Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

vitesse de remontée pour les 5 derniers mètres


guyloup
 Share

    Recommended Posts

    dans une formation trimix, tu apprends à remonter à un mètre/minute, après le dernier palier, quelque soit la plongée.

    en pratique, je me laisse remonter doucement, naturellement, sur le poumon-ballast, en air/nitrox.

    la décompression n'est pas finie après le dernier palier, bien entendu.

    il faut montrer à ces plongeurs, sur leur ordinateur (ou une table), ce qu'il leur reste d'azote résiduel, pour leur faire comprendre.

     

    Absolument, tu remontes de ton dernier palier à la surface quand ton compartiment directeur est à la valeur maximale supportable pour celui-ci. Donc si tin dernier palier était à 5m ou 6m, c'est encore plus important que de 3m, car le gradient de pression est d'autant plus fort.

     

    On a une diminution de pression de 37,5% de 6m à la surface, 33,33% de 5m à la surface et 23,07% de 3m à la surface, alos que l'on est souvent à 90% de la valeur maximale supportable du compartiment directeur, donc 10% de tolérance par rapport au modèle.

     

    Donc, plus ton dernier palier à l'air est profond, plus tu remontes doucement et il n'est pas inutile dans ce cas de revoir un peu le GF haut à la baisse quand on peu. Personnellement quand je "sonde" à l'air en OC, je suis en 75/85 et je fais mon dernier palier entre 5 et 3m, selon la houle et la fréquentation sous le bateau ;-)

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 44
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Posted Images

    J'ai le poil qui se hérise lorsqu’on me parle de plongée « sans décompression ». TOUTES les plongées sont à décompression, éventuellement il n’y a PAS de palier OBLIGATOIRE… Quoiqu’on peut considérer que la vitesse de remontée (Gradient de pression) est le premier palier.

    Les protocoles de remontées sont calculés avec une plage de vitesse de remontée ( 6 à 12 m/min pour USN 2008). Cette vitesse est en principe, pour une plongée AIR depuis le fond jusqu’à la surface. MAIS remonter moins vite entre dernier palier et la surface n’est pas une faute… On peut même remonter très lentement (flaner une demi heure pour filmer une sepia :-) par exemple) mais dans ce cas il faut ajuster le coef de sursaturation.

    Remonter plus lentement entre le fond et le premier palier c’est une autre histoire… dans ce cas on prend le temps de plongée n’ont pas sur le fond mais au moment ou on arrive au palier (C’est très courant lorsqu’on plonge du bord comme en Zélande

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    • 3 weeks later...

    Bonjour à tous,

     

    j’ai lu le PDF sur la vitesse de remontée en diagonale, mais ai cru voir « palier à mi profondeur ». N’est ce pas TRÈS fortement déconseillé depuis une expérimentation de l’US navy même pas menée à son terme vu le nombre d’accident ? Je parle bien pour des plongées à l’air. Comme quoi un avis vieux de 8 ans mérite d'être vérifié surtout en matière de deco, « science” qui évolue très rapidement.

    Edited by christian110667
    Pour ceux qui veulent un peu de lecture : https://www.plongee-plaisir.com/fr/paliers-profonds-point-question/
    Link to comment
    Share on other sites

    on ne sait surtout rien ...

    les études de la Marine Francaise de 2005 et celle de la Marine US (NEDU) de 2011 concluent à un niveau de bulles plus important lors de paliers profonds.

    Donc une potentialité d'ADD plus importante (des ADD ont eu lieu lors de ces deux expérimentations).

     

    Alors que les études de DAN en 2004 et 2007 montrent l’intérêt des paliers profonds à l'air en termes de réduction de niveau de bulles.

     

    Mais :

    Chaque étude conclue que les résultats ont été obtenus pour un profil de plongée particulier et qu'il est difficile voire impossible d'interpoler les résultats pour des profils différents

    Et pour chaque étude, les opposants ont émis des réserves quant à la pertinence du protocole (profondeur, temps, nombre de plongeurs et de plongées, effort, température de l'eau ...)

     

    A mon sens, difficile de se faire un avis affirmé.

    Quand j'en parle autour de moi, je parle de culture plongistique différente selon les écoles pour expliquer pourquoi les uns en font et pas les autres.

    Voire même de religion ...

    Link to comment
    Share on other sites

    on ne sait surtout rien ...

     

     

    A mon sens, difficile de se faire un avis affirmé.

    Quand j'en parle autour de moi, je parle de culture plongistique différente selon les écoles pour expliquer pourquoi les uns en font et pas les autres.

    Voire même de religion ...

     

    :gagon:Houla la pas bon de mélanger religion et plongée :non::biere:

     

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Guest Invité

    L'article que tu cites sur plongée plaisir est - pour le moins - pas très sérieux, faisant allègrement l'amalgame entre des paliers de Pyle et et des paliers profondes des modèles bullaires.

     

    l'étude 2011 de la NEDU est réellement intéressant, mais ne porte aucunement sur les "paliers à mi profondeur" de type pyle mais sur les "paliers profonds" de type vpm. De plus, les protocoles utilisés ne sont pas transposables dans la plongée loisir.

     

    ​Pour référence, voici les protocoles de remontée exprimés en gf:

     

    nedu_a1a2vzhl.png.4a85f5d868af61aa2da59b481bab2fe3.png

     

     

    Bonjour à tous,

     

    j’ai lu le PDF sur la vitesse de remontée en diagonale, mais ai cru voir « palier à mi profondeur ». N’est ce pas TRÈS fortement déconseillé depuis une expérimentation de l’US navy même pas menée à son terme vu le nombre d’accident ? Je parle bien pour des plongées à l’air. Comme quoi un avis vieux de 8 ans mérite d'être vérifié surtout en matière de deco, « science” qui évolue très rapidement.

    Link to comment
    Share on other sites

    Les 6M/min est une procédure "relativement récente"... Avant il n'y avait rien de précisé et quand le palier était terminé, c'était tout le monde en surface...

    Perso à cette époque là, ,j'avais très souvent mal de tête pendant qques minutes après la remonté. Depuis que je remonte plus doucement après la fin des paliers, plus aucun maux de tête...

    Certains plongeur ancienne école n'ont pas pris cette nouvelle habitude et remontent encore comme ils ont appris...

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Oui, fin 96, je viens de le retrouver aussi... Le souci se pose juste pour les anciens plongeurs qui ne se mettent pas à jour, et nous en avons un certain nombre chez nous...

    Forcément, ça créé un décalage avec les plongeurs plus récents

    Link to comment
    Share on other sites

    Oui, fin 96, je viens de le retrouver aussi... Le souci se pose juste pour les anciens plongeurs qui ne se mettent pas à jour, et nous en avons un certain nombre chez nous...

    Forcément, ça créé un décalage avec les plongeurs plus récents

     

     

    Plus de 20 ans plus tard, ils ne se sont pas mis à la page ?

    pour ceux-là, il n y a plus rien à faire...

     

    et combien de personnes plongent à la table ?

    parce que ça fait aussi un bon moment que les fabricants d'ordinateurs ont intégré cette vitesse, non ?

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

     

     

    Plus de 20 ans plus tard, ils ne se sont pas mis à la page ?

    pour ceux-là, il n y a plus rien à faire...

     

    et combien de personnes plongent à la table ?

    parce que ça fait aussi un bon moment que les fabricants d'ordinateurs ont intégré cette vitesse, non ?

     

    on en a encore quelques uns... On en a même qui plongent encore à la fenzy... Ce n'est pas faute de leur dire, mais de vieux N3 d'avant 1996, sont un peu têtus...

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 22
        Bon une fois de plus la "fièvre bricoleuse" m'a contaminé...    En faite je n'ai pas envi d'acheter tout fait un truc...  de toutes les façons je ne serai pas content (je sais, je suis un éternel râleur et insatisfait)   Donc voici les paramètres de l'équation.   Nouveau boitier Isotta pour mon Canon R5. J'ai un dôme et avec mes flotteurs je suis plus ou moins content de l'équilibrage. Après différents essais avec l'objectif RF 100 mm macro et le port plat j'ar
      • 16
        Pendant ma formation MF1, j'avais beaucoup de peine à appréhender le N3... une formation moins évidente que les N1, N2 et N4. J'ai finalement compris le N3 quand j'ai dit à mes élèves: en fin de semaine, vous serez N3: cela signifie que dimanche  vous pourrez prendre le bateau et partir seuls plonger. Vous serez capable de gonfler vos blocs, de  vous dépanner en cas de petit soucis matériel, d'assurer la sécurité et de respecter la réglementation.    Voilà, ici, les N3 ont les clés du
      • 5
        Bonjour   une adresse internet, de tres belles images   tout cela est à Mayotte                                                             ah oui, l'adresse : https://www.underwater-landscape.com/     perso, j'adore et j'essaie de faire partager.
      • 29
        Hello, on devait partir en Namibie en trek la semaine prochaine.......... et c'est mort.... fermé.... du coup, je m'interroge (comme plein de monde je suppose) quelle destination plutôt tropicale serait dispo pour un séjour avec ma femme + guide local en plongée gros ou macro, mer chaude, plutôt hémisphère sud (asie / amérique du sud) Avez-vous des suggestions à nous faire ? je suis 3* CMAS et ma femme 2* CMAS départ le 3/12 et retour le 13/12. je vous serai reconnaissan
      • 7
        Tout est dans le titre ou presque.   J'ajoute que ces lentilles seront pour une utilisation avec un Canon R5 et l'objectif Macro Canon RF 100 qui est déjà macro x1.4. J'ai vérifié ce point à sec avec une petite règle c'est effectivement le cas  Photo non recadrée donc sur le capteur 36 mm j'ai 26 mm "d'original"   Impatient de tester sous l'eau.   Mais j'aimerai ajouter une lentille macro pour les sujets vraiment petits, et/ou les détails de nudibran
    ×
    ×
    • Create New...