Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Formation N3 avec un Nitrox 32/68 : ok ou pas ?


    Messages recommandés

    • Réponses 129
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

     

    Non, je n’ai jamais dit qu’au-delà de 40m il faut plonger avec un bloc de déco; j’ai dit qu’au-delà de 130 pieds, personnellement, je trouve ça stupide de plonger à l’air (en raison du risque de narcose, notamment dans mon environnement de plongée, sombre et froid) et sans redondance. Est-ce que vous confondez bloc de déco et stage???

     

    Juste une question comme ça, as-tu déjà essayé ou tu te contentes de répéter ce qu'on t'as dis : "c'est mal/dangereux/suicidaire" ?

    Je dis pas forcément dans tes conditions de plongée (eau très froide et très sombre), mais genre dans des endroits plus fréquentables?

     

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Juste une question comme ça, as-tu déjà essayé ou tu te contentes de répéter ce qu'on t'as dis : "c'est mal/dangereux/suicidaire" ?

    Je dis pas forcément dans tes conditions de plongée (eau très froide et très sombre), mais genre dans des endroits plus fréquentables?

     

    Il faut effectivement relativiser les choses: descendre à 130-140 pieds à l'air dans les Caraïbes, dans de l'eau chaude et avec une visibilité de 100 pieds, ce n'est absolument pas comparable, narcotiquement parlant, à descendre à la même profondeur dans le St-Laurent. Mais ceci dit, pour m'exprimer plus clairement - et peut-être en finir avec ce fichu de sujet - ce n'est pas mal/dangereux/suicidaire, ni même entièrement stupide de faire des profondes à l'air, mais c'est - comment dire? - en inadéquation avec les avancées scientifiques et techniques qui ont rendues plus aisément disponible les mélanges gazeux de type hélitrox qui sont, eux, plus adaptés et plus sécuritaires.

     

    Oui, il y a la question du coût. Mais ça on s'en fout. Si ton seul moyen de faire une activité implique de couper les coins ronds au niveau sécurité, change d'activité.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Il faut effectivement relativiser les choses: descendre à 130-140 pieds à l'air dans les Caraïbes, dans de l'eau chaude et avec une visibilité de 100 pieds, ce n'est absolument pas comparable, narcotiquement parlant, à descendre à la même profondeur dans le St-Laurent. Mais ceci dit, pour m'exprimer plus clairement - et peut-être en finir avec ce fichu de sujet - ce n'est pas mal/dangereux/suicidaire, ni même entièrement stupide de faire des profondes à l'air, mais c'est - comment dire? - en inadéquation avec les avancées scientifiques et techniques qui ont rendues plus aisément disponible les mélanges gazeux de type hélitrox qui sont, eux, plus adaptés et plus sécuritaires.

     

    Oui, il y a la question du coût. Mais ça on s'en fout. Si ton seul moyen de faire une activité implique de couper les coins ronds au niveau sécurité, change d'activité.

     

    Tu vois ça de ton oeil nord américain (sans connotation négative).

    Met toi dans le contexte français, tu verras quelques difficultés qui font que, bah au final, c'est plus complexe que ça ici:

    • L'helium est plutôt rare dans les structures de plongées, donc c'est difficile (voir impossible dans certaines régions) de faire gonfler - bonus: helium rare, les gens ne s'y forment pas/peu et donc les structures ne voit pas l'intérêt de proposer le gonflage helium (serpent qui se mord la queue toussa) - si déjà on pouvait gonfler l'oxy pur partout ça serais déjà la fête :D
    • L'helium c'est, quoi que tu en penses, cher. Et, au niveau sécurité, l'accidentologie française sur ce type de plongée ne semble pas plus importante qu'ailleurs (si tu as des sources/études me montrant que j'ai tord, ça m'intéresse ;)). L'aspect sécurité apporté par l'hélium peut s'entendre, mais sera difficile à vendre à des gens qui plongent à l'air depuis des années sans soucis jusqu'à 60m - les mentalités seront dur à faire évoluer (pourquoi payer plus cher pour faire un truc que je fais déjà à l'air?) - déjà si le nitrox et les bloc de déco surox se généralisais ça serais déjà la fête :D
    • le cadre réglementaire français (en structure): pour plonger avec du trimix jusqu'à 70m, il faut un directeur de plongée à minima E3 + PTH120 (ce qui n'est pas si courant que ça, cf les 2 points ci-dessus). Pour plonger avec du trimix jusqu'à 120m, il faut un directeur de plongée E4 + PTH120 (ce qui est plutôt rare, cf les 2 points ci-dessus + le fait que les E4 ça cours pas tant que ça les rues). Même si tu es qualifié et que tu as gonflés tes blocs à la maison, si la structure n'a pas le bon DP, tu ne peux pas plonger avec eux.

    Je serais curieux de savoir le nombre de E4 PTH120 réellement en activité en France. A mon avis, le chiffre doit être assez bas

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Oui, c'est surtout cela.

     

    Rien qu'en terme de plaisir, je préfère 100 fois un trimix pour aller à 50...mais ici, très peu de club gonflent à l'hélium et encore moins ont des DP trimix....

    Couplé au fait que dans mon club nous ne sommes que 2 cerifiés tx et que pour finir il ne faut pas compter sur les "vacanciers" pour une plongée helium....tout cela complique bien les choses..

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et pendant ces 24 mois, j’ai passé 12 cursus complets de Padi et de TDI, en plus de me taper à peu près tout ce que j’ai peu trouver de pertinent comme bouquins théoriques sur la plongée tec.

     

    J’opère donc dans un système ouvert.

    Et ne plonge qu’avec des gens qui opèrent dans des systèmes similaires.

     

    Il semble pour toi que pour être un bon plongeur, ouvert, ne courant et ne faisant courir aucun risque aux autres, il faille surtout être riche.

     

    Oui, il y a la question du coût. Mais ça on s'en fout. Si ton seul moyen de faire une activité implique de couper les coins ronds au niveau sécurité, change d'activité.

     

    C'est effectivement le cas :malade:

     

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour. Pour clore (?) ces échanges : formation N3 faite à l'air. Pour tout dire, j'avais l'accord de l'organisation pour faire les plongées au nitrox. J'y ai personnellement renoncé pour plusieurs raisons : j'ai préféré suivre strictement le mft, je ne voulais pas risquer de limiter les plongées par un nitrox trop riche ni me faire trop 'remarquer'. J'ai choisi de me fondre dans la masse.

    Cela dit, une fois mon N3 en poche (18 mai 19), j'ai fait toutes mes premières plongées N3 au nitrox (pour le moment, toutes mes plongées m'ont permis de le faire).

    Merci à tous pour vos messages. Pour conclure, je salue ici la qualité de l'organisation et des week-ends de plongées techniques organisées par la ctd69. Impressionnant.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Il faut effectivement relativiser les choses: descendre à 130-140 pieds à l'air dans les Caraïbes, dans de l'eau chaude et avec une visibilité de 100 pieds, ce n'est absolument pas comparable, narcotiquement parlant, à descendre à la même profondeur dans le St-Laurent. Mais ceci dit, pour m'exprimer plus clairement - et peut-être en finir avec ce fichu de sujet - ce n'est pas mal/dangereux/suicidaire, ni même entièrement stupide de faire des profondes à l'air, mais c'est - comment dire? - en inadéquation avec les avancées scientifiques et techniques qui ont rendues plus aisément disponible les mélanges gazeux de type hélitrox qui sont, eux, plus adaptés et plus sécuritaires.

     

    Oui, il y a la question du coût. Mais ça on s'en fout. Si ton seul moyen de faire une activité implique de couper les coins ronds au niveau sécurité, change d'activité.

     

    Il apparait urgent que tu restes chez toi; Chez nous tu risques de croiser sous l'eau des gens suicidaires et/ou (Pire :eek:) pauvres :trouille:.

    • Like 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 2 weeks later...

     

    Il faut effectivement relativiser les choses: descendre à 130-140 pieds à l'air dans les Caraïbes, dans de l'eau chaude et avec une visibilité de 100 pieds, ce n'est absolument pas comparable, narcotiquement parlant, à descendre à la même profondeur dans le St-Laurent. Mais ceci dit, pour m'exprimer plus clairement - et peut-être en finir avec ce fichu de sujet - ce n'est pas mal/dangereux/suicidaire, ni même entièrement stupide de faire des profondes à l'air, mais c'est - comment dire? - en inadéquation avec les avancées scientifiques et techniques qui ont rendues plus aisément disponible les mélanges gazeux de type hélitrox qui sont, eux, plus adaptés et plus sécuritaires.

     

    Oui, il y a la question du coût. Mais ça on s'en fout. Si ton seul moyen de faire une activité implique de couper les coins ronds au niveau sécurité, change d'activité.

     

    La seule question est de savoir quel risque tu es prêt à accepter. Et vouloir imposer la même limite à tous est une belle connerie, les tempéraments ne sont pas tous identiques (et heureusement, sinon on s’ennuierait un peu).

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    La seule question est de savoir quel risque tu es prêt à accepter. Et vouloir imposer la même limite à tous est une belle connerie, les tempéraments ne sont pas tous identiques (et heureusement, sinon on s’ennuierait un peu).

     

    Effectivement, je me souviens, à l'époque où je pouvais descendre un peu, avoir plongé avec une équipière qui, à 39,5m, me faisait le signe "ça va mal" !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 9
        Bonjour à tous et toutes Monde de Neptune,  Brièvement  je me présente car je suis nouveau dans le forum, ma spécialité c'est l'histoire des appareils plongeurs depuis le commencement, Depuis l'âge de mes 15 ans  je m'étais dis qu'un jour je ferais l'historique des inventions qui ont permis à l'homme de conquérir les fonds marins, et croyez moi, l'homme est un inventeur, rien ne l'empêche d'essayer tous ce qu'il invente. Avec l'un de mes confrères Charles Daigneault, ingénieur maquettiste,
      • 35
        Bon c'est pas vraiment nouveau nouveau, mais hier je suis tombé sur ce petit "scooter" (je le mets entre guillemet, pour prévenir en avance ceux qui viendraient pour dire, c'est pas un scooter, ça a une puissance de m****e, etc...)   Leur site c'est ici https://www.lefeet.com/ Et j'ai trouvé un revendeur espagnol qui le vend pour 600€ tout compris (taxes et livraison).   Ce que j'ai bien aimé de l'appareil, c'est que c'est petit pas lourd et avec des accessoires qui
      • 57
        Bonjour à tous ! Je vais vous raconter une petite mésaventure qui m'est arrivée, à mon père et moi lors d'une plongée.   Nous étions alors jeunes niveaux 2, que nous avions obtenu le mois d'avant il me semble.    Les ennuis ont commencés au briefing de la plongée, notre encadrant ( on va l'appeler Bob ) nous indiquant ce que nous allions découvrir sous l'eau. En effet, sans grande expérience dans la plongée, nous nous demandions déjà comment est-ce qu'on allais pouvoir voir a
      • 73
        Bonjour,    Est-ce que vous savez s'il existe une formation diplômante pour devenir caméraman sous marin ?    Merci. 🐙
      • 11
        Bonjour, Je suis tenté par une séjour plongée tranquille à El Quseir en fin d'année. La proposition du voyagiste Adekua semble intéressante (https://plongee.voyages-adekua.fr/sejour-sur-mesure/trip-en-direct?destination=Egypte).    Si vous aviez des avis sur la destination (intérêt des sites, villes autour de l'hôtel) et sur le voyagiste, ça me permettrait de valider (ou pas) mon séjour en famille.   Merci beaucoup pour vos bons conseils.
    ×
    ×
    • Créer...