Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
speedcat18

Gonflage des Blocs dans l'eau pour les maintenir à température ambiante

    Messages recommandés

    Bonjour à tous,

    Je gonfle les blocs dans mon club et lorsque j'ai le temps, ou pour mes blocs perso, je les gonfle parfois en les mettant dans une grande poubelle d'eau à température ambiante. Le but est de créer une masse d'eau qui absorbera l'élévation de température des blocs lors de leur gonflage afin que la pression finale du gonflage soit la même que la pression après retour des blocs à température ambiante. J'ai en général d'assez bons résultats avec cette technique (je ne perds en général pas plus de 10 bars sur des blocs gonflés à 230 bars alors que sans l'eau j'en perds au moins 30 en gonflant de la même façon).

    Le problème, et donc ma question, est qu'un E4 m'a fait remarqué (sûrement à juste titre) que cela entrainait des contraintes très importantes sur le métal des blocs et que je ne devrais plus procéder ainsi. J'ai pourtant vu au moins un site de gonflage pro (voire très pro : trimix, nitrox etc ...) qui procédait ainsi avec même une cuve isotherme ...

    Bref j'aimeras savoir si vous avez une opinion sur cette technique car je ne trouve rien en ligne ...

    Est-ce dangereux ? Y a-t-il des risques sur le long terme pour les blocs ?

    Merci de votre participation ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    'un E4 m'a fait remarqué (sûrement à juste titre) que cela entrainait des contraintes très importantes sur le métal des blocs et que je ne devrais plus procéder ainsi.

    Encore un Dieu qui sait tout sur tout :tromaran: .

    Au contraire tu évacues mieux les calories du métal donc tu réduits les éventuelles contraintes du métal :hehe: .

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    donc tu réduits les éventuelles contraintes du métal :hehe: .

    Ben non, les contraintes sont dues à la différence de température entre paroie interne et externe, qui est augmentée.

     

    Sinon pour ce qui est du gonflage dans l'eau, ca sert à peu près à rien d'après ceux qui avaient fait les calculs ailleurs.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ben non, les contraintes sont dues à la différence de température entre paroie interne et externe, qui est augmentée.

     

    Sinon pour ce qui est du gonflage dans l'eau, ca sert à peu près à rien d'après ceux qui avaient fait les calculs ailleurs.

    Euh t'es certain la ? j'ai un très gros doute la T° extérieur sera "constante" la T° intérieur ne montera pas beaucoup puis le Delta T° Gaz / metal est important et favorisera l'évacuation vers 'extérieur...

     

     

    Tu parles de quels calculs et par qui ?

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il me semble surtout avoir entendu dire que c'était interdit, mais je dois dire que je n'ai aucune source fiable...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il me semble surtout avoir entendu dire que c'était interdit, mais je dois dire que je n'ai aucune source fiable...

     

    Va dire ça dans le Lot...

    :rolleyes:;):tromaran:

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Va dire ça dans le Lot...

    :rolleyes:;):tromaran:

     

    C'est exactement pour ça que j'ai eu cette idée ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ben non, les contraintes sont dues à la différence de température entre paroie interne et externe, qui est augmentée.

     

    Sinon pour ce qui est du gonflage dans l'eau, ca sert à peu près à rien d'après ceux qui avaient fait les calculs ailleurs.

     

    Ca dépend peut être de la température de l'eau ? :)

     

    Sinon, je fais ça aussi quand je booste de l'o2. Une poubelle, de l'eau et hop !

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je trouve le sujet interessant… mais la il va falloir des faits, des références sur des textes de lois, des études scientifiques, des normes ...bref du concret…

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je trouve le sujet interessant… mais la il va falloir des faits, des références sur des textes de lois, des études scientifiques, des normes ...bref du concret…

     

     

    Je suis aussi tout à fait d'accord et le problème c'est que pour l'instant, je n'ai que des on dit ou des histoires qui datent ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour info, il me semble que c'est comme cela que l'on procède parfois pour le test d'épreuve durant la requalification.

    Car en cas de fuite ou de pète, c'est bcp moins dangereux pour les agents.

     

    Par ailleurs cela diminue l'élévation en température du bloc, d'où l'écart chaud / froid moins important.

     

    Sujet déjà traité :

    https://www.plongeur.com/forums/forum/le-matériel-de-plongée/le-coin-du-matos/38199-gonflage-du-bloc-dans-l-eau-plutôt-qu-à-lair-libre

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pour info, il me semble que c'est comme cela que l'on procède parfois pour le test d'épreuve durant la requalification.
    une épreuve à l'air ??!!?? :eek:

     

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    une épreuve à l'air ??!!?? :eek:

     

     

    J'ai écrit cela quelque part ? Toujours dans la lecture rapide et la critique inutile ce PMK

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pour info, il me semble que c'est comme cela que l'on procède parfois pour le test d'épreuve durant la requalification.

    Car en cas de fuite ou de pète, c'est bcp moins dangereux pour les agents.

     

    l'épreuve se fait en hydraulique

    on aurait donc une fuite d'eau dans un milieu aquatique, et on ne verra rien.

    vu que c'est une épreuve hydraulique, ça ne pête pas, ça se fend...

     

    et vu les normes, les agents sont loin, derrière un mur...

     

    bref, tu as une opinion, basée sur du rien.

    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

     

    Ca dépend peut être de la température de l'eau ? :)

     

    Sinon, je fais ça aussi quand je booste de l'o2. Une poubelle, de l'eau et hop !

     

    Mais pour l'O2, c'est effectivement refroidi à l'eau, y compris dans les stations de gonflage spécifiques qui n'existent plus depuis la capture du monopole de distributon. C'est avec de l'eau car c'est moins cher, très stable dans le "plus sûr" mais surtout pour faire baisser le risque d'incendie par le phénomène adiabatique qui n'existe pas avec l'air. Une station de remplissage d'O2 industriel, médical c'est un gros booster mais le refroissement est surtout important sur le circuit et est moindre sur le contenant souvent négligé et/ou non effectué.

     

    Pour l'intérêt de gonfler les blocs dans un bac d'eau, il y a longtemps de ça, j'avais discuté de ce sujet avec un des ingénieurs de la DRIRE qui s' appelait Service des Mines (donc assez vieux) venu inspecter une station de requalification de contenants d'air comprimé et de remplissage O2 pour renouvellement de délégation.

    Son discours sur le remplissage des blocs dans un bac d'eau, c'était surtout "on ne le demande, ni l'oblige pas alors pourquoi le faire ?"

     

    Maintenand, les gonflages dans un bac d'eau c'est quelque chose qui avait coutume dans les années 80-90 qui a été abandonné petit à petit avec le rajeunissement des techiciens "compresseur". C'est un moyen comme un autre, mais c'est le plus sûr de se mouiller les pieds et les manipulations des blocs qui peuvent être traînés à sec doivent être soulevés en bac d'eau. Ce qui est intéressant ou peut passer pour 1 ou2 ou 3 blocs devient difficile pour 10-20 ou 30.

     

    Pour avoir bénéficié de ces remplissages "à façon" l'eau des bacs rarement changée et qui servaient aussi à tout, rendaient les blocs dans des "états" !...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...