Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Nicolas Duguay

60 mètres à l’air, c’est pas un peu con?

    Messages recommandés

    Ah! Ah! Titre volontairement provocateur, mais il n’en demeure pas moins qu’il exprime quand même plutôt bien un certain consensus, hors France, sur la réalité de la plongée profonde.

     

    Je peux bien croire que dans le temps de Cousteau, voilà plus d’un demi-siècle, on plongeait d’une certaine façon parce qu’on ignorait des trucs qui sont aujourd’hui beaucoup plus clair, dont le fait que la narcose gazeuse, à l’air, est grandement problématique en-deçà de 130 pieds.

     

    Je suis un pur produit des écoles de plongée nord-américaine que sont Padi et TDI et pour moi, plonger à près de 200 pieds avec de l’air témoignerait d’un hallucinant manque de jugement. Je constate toutefois, avec un plus que léger étonnement, qu’il n’en est pas de même en France.

     

    Expliquez-moi!!! :)

     

    PS: Je suis volontairement provocateur, mais croyez-moi, je vous respecte quand même!!! ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ben tu sais nous on est un pays de "pauvres" ...:froglol:

     

    PS : Inondé par chez toi?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Même qu'on continue de rouler à 130 km/h sur les autoroutes!:tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je suis un pur produit des écoles de plongée nord-américaine que sont Padi et TDI et pour moi, plonger à près de 200 pieds avec de l’air témoignerait d’un hallucinant manque de jugement.

     

    explique nous pourquoi

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ben on est au pays du pinard...la narcose ça nous connait :D:D

    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    PS: Je suis volontairement provocateur, mais croyez-moi, je vous respecte quand même!!! ;)

     

    Un REC qui plonge à 60m à l’air, je vais le dire clairement, pour moi c’est le dernier des imbéciles...

    Dire à quelqu'un que c'est le dernier des imbéciles ou qu'il est un peu con ce n'est pas provocateur, juste insultant :malade:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et encore ! On s'est assagi parce qu'avant c'était 85 m ! :trigolo:

    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ben on est au pays du pinard...la narcose ça nous connait :D:D

     

    Troisième pays du vin, en fait.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Sans la provocation on s'en sortirait pas plus mal :).

     

    Sur le fond, je pense que c'est historique et que ca ne durera pas éternellement.

    A mon sens le principal frein est qu'on a pas mal de sites dans la zone 40-60, en particulier dans la rade de Marseille, bastion de la 2F.

     

    La vraie connerie, ce sont surtout les "stages épaves" qui existent encore dans certains centre et ou tu fais faire 5 jours à 60m le matin et 40m l'après-midi à des plongeurs qui ne sont pas nom plus forcément au top physiquement.

    Faire quelques 60m dans la saison en plongeant régulièrement ca n'est pas non plus du suicide.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ah! Ah! Titre volontairement provocateur, mais il n’en demeure pas moins qu’il exprime quand même plutôt bien un certain consensus, hors France, sur la réalité de la plongée profonde.

     

    Je peux bien croire que dans le temps de Cousteau, voilà plus d’un demi-siècle, on plongeait d’une certaine façon parce qu’on ignorait des trucs qui sont aujourd’hui beaucoup plus clair, dont le fait que la narcose gazeuse, à l’air, est grandement problématique en-deçà de 130 pieds.

     

    Je suis un pur produit des écoles de plongée nord-américaine que sont Padi et TDI et pour moi, plonger à près de 200 pieds avec de l’air témoignerait d’un hallucinant manque de jugement. Je constate toutefois, avec un plus que léger étonnement, qu’il n’en est pas de même en France.

     

    Expliquez-moi!!! :)

     

    Manque de jugement, connerie, inconscience. Peut-être un peu de tout cela ou p'tête pas !!! Allé savoir Charles :tromaran: ?

     

    La formation Française et l'approche de la plongée profonde à l'air (pour N3 donc) n'est malheureusement, sans plus, qu'une extension du Niveau 2. Il n'y a pas comme dans le cursus nord-américain de formation de type "Extended range". Le N3 est toujours dans le cursus purement loisir. C'est historique et il est vrai que cela n'a jamais évolué... A tord de mon point de vue !

    Dans le cursus US la plongée dans la zone 40/60 se conçoit avec une déco Nx et fait partie du cursus TEC (que ce soit TDI, PADI, SSI, etc.) et non REC. Rien de tout cela chez nous.

     

    Dans l'hexagone la décompression avec les paliers obligatoires fait partie intégrante de la formation loisir. Nous n'avons donc pas de module décompression comme dans les cursus US (decompression procédures TDI ou TEC40 padi, etc.).

    Nous avons bien une formation Nx Conf (Advanced Nitrox chez TDI) mais malheureusement le contenu est resté très light et au final rare sont les N3 qui font de la plongée profonde avec déco.

     

    Pour constater cela il suffit de monter sur une bateau en plein été, le matin habituellement réservé aux plongées profondes, et compter le nbre de blocs de déco, de parachutes à soupape, de dévidoirs, de redondances. Sur 30 à 40 plongeurs si on arrive à trouver 3 ou 4 blocs de déco c'est bien le max. Les dérouleurs et spools c'est à peine mieux. Le parachute à soupape est cependant déjà plus présent mais le parachute classique (la chaussette) avec 6 mètres de ficelle reste le cas le plus général. C'est pratique car ça rentre dans la poche de stab :D.

    Et pour quelques gens présents sur le bateau (ça tourne au long de la semaine) c'est la première de l'année. Une bonne réadaptation pour se remettre les idées en place. La première des 8 plongées de l'année pour le plongeur moyen Français :hehe:.

     

    En fait le module ou l'on commence vraiment à apprendre des notions spécifiques à la plongée TEC est le trimix normo. Un peu tardivement me diras-tu ? Et oui, il faut bien le concéder.

     

    Dans le programme loisir, hormis le double détendeur (et pas dans tous les cas), on ne parle pas de notion de redondance, de what if, d'utilisation de logiciel de déco ou encore de parachute à soupape avec dévidoir et de déco Nx/O2. Sauf peut-être les moniteurs déjà sensibilisés mais ce n'est pas la majorité.

     

    Donc oui peut-être qu'un module de sensibilisation à la plongée profonde à l'air ferait le plus grand bien. Mais au vu du développement du nitrox chez nous il ne faudra pas attendre des miracles.

     

    Un instructeur, un jour, me disait que la plongée Française doit rester simple, avec la b... et le couteau, pour être accessible au plus grand nombre :biere: !

    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Réponse simple :

    la France est un pays de libertés. Si, si......

    Plonger à 60 à l'air se fait. C'est pas optimal, mais ça se fait.

    Comme conduire à 250 sur les autobahn en Allemagne. Risqué, mais ça se fait.

    Une formation N3 bien faite insiste sur ce fait.

     

    Après, on n'est pas obligé d'y aller. Mais laisser ceux qui veulent/peuvent le faire, je trouve ça sain.

     

    Bien plus sain que de certifier des OW pas autonomes qui croient pouvoir plonger en sécurité.

     

    (Pas provoc', juste factuel, et je connait et apprécié très bien les deux mondes)

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Se faire une 60 a l'air en humide en conditions laurentienne n'est pas des 0lus judicieux, je te l'accorde.....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Selon vous, statistiquement, dans quelle zone de profondeur, les accidents se produisent en plus grand nombre ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Réponse simple :

    la France est un pays de libertés. Si, si......

    Plonger à 60 à l'air se fait. C'est pas optimal, mais ça se fait.

    Comme conduire à 250 sur les autobahn en Allemagne. Risqué, mais ça se fait.

    Une formation N3 bien faite insiste sur ce fait.

     

    Après, on n'est pas obligé d'y aller. Mais laisser ceux qui veulent/peuvent le faire, je trouve ça sain.

     

    Bien plus sain que de certifier des OW pas autonomes qui croient pouvoir plonger en sécurité.

     

    (Pas provoc', juste factuel, et je connait et apprécié très bien les deux mondes)

     

    toutafé

    après si certains cherchent Darwin tant pis pour eux.

    Mais au vu du peu de nombre de morts par an je pense qu'on est plutôt pas mal.

    Il y a bien plus de sports en milieu naturel où ça fini mal plutôt qu'en plongée

    faut relativiser et jouir de cette liberté plutôt que de jouer les gardes fous et pénaliser tout le monde pour pas grand chose

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La question n'est pas "est-ce que ça se fait" mais "pourquoi ça se fait". Apres tout, la plongée à l'air sans limite de profondeur est possible presque partout dans monde, mais au-delà de 40m est enseignée que dans les conditions bien spécifiques.

     

    Réponse simple :

    la France est un pays de libertés. Si, si......

    Plonger à 60 à l'air se fait. C'est pas optimal, mais ça se fait.

    Comme conduire à 250 sur les autobahn en Allemagne. Risqué, mais ça se fait.

    Une formation N3 bien faite insiste sur ce fait.

     

    Après, on n'est pas obligé d'y aller. Mais laisser ceux qui veulent/peuvent le faire, je trouve ça sain.

     

    Bien plus sain que de certifier des OW pas autonomes qui croient pouvoir plonger en sécurité.

     

    (Pas provoc', juste factuel, et je connait et apprécié très bien les deux mondes)

     

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 30
        Il ne s'agit pas d'un récit mais d'une question.   "Pas d'effort après la plongée" , c'est une évidence pour toutes/tous. Oui mais ... où fixe-t-on la limite ?   Dupont part de chez lui en vélo à assistance électrique + remorque qui contient tout son matériel de plongée. Il parcourt 15Km de plat (dénivelé 6 mètres). Il arrive à son club favoris, et il fait une plongée carrée, à l'air, 20 minutes de temps fond à 40m, avec paliers obligatoires + sécu. Retour
      • 36
        Bonjour.   Si je voulais créer un club associatif de plongée, qui fait des baptêmes et formations, ça me parait évident qu'il doit y avoir un Directeur de Plongée qui soit minimum MF1.   Mais, deux autres scénarios : 1) Cinq potes veulent créer une association qui accueillera des membres. Ces membres seront N3 et personne ne voudra faire de formation au sein de cette association. Les plongées se feront en mer. Est-ce obligatoire qu'il y ait un MF1 ou est-ce que le N5 suf
      • 9
        Apparemment il m'a été conseillé de ne pas utiliser de strobes pendant les plongées aux galapagos parce que les forts courants pourraient me compliquer les plongées avec trop de matériél, donc juste un wide lens ou avec filtre rouge me serait nécessaire, quel est votre avis pour ceux qui y sont déjà allé ? Merci !
      • 28
        Hello tout le monde,   ma question va être un peu large... mais bon   Salut tout le monde   je compte partir en juillet en Bretagne et je voudrais y plonger 2-3 fois avec un centre la bas dans un endroit pas trop à risque   Or la Bretagne, c'est grand...   je connais de la Bretagne : Paimpol, Plougrescan, Perros Guirrec, presqu'île de Crozon/ cap de la Chèvre (que j'adore tout particulièrement), Brest pour l'avoir parcourue en rando et en visites sur terre mais je ne sais pas ce
      • 61
        Je viens vous relater un incident que j'ai vécu lors de mon dernier séjour en Indonésie.   A la 8 eme plongée du séjour ,avec une équipe bien rodée. Briefing mise a l'eau descente le long du tombant.. Tout va bien mais rapidement mon ordi bip… augmentation d'effort ??? Bizarre, je tente de me calmer… enfin a quoi bon je suis zen… Re-bip, je regarde ma pression nickel j'ai perdu quelques bars logique je respire encore… tout va bien. Petit contrôle de la pression ordi puis mano iden
    ×
    ×
    • Créer...