Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Nitrox et fatigue, mythe ou réalité ?


    Recommended Posts

    On entend souvent dire que parmi les vertus du Nitrox, figure une réduction de fatigue ressentie par rapport à une même plongée réalisée à l'air.

    Pour ma part je n'ai rien remarqué de particulier, et vous ?

    Voici pour base de départ un article publié par DAN sur le sujet...

     

    https://alertdiver.eu/fr_FR/articles/air-nitrox-et-fatigue

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour..... Celà fait des années que je n'ai pas respiré d'air en plongée, donc dur maintenant de, faire un comparatif .

    Je m'étais mis au Nitrox principalement pour des raisons de sécurité/amélioration de la décompression . Force a été de constater que globalement, même aprés des grosses plongées, il y avait une vie qui suivait. Plus besoin de prévoir la petite ou grosse sieste , je pouvais faire autre chose que prendre un bouquin après la plongée. Les quelques plongées à l'air faites par la suite m'ont confirmé que le NITROX , en plus de l'amélioration de la décompression avait aussi un effet ""boostant"/ anti fatigue sur moi.

    C'est aussi assé général comme effet, il n'y a qu'à regarder comment ça se passe sur les bateaux de croisière plongée . Quasiment tous ont maintenant du NITROX disponible , ce qui permet aux plongeurs d'enchainer les plongées du matin à la nuit tombée.

    Aprés tout le monde n'est pas égal devant le surplus d'oxygéne. Certain y sont même allergique, et ça leur fait l'effet inverse , pas de chance...

    Comme cet effet boostant du NITROX n'a pas encore été expliqué et démontré scientifiquement, certain parlent d'effet placebo ... Pourquoi pas , en tout cas, moi ça me va bien tant que l'effet produit est efficace . C'est un peu comme les Pyles stop qui sont maintenant tant décrié ... Mais sur moi, l'effet produit était un peu comme le NITROX, moins de fatigue en sortant d'une plongée profonde à l'air ..Pourtant il a été démontré plus tard que ce n'était pas le top au niveau décompression , mais sur certain il y avait un effet "défatiguant"".

    Link to comment
    Share on other sites

    ouvre un sondage oui ou non.

     

    Pour moi, cela ne change rien.

     

    De plus dire que la décompression au nitrox est plus "safe", ce n'est pas tout à fait correct à partir du moment ou l'ordinateur de plongée est réglé sur le gaz utilisé.

    Link to comment
    Share on other sites

    ouvre un sondage oui ou non.

    Sans grand intérêt, car pas de discussion/contribution si possible objective sur le sujet ?

    Pour moi, cela ne change rien.

    De plus dire que la décompression au nitrox est plus "safe", ce n'est pas tout à fait correct à partir du moment ou l'ordinateur de plongée est réglé sur le gaz utilisé.

    Par ailleurs, si la procédure en question résulte d'une simple interpolation mathématique , alors là , mystère !!!

     

     

    Link to comment
    Share on other sites

    ouvre un sondage oui ou non.

     

     

    De plus dire que la décompression au nitrox est plus "safe", ce n'est pas tout à fait correct à partir du moment ou l'ordinateur de plongée est réglé sur le gaz utilisé.

     

    Je t'engage a faire des tests de comptage de micro bulles circulantes aprés plongée , et ça devrait te faire changer d'avis.

    Ordinateur réglé sur le bon % de NITROX , et non sur air, tu devrais avoir moins de bulle avec un NX qu'avec de l'air, et ceci sur la même plongée .

    Tout ça testé sur plus d'une dizaine de plongeurs, sur 4 jours à 2 plongées/jour .

     

     

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    De plus dire que la décompression au nitrox est plus "safe", ce n'est pas tout à fait correct à partir du moment ou l'ordinateur de plongée est réglé sur le gaz utilisé.

    En Nx tu satures moins en azote (cqfd :tromaran: ) a profil de plongée identique, donc oui c'est plus safe :top: .

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    En Nx tu satures moins en azote (cqfd :tromaran: ) a profil de plongée identique, donc oui c'est plus safe :top: .

    Pas si simple.

    Pour 2 plongées identiques sans palier obligatoire (avec air et avec nitrox), oui, ton raisonnement est valable.

    Pour une même plongée qui nécessiterait par exemple 6 minutes de palier à l'air et 0 au nitrox, là ça devient beaucoup moins évident.

    Link to comment
    Share on other sites

     

    Je t'engage a faire des tests de comptage de micro bulles circulantes aprés plongée , et ça devrait te faire changer d'avis.

    Ordinateur réglé sur le bon % de NITROX , et non sur air, tu devrais avoir moins de bulle avec un NX qu'avec de l'air, et ceci sur la même plongée .

    Tout ça testé sur plus d'une dizaine de plongeurs, sur 4 jours à 2 plongées/jour .

     

     

    Scubaphil a déjà répondu pour moi.

     

    Quand je parle d'ordi réglé sur air avec du nitrox, implicitement je dis que les deux profils vont être identiques. Dans ces conditions, bien sûr que le Nitrox va moins saturer d'Azote les tissus et que donc la probabilité d'ADD est théoriquement moins grande.

     

    Cependant la plupart des plongeurs utilisent surtout le nitrox pour pouvoir rester plus longtemps sous l'eau sans atteindre la NDL. C'est pour cette raison que PADI, à l'époque a introduit ce mélange dans sa filière. Dans ce cas là, un plongeur air atteignant sa NDL et un plongeur Nitrox atteignant sa NDL, je ne suis pas sûr du tout qu'il y ait une grande différence au niveau du risque d'ADD.

    Link to comment
    Share on other sites

    L'air c'est pour gonfler les pneus de caisse. Pour les humains il y a l'o2 et l'hélium. C'est mieux en recycleur on est d'accord :)
    tu dois avoir l'air malin sur terre avec ton Meg sur le dos à respirer ton héliox.
    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Cependant la plupart des plongeurs utilisent surtout le nitrox pour pouvoir rester plus longtemps sous l'eau sans atteindre la NDL. C'est pour cette raison que PADI, à l'époque a introduit ce mélange dans sa filière. Dans ce cas là, un plongeur air atteignant sa NDL et un plongeur Nitrox atteignant sa NDL, je ne suis pas sûr du tout qu'il y ait une grande différence au niveau du risque d'ADD.

    Essayer de comparer le risque d'ADD de 2 profils différents avec 2 mélanges différents.... comment dire :bravo: :bravo: .

     

    Link to comment
    Share on other sites

     

    Scubaphil a déjà répondu pour moi.

     

    Quand je parle d'ordi réglé sur air avec du nitrox, implicitement je dis que les deux profils vont être identiques. Dans ces conditions, bien sûr que le Nitrox va moins saturer d'Azote les tissus et que donc la probabilité d'ADD est théoriquement moins grande.

     

    Cependant la plupart des plongeurs utilisent surtout le nitrox pour pouvoir rester plus longtemps sous l'eau sans atteindre la NDL. C'est pour cette raison que PADI, à l'époque a introduit ce mélange dans sa filière. Dans ce cas là, un plongeur air atteignant sa NDL et un plongeur Nitrox atteignant sa NDL, je ne suis pas sûr du tout qu'il y ait une grande différence au niveau du risque d'ADD.

     

    Je dois avoir relaté ce qui va suivre au moins 20 fois:D... Je vais faire court.... plongées de 10 mn à 38 m sur l'épave d'un avion ..¨pas de courant, l'épave est petite ,donc peu d'effort .

    Jour 1

    Plongée 1 à l'air

    Plongée 2 à l'air

    Jour 2

    Plongée 1 au NX 32

    Plongée 2 au NX 32

    Jour 3

    plongée 1 au NX 32 et déco O2

    Plongée 2 au NX 32 et déco O2

     

    Résultats des mesures de micro bulles circulantes . à la sortie de l'eau, 30 minutes aprés, et 1 heure aprés

    Nombre décroissant chez tous les plongeurs , le plus élevé avec l'air, diminue avec le NX , et diminue encore avec NX + O2

     

    Par contre nous avons vu que d'un plongeur à l'autre les résultats sont trés différents, à savoir que certains produisent davantage et même beaucoup plus de bulle que d'autres.

    Nous avons aussi vu que ceux qui avaient picolé et couché tard la veille étaient à des niveaux supérieur , voir carrément une production de bulle qui ferait palir une bouteille de champagne.

     

    Ceci nous a permis de régler les GF de nos ordi en conséquence .....

     

    Aprés à chacun de faire comme il a envie, mais en ce qui me concerne, je ne suis pas prés de faire avec enthousiasme une vraie plongée à l'air .. Ni d’ailleurs d'aller au delà de 40 m / un certain temps sans hélium dans le mélange.;)

     

     

     

     

     

    Link to comment
    Share on other sites

    @ Dangue, je ne vois pas pourquoi tu dois répéter une vingtième fois la même chose :D. Je ne suis pas du tout surpris par ton récit, il est très logique. :bravo:

    Comme je ne vois pas non plus pourquoi mes propos seraient contradictoires avec les tiens :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 23
        Bonjour J'ai un robinet tout neuf (volant vert) Nitrox en 25 x 200. Où peut-il aller ? (que sur une bouteille Nitrox mais je croyais que c'était en pas de 26 !)
      • 54
        Bonjour à toutes et à tous,   Je suis en préparation de ma formation à la plongée Nitrox que je vais finaliser dans moins de 2 mois...  Durant la formation théorique, il est précisé que le mélange doit être vérifier par le plongeur avant le aréage du matériel.  Le plongeur peut: soit être présent lorsque le Dive Center fait son propre test soit tester lui-même avec un analyseur   Du coup, j'en viens à ma question.  Quel type d'analyseur utilisez-vous et lequel me
      • 18
        Bonjour, J'entame une réflexion pour l'acquisition d'un compresseur dont le but serait de gonfler du Nitrox la plupart du temps (Nx40 maxi). Pour arriver à cette fin j'ai donc deux possibilités, soit l'utilisation d'un stick (et donc de B50 d'O2), soit l'utilisation d'un compresseur à membrane. Evidemment, les coûts d'acquisition ne sont pas les mêmes. Dans un cas c'est moins cher à l'achat mais il faut prévoir un budget de fonctionnement (les B50 notamment), dans l'autre c'est plus ch
      • 29
        Bonjour,   Le père noël m'a apporter la dernière version du livre Directeur de Plongée de JP Castelli.   La présentation sous forme de fiches à thème me plait bien, car on peut rentre dans ce livre par n'importe qu'elle page ou presque.   J'ai commencé par la fiche 188, Plongée senior, vous aurez devinez, j'en fait partie (Senior, enrobé comme dirait Mr Bitume, Chimiquement chargé selon la définition de Mme Pharmacie.   Je viens au sujet, il y est écrit p5
      • 61
        Bonjour,   Quel détendeur Nitrox conseillez vous pour de la déco à 10 m ? Je pense à un entrée de gamme autour de 200 € comme : - Calypso Nitrox - Scubapro Mk2 Nitrox - Mares R2S-VR (celui conseillé par mon petit magasin) - Tecline R1-REC 02 ou alors Tecline R2 TEC O2 (plus cher mais compensé et dans certains kits intéressants sur le net, sous réserve que ma boutique en fasse la révision car je ne connais pas cette marque...).   Je n'ai pas spécialement de
    ×
    ×
    • Create New...