Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Formation N3 avec un Nitrox 32/68 : ok ou pas ?


Jerome100
 Share

    Recommended Posts

    • Replies 129
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Heu....

    Déjà, pas d'accord pour lire "Nitrox 32/68"....

     

    Après, la MOD du 32, c'est certes 40m, mais on planifie plutôt pour 32-33m.... (bon, OK, c'est la théorie, mais comme on a commencé par du "32/68"....)

     

    certains sont opposés au Nx, car moins narcotique, et on souhaite évaluer les reactions du plongeur à 40 et à l'air.

     

    Bref, à voir avec ton enseignant, c'est d etoutes façons lui qui décidera.....

    Link to comment
    Share on other sites

    Ce que Xabi veux dire de manière très poli c'est qu'en général quand on parle de Nitrox on ne donne que le pourcentage de dioxygène donc Nitrox32.

     

    En France la ppO2 max est de 1.6, les exercices du N3 se faisant uniquement dans la zone des 40m oui tu peux faire tout ton N3 au Nitrox. Ça serait même plutôt conseillé puisque tu vas faire beaucoup de remontés assistées. Mais en effet c'est à voir avec ton formateur.

     

    Pour ce qui est de tester la résistance à la narcose ce n'est pas à 40m qu'on te la testera donc ce n'est pas un problème. La narcose se testera plutôt aux alentours de 50 si un E4 t'y emmène, ce qui n'est pas obligatoire, d'ailleurs être très sensible n'est pas une contre indication à la reussite de ton N3.

    Link to comment
    Share on other sites

    certains sont opposés au Nx, car moins narcotique, et on souhaite évaluer les reactions du plongeur à 40 et à l'air.

     

    j'ai envie de dire "moins narcotique d'apres certaines theories", mais j'affirmerais pas qu'il y a une differencw

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonsoir. Est-ce possible d'utiliser un Nitrox 32/68 pour faire ma formation pratique N3 ?

     

    Bonjour @Jerome100 ,

     

    avec une phrase tu arrives à nous faire faire de longs développements. :top:

     

    Pour la terminologie: la notation 32/68 (O2/N) est ou était franco-française, elle n'apporte pas d'information utile et est source d'erreur avec la notation des trimix O2/He.

    A ma connaissance plus personne ne l'emploie encore, si même elle l'a vraiment été un jour à part dans un livre, tu peux donc l'oublier à mon avis.

     

    Pour le Nx32 en formation N3, 2 parties dans la réponse:

     

    - techniquement c'est faisable et c'est intéressant au niveau diminution des risques.

     

    - règlementairement ça dépend de la fédération avec laquelle tu passes ton N3 mais si c'est avec la FFESSM, de vieux blocages exigent encore le passage des niveaux à l'air et uniquement à l'air. Probablement pour la raison évoquée ci-dessus: évaluer la narcose du plongeur à 40m.

     

    Voir le MFT, rubrique généralités, 5° point de la première page:

    "Hormis les qualifications de plongée aux mélanges, tout ce qui relève de l'enseignement des brevets de plongée, du Niveau 1 au MF2, nécessite que les candidats plongent à l'air."

     

    Sauf à ne pas respecter le règlement fédéral, le niveau 3 se fait donc à l'air.

    Je ne peux qu'espérer, comme beaucoup, une évolution de ces vieux règlements que je trouve obsolète.

     

    Ceci dit, un Niveau 3 en plongeant à l'air ça se fait très bien et sans souci particulier.

    Edited by LGF
    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Heu ... la narcose se teste dès 30 m pour certains :trigolo:

     

     

    J'avais lu quelque part (je ne sais plus ou) qu'on pouvait ressentir les effets de la narcose à partir de 15m, véridique ou pas ?

     

    Ils veulent tellement être trop prudent, un jour on nous dira de faire attention à la narcose pendant les baptêmes.

     

     

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Ce que Xabi veux dire de manière très polie

    Je te remercie pour la litote :)

     

    ce n'est pas à 40m qu'on te la testera

    Ce n'est pas habituellement avec 2 verres d'alcool qu'on se considère comme fin cuit. N'empèche que dans les faits, l'impact n'est pas négligeable...

    Des signes de narcose ont été observés dès 2 bars de PPN2 (15m à l'air). De même qu'un signe d'hyperoxie a été detectée à 1.7 bars de PPO2. D'où la limite posée à 1.6.

    mais c'est clairement pas la loi du genre.

    Le gros des troupes présente des signes de narcose vers 3 bars de PPN2. Et lors des tests auxquels j'ai pu participer, personne n'en etait exempt à 4 bars (40m à l'air). Plus ou moins bien géré, comme on peut croiser un gus au volant avec 1 gramme de sang par litre d'alcool qui parraît totalement clean (#3° mi-temps)

     

    j'ai envie de dire "moins narcotique d'apres certaines theories", mais j'affirmerais pas qu'il y a une differencw

    C'est vrai que la difference est tenue. Mais ca peut aider.

     

    J'ai déjà été bien atteint avec un 20/40 à 50m (carriere, tout ça). A 45, tout est redevenu clean. revenu à 50, re-belotte.

    Mes lâchers de parachute filmés démontrent clairement que j'étais bien mieux à 45..... (et pourtant, en pleine eau)

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.