Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Mares HORIZON Circuit semi fermé


    Messages recommandés

    L'injection permanente, c'est quel gas?

    De l'O2 et c'est le solenoid qui gére la PPO2, ou c'est un NX ?

    En fonction de quoi l'éléctronique fonctionne ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 293
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Alors oui et non. En CCR on considère plonger à PpO2 fixe, généralement fixé à 1,3b (pour du "loisir"). à 40m, ça équivaux à plonger avec un nitrox 26% à 50m ça équivaut à un Nx 22%

    Bonjour, J'ai donc un feedback d'un plongeur REVO 3 mini qui utilise l'horizon pour maintenant toutes ses plongées <= 40m. A telle point qu'il réfléchit à revendre son REVO (1 mois avant

    En fait j’en ai parlé dans un poste précédent ou ma difficulté est de savoir mettre et dosé correctement là chaud. Le montage/démontage est tellement simple que j’en ai pas vu un sujet.  Entretien par

    Posted Images

    le deux gaz sont branchés sur un "common rail".

    le gaz de fond à une pression de sortie < au gaz de déco.

    en début de plongée le gaz de déco est fermé.

    ppO2 ou NX cela reviens au même mais du point de vue utilisateur la machine maintien un NX que tu définies avant la plongée.

    Pendant la plongée tu peux le modifié à ta convenance.

     

    si ta bouteille est 99% O2 alors tu ne peux et ne dois l'ouvrir que entre 0 et 6m (bail out et sur injection pendant le check de fonctionnement qui a lieu toutes les 10 minutes)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, dangue a dit :

    L'injection permanente, c'est quel gas?

    De l'O2 et c'est le solenoid qui gére la PPO2, ou c'est un NX ?

    En fonction de quoi l'éléctronique fonctionne ?

    Extrait du manuel (si ça t'éclairci)

     

    Le recycleur à circuit semi-fermé (SCR) à flux variable
    L’Horizon de Mares est un recycleur à circuit semi-fermé (SCR) actif, avec des débits variables visant à maintenir la fraction d’oxygène recherchée dans la boucle respiratoire. Pour parvenir à une FO2 constante dans la boucle, le recycleur à circuit semi-fermé (SCR) doit constamment modifer le débit entre 5 et 30 l/min, en fonction du taux métabolique du plongeur. Par exemple, si le plongeur moyen métabolise +/- 1 l/min d’oxygène au cours d’une plongée détendue, et utilise un mélange EAN 30 alors que sa « fraction d’oxygène cible » est de 25 %, la consommation de gaz. sera de 14 l/min (voir tableau 2.3.3.)
    L’Horizon de Mares maintient un débit minimal de 5 l/min par l’orifce, à tout moment. Au cours d’une plongée, la fraction d'oxygène dans la boucle est mesurée en permanence. 
    Lorsque cette fraction descend au-dessous de la valeur définie, une soupape contrôlée par  électronique, ou « injecteur électronique », s’ouvre. Elle injecte du Nitrox dans la boucle respiratoire, jusque ce que la fraction d’oxygène ait augmenté et atteigne la valeur défnie.
    • La fraction minimale définie est de 23 %
    • La fraction maximale définie est la véritable fraction de la bouteille moins 3 %
    Par exemple, si la fraction d’oxygène dans la bouteille est de 36 % (EAN 36), la fraction cible 
    (valeur défnie) peut être fxée à n’importe quelle valeur entre 23 % et 33 %. Il y a une exception à cette règle. En surface ou à proximité de la surface, nous préférons que la fraction d’oxygène soit beaucoup plus haute que 21 % dans la boucle respiratoire. Le contrôleur de l’Horizon de Mares maintient la FO2  de la boucle à un minimum de 25 %. Cela signife que l’appareil outrepasse la valeur définie indiquée par l'utilisateur si celle-ci est inférieure à 25 %.
     

    Et le schéma issu de la notice

    Schéma.jpg

    Modifié par Rick76
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, generalpingouin a dit :

    Je précise un peu ma question... Est-ce qu'il peut y avoir un soucis... si tu connectes par exemple du NX32 depuis une bouteille qui n'est pas O2Clean... et ensuite sur la plongée suivante tu veux mettre du NX50 sur le connecteur fond ?

     

    Parce que sinon tu es soit obligé de seulement utiliser avec tes propres bouteilles O2Clean quelque soit le mélange... soit obligé de limiter ton gaz de fond a NX40 si tu utilises les bouteilles de club... Ou avoir 2 détendeurs que tu switch suivnat la config.

    Je crois que les 1ers étages sont en M26 justement pour "éviter" de monter des blocs non "oxyclean"

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 16 heures, Rick76 a dit :

    Extrait du manuel (si ça t'éclairci)

     

    Le recycleur à circuit semi-fermé (SCR) à flux variable
    L’Horizon de Mares est un recycleur à circuit semi-fermé (SCR) actif, avec des débits variables visant à maintenir la fraction d’oxygène recherchée dans la boucle respiratoire. Pour parvenir à une FO2 constante dans la boucle, le recycleur à circuit semi-fermé (SCR) doit constamment modifer le débit entre 5 et 30 l/min, en fonction du taux métabolique du plongeur. Par exemple, si le plongeur moyen métabolise +/- 1 l/min d’oxygène au cours d’une plongée détendue, et utilise un mélange EAN 30 alors que sa « fraction d’oxygène cible » est de 25 %, la consommation de gaz. sera de 14 l/min (voir tableau 2.3.3.)
    L’Horizon de Mares maintient un débit minimal de 5 l/min par l’orifce, à tout moment. Au cours d’une plongée, la fraction d'oxygène dans la boucle est mesurée en permanence. 
    Lorsque cette fraction descend au-dessous de la valeur définie, une soupape contrôlée par  électronique, ou « injecteur électronique », s’ouvre. Elle injecte du Nitrox dans la boucle respiratoire, jusque ce que la fraction d’oxygène ait augmenté et atteigne la valeur défnie.
    • La fraction minimale définie est de 23 %
    • La fraction maximale définie est la véritable fraction de la bouteille moins 3 %
    Par exemple, si la fraction d’oxygène dans la bouteille est de 36 % (EAN 36), la fraction cible 
    (valeur défnie) peut être fxée à n’importe quelle valeur entre 23 % et 33 %. Il y a une exception à cette règle. En surface ou à proximité de la surface, nous préférons que la fraction d’oxygène soit beaucoup plus haute que 21 % dans la boucle respiratoire. Le contrôleur de l’Horizon de Mares maintient la FO2  de la boucle à un minimum de 25 %. Cela signife que l’appareil outrepasse la valeur définie indiquée par l'utilisateur si celle-ci est inférieure à 25 %.
     

    Et le schéma issu de la notice

    Schéma.jpg

    Merci, c'est clair.... du coup c'est aussi pointu qu'un ECCR , une gestion complétement électronique ....

    On peut le piloter en manuel si électronique se met à déconner ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, dangue a dit :

    Merci, c'est clair.... du coup c'est aussi pointu qu'un ECCR , une gestion complétement électronique ....

    On peut le piloter en manuel si électronique se met à déconner ?

     

    D'un point de vue machine, oui en technologie c'est quasi identique (une ou deux redondances en moins) c'est pour cela que je pense qu'il est difficilement justifiable d'avoir un prix ECCR > à 2000 euros de plus que la version horizon Deco, et pour les MCCR impossible de proposer plus cher (de mon point de vue).

     

    Par contre en utilisation c'est tout autre, beaucoup moins de what if et problème potentiel même si l'électronique est mort du moment ou tu as une redondance pour la profondeur, le temps et le calcul des paliers (si plongée déco).

     

    Le solénoïde est inversé par rapport à un ECCR, il est fermé quand l'électronique le pilote --> sur une perte d'énergie, la machine injectera ton gaz au débit maximum en continue. donc pas vraiment de problème.

    et si elle bloque l'injection et que ton NX passe en dessous de ta consigne, alors dans ce cas là la procédure est bail out puis fin de plongée.

    En gros 99% des cas la procédure c'est bailout.

    Le seul cas est que tu t'es planté de GAZ de fond et qu'il est trop riche pour ta profondeur, il faut rester sur sa boucle et remontée à la bonne profondeur si un seul gaz, sinon préalablement vérifier que la bouteille de déco est fermé.

    Il n'y a pas de mode manuel car il n'y en pas vraiment besoin, (après vous pouvez forcer l'ADV en soufflant par le nez).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 5 heures, hougoul a dit :

     

    D'un point de vue machine, oui en technologie c'est quasi identique (une ou deux redondances en moins) c'est pour cela que je pense qu'il est difficilement justifiable d'avoir un prix ECCR > à 2000 euros de plus que la version horizon Deco, et pour les MCCR impossible de proposer plus cher (de mon point de vue).

     

    Par contre en utilisation c'est tout autre, beaucoup moins de what if et problème potentiel même si l'électronique est mort du moment ou tu as une redondance pour la profondeur, le temps et le calcul des paliers (si plongée déco).

     

    Le solénoïde est inversé par rapport à un ECCR, il est fermé quand l'électronique le pilote --> sur une perte d'énergie, la machine injectera ton gaz au débit maximum en continue. donc pas vraiment de problème.

    et si elle bloque l'injection et que ton NX passe en dessous de ta consigne, alors dans ce cas là la procédure est bail out puis fin de plongée.

    En gros 99% des cas la procédure c'est bailout.

    Le seul cas est que tu t'es planté de GAZ de fond et qu'il est trop riche pour ta profondeur, il faut rester sur sa boucle et remontée à la bonne profondeur si un seul gaz, sinon préalablement vérifier que la bouteille de déco est fermé.

    Il n'y a pas de mode manuel car il n'y en pas vraiment besoin, (après vous pouvez forcer l'ADV en soufflant par le nez).

    Merci pour l'explication ...Il me semble qu'Ils ont fait du trés compliqué  alors que faire un PSCR  loisir aurait été , il me semble tellement plus simple et facile à utiliser  ...peut étre pour avoir du SAV et vendre des cellules... 

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 3 minutes, dangue a dit :

    Merci pour l'explication ...Il me semble qu'Ils ont fait du trés compliqué  alors que faire un PSCR  loisir aurait été , il me semble tellement plus simple et facile à utiliser  ...peut étre pour avoir du SAV et vendre des cellules... 

     

     

     

    business is business 

     

    ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 7 minutes, dangue a dit :

    Merci pour l'explication ...Il me semble qu'Ils ont fait du trés compliqué  alors que faire un PSCR  loisir aurait été , il me semble tellement plus simple et facile à utiliser  ...peut étre pour avoir du SAV et vendre des cellules... 

     

     

     

    C'est un peu mon sentiment sur cette machine. L'argument mis en avant par Mares de la simplicité, je le trouve pas super au rendez-vous 😕 

    Après, si on met ça de côté, elle semble avoir son publique, ca permet à de nouveaux plongeurs de mettre le doigt dans le monde du recycleur, et ça je ne peux que m'en réjouir.

    J'ai un ami qui est en train de se faire former sur cette machine, il est possible que j'aille plonger avec lui le 23-24/01 pour voir ça en vrai :D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    L'argument est la simplicité en usage, la maintenance ce n'est pas vraiment très compliqué.

    Après ils auraient pu faire un PSCR mais de toutes les façons ils aurait du mettre des cellules et une électronique branché avec (Obligatoire pour être CE il me semble).

     

    Sinon ils avaient deux problèmes être grand public (donc maximiser la sécurité, et la facilités d'emploie, agréable dans l'eau...) et toucher un public plus avancé mais pas forcément TEC haut niveau (juste plongées avec décompression, d'un point de vu français c'est étrange du fait que les plongées déco s'est vu comme une plongée).

     

    Agréable:

      - Respiration : pour ce faire la machine est en légère surpression, ce qui permet d'avoir une respiration très facile, à telle point que je ne ressent une différence avec le détendeur qu'à l'expiration et elle est légère.

     - Bouteille : les plus petites possible, donc minimiser la consommation de GAZ.

     - le poids : le plus léger possible

     

    Sécurité: (le point ou je ne suis pas sur que l'on puisse le garantir facilement en PSCR)

       - Pour une consommation métabolique variant de 0.7 à 3 L/min garantir un Nx > 23 même avec un gaz fond NX 30 (c'est pour avoir une ppO2 à 40m en bail out de maximum 1.4) et entre 0-40m.

      - Avoir un bail out respirable au fond sans avoir à ce questionner.

      - Maximiser le temps de traverser de la chaud (ce point est possible en PSCR)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Un autre issue d'un PSCR est aussi la raison suivante:

    Etant donnée Que Mares est une compagnie européenne avec un gros marché en Europe, elle est dans l'obligation de faire une machine CE. Hors la norme CE oblige que tout recycleur soit capable de fournir un GAZ respirable (équivalent à 21% surface) dans la pire condition 3L/min de consommation d'O2.

     

    Pour maintenir un 21% avec un NX 30 il faut injecter 30L / min.

    Sur un PSCR le pire des cas est proche de la surface car pour avoir du 30L/min dans ces conditions il faut rejeter environ 30% (valeur retenu par un PSCR de kiss) de l'air respirer (20L/min au repos à 1L/min de conso meta, pour 3L/min vous devriez avoir une respiration entre 60 et 100 L/min). 

     

    Or 30% cela veut dire seulement une autonomie x3 donc de plus grosse bouteille pour la même plongée. mais surtout c'est sur dimensionné en profondeur (à 10m seul 15% suffirait...)

     

    Du coup il aurait fallu avoir un système permettant de régler ce rejet de gaz (soit électronique compliqué et quid de la fiabilité, ou manuel mais qui en voudrait?)

     

    La solution retenu semble la plus simple à industrialiser.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai eu une réponse du pourquoi deux bouteilles et 40m 25min max au fond.

    En fait avec une 7L vous n'avez pas assez de gaz pour faire vos pallier et sortir en cas de bail out au fond en fin de plongée, Il faudrait avoir une 12L, et il est plus agréable d'avoir deux bouteilles de 7 L.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @hougoul toi tu fais la formation normale ou extended ?

    Si j'ai bien lu la normale c'est 5 plongées (1+4) et l'extended 7 plongées.

    Mais j'ai pas bien compris si ce sont des formations complémentaires ou pas ? il faut faire d'abord et ensuite l'extended (12 plongées en tout ) pour pouvoir plonger avec 2 bouteilles ?

     

    Bon sinon je suis un peu deg en ce moment ... Ici plus moyen de plonger depuis le 7 janvier, on est en confinement municipal... ça devait se terminer ce weekend, mais ils ont prolongé d'une semaine (et la rumeur dit qu'on est partis pour prolonger plusieurs mois).

    :ckan:

    Enfin bon je pourrais toujours aller me mettre sous  l'eau dans la mer devant chez moi, j'ai encore de l'air dans une bouteille...

    Mais y a rien a voir devant, ils ont tout tué avec leur plage artificielle. :sniper:

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je fais l’extended. Normalement tu as une première plongée découverte la formation commence que si tu souhaites continuer. Extended 6 plongées,

    normale c’est 4 plongées.

     

    aujourd’hui c’était ma 3 ème plongée 1h15 sous l’eau (7°) avec 10 minutes de nages à 10 m en bail out+ la machine à 30 l\min.  On a vu un omble chevalier (je crois) et il me semble un féra 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 2
        Bonjour  j’ai des palmes super channel et à chaque plongée, je sens que la crampe au niveau du muscle arrière de la cuisse n’est pas loin, cette palme serait elle trop rigide ?  Donc je pense me diriger vers une palme plus souple si vous avez des informations à me fournir, merci à vous.
      • 20
        Bonjour à tous,   J'ai une lampe mares depuis un peu plus d'un ans, et l'autre jour en pleine plongée, je me suis apperçu que le réglage de l'angle du faisceau est bloqué,   Pourtant ma lampe est toujours rincée après une plongée, je la met dans une eau tiède environ 30 minutes et ensuite je la rince.   De quoi cela peut venir ? je pense du sel resté coincé... mais surtout comment y remédier ?   Suis-je le seul à avoir eu ce problème ?   Merci
      • 24
        Bonjour  J’ai reçu une semi étanche nova Scotia 7 mm . Avec mon humide Scubapro mono en 6,5mm pas de plomb , j’ai une wing tecline plaque inox 3 mm et un bi de 2x8,5 lts et en palier à 3 mts et 50 bars si je dégonfle complètement la wing je coule lentement mais sûrement. Donc d’apres mes recherches certains sites proposent de prendre du plomb et un autre ici c’est l’inverse , en semi il faut moins de plomb !  Vos avis m’intéressent. Merci  https://www.aquaparisplongee.fr
      • 4
        Bonjour, J'ai un pb d'interupteur sur une lampe mares eos 20 rz. La lampe est restée en position allumée jusqu'à ce que j'enleve la batterie. Quelqu'un peut il me dire comment accéder à l'interrupteur? Merci
      • 24
        Bonsoir, je possède un Nemo Wide, et à ma grande surprise le logiciel " dive organizer "est en Anglais.   Existe il une version en Français ? J'ai mal programmé mon ordinateur, et j'ai mes 2 premières plongée qui sont au Nitrox, peut on modifier les paramètres enregistré sur le logiciel ?   Merci.
    ×
    ×
    • Créer...