Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
balaninu

Validation N3 par E3

    Messages recommandés

     

    Stat accident de plongée en 2012. Pourquoi autant de N3 ?

     

    Et bien, un N2 est soit:

    • En autonomie à 20m,
    • Sous la conduite (prudente) d'un GP.

    Forcément c'est plus calme !

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Si je suis contre une interdiction pure et simple de la zone 40m-60m à l'air en France, je suis absolument contre de l'inscrire dans un programme de formation comme si c'était quelque chose de "normal" de plonger sous les 40m à l'air.

     

    Je forme mes N3 de telle façon que la plupart d'entre eux considèreront comme une pure folie de descendre à l'air à 50m ou 60m. Actuellement, personne ne peut dire que la plongée ultra-profonde ( 50 ou 60m) à l'air a atteint un niveau de risque compatible avec une pratique loisirs pour tous: il suffit de regarder les statistiques.

     

    Je suis donc totalement contre les programme de formation qui impose pour la validation des N3 de mettre en danger des plongeurs qui veulent peut être simplement accéder à l'autonomie complète (plonger sans DP) ou poursuivre vers l'encadrement (N4,...) ou encore s'inscrire dans un cursus trimix.

     

    Notre responsabilité c'est de dire << 50m ou 60 m à l'air = DANGER >> et pas d'encourager cette pratique (à titre personnel je plonge de temps en temps à l'air sous les 40, mais les risque que l'on peut choisir de prendre individuellement ne sont pas ceux que l'on doit imposer aux autres.

     

    40 a 60, c'est pas ultra profond, c'est au dela de 60 que commence le profond.

    Attention, je ne cautionne pas, mais faire une pointe sur 60 et a condition que, tu sois entraîné ne devrait pas poser de probleme a un N3 bien formé.

     

    A+

     

    :biere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Stat accident de plongée en 2012. Pourquoi autant de N3 ?

     

    Peut etre a cause de l'autonomie mal enseigné, et tu n'as pas besoin de descendre au dela de 40 pour te planter.

    mauvaise planification

    pas de ligne de secours

    plongee hs sans oxygénothérapie

    etc, etc...

    j'en vois à la pelle tous les étés :fou::malade:

     

    A+

     

    :biere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Peut etre a cause de l'autonomie mal enseigné, et tu n'as pas besoin de descendre au dela de 40 pour te planter.

    mauvaise planification

    pas de ligne de secours

    plongee hs sans oxygénothérapie

    etc, etc...

    j'en vois à la pelle tous les étés :fou::malade:

     

    A+

     

    :biere:

     

    J'ai encore des tas d'exemples à la c*n mon cher Jeff :

    Comment se fait-il qu'en cas de guerre il y ait plus de décès dans le corps de troupe que chez les officiers supérieurs?

    En clair, pour prendre au sérieux les statistiques présentées par @alofi , il faudrait savoir combien de N3 plongent régulièrement, combien de N2 etc..

    Forcément sur une population plus nombreuse il y a plus de "risque" qu'un évènement se produise.

    Attention, je ne dis pas que c'est LE SEUL facteur à prendre en compte, mais c'est UN facteur à na pas négliger !

    Autrement, je "plussoie" mon bon Jeff :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Sinon, on peut aussi considérer les facteurs universels, du style densité du gaz... Je sais, c'est tabou, "on l'a toujours fait", "nous nos poumons ils marchent mieux" (ou plutot diaphragme), mais y'a un moment où faut peut-etre apprendre à réfléchir une seconde et demie avant de vouloir aller à 40+.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    c'est quoi ces stats ? y a pas de légendes... pas exploitable dans l'état.

     

    Et puis faudrait savoir combien de plongées ça représente sur le total des plongées effectues

     

    bref, rien de neuf, toujours de la bien pensance

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Très bien. Que proposes-tu donc à la place? Nous attendons avec impatience l'essence de ta science en la matière.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    rien, c'est très bien comme ça.

     

    par contre y a du boulot dans le développement et l'accessibilité du nitrox confirmé et du trimix.

    idem pour le recycleur.

    qd cela sera plus démocratisé et plus accessible à mettre en oeuvre alors les plongeurs iront tout naturellement vers ces options.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    rien, c'est très bien comme ça.

     

    par contre y a du boulot dans le développement et l'accessibilité du nitrox confirmé et du trimix.

    idem pour le recycleur.

    qd cela sera plus démocratisé et plus accessible à mettre en oeuvre alors les plongeurs iront tout naturellement vers ces options.

     

    Pour le nitrox confirmé, c'est pas trop compliqué et le gaz reste accessible un peu pres partout sauf pour l'o2 a 100% et 200 bars (tout le monde n'est pas équipé d'un booster)

    Pour le trimix, c'est une autre histoire.

     

    Pour les stages, c'est pas donné, mais je ne trouve pas ça delirant non plus quand tu vois le materiel engagé et le peu d'eleve client que tu peux emmener

    Et pour le recycleur, tu auras toujours le prix de la machine, ses consommables et son entretien.

     

    A+

     

    :biere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci à tous pour vos réponses

    On dirait bien qu'il ya un flou artistique sur ce sujet

    Je vous laisse continuer le débat

    Mais sans prise de tête svp

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Stat accident de plongée en 2012. Pourquoi autant de N3 ?

     

    Merci pour ce graphique. Cependant, celui-ci n'indique pas que les accidents recensés soient à une profondeur au delà de 40 m et avec quel gaz.

    A contrario, la population de Moniteurs, qui "en théorie" plonge plus souvent (c'est à vérifier) et qui pourraient aussi prétendre plonger "profond" subit moins d'accident.

    On peut donc difficilement conclure sur cette base.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Merci pour ce graphique. Cependant, celui-ci n'indique pas que les accidents recensés soient à une profondeur au delà de 40 m et avec quel gaz.

    A contrario, la population de Moniteurs, qui "en théorie" plonge plus souvent (c'est à vérifier) et qui pourraient aussi prétendre plonger "profond" subit moins d'accident.

    On peut donc difficilement conclure sur cette base.

     

    Je pense qu'un moniteur plonge le plus souvent dans la zone des 20m, justement puisqu'il encadre des non autonomes.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ... ou pas ... c'est exactement le souci. Nous en sommes réduits à faire des suppositions dont la validité reste sans démonstration.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    L'exercice pédagogique de la très grande majorité des encadrants se déroule dans les 20 premiers mètres. C'est tout de même une réalité admise et vécue par ceux qui forment dans l'eau.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...