Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Benji86

Questionnement sur la désaturation

    Messages recommandés

    Bonjour à tous,

     

    je me pose une question depuis pas mal de temps et malgré mes recherches sur le sujet je n'ai pas trouvé de réponse clair à ce sujet.

     

    Dans les livres, dans les cours ou les vidéos, lorsque tout se passe bien, hors cas d'ADD, on dit toujours que l'azote, préalablement dissous dans le sang et diffusé dans les tissus, reprends sa forme gazeuse dans la circulation veineuse.

    Mais ma grand question est la suivante : lorsque la pression diminue, l'azote, qui est transporté sous forme dissoute par notre sang dans la circulation artérielle (j'insiste sur la circulation artérielle !), ne subit-il pas cette baisse de pression et donc ne reprends-il pas aussi sa forme gazeuse dans cette circulation artérielle ? Pourquoi il ne reprends sa forme gazeuse que seulement après avoir été dans les tissus ?

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le sang arrive par les artères et repart par les veines. Ce qui se situe dans le système artériel est donc un sang chargé du gaz que tu viens de respirer. Quand les tissus évacuent le N2 ça devient le système veineux, c'est pour ça que par définition seul le système veineux peut être impacté. (A l'exception de la circulation poumon-coeur puisque la c'est les veines qui sont chargé en gaz respiré et les artères qui sont chargés en N2).

     

    Donc à part si tu fais une remontée en flèche pas de risque pour le système artériel et ça sera dans tout les cas moindre que dans le système veineux.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le sang arrive par les artères et repart par les veines. Ce qui se situe dans le système artériel est donc un sang chargé du gaz que tu viens de respirer. Quand les tissus évacuent le N2 ça devient le système veineux, c'est pour ça que par définition seul le système veineux peut être impacté. (A l'exception de la circulation poumon-coeur puisque la c'est les veines qui sont chargé en gaz respiré et les artères qui sont chargés en N2).

     

    Donc à part si tu fais une remontée en flèche pas de risque pour le système artériel et ça sera dans tout les cas moindre que dans le système veineux.

     

    Justement, ce sang chargé en gaz que l'on vient de respiré, il est chargé en azote aussi, et donc j'arrive pas à comprendre pourquoi cet azote ne reprends pas sa forme gazeuse dans le système artérielle lors d'une remontée ?

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Si mais en quantité complètement négligeable. Ce gaz passe trop peu de temps dans les artères pour que ça vaille le coup d'en parlé. Un micro bulle n'est pas un problème. Ce qui est problématique c'est comme tu l'as dit le N2 qui vient des tissus. Comme il ne se libère pas instantanément, il y a un fort gradient entre la concentration dans les tissus et ce qui vient des artères et se retrouve dans les veines. Il se libère donc en grande quantité, plus que ce que le sang n'est capable d'absorber et forme des bulle suffisamment grandes pour avoir des effets néfastes.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Si mais en quantité complètement négligeable. Ce gaz passe trop peu de temps dans les artères pour que ça vaille le coup d'en parlé. Un micro bulle n'est pas un problème. Ce qui est problématique c'est comme tu l'as dit le N2 qui vient des tissus. Comme il ne se libère pas instantanément, il y a un fort gradient entre la concentration dans les tissus et ce qui vient des artères et se retrouve dans les veines. Il se libère donc en grande quantité, plus que ce que le sang n'est capable d'absorber et forme des bulle suffisamment grandes pour avoir des effets néfastes.

     

    Aaaaah d'accord. Je n'avais pas réfléchi en terme de temps passé dans le système artérielle...Cela prouve que cette notion de gradient est encore un peu trop abstraite pour moi il faut que je me penche la dessus...C'est assez complexe comme phénomène mais tu m'as bien éclairci sur cette histoire de sang artérielle ! merci beaucoup :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Cet article peut t'aider à comprendre une théorie sur la genèse des bulles et les mécanismes susceptibles de mener à l'accident.

    L'élément clef etant le noyau gazeux récemment mis en évidence.

    En effet , dans un liquide purifié la formation de bulles par la seule sursaturation nécessite un gradient de pression énorme, ce qui n'est pas le cas au cours d'une plongée, d'ou l'existence d'autres mécanismes.

     

    http://www.xgonin.ch/hyperbaric/generalites/protocoles-techniques/24-le-concept-du-volume-critique-des-bulles

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Mais ma grand question est la suivante : lorsque la pression diminue, l'azote, qui est transporté sous forme dissoute par notre sang dans la circulation artérielle (j'insiste sur la circulation artérielle !), ne subit-il pas cette baisse de pression et donc ne reprends-il pas aussi sa forme gazeuse dans cette circulation artérielle ? Pourquoi il ne reprends sa forme gazeuse que seulement après avoir été dans les tissus ?

    Parce que le gradient d'azote n'est pas le même entre circulation droite et gauche en phase de désaturation.

    Je te propose ci-dessous un petit schéma pour essayer d'illustrer cela. La quantité d'azote est représentée grossièrement par des croix vertes.

    Les tissus de l'organisme désaturent et ne peuvent libérer l'azote que du coté "veineux" (circulation droite, en bleu su le schéma). Il y a donc plus d'azote en veineux. Ca bulle donc plus vite.

    Néanmoins lors d'une remontée franchement escamotée (remontée rapide, paliers loupés, il n'est pas impossible de dégazer aussi directement du coté gauche.

     

    1679230558_RpartitionN2.thumb.jpg.658e3f765f7706b20cc79a1436bb0631.jpg

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Cet article peut t'aider à comprendre une théorie sur la genèse des bulles et les mécanismes susceptibles de mener à l'accident.

    L'élément clef etant le noyau gazeux récemment mis en évidence.

    En effet , dans un liquide purifié la formation de bulles par la seule sursaturation nécessite un gradient de pression énorme, ce qui n'est pas le cas au cours d'une plongée, d'ou l'existence d'autres mécanismes.

     

    http://www.xgonin.ch/hyperbaric/generalites/protocoles-techniques/24-le-concept-du-volume-critique-des-bulles

     

    Merci pour l'article, très intéressant. Par contre sur la conclusion j'avais lu quelque part (mais je ne me souviens pas où) que pour les profils inversé c'était juste un principe de précaution car il n'y avait en fait aucune preuve qu'ils posaient problème.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Parce que le gradient d'azote n'est pas le même entre circulation droite et gauche en phase de désaturation.

    Je te propose ci-dessous un petit schéma pour essayer d'illustrer cela. La quantité d'azote est représentée grossièrement par des croix vertes.

    Les tissus de l'organisme désaturent et ne peuvent libérer l'azote que du coté "veineux" (circulation droite, en bleu su le schéma). Il y a donc plus d'azote en veineux. Ca bulle donc plus vite.

    Néanmoins lors d'une remontée franchement escamotée (remontée rapide, paliers loupés, il n'est pas impossible de dégazer aussi directement du coté gauche.

     

    [ATTACH=JSON]{"data-align":"none","data-size":"full","title":"R\u00e9partition N2.jpg","data-attachmentid":2121519}[/ATTACH]

     

    Merci :biere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Merci pour l'article, très intéressant. Par contre sur la conclusion j'avais lu quelque part (mais je ne me souviens pas où) que pour les profils inversé c'était juste un principe de précaution car il n'y avait en fait aucune preuve qu'ils posaient problème.

     

    Peut être, mais le problème est que les modèles actuels n'intègrent pas ce type de profil et ont donc été élaborés dans l'hypothèse ou la profondeur la plus importante est atteinte en début de plongée. Dans le doute ..;).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Cet article peut t'aider à comprendre une théorie sur la genèse des bulles et les mécanismes susceptibles de mener à l'accident.

    L'élément clef etant le noyau gazeux récemment mis en évidence.

    En effet , dans un liquide purifié la formation de bulles par la seule sursaturation nécessite un gradient de pression énorme, ce qui n'est pas le cas au cours d'une plongée, d'ou l'existence d'autres mécanismes.

     

    http://www.xgonin.ch/hyperbaric/generalites/protocoles-techniques/24-le-concept-du-volume-critique-des-bulles

     

    Merci pour l'article, il en parle de ces fameux germes gazeux dans le plongée plaisir n4. Mais la c'est plus détaillé c'est intéressant.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Parce que le gradient d'azote n'est pas le même entre circulation droite et gauche en phase de désaturation.

    Je te propose ci-dessous un petit schéma pour essayer d'illustrer cela. La quantité d'azote est représentée grossièrement par des croix vertes.

    Les tissus de l'organisme désaturent et ne peuvent libérer l'azote que du coté "veineux" (circulation droite, en bleu su le schéma). Il y a donc plus d'azote en veineux. Ca bulle donc plus vite.

    Néanmoins lors d'une remontée franchement escamotée (remontée rapide, paliers loupés, il n'est pas impossible de dégazer aussi directement du coté gauche.

     

    [ATTACH=JSON]{"alt":"Cliquez sur l'image pour la voir en taille r\u00e9elle. Nom : \t\tR\u00e9partition N2.jpg. Affichages :\t1. Taille :\t\t110,8 Ko. ID : \t\t\t2121519","data-align":"none","data-attachmentid":"2121519","data-size":"full","title":"R\u00e9partition N2.jpg"}[/ATTACH]

     

    Merci beaucoup pour le schéma ! C'est plus clair effectivement ! Je m'en servirais pour les cours

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et une autre question, lors que la pression baisse, l'azote reprends-il obligatoirement sa forme gazeuse ou peut-il retourner vers les alvéoles, via le système veineux, sous forme dissoute ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Non, lorsque la pression baisse l'azote dissout ne reprend pas forcément sa forme gazeuse. Une part importante reste sous forme dissoute jusqu'aux poumons.

     

    Le dégazage (formation de bulles) détectable n'intervient pas systématiquement, ni pour la totalité du gaz dissout. Il faut une certaine quantité de gaz dissout, un différentiel de pression suffisant, des amorces (micro-noyaux gazeux) ...

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Non, lorsque la pression baisse l'azote dissout ne reprend pas forcément sa forme gazeuse. Une part importante reste sous forme dissoute jusqu'aux poumons.

     

    Le dégazage (formation de bulles) détectable n'intervient pas systématiquement, ni pour la totalité du gaz dissout. Il faut une certaine quantité de gaz dissout, un différentiel de pression suffisant, des amorces (micro-noyaux gazeux) ...

     

    D'accord d'accord !

     

    Parfait, merci beaucoup à tous vous avez répondu à pas mal d'interrogations qui me bloquées dans mon apprentissage :)

    Si certains ont d'autres choses à dire ou des articles à poster ou autre n'hésitez pas ce post reste ouvert !

     

    Merci à tous !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 30
        Bonjour à tous,   Ce Compte-Rendu sera le dernier de l’année… j’avoue que nous avons abusé en 2019. Pour ce 4ème voyage, qui est un imprévu il faut le dire, nous avons fait une petite croisière plongée en mer rouge. Le voyagiste C6BO nous ayant envoyé un mail de promo pour une offre avec Seafari sur le Sea Echo 2, nous avons à la dernière minute décidé de partir retrouver le soleil et les eaux chaudes avant d’attaquer l’hiver. Petite précision le bateau est en fait le C-Echo
      • 9
        Bonjour à tous   J'ai un Suunto Zoop qui fonctionne mal depuis que j'ai changé la pile.   Dés que j'ai mis la nouvelle pile, il m'indique que je suis en plongée à une profondeur de 14.4 M.   J'ai essayé d'autres piles et c'est le même résultat.   Quelqu'un aurait une idée de comment je peux le réinitialiser ou le calibrer ?   Merci  
      • 5
        tout est dsle titre...   je viens de l'avoir en cadeau...   a priori  je suis tenté par le masque histoire de conserver les mains libres.    et je pense ne rester aux reglages de base... sauf reco contraires?? 
      • 8
        Bonjour, Je suis en prépa PSI (physique et science industrielle) et je fais mon TIPE (Travail d'Initiative Personnelle Encadré) sur les détendeurs. Grâce à une discussion sur ce forum datant de 2009 j'ai trouvé beaucoup d'informations sur le sujet (merci à vous pour cette participation, cela m'a été très utile). Même si sur cette discussion quelques expériences ont été évoqué je ne vois pas comment les mettre en place. Donc si quelqu'un pourrait m’éclaircir la réalisation de ces expériences
      • 7
        Bonjour   Je suis tout nouveau plongeur et j'ai acquis le détendeur de chez Mares Abyss x22, malheureusement il est livré sans octopus et un pote me donne le sien qui est un Aqualung LEGEND dont il n'a plus l'utilité vu qu'il plonge avec 2 détendeurs séparés.   Ma question est : Est ce que cela pose problème si je mets un Octopus d'une autre marque que le Détendeur ?   Merci.    
    ×
    ×
    • Créer...