Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Nicolas Duguay

Formation continue, rafraîchissement et maintien des compétences: vos trucs

    Messages recommandés

    il y a 15 minutes, Matt a dit :

     

    Pour moi les 5m de tolérance étaient uniquement pour les limites a 20 et 40m mais pas a 60.

     

    Mais peut être que tu parles d'encore avant.

     

    OK, mais les tables clubs allaient jusqu’à 70m à l’air !

     

    on nous a déjà rogné 10m : stop à l’émasculation !

     

    97F88A2D-3728-4EF0-8241-06FF097C3407.jpeg

    Modifié par robby92

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 55 minutes, Matt a dit :

     

    Pour moi les 5m de tolérance étaient uniquement pour les limites a 20 et 40m mais pas a 60.

     

    Mais peut être que tu parles d'encore avant.

     

    On pouvait planifier une plongée sur 25 pour des Px20 ou 45 pour des Px40 , à 60 le dépassement ne pouvait être qu'accidentel, la plongée devant être planifiée à 60.

     

     

    Il y a 1 heure, Nicolas Duguay a dit :

    Ça me fait penser au fait que ma première formation de plongée, en 1990 (autour de, en fait...), avait conduit à une double certification: CMAS et Padi. Depuis, je crois qu’il n’y a plus qu’un seul centre de formation CMAS pour l’ensemble du Québec. Je serais vraiment curieux de retrouver mes notes et manuels de l’époque afin de voir qu’est-ce qu’ils suggéraient comme conduite autour des profondes à l’air... :)

     

    A cette époque les tables allées jusqu’à 85m à l'air...

    Modifié par Bloop

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, Bloop a dit :

    A cette époque les tables allées jusqu’à 85m à l'air...

     

    Wow, 85m à l'air, c'était pas de la gnognotte ! 

     

    Tu parles de la GERS 65 ?

     

    Ma table en photo (plus haut) est déjà limitative alors (70m) : ça va de mal en pis !

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La belle époque où les gens conduisaient à 140 bourrés et sans ceinture de sécurité; celle où ça enfilait cigarettes sur cigarettes... 

     

    On rit, mais je suis tombé l'autre jour sur un zouf qui semblait tout fier de plonger encore sans ordinateur... Y doit être le genre à traîner dans sa fenzy des tables similaires à celles qu'a déniché le Robin!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 2 minutes, Nicolas Duguay a dit :

    On rit, mais je suis tombé l'autre jour sur un zouf qui semblait tout fier de plonger encore sans ordinateur... Y doit être le genre à traîner dans sa fenzy des tables similaires à celles qu'a déniché le Robin!


    si il plonge encadré à 20m, c’est autorisé.

     

    en autonomie aussi, c’est possible sans ordi, mais il doit avoir une montre, un profondimètre et des tables pour être dans les clous.

     

    j’ai toujours rêvé de présenter ce matériel aux moniteurs lors du N4 (avec un réveil dans un sac en plastique en guise d’instrument donnant l’heure), rien que pour voir leurs têtes, mais je n’ai pas osé, par manque de courage.

     

    bon, je dis ça, mais j’ai deux ordi dont un en backup, une montre, des tables dans la stab : une vraie poule mouillée !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 25 minutes, robby92 a dit :

     

    Tu parles de la GERS 65 ?

     

     

    oui

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Heureux ceux qui ont connu cette époque... et qui sont toujours là pour en parler...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, robby92 a dit :

    Heureux ceux qui ont connu cette époque... et qui sont toujours là pour en parler...

     

    Darwin at work !!!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, Nicolas Duguay a dit :

    La belle époque où les gens conduisaient à 140 bourrés et sans ceinture de sécurité; celle où ça enfilait cigarettes sur cigarettes... 

     

    Et en plus on baisait

    Il y a 1 heure, robby92 a dit :

    Heureux ceux qui ont connu cette époque... et qui sont toujours là pour en parler...

    oui

    • Thanks 3

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bah, je suis toujours là, 

     

    17 mns a 82 m ( temps de descente compris,  puisque a l'epoque on calculait comme ça), 2h45 de palier, bi 2 x15 litres, relais 15 litres à 40 m, plus bloc 12 l tous les 6m et oxy pur a 6 et 3 m.

     

     Pas d'ordi, mais une montre et un profondimetre tres aleatoire puisque à la sortie de cette plongée réalisée entre 6 moniteurs, les variations allaient de 62 a 85 metres. (Profondeur reel mesurée au sonar et a l'ancrage.

     

    Nous sommes tous encore en vie , sauf un décédé d'une crise cardiaque lors d'un repas de famille, un autre victime d'un avc, un troisieme a un cancer du poumon mais il est toujours là et le reste de l'equipe continue a plonger.

     

    Le top, arrivé a replonger tous ensemble en même temps,  a à ce jour, nous n'y sommes pas arrivé.

    Mais on desespere pas !!

    Et qu'est ce qu'on bais .....t

     

    A+

     

    Jeff

     

    • Like 1
    • Thanks 1
    • Haha 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, Jeff__06 a dit :

    Bah, je suis toujours là, 

     

    17 mns a 82 m ( temps de descente compris,  puisque a l'epoque on calculait comme ça), 2h45 de palier, bi 2 x15 litres, relais 15 litres à 40 m, plus bloc 12 l tous les 6m et oxy pur a 6 et 3 m.

     

     

    C'est clair un tel profil de plongée, de nos jours, ça fait ressortir d'étranges couleurs dans mon Multideco... 

     

    IMG_2178.jpg

     

     

    Maintenant, chez les modernes, si on me dit qu'il faut que je descende à 270' (82 mètres) avec un running time de 17 minutes, voilà probablement comment je la planifierais : trimix 15/50 avec déco EAN50 et EAN100; EAD jamais au-dessus de 100' et EADD (la densité) autour de 140' max. Bref, limite ma PPO2 en deçà de 1,4 ATA et ma narcose est contrôlé un max: Way to Go! (mais j'attendrais d'être formé pour ça, ce qui n'est pas encore le cas...) ;)

     

     

    IMG_2179.jpg

    Modifié par Nicolas Duguay

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 7 heures, Nicolas Duguay a dit :

     

    C'est clair un tel profil de plongée, de nos jours, ça fait ressortir d'étranges couleurs dans mon Multideco...

    Maintenant, chez les modernes, si on me dit qu'il faut que je descende à 270' (82 mètres) avec un running time de 17 minutes, voilà probablement comment je la planifierais : trimix 15/50 avec déco EAN50 et EAN100; EAD jamais au-dessus de 100' et EADD (la densité) autour de 140' max. Bref, limite ma PPO2 en deçà de 1,4 ATA et ma narcose est contrôlé un max: Way to Go! (mais j'attendrais d'être formé pour ça, ce qui n'est pas encore le cas...) ;)

     

     

     

    OK, mais quelle est ta conclusion ?

    D'abord un fait : notre ami a parfaitement géré sa décompression avec les moyens de mesure et de calcul de l'époque. On aurait donc tendance à avaliser la méthode, d'autant plus que des incursions à l'air entre 70 et 85 m, il y en a eu des pelletés à l'époque pour des durées généralement inférieures (10 minutes), sans accident.

    Tu nous dit que maintenant on ne ferait plus comme cela, que l'on utiliserait des concepts modernes, des matériels différents, des gaz adaptés .... et ?

    Qui nous prouve que ce serait meilleur ?

    Meilleur que de pas avoir d'accident de décompression, c'est quoi ?

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 37 minutes, nanobulle a dit :

    Meilleur que de pas avoir d'accident de décompression, c'est quoi ?

     

    Ne pas avoir d ADD et se souvenir de sa plongée :) ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 48 minutes, nanobulle a dit :

    OK, mais quelle est ta conclusion ?

    D'abord un fait : notre ami a parfaitement géré sa décompression avec les moyens de mesure et de calcul de l'époque. On aurait donc tendance à avaliser la méthode, d'autant plus que des incursions à l'air entre 70 et 85 m, il y en a eu des pelletés à l'époque pour des durées généralement inférieures (10 minutes), sans accident.

    Tu nous dit que maintenant on ne ferait plus comme cela, que l'on utiliserait des concepts modernes, des matériels différents, des gaz adaptés .... et ?

    Qui nous prouve que ce serait meilleur ?

    Meilleur que de pas avoir d'accident de décompression, c'est quoi ?

     

    Ta question ne m'était pas adressée mais je te donne mon point de vue quand même...
    Le facteur le plus important dans la décompression ne peut se quantifier ou être "réduit" à l'état d'équations, c'est la composante "physiologique humaine" propre à chaque individu.

    Le "durcissement" des tables et les limites de profondeurs ont facilité la démocratisation de la plongée mais les plongeurs qui descendait à 70 ou 80, comme aujourd'hui on part faire son jogging, étaient des riverains de ses sites de plongées, ils plongeaient toute l'année et bien qu'ils n'avaient pas d’ouïes leur organisme était accoutumé aux PP..., ils ne sortaient pas d'un voyage de 10 heures de voiture pour s'immerger à 80...

    Si on compare ce qui est comparable, on ne peut répondre...

                                                               *************

     

    il y a 10 minutes, tristan92 a dit :

     

    Ne pas avoir d ADD et se souvenir de sa plongée :) ?

     

    Je peux t'assurer que cette plongée à 93m, même 30 ans après je m'en souviens dans les moindres... détails

    Modifié par Bloop

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, nanobulle a dit :

     

    Tu nous dit que maintenant on ne ferait plus comme cela, que l'on utiliserait des concepts modernes, des matériels différents, des gaz adaptés .... et ?

    Qui nous prouve que ce serait meilleur ?

    Meilleur que de pas avoir d'accident de décompression, c'est quoi ?

     

    Qui nous prouve que ce serait meilleur?

    La science.

     

    Meilleur que de pas avoir d'accident de déco, c'est quoi? 

    C'est faire la même plongée en réduisant considérablement les risques d'ADD, en réduisant l'exposition à la narcose, en ayant plus de facilité à respirer grâce à un mélange plus adapté à la profondeur, en ayant une courbe de décompression plus optimale et clairement moins longue que celle dont vous faisiez état.

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité
    Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

    ×
    ×
    • Créer...