: "L'enseignement et la validation des compétences s’effectuent dans l'espace 0–6m par un E1 minimum."

    N2: "L'enseignement et la validation des compétences s'effectue dans l'espace 0–20m par un E2 minimum"

    N3: "L'enseignement et la validation des compétences 4 à 7 s'effectue dans l'espace 0–40m par un E3 minimum"

     

    (NDLR: les différences d'accord sujet-verbe sont d'origine)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ...

    , je suis n1, j'ai le droit de plonger avec 3 autres n1 etc..."

    ​​​

    Ca c'est un abus de langage et de compréhension qui peut ressortir d'un cours de "Réglementation"

    "Le 4" c'est un maximum imposé par la loi, pour la composition de la palanquée, sous la responsabilité du DP, fonction des compétences réelles des plongeurs et du milieu.

    Quatre N1 Piscine qui débarquent, c'est suicidaire dans la même palanquée.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    D'ailleurs ils t'ont écouté mais pour l'apnée :cool:, il existe un brevet apnéiste indoor à la CMAS et à la FFESSM.

     

    Ok mais ce sont quasi 2 activités différentes. Dans mon club tres peu d'apneistes font de "la mer", mais quasi tous ont une bonne activité "piscine" de bon niveau.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    dans mon club, pas de contrat moral.

     

    le plongeur est formé en piscine et en fosse

    il est validé en piscine et en fosse

    mais n'a pas de carte attestant cette validation

    une fois qu'il a réalisé 4 plongées en mer avec nous (ou ailleurs) alors le niveau 1 lui est délivré

     

    donc pas de niveau 1 déclaré tant que les 4 plongées en mer ne sont pas réalisées.

     

    On fait pareil, avec les épreuves à 6m.en mer (mais si on validait au sens MFT, ca serait 2m en piscine)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    français approximatif? J'ai beau retourner les phrases dans tous les sens, je ne vois pas comment leur donner le sens que tu leur prêtes ici:

    N1: "L'enseignement et la validation des compétences s’effectuent dans l'espace 0–6m par un E1 minimum."

    N2: "L'enseignement et la validation des compétences s'effectue dans l'espace 0–20m par un E2 minimum"

    N3: "L'enseignement et la validation des compétences 4 à 7 s'effectue dans l'espace 0–40m par un E3 minimum"

     

    (NDLR: les différences d'accord sujet-verbe sont d'origine)

     

    Oui c'est ca , avec la phrase d'apres qui parle d'adaptation progressive à la profondeur.

    Outre le fait, signalé par Matt ci-dessus que cela conduit à valider des compétences pour un niveau autre mais surtout largement différent (cas typique à peine exagéré : acharnement sur 10-12 plongées à coups de remontée de 20m, et "OK c'est bon " maintenant vous allez pouvoir aller à 40).

     

    Le problème apparait clairement à la lecture du MFT pour le PE40 dont les exercices de sécurité sont à faire dans la zone des 40 par un E3 (au moins c'est clair)

    Exercices qui sont sont les mêmes que ceux demandés pour le N1 (à 20m mais validés à 6) et transposés dans la zone 20-40.

    Exercices qui n'ont aucun rapport (remontée par exemple) avec ceux à faire dans le cadre de l'autonomie du N2 (ou PA20).

     

    Sur le web on peut trouver des plans de formation PE40 en 4 plongées progressifs avec les exercices standards type N1 mais à 20, 30, 35, 40 qui sont dans la continuité de la formation N1 avec validation des exos à 6, 12, 18.

    Là au moins c'est cohérent et sécurisé. et on peut travailler l"autonomie 20m avant, ou après ou pas.

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Lors de ma formation initiale les choses étaient claires. Formation en piscine de quelques mois et dès que possible plongée en gravière normalement si t'es pas nulle après 2 sorties (4 plongées) tu étais validé N1… Certain avait besoin de plus….

     

    La première sortie en mer a été par la suite mais nous étions déjà validé… Nous maitrisions pas mal de choses.. nous n'avions plus qu'a integrer les spécificités ( bateau, courant, houle, changement de lestage… bref pas grand chose lorsque le reste est maitrisé) que du bonheur :)

     

    Oui mais c'était déjà MN suivi de MN

    Le passage maillot de main à 2m vers combi 7mm à 6m en mer ce n'est pas la même musique. Ce n'est pas une énorme adaptation et cela peut prendre au moins 2 plongées sur les 4 "prévues"

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je ne peux m’empêcher de glisser le programme de formation au N1 FFESSM proposé par un organisme :

     

    Stage de quatre jours comprenant 6 plongées réparties comme suit :

    • première plongée à 6 mètres de profondeur.
    • 2 plongées entre 6 et 12 mètres de profondeur.
    • 2 plongées entre 12 et 20 mètres de profondeur.
    • une dernière plongée d’évaluation sur 20 mètres de profondeur.
      C'est pas standard MFT, (quoique) mais c'est une bonne approche du 1er niveau de plongée.
      On dirait presque un OW.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    C'est pas standard MFT, (quoique) mais c'est une bonne approche du 1er niveau de plongée.

     

    A lire ça je dirais que ça ne me dit pas grand chose du contenu de cette formation: la profondeur maximale atteinte lors d'une plongée ne dit rien du contenu.

    C'est une bonne chose de faire une accoutumance progressive à la profondeur.

    C'est parfaitement compatible avec une formation de quelque chapelle que ce soit FFESSM, FSGT, PADI ou autre RSTC.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    C'est la même profondeur qu'un baptême en France et le moitié d'un baptême ailleurs. Ça ne me semble pas problématique.

     

    Donc on emmène directement un élève en début de formation N1 à 6m ?

    Quel est l'organisme qui propose ce programme ?

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Précisément la base du type de programme que l'on déroule pour former un N1 en 3 jours et 6 plongées en milieu naturel. Il ne reste plus au formateur qu'à combler techniquement la succession des espaces d'évolution ainsi répartis.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 2 082
        Le vote est anonyme. Il n'a seulement pour but que d'avoir une photo du sentiment le plus répandu parmi les plongeurs présents sur P.com Bien entendu, c'est en l'état des connaissances à ce jour.
      • 83
        Bonjour, Suite à l'intention des USA d'interdire les ordinateurs et téléphones portables en cabine sur les vols à destination ou en escale dans le pays, nous nous demandions s'il est possible d'aller en Polynésie sans passer par les Etats-Unis. Si vous avez déjà tenté le coup, est-ce beaucoup plus cher et beaucoup plus long ? Merci d'avance pour vos réponses.
      • 6
        Salut,   d'habitude je mets les batteries de mon inspi à charger quand j'y pense, soit longtemps après la plongée quand la tête est sèche mais là je viens de le mettre à charger en rentrant de plonger et pas moyen: dès que je le mets en charge, il s'allume et me casse les pieds car évidemment la PPO2 est à 0.21...   Ça vous le fait aussi quand la tête est humide ou c'est moi qui ai un problème?   Évidemment j'ai bien séché les capteurs de la console et d'ailleurs il
      • 95
        bonjour à tous,   je sais que nombre d'entre vous vont encore subir les affres du confinement, plus ou moins "allégé", durant quelques semaines, mois .... mais je vous propose de raconter ici, dès que vous le pourrez, vos premières bulles (ou non) de "déconfinés". Nous avons la chance de pouvoir nous remettre à l'eau depuis quelques jours, ici en Polynésie.   Pour ma part, c'est en famille que ça s'est passé. Dès l'annonce de la réouverture réservation fut faite dans not
      • 20
        https://fr.aqualung.com/fr/SU853.html?gclid=Cj0KCQjwsqmEBhDiARIsANV8H3YWP2vFiiM_UGwOivfYx854b0TgP4DDcTiVz4gE96A7UkV_YNbeGBQaAlaLEALw_wcB   C'est parti !  Il était grand temps que les équipementiers de la plongée s'occupent de faire des combis avec le minimum de pétrole. On peut encore mieux faire, ce Yulex aurait 85% de caoutchouc naturel mais c'est un début !
    ×
    ×
    • Créer...