Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Léger incident de wing


    Messages recommandés

    Bonjour,

     

    Samedi dernier je rejoins un ami pour plonger sur le site de la croix, à St Gingolph, sur le lac léman.

     

    J'arrive un bon quart d'heure avant lui sur le parking, et donc en l'attendant je grée tranquillement mon matériel.

    Je pose le bi à plat par terre, pose la wing, la plaque, solidarise le tout avec les vis. Ensuite je monte les détendeurs, connecte la wing et test l'inflation et les détendeurs.

    Ensuite je prépare le reste du matériel en attendant (combi, etc...)

     

    Ma wing : une Dive Rite expé de 27 litres (forme donut)

     

    Jusqu'ici rien de passionnant (d'ailleurs après non plus :D ).

     

    Mon pote arrive (je vous passe les détails jusqu'à la mise à l'eau).

    Une fois dans l'eau on fait un check complet, avec évidemment vérification du fonctionnement des inflateurs de la wing et de l'étanche, et des purges de la wing et de l'étanche.

     

    Et donc on part pour 5/6 minutes de palmage dans les deux trois mètres jusqu'à rejoindre le moment où l'on va sonder.

    Aujourd'hui j'ai l'impression d'avoir du mal à m'équilibrer correctement, et je peine à le suivre, pas l'impression d'être aussi bien que d'habitude.

    Arrivés à destination on se demande si tout est ok, je dis oui mais demande juste quelques secondes pour "reprendre mon souffle", et on sonde.

     

    Arrivé à quarante mètres on part main gauche le long de la falaise, et là j'ai du mal, je me bas avec mon matos, l'impression d'avoir le bi en travers sur le dos, j'arrive pas à être bien, mais je n'arrive pas vraiment à savoir pourquoi.

     

    Je suis bien neutre en flottabilité, mais pas bien.

    J'arrête de palmer pour voir ce qui cloche et là je pars en travers, le côté gauche qui remonte, je me mets sur la tranche. Au départ je me dis que c'est à cause du bloc de déco' qui n'est plus qu'à 140 bars et qui s'allège du cul. Ben ouai, ce n'est que ma troisième plongées avec mon bloc de déco' (je ne compte pas celles faites en formation avec un bloc acier 6 litres).

     

    Quoi qu'il en soit ça me gêne et au bout de quelques minutes je lui signale que j'ai un problème et m'arrête...et là il me voit partir sur la tranche.

     

    Il fait le tour et je le sens tirer à droite sur mon matos, sans vraiment savoir sur quoi. Apparemment il n'arrive à rien et on continue la plongée comme ça en remontant doucement et long retour dans les 6 mètres.

     

    En sortant, il m'explique que ma wing n'était gonflée que côté gauche, apparement coincée sous la plaque et qu'll n'a pas réussi à la décoincer.

     

    J'avoue qu'à aucun moment je n'ai eu la présence d'esprit d'essayer de me basculer complètement sur la gauche, n'ayant à aucun moment pensé à un problème de wing, mais plutôt à un probème de lestage.

     

    Lui me dis qu'on aurait peut-être pu régler le problème en dégonflant totalement la wing pour qu'il la décoince, mais bon...

     

    Avec le recul je me dis :

     

    - heureusement que j'avais l'étanche pour pallier au défaut de flottabilité momentané de ma wing.

    - heureusement qu'on n'est pas descendu plus bas....parce que pas sûr qu'un demi volume plus profond aurait suffit à m'assurer la bonne flottabilitté (avec un bi12 sur le dos et un 7 litres)

    -bordel, il peut vraiment arriver tout et n'importe quoi, même en prenant le temps tranquille de tout préparer avant, sans stress, seul sans personne pour nous distraire et avec un check complet à la mise à l'eau !!!

     

    Voilà....beaucoup de mots pour pas grand choses au final :rolleyes:

     

    Quoi qu'il en soit mercredi en montant mon matos j'ai bien gonfler ma wing et vérifier que rien ne bloquait :froglol:

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 30
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Je dis une sottise si je mets sur la table le fait que le plongeur, s'il est correctement lesté, ne devrait pas avoir à gonfler énormément sa stab (que ce soit une classique, une wing ou une poche SM) puisque le gaz injecté ne doit servir qu'à compenser la perte de flottabilité de la combi due à la pression et le poids du gaz dans les bouteilles ?

    donc les 27 litres d'une wing sont très largement exagérés et on devrait pouvoir s'en passer sans soucis aucun...

    Après ,si on ne peut, comme ici, ne se servir que de la moitié physique et que ça génère un problème de roulis, c'est clairement différent.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Dans mon check de preparation, j'ai le gonflage totale de la wing avec declenchement de la soupape.

    partout ou le gaz passe, tu gonfles et tu degonfles.

     

    Apres d'accord avec Nics, ne serait tu pas un brin surleste ?

     

    A+

     

    :biere:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Non non !

     

    D'une je n'ai pas dit que je n'étais pas stabilisé, juste que je me mettais "sur la tranche". En aucun cas je n'ai pas géré ma flottabilité.

    J'ai juste deux kilo' à la ceinture, en plus de la plaque. Pas ce qu'on peut appeler surlesté...si ?

     

    Après avec un bi12 le delta de masse entre plein et à 80 bars est de pas loin de 5 kgs, donc en début de plongée difficile de ne pas être "surlesté",

     

    Là à priori j'ai peut-être un kilo de trop, mais tant que je n'ai pas plongé avec le 7 litres alu "vide", je ne modifie rien. Ca m'embêterai de ne pas tenir le palier pour un kilo !

     

    Juste je me disais, en humide, sur une plongée disons à 55 mètres, avec la moitié de la stab' en moins, pleins de gaz, et le fond bien plus bas (comme là...je crois que ça descend à 80/90 mètres), pas sûr que ça se serait passé aussi bien (en fait là, il ne s'est rien passé :froglol::froglol:).

     

    Mais peut-être que je me trompe...chui un tout jeune plongeur sans trop d'expérience, d'ailleurs 'pour ça que je l'évoque ici, pour avoir des avis éclairés sur ce qui aurait pu se passer si...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Dans mon check de preparation, j'ai le gonflage totale de la wing avec declenchement de la soupape.

    partout ou le gaz passe, tu gonfles et tu degonfles.

     

    Moi aussi je test les inflateurs et purges, par contre jamais de gonflage "total". Et ça, désormais, ça va faire parti de ma check list

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    Si ça peut te rassurer tu n'as pas besoin d'un plus grand volume dans ton wing à 60m qu'à 40m.

     

    - heureusement que j'avais l'étanche pour pallier au défaut de flottabilité momentané de ma wing.

    - heureusement qu'on n'est pas descendu plus bas....parce que pas sûr qu'un demi volume plus profond aurait suffit à m'assurer la bonne flottabilitté (avec un bi12 sur le dos et un 7 litres)

     

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Sur le coup j'ai raisonné en apnéiste :rolleyes:...avec le freefall passée une certaine profondeur (en passant...quel kif' ça :love:)

     

    Me suis un peu mélangé les neurones :D:D

     

    La narcose de surface, c'est la plus dangereuse ! :D

     

    :jesors:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    J'arrive un bon quart d'heure avant lui sur le parking, et donc en l'attendant je grée tranquillement mon matériel.

    Je pose le bi à plat par terre, pose la wing, la plaque, solidarise le tout avec les vis. Ensuite je monte les détendeurs, connecte la wing et test l'inflation et les détendeurs.

     

    Elle a pourtant été testée, non ?

    Enfin... tu fais un pshit ou un pschiiiit ou un pschiiiiiiiiiit ? :tare:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Oui oui, pas de souci sur le parking, inflation et déflation vérifiés : Ca gonflait et dégonflait.

    Idem à la mise à l'eau au check, et en immersion. Ce n'était pas un problème d'inflateur.

    Ni mon binôme ni moi n'avons compris, si ce n'est qu'apparement une partie de l'enveloppe c'est coincée sous la plaque ?!

     

    Quoi qu'il en soit j'ai fait depuis deux plongées sans soucis (après avoir bien gonflé la wing à fond avant mise à l'eau :froglol:)

     

    En tout cas le jour où ça m'arrive à nouveau de me sentir "pas droit", je penserai à gigoter dans tous les sens pour faire passer la bulle coincée (nouvelle méthode anti ADD ça :baston::froglol:)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Etonnant quand même cette histoire de wing donut coincée sous la plaque, c'est physiquement diffcile d'imaginer comment empêcher l'air de circuler dans un anneau... As tu enlevé la bouée de l'enveloppe extériieure pour voir si tu détectais un problème quelconque ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    A posteriori bien sûr. Je démonte tout et fait tout sécher sur mon balcon après chaque plongée. Et quand je fais sécher la wing, je la gonfle complètement pour que toute l'eau qui peu rester dedans descende, et aussi pour vérifier qu'il n'y ai pas une fuite. Donc rien de ce côté.

     

    Et comme je le dis juste au-dessus, j'ai fait deux plongées depuis samedi dernier, sans aucun problème, et en ayant bien gonfler ma wing complètement au moment du gréage de mon bloc.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 15
        Voilà une petite expérience qui peut servir de leçon.   En fin de séjour à Marseille (j'ai déjà quelques plongées à 40m et plus). On doit plonger sur le grand Conglouë. J'ai un binôme N4 avec qui j'ai fais quelques plongées les jours précédents. Une autre palanquée autonome décide de partir en premier et un de deux connait bien le site (On l'appellera A et son binôme B). Mon binôme (C) décide de les suivre avec leur accord vu que A connait le site.   Bref on se met à l'eau et
      • 314
        Hey,   Dans le but de pouvoir aider les petites bourses, et pourquoi pas les plus fortunés soyons fous 🤭,  je vous propose un guide pour acheter un ensemble Backplate Wing le moins cher possible mais de qualité!    L'idée originale nous vient du grand Val, qui à l'instar de Cousteau qui explora en son temps des espaces ignorés, a plongé dans les méandres d'un site de consommation asiatique bien connu pour en révéler les richesses insoupçonnées 🙂. J'y apporte également mes der
      • 44
        Bonjour     Après de nombreuses lectures sur ce forum (entre autres) j'aimerais franchir le pas et passer à une wing d'ici la fin de l'année et malgré la lecture de pas mal de posts, j'aurais besoin de vos lumières. Pour l'instant plongeur N2 et Nitrox, je plonge "peu" (une 20aine de plongées par an je dirais) et en eaux "chaudes" (pour l'instant qu'en Corse, dans de l'eau à au moins 15°C) mais à la rentrée je vais avoir bien plus de temps et plonger régulièrement (sur le continent) et
      • 18
        Il y a quelques mois, j'ai demandé des informations à la communauté des informations sur les wings.   Le but était de me monter une configuration mono-bloc légère pour les vacances. J'ai egalement suivi la discussion [Guide] La Wing la moins chère du monde! - Le coin du matos - Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine   Après avoir acheté une plaque alu et une petite wing "Ali"  je passe a la "vitesse supérieur" en m'équipant  pour plonger en haut froide et en ét
      • 75
        Bonjour,   Un petit retour de mes recherches et réflexions qui ont conduit à mon premier achat d'un moyen de flottaison.   Jusqu'à maintenant je louais mon matériel en même temps que mon bloc lorsque je plongeais en club. Pas trop de choix, que des stabs et assez souvent le même modèle : des scubapro T-one : des stabs réglables, rudimentaires et efficaces dans leur boulot.   La passion étant là et les possibilités de plonger souvent étant présentes, j'ai voulu investir dans du matériel.
    ×
    ×
    • Créer...