Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Jerome100

Formation N3 avec un Nitrox 32/68 : ok ou pas ?

    Messages recommandés

    Il est juste plongeur puisque placé sous la coupe d'un DP. Mais c'est ballot, le gars est venu avec tout son matos ( en passant par hasard ) et le DP n'est pas habilité à le faire plonger aux mélanges.

     

    Mauvais DP

    Changer DP

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    C'est pas le problème, c'est plus un problème de temps disponible de la part du gonfleur qui est aussi accessoirement le formateur N3....

     

    Tu peux apprendre et proposer tes services pour gonfler, une association, c'est donnant-donnant.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Tu peux apprendre et proposer tes services pour gonfler, une association, c'est donnant-donnant.

     

    Ca j'y compte, et faire le TIV aussi (j'ai d'ailleurs été donné un coup de main pour l'inspection visuelle pas plus tard qu'il y a 15 jours), c'est déjà prévu.

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Alors, au final, N3 au Nitrox ou pas ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Alors, au final, N3 au Nitrox ou pas ?

     

    boah, le mec, il croit encore qu'on trouve sur les forum des réponses à ses questions!!!!:tromaran::tromaran::tromaran::tromaran::rolleyes:

     

    Ceci dit, si une école de plongée stipule dans ses standards qu'il faut se rendre sur les sites en bagnole sans mettre sa ceinture, on fait quoi chef?

     

    Donc bien sûr nitrox, surtout quand on se tape des remontées de 40. Et nitrox riche en déco pour les plus de 40m. Ceux qui n'ont pas encore choisi çà sont en retard et devraient se mettre à niveau, point !

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je demande car je devais commencer mon N3 en Mars dernier mais la date de début de formation a été repoussée à Octobre faute d'autres élèves pour partager la formation.

    J'aime bien l'idée d'embarquer un Nitrox en vue de faire toutes ces RAs à répétition. Je vais poser la question à mon futur instructeur à défaut d'avoir un retour d'expérience ici.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Etant donné que je n'ai jamais vu un plongeur se faire recaler pour une narcose, et que c'est pas parce que tu n'étais pas narcosé cette fois que tu ne le seras jamais, et que rien ne peut affirmer que le moniteur devant juger de la narcose ne l'est pas lui même (sachant que tout le monde la subie à partir de 30m ce qui rend le jugement de l'encadrant discutable), je ne vois aucunes objection à faire le N3 en nitrox.

     

    Au pire si tu tombe sur un relou, tu fais 98% au nitrox et une ou deux à l'air pour qu'il se fasse son jugement.

     

    D'un coté il est bon de se connaitre soit même et c'est quand même bien d'avoir une petite expérience de narcose, de savoir qu'a tel profondeur je me sent plutôt bien, et que à cette profondeur ça va mais j'en chie un peu...etc

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le nitrox ne changera pas grand chose à la narcose, c'est pour la décompression qu'on en prend. Et puis on a beau "avoir des symptômes à partir de 30m" (et même moins paraît-il), pour que le plongeur n3 moyen la constaté vraiment, il va quand même falloir descendre un peu plus bas -- et à des profondeurs où on ne peut plus tellement charger en oxygène de toute façon.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je confirme que c'est plus pour une amélioration de la décompression que le Nitrox m'intéresse durant le N3 plutôt qu'une peur de la narcose.

    Je plonge régulièrem​​​​​​ent dans la zone 30-35m, et quelques plongées à 40m. Je ne me suis jamais sentie trop impacté à ces profondeurs là, même si bien sûr, certains effets sont sûrement present.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Alors, au final, N3 au Nitrox ou pas ?

     

    Dans mon cas, N3 validé fin mai...à l'air.

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il faut arrêter de penser que le N3 consiste à faire des yoyos de 40 m, pas plus que le N2 ne consiste à en faire de 20 m. Cela remet donc à sa place la crainte de la déco qui suit.

    Si la réussite de l'assisrance d'un binôme de 40 m est bien un attendu du N3, ce devrait n'être qu'une formalité si la "technique" a été bien acquise au N2. Mais c'est bien souvent là le problème... De 40 m on a le temps de rattraper un départ trop rapide, de 20 m à tous coups ça foire si l'élève part trop vite. Le problème courant des élèves est un défaut d'équilibrage, d'acquisition des sensations et de gestion du gilet individuel. Tout cela peut se vérifier et se travailler dans 20 m d'eau, nul besoin d'aller charger à 40 m. Malheureusement on voit trop de N2 "légers" se présenter au N3, notamment avec trop peu de plongées. Il ne faut pas se leurer, seule l'expérience permet d'affiner les sensations.

     

    Je n'ai jamais fait de formation N3 avec pony pour la déco mais n'aurais rien contre qu'un élève veuille en prendre une (si Nx confirmé acquis ou fait en parallèle d'ailleurs). Ce pourrait d'ailleurs être une idée pour ceux que j'ai en ce moment.... Par contre en mélange fond le Nx serait vite limitant si on veut descendre un peu. Pour ma part j'emmène systématiquement les formations N3 au moins à 50 m pour les mettre en situation de leur futur espace d'évolution (progressivement bien entendu).

     

    Quant à la narcose, la formation N3 est justement le bon moment pour l'expérimenter, en étant encadré par un moniteur qui a l'expérience des plongées profondes et saura intervenir, ça permet d'en prendre conscience pour ses futures plongées de N3 (et plus) certifié (tous les N3 ne plongeront pas Trimix...). Je ne dis pas que je cherche à la faire survenir mais si un élève narcose en formation ce n'est pas rédhibitoire, c'est formateur. Même si bien souvent le plongeur narcosé ne se souvient de rien, il pourra se faire décrire son comportement. J'en ai eu un cas tout dernièrement, à peine à 40 m, aucun souvenir. Si j'avais été seul avec lui il ne m'aurait peut-être jamais cru...

    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le problème @rbt83 est que je ne suis pas N2, donc je n'ai jamais fait de RA à la Française. Je vais faire une passerelle depuis des certifications Américaines vers le N3, d'où mon appréhension sur ces fameux yoyo qui sont clairement un profil à risque selon mon enseignement.

     

    Mon instructeur m'a dit que tous les exercices se faisaient dans la zone des 40, mais qu'après certification officielle, on continuerai pour quelques plongées en autonomie afin d'aller progressivement jusqu'à 50, 55 ou même 60m, selon mon comportement à haute profondeur.

    Mais plonger à ces profondeurs avec un seul bloc d'air, c'est quand même pas sans risques... Un bi, 2 détendeurs complets séparés et au moins 1 bloc de déco, je trouve que ça devrait être le minimum passé une certaine profondeur. C'est d'ailleurs le cas chez nos amis Américain.

    ​​​​

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le problème @rbt83 est que je ne suis pas N2, donc je n'ai jamais fait de RA à la Française. Je vais faire une passerelle depuis des certifications Américaines vers le N3, d'où mon appréhension sur ces fameux yoyo qui sont clairement un profil à risque selon mon enseignement.

     

    Mon instructeur m'a dit que tous les exercices se faisaient dans la zone des 40, mais qu'après certification officielle, on continuerai pour quelques plongées en autonomie afin d'aller progressivement jusqu'à 50, 55 ou même 60m, selon mon comportement à haute profondeur.

    Mais plonger à ces profondeurs avec un seul bloc d'air, c'est quand même pas sans risques... Un bi, 2 détendeurs complets séparés et au moins 1 bloc de déco, je trouve que ça devrait être le minimum passé une certaine profondeur. C'est d'ailleurs le cas chez nos amis Américain.

    ​​​​

     

    Si t'as formation avant était bonne tu ne feras pas 50 yoyos. Assisté un plongeur en difficulté ce n'est pas très différent en eau française qu'en eau américaine ;)

     

    Pour ce qui est du "risque" on en revient à ce qui est régulièrement dit sur ce forum. Aucune statistique ne montre qu'il y a plus d'accidents. D'ailleurs penses-tu vraiment que si tu ne t'en sort pas avec un mono-bouteille à 50m tu t'en sortirais à 40m ? Cette impression de risque viens justement du bourrage de crâne des formations auxquelles tu es habitué qui passé 40m ou dès la première minute de palier change radicalement l'équipement alors que ta préparation devrait toujours être la même. Je t'encourage à comparer le comportement des plongeurs chevronnés à 50m et à 20m et tu nous dira ensuite sur laquelle des deux plongées ils avaient le comportement le plus risqué…

     

    D'ailleurs le bloc de déco n'apporte pas beaucoup de sécurité à 50m :gagon: surtout quand on pense que l'on va se désintégré dès que l'on dépasse les 1.4 de ppO2.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Si t'as formation avant était bonne tu ne feras pas 50 yoyos. Assisté un plongeur en difficulté ce n'est pas très différent en eau française qu'en eau américaine ;)

     

    Pour ce qui est du "risque" on en revient à ce qui est régulièrement dit sur ce forum. Aucune statistique ne montre qu'il y a plus d'accidents. D'ailleurs penses-tu vraiment que si tu ne t'en sort pas avec un mono-bouteille à 50m tu t'en sortirais à 40m ? Cette impression de risque viens justement du bourrage de crâne des formations auxquelles tu ais habitué qui passé 40m ou dès la première minute de palier change radicalement l'équipement alors que ta préparation devrait toujours être la même. Je t'encourage à comparer le comportement des plongeurs chevronnés à 50m et à 20m et tu nous dira ensuite sur laquelle des deux plongées ils avaient le comportement le plus risqué…

     

    D'ailleurs le bloc de déco n'apporte pas beaucoup de sécurité à 50m :gagon: surtout quand on pense que l'on va se désintégré dès que l'on dépasse les 1.4 de ppO2.

     

    Je lis et entend ca partout. Un bloc déco c'est pas une sécurité... Sinon, ca s'appelle un relai. Un bloc déco, c'est un moyen de décompression accéléré.. La sécurité c'est une planif gaz correcte.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Mon instructeur m'a dit que tous les exercices se faisaient dans la zone des 40, mais qu'après certification officielle, on continuerai pour quelques plongées en autonomie afin d'aller progressivement jusqu'à 50, 55 ou même 60m, selon mon comportement à haute profondeur.

    A la rigueur qu'il te propose de t'accompagner après certification sur des plongées plus profondes, je peux le comprendre. Mais qu'il te fasse faire des exercices de RA au-delà de 40, je ne vois pas quel cadre réglementaire le lui permet.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...