Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
guyloup

vitesse de remontée pour les 5 derniers mètres

    Messages recommandés

    Je n'arrête pas d'être interpellé par les 90% des plongeurs qui, après leur palier de sécurité remontent "comme une balle" à la surface. Ayant eu un ADD avec FOP confirmé, je suis évidemment bien plus prudent. Que recommandent les experts à ce sujet pour le plongeur Lambda et pour les autres?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    dans une formation trimix, tu apprends à remonter à un mètre/minute, après le dernier palier, quelque soit la plongée.

    en pratique, je me laisse remonter doucement, naturellement, sur le poumon-ballast, en air/nitrox.

    la décompression n'est pas finie après le dernier palier, bien entendu.

    il faut montrer à ces plongeurs, sur leur ordinateur (ou une table), ce qu'il leur reste d'azote résiduel, pour leur faire comprendre.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour Guy loup.

    C'est un phénomène que j'ai très souvent observé et contre lequel je lutte !

    Tu as parfaitement raison. Il est important et encore plus après une plongée saturante de remonter doucement du palier á la surface. Vitesse préconisée 6m / mn soit 45 s depuis 5m. Trop de plongeurs ont tendance á penser que la plongée est terminée après le palier de déco ou de sécurité, et qu'ils ont satisfait aux exigences de sécurité. Bien sure non. C'est entre 5m et la surface que les écarts de volumes et de pressions sont les plus forts ....et donc que les petites bulles d'azotes grossissent le plus. Donc remonté lente, effort le moins possible sur l'échelle.

    Et bien sure pour les plongeurs exposés ayant déjá fait un ADD et FOP encore plus de vigilance sur ce point.

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je ne sais pas ce que disent les experts :trigolo: à ce propos, mais ceci est régulièrement prescris ; la remontée interpaliers et palier surface à 6m/min max.

    En un mot ... lentement.

     

    Ceux qui t'interpellent, te disent quoi ?

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pendant les formations théorique N1 et N2, je prend ma montre, je donne le top, on garde le silence pendant 30s, puis j'annonce: "voilà c'est cela 30s! C'est le temps MINIMUM pour remonter de 3m à la surface. Evidemment si vous partez de 4m, ce doit être un peu plus long...." .

     

    Pour les N1, pas de soucis, personne n'a le droit de remonter plus vite que moi. Pendant les premières plongées de formation plongeur autonome(N2 ou autre), je matérialise la vitesse de remontée en pinçant la corde du parachute alternativement deux doigts de la main droite et deux doigts de la main gauche pour montrer que l'on remonte de 3 à 5cm environ toute les demi-seconde.

     

    Il faut donner des représentations aux plongeurs de ce que doit être une vitesse de remonté dans les dernier mètre parce que "6m/min" ça ne signifie rien pour eux.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Aussi lentement que raisonnablement possible... Est-ce que c'est juste, je sais pas.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Ceux qui t'interpellent, te disent quoi ?

     

    Ils sont toujours surpris que je sois, de LOIN, le dernier à faire surface et de me déséquiper avant de remonter sur le bateau. Bien évidemment il n'y a personne qui ne m'a eng... jusqu'à présent :trigolo:

     

    Les gens , en général, ne comprennent pas que la "déco" n'est pas finie à la fin du palier de sécurité, ni dès que l'on a atteint la surface d'ailleurs :)

     

    J'étais à Lembeh le mois passé et de voir ces Dive Masters remonter si vite et transbahuter les blocs vides - souvent par deux - pour les remplacer par des pleines dès que l'on a atteint le ponton ne cesse de m'étonner. :confus:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Productivité oblige.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'étais à Lembeh le mois passé et de voir ces Dive Masters remonter si vite et transbahuter les blocs vides - souvent par deux - pour les remplacer par des pleines dès que l'on a atteint le ponton ne cesse de m'étonner. :confus:

     

    Après quoi comme plongée ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Peut être Berny, mais quand on revient à 11h50 pour repartir à 14 heures, la productivité n'exige pas de remplacer les bouteilles avant midi. Pour nics: ce ne sont pas des plongées hyper saturantes, je te l'accorde. Mais quand même trois à quatre par jour pendant des années. ...........Mon guide en était à 8500+ plongées. Quelque part je suis sûr que pour certains, cela laisse des traces.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tout à fait d'accord avec toi Guyloup ; maintenant je pense ,d'apres ce que je vois, que de nombreux plongeurs sont incapables de controler pleine eau cette vitesse de remontée en fin de plongée parce qu'il faut "appliquer la sacro sainte loi" du lestage à minima...

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Aussi lentement que raisonnablement possible... Est-ce que c'est juste, je sais pas.

     

    Pas mieux, le plus lentement possible.

    parceque bon si on est lesté juste et qu'il y a un peu de houle, le dernier mètre disparaît tout seul...

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Tout à fait d'accord avec toi Guyloup ; maintenant je pense ,d'apres ce que je vois, que de nombreux plongeurs sont incapables de controler pleine eau cette vitesse de remontée en fin de plongée parce qu'il faut "appliquer la sacro sainte loi" du lestage à minima...

     

    Le lestage "à minima" à Lembeh, tu sais qu'avec un peu de houle cela rend la photo macro quasi impossible....................On avait tous 1 ou 2 kilos en plus pour les fins de plongées. Qu'en on en vient à glander à 5 mètres avec 20/30 bars après 75 minutes, cela craint :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En vrac, les procédures de décompression air et trimix sont complètement diffèrente donc ça ne sert à rien de mixer les deux c’est même contre productif( du style palier profond qu’en on plonge à l’air, 1 mètres par minute entre le dernier palier et la surface etc ....). Pour qu’une décompression soit efficace il faut que le gradient de pression soit suffisamment élevé mais pas trop, donc une vitesse de remonté suffisamment élevé . C’Est un jeux subtils mais c’est normalement précisé sur les tables. Le palier est finis, pourquoi traîner ? Pour se faire plaisir, parce que vous êtes bien dans l’eau pourquoi pas. Mais ça n’aura aucun effet sur une survenue quelconque d accident. Si ça doit coincer c’est généralement déjà dans les tuyaux et c’est trop tard. Les bonnes règles : l’azote c’est de la merde à desaturer donc trimix avec de bon % d’hélium, oxy a 6 mètres, hydratation de qualité, pas d’effort à glotte fermé notamment juste après la sortie de l’eau.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci philippe. J'avais commencé une réponse... Du coup je l'ai annulée :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...