Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Vax

Passage N3 en carrière

    Messages recommandés

    Après, il y a aussi une question de matériel ;

    par exemple l'éclairage. On ne s'éclaire pas de la même manière en lac qu'en mer... et on développe des astuces, par exemple pour pouvoir éclairer son ordi quand on fait une remontée sauvetage si celui-ci n'a pas un écran lumineux...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Regle pédagogique : ne pas mettre les eleves en situation d échec.

     

    Rien de mieux que des mois de formations, de la theorie, des fosses remontées assistées, des sorties mer remontees assistées pour finir dans un lac ou on voit rien, se louper et abandonner.

     

    a ca t ajoute tout ce qui est secu.

     

    Le total donne la réponse.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Vous exagérez pas un poil sur le déphasage Med VS bécon ?

    ok, c'est pas le même milieu.

    Mais on est sur des n3 fin de formation.

    Des gus censes plonger un peu partout en totale autonomle et tuti quanti...

     

    Si ça part en sucette au premier plouf, y'a peut être des queqsuestions à se poser.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour assez bien connaitre Bécon (un super outil péda où l'ambiance est très sympa), il faut quand même dire que bien avant 40 mètres, c'est plongée de nuit (noire) même en plein jour (cf matériel qui va bien). Mais OK, c'est hyper formateur. Prévoir une petite adaptation au milieu est quand même souhaitable.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Par curiosité et parce-que je ne connais pas du tout la plongée en lac ou carrière, qu'elle est l'intérêt de plonger aussi profond si c'est le noir complet ?

    J'imagine que même avec des phares puissant et perçant, on ne doit pas voir grand chose comme faune et flore dans ces conditions ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Vous exagérez pas un poil sur le déphasage Med VS bécon ?

    ok, c'est pas le même milieu.

    Mais on est sur des n3 fin de formation.

    Des gus censes plonger un peu partout en totale autonomle et tuti quanti...

     

    Si ça part en sucette au premier plouf, y'a peut être des queqsuestions à se poser.

     

    Je ne dis pas qu'ils ne peuvent pas, Je dis qu'ils doivent prendre l'habitude du milieu avant de faire des exercices...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et depuis quand le N3 est un examen oú le candidat doit prouver ses compétences à un instant T ?

     

    Si vous dècidez d'y aller, allez y pour de la simple formation, sans objectif de validation, ça enlèvera déjà beaucoup de stress.

     

    Et si à la fin ils ont le niveau pour être validé, tant mieux.

     

    Dans le pire des cas ça fera juste de l'expérience en plus, et c'est toujours bon à prendre...

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai passé mon N3 à Becon il y a qques années.

    Perso, j'adore ces conditions glauques.

    Pour les remontées, pas de vrais soucis.

     

    Je note juste :

     

    -On m'a fait faire à l'époque un vidage de masque à -40 (au niveau de l'indien)....alors que j'étais bien,l'eau froide m'a fait partir dans une super narcose --> faire un ou deux vidages un peu plus haut est peut être une bonne préparation.

    -effectivement on ne vois rien, ni les roches, ni les ordi de base --> bien faire attention aux bulles et surtout essayer de se faire préter unordi couleur ;)

     

    sinon, pas de difficulté particulière pour ma part.

     

    reste que lorsque l'on aime pas le glauque, aller y faire une ou deux plongées en avance c'est pas mal si on peut

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Par curiosité et parce-que je ne connais pas du tout la plongée en lac ou carrière, qu'elle est l'intérêt de plonger aussi profond si c'est le noir complet ?

    J'imagine que même avec des phares puissant et perçant, on ne doit pas voir grand chose comme faune et flore dans ces conditions ?

     

     

    Disons que cela permet de travailler la technique et en particulier Becon est un endroit ou l'on peut trouver un DP trimix pour garder l'entrainement (pour ceux comme moi qui finalement plongent très peu trimix sur une année).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Par curiosité et parce-que je ne connais pas du tout la plongée en lac ou carrière, qu'elle est l'intérêt de plonger aussi profond si c'est le noir complet ?

    J'imagine que même avec des phares puissant et perçant, on ne doit pas voir grand chose comme faune et flore dans ces conditions ?

     

    Juste le plaisir d'être sous l'eau.

    Moi, j'aime bien quand c'est sombre et froid...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Juste le plaisir d'être sous l'eau.

    Moi, j'aime bien quand c'est sombre et froid...

     

    un jour, un journaliste a demandé à Sir Hillary pourquoi il escaladait les montagnes, il lui a répondu "parce qu'elles sont là "...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

     

    Je connais assez bien cette carrière pour y faire de la plongée d'enseignement ou maintien des compétences pas mal de fois.

    Pour commencer, je confirme effectivement qu'à partir d'environ 25m c'est très sombre et 2 - 3 mètres plus bas "nuit noire".

     

    Pour le niveau 3 et travailler les remontées (assistance - sauvetage), tu as une plateforme à 40m (38m exactement) avec une paroi d'un côté et des autres côtés ça descend sur de la roche à 42m environ puis un peu plus quand on s'éloigne.

    Pour la remontée, difficile de prendre des repères sur la roche car la roche présente sur un côté de la plateforme ne remonte pas jusqu'à la surface.

    Reste donc pour le départ de laisser pendre le phare qui va éclairer le fond pour pouvoir "apprécier" la vitesse du début de la remontée, et une fois que la remontée est amorcée à partir de 33 - 32 m je dirais (je ne suis pas affirmatif), tu commences à pouvoir utiliser la luminosité provenant de la surface pour voir des bulles qui sont au-dessus de toi et voir également à quelle vitesse tu te rapproches de cette source de lumière (pas évident à décrire, excusez-moi, car certains vont me dire que "d'apprécier" sa vitesse par rapport à des bulles qui sont au-dessus de toi c'est pas évident mais c'est UN indicateur et je dirais qu'avec l'habitude (qui est un grand mot aussi voir un gros mot en terme de sécu des fois) on arrive à gérer avec cet élément entre le fond et le moment où l'on distingue les petites bulles). Compliquez à expliquer tout ça

    A partir de 28m environ, tu vas pouvoir gérer ta remontée avec les petites bulles.

     

    Voilà en gros, comment nous faisons lors ces plongées d'entraînement.

     

    Après il y a peut-être moyen (mais jamais fait) sur le côté droit de la carrière et au fond (donc en face du gros ponton de mise à l'eau) de faire des remontées en suivant la roche jusqu'à temps qu'il fasse jour.

     

    Pour le côté ressenti - émotion, c'est vrai que ça fait "drôle" quand même les premières fois de faire des exercices dans le noir complet. Pour certains je pense que l'ambiance peut être angoissante et ne pas aider à la réussite si ils sont habitués à bosser de plein jour...

     

    Concernant les ordinateurs, un écran couleur est un + c'est sûr (comme je l'ai lu plus haut) moi il est monochrome mais rétro éclairé à la demande. Cependant nous ne nous en servons que pour vérifier notre profondeur lors d'exercice de remontées 40m - 20m; 40m arrêt à 15m mais pas pour la vitesse de remontée.

     

     

    Donc en gros, c'est très formateur c'est clair. Pour des élèves aguerris pas insurmontable mais je pense qu'une accoutumance pour des exercices dans le noir ce n'est pas déconnant donc prévoir quelques plongées avant quand même.

     

    Voilà pour mon expérience qui n'engage que moi sur la description de la carrière mais je ne pense pas avoir dit de bêtises.

    • Like 1
    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Salut,

     

    Je connais assez bien cette carrière pour y faire de la plongée d'enseignement ou maintien des compétences pas mal de fois.

    Pour commencer, je confirme effectivement qu'à partir d'environ 25m c'est très sombre et 2 - 3 mètres plus bas "nuit noire".

     

    Pour le niveau 3 et travailler les remontées (assistance - sauvetage), tu as une plateforme à 40m (38m exactement) avec une paroi d'un côté et des autres côtés ça descend sur de la roche à 42m environ puis un peu plus quand on s'éloigne.

    Pour la remontée, difficile de prendre des repères sur la roche car la roche présente sur un côté de la plateforme ne remonte pas jusqu'à la surface.

    Reste donc pour le départ de laisser pendre le phare qui va éclairer le fond pour pouvoir "apprécier" la vitesse du début de la remontée, et une fois que la remontée est amorcée à partir de 33 - 32 m je dirais (je ne suis pas affirmatif), tu commences à pouvoir utiliser la luminosité provenant de la surface pour voir des bulles qui sont au-dessus de toi et voir également à quelle vitesse tu te rapproches de cette source de lumière (pas évident à décrire, excusez-moi, car certains vont me dire que "d'apprécier" sa vitesse par rapport à des bulles qui sont au-dessus de toi c'est pas évident mais c'est UN indicateur et je dirais qu'avec l'habitude (qui est un grand mot aussi voir un gros mot en terme de sécu des fois) on arrive à gérer avec cet élément entre le fond et le moment où l'on distingue les petites bulles). Compliquez à expliquer tout ça

    A partir de 28m environ, tu vas pouvoir gérer ta remontée avec les petites bulles.

     

    Voilà en gros, comment nous faisons lors ces plongées d'entraînement.

     

    Après il y a peut-être moyen (mais jamais fait) sur le côté droit de la carrière et au fond (donc en face du gros ponton de mise à l'eau) de faire des remontées en suivant la roche jusqu'à temps qu'il fasse jour.

     

    Pour le côté ressenti - émotion, c'est vrai que ça fait "drôle" quand même les premières fois de faire des exercices dans le noir complet. Pour certains je pense que l'ambiance peut être angoissante et ne pas aider à la réussite si ils sont habitués à bosser de plein jour...

     

    Concernant les ordinateurs, un écran couleur est un + c'est sûr (comme je l'ai lu plus haut) moi il est monochrome mais rétro éclairé à la demande. Cependant nous ne nous en servons que pour vérifier notre profondeur lors d'exercice de remontées 40m - 20m; 40m arrêt à 15m mais pas pour la vitesse de remontée.

     

     

    Donc en gros, c'est très formateur c'est clair. Pour des élèves aguerris pas insurmontable mais je pense qu'une accoutumance pour des exercices dans le noir ce n'est pas déconnant donc prévoir quelques plongées avant quand même.

     

    Voilà pour mon expérience qui n'engage que moi sur la description de la carrière mais je ne pense pas avoir dit de bêtises.

     

    oui donc tu confirme que c'est un bon entrainement et l'apprentissage dans ce milieu doit être evolutif

    donc pas compatible avec une validation de N3 en 4 plongées.

     

    quid de la temperature ? A voir si des plongeurs en mer Méditerranée sont équipés et habitues pour ces températures

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    quid de la temperature ? A voir si des plongeurs en mer Méditerranée sont équipés et habitues pour ces températures

     

    Quoi ?

    mais c'est pareil... à quelques degrés près...:tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    oui donc tu confirme que c'est un bon entrainement et l'apprentissage dans ce milieu doit être evolutif

    donc pas compatible avec une validation de N3 en 4 plongées.

     

    quid de la temperature ? A voir si des plongeurs en mer Méditerranée sont équipés et habitues pour ces températures

     

    Il faut cesser de prendre les plongeurs pour des lapins de 6 semaines en sucre; C'est compatible en 4 plongées si c'est bien fait, et on le fait depuis bien longtemps par chez nous. Et on continue et on continuera. Juste une question: Plonges-tu vraiment?

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...