Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Niveau 4 vs Divemaster : que choisir ?


    Recommended Posts

    Je suis surpris que cette personne puisse passer le niveau 4 sans avoir i) au préalable passer le niveau 3 et ii) une expérience minimale entre le 3 et le 4. D'après la blogueuse, celle ci indique passer le niveau 3 en měme temps que le 4 (cf le premier post sur ce thème dans son blog). J'ai tendance à penser qu'il y a quand même une certaine expérience / aisance à acquérir pour guider une palanquée (que ce soit à la sauce gauloise ou americaine). Est ce normal ?

     

    Pour les fénéants, voici le détail de son post de son blog :

     

    "La semaine dernière, l’occasion s’est présentée de m’inscrire à la préparation d’un niveau 4. Niveau 4 ?? Mais je viens d’avoir le niveau 2, il manque pas un truc entre les deux là, comme par exemple le niveau 3 ?! Mais si… mais la préparation du niveau 4 est accessible aux niveau 2, on peut passer le niveau 3 en même temps

     

    Me voilà donc embarquée dans une formation qui va durer presque 6 mois, et va demander des compétences théoriques, pratiques, et également physiques ! En effet, le niveau 4 est un examen complet de 14 épreuves différentes !".

     

     

    Je suppose donc qu'elle va passer le niveau 3 en cours de route, car c'est en effet obligatoire pour se présenter eu niveau 4. Pas de nombre de plongées minimum en tant que N3 précisées dans le MFT. Mais oui, moi je lui aurais conseillé comme toi de prendre un peu d'expérience de N3 avant (mon club aurait refusé ça).

    Link to comment
    Share on other sites

    Ce n'est pourtant pas compliqué

    Tu estimes que les N1 qui partent en vacances à scapa flow ou aux iles farnes sont, de par leur formations, aptes à plonger guidé par un dive master, soit qu'ils ne le sont pas.

     

    Je ne connais pas ces endroits, ils ont un truc particulier ? J'ai déjà répondu à cette question, il me semble :

     

    "C'est vrai qu'un N1 n'a pas été formé à l'autonomie, et qu'à l'étranger, il sera considéré "autonome" si le centre considère qu'il a une équivalence OW, ce qui pose un souci à priori.

    Je ne sais pas comment ça se passe dans la pratique en général (moi j'ai eu un OW avant de passer mes niveaux FFESSM).

    Je conseillerais à un N1 qui plonge à l'étranger de passer aussi son OW (qui est un peu plus complet que le N1 selon moi) pour suivre la logique (et varier les plaisirs).

    Et je conseillerais aussi aux OW de passer leur N2 et leur RIFAP pour gagner en autonomie réelle.

     

    Je pense qu'il y aura un souci si le N1 est considéré comme autonome, et en théorie, il va l'être, car il n'a pas été formé pour ça. Un N1 n'est pas autonome, il doit obligatoirement être guidé. Par un divemaster c'est bien, et par un N4 c'est encore mieux.

    Link to comment
    Share on other sites

     

    Un divemaster ne peut pas guider des N1 en France, la question ne se pose donc pas.

     

    Un DM peut guider des OW (à l'étranger), mais comme il n’est pas responsable en cas de problèmes, et qu’il a une formation plus légère qu’un N4, je n’ai pas trop confiance.

     

    j’ai fait les deux (DM et N4), et franchement, il y a un monde entre les deux, le N4 est beaucoup plus complet, dans tous les domaines. Après mon N4, j’ai trouvé que le DM c’etait de la blague.

     

    Le divemaster "guide".. dans un domaine qu'il est supposé connaitre; c'est tout...

    Il assiste un instructeur; peut éventuellement faire un baptème

    Accessoirement il fait du portage; du gonflage, de l'équipement , ....

    Link to comment
    Share on other sites

    Pourrais-tu préciser stp ? Un autre intervenant a dit "pas de baptèmes chez PADI, juste des DSD", ton approche m'intéresse !

     

     

    Tu n'a pas trouvé le N4 plus complêt ? honnêtement ?

     

     

    Tant mieux si c'est comme ça, mais j'ai l'impression qu'il y a quand même un loup ici...

     

     

    Un DM peut faire un bapteme s'il a fait un cours supplementaire.

    Une MF1 francais qui passe le DM recupère d'office "le droit à faire des baptemes", ce que n'a pas le N4 qui passe DM.

    C'est sur que le N4 techniquement et pratiquement est plus complet que le DM puisqu'il prépare aussi etre MF1, mais que pour être GP c'est largement sur-dimensionné.

    Dans les passerelles, le N4 francais est très apprécié, un petit vernis en plus et hop DM.

    L'inverse n'est évidemment pas vrai.

    en gros sans abuser : une N3 un peu expérimenté et formé a minima peut faire un bon DM.

     

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Guest Invité

    Tu classes donc le niveau "dive master" parmi ceux capables d'encadrer les niveaux 1. Il te reste plus qu'à convaincre la FFESSM alors.

     

    Je pense qu'il y aura un souci si le N1 est considéré comme autonome, et en théorie, il va l'être, car il n'a pas été formé pour ça. Un N1 n'est pas autonome, il doit obligatoirement être guidé. Par un divemaster c'est bien, et par un N4 c'est encore mieux.

     

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Tu classes donc le niveau "dive master" parmi ceux capables d'encadrer les niveaux 1. Il te reste plus qu'à convaincre la FFESSM alors.

     

    C'est manifestement possible à l'étranger (et encore, il y a le souci sur l'autonomie si le N1 n'est pas OW, mais c'est une autre histoire).

     

    En france, c'est très difficile de répondre à cette question, et je n'appuierais pas cela si la FFESSM me le demandait car :

    1. on peut être divemaster avec 50 plongées : vraiment pas assez selon moi
    2. le divemaster a reçu une formation beaucoup moins complète que le N4 (on ne peut pas parler d'équivalence ici)
    3. le divemaster n'a pas l'habitude d'être entièrement responsable de ses plongeurs, car dans le reste du monde il est juste guide, mais il n'est pas réellement responsable de ce qui se passe car les plongeurs sont "autonomes en binômes". ça fait une grosse différence car le N4 est totalement responsable de ses N1, lui.
    4. le divemaster sera incapable de gérer aussi des N2 et plus car il n'y connait rien aux paliers obligatoires et aux remontées assistées : si la palanquée n'est pas homogène (N1 + N2 ou autres), ça va être compliqué...
    5. le divemaster n'a pas l'habitude non plus du concept de palanquée et il a l'habitude d'encadrer 20 plongeurs de loin alors que là il devra se limiter à 4 de près.
    6. dans le monde commercial (les SCA, hors du monde associatif), ni un N4 ni un divemaster ne peuvent travailler en France : seul un Brevet d'Etat le permet, la question ne se pose donc pas pour la partie commerciale.

    Link to comment
    Share on other sites

    dans le monde commercial (les SCA, hors du monde associatif), ni un N4 ni un divemaster ne peuvent travailler en France : seul un Brevet d'Etat le permet, la question ne se pose donc pas pour la partie commerciale.

     

    Je fais une fois de plus mon pénible, mais le terme SCA signifie Structure Commerciale Agréée, agréée par la FFESSM. C'est un terme propre à cette fédération.

    Toutes les Structures Commerciales (SC) en France ne sont pas forcément SCA.

     

     

     

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    C'est sur que le N4 techniquement et pratiquement est plus complet que le DM puisqu'il prépare aussi etre MF1, mais que pour être GP c'est largement sur-dimensionné.

    J'aime bien ton approche, cela répond bien à ma question de départ ;-)

     

    pour être GP c'est largement sur-dimensionné.

    Je suis d'accord là aussi : être capable de dessiner un détendeur de fond en comble ou de déterminer le compartiment directeur qui a déclenché le palier est sur-dimentionné pour guider 4 clampins à trifouilli sur plage. On apprend peut-être trop de choses au N4, mais "qui peut le plus peut le moins", non ?

     

    Dans les passerelles, le N4 francais est très apprécié, un petit vernis en plus et hop DM.

    L'inverse n'est évidemment pas vrai.

    en gros sans abuser : une N3 un peu expérimenté et formé a minima peut faire un bon DM.

    Je suis d'accord également, mais attention, tout le monde va te tomber dessus ici si tu dis que l'équivalent d'un DM c'est un grosso-merdo N3 !

     

     

    Merci Gérard95 pour toutes ces précisions

    Link to comment
    Share on other sites

    Je fais une fois de plus mon pénible, mais le terme SCA signifie Structure Commerciale Agréée, agréée par la FFESSM. C'est un terme propre à cette fédération.

    Toutes les Structures Commerciales (SC) en France ne sont pas forcément SCA.

     

    OK, OK, pardon, j'ai fait un raccourci, il fallait dire SC, pas SCA, mais je pense que les gens ont compris l'idée (j'espère) !

    Tu ne fais pas ton pénible : tu précises les choses et c'est très bien, merci !

    Link to comment
    Share on other sites

     

    Je suis surpris que cette personne puisse passer le niveau 4 sans avoir i) au préalable passer le niveau 3 et ii) une expérience minimale entre le 3 et le 4. D'après la blogueuse, celle ci indique passer le niveau 3 en měme temps que le 4 (cf le premier post sur ce thème dans son blog). J'ai tendance à penser qu'il y a quand même une certaine expérience / aisance à acquérir pour guider une palanquée (que ce soit à la sauce gauloise ou americaine). Est ce normal ?

     

    Vu les vitesses de remontées qu'elle mentionne, (entre 6 m et 9 m secondes, soit entre 21 km heure et 32 km heure :eek: ), elle passe ses niveaux à la vitesse d'une fusée :froglol:

    Link to comment
    Share on other sites

    Je comprend pas bien la comparaison N4 versus DM.

     

    C'est pas du tout les mêmes buts de formation.

     

    Le DM est un début de filière Pro

     

    Si l'idées c'est les paliers, la plongée profonde et cie c'est pas la bonne place (TEC)

     

    Le N4 n'est pas Pro c'est de la plongée loisir avec décompression, si tu veux être pro te manque 2-3 papiers.

    Link to comment
    Share on other sites

    Je comprend pas bien la comparaison N4 versus DM.

     

    C'est pas du tout les mêmes buts de formation.

     

    Le DM est un début de filière Pro

     

    Si l'idées c'est les paliers, la plongée profonde et cie c'est pas la bonne place (TEC)

     

    Le N4 n'est pas Pro c'est de la plongée loisir avec décompression, si tu veux être pro te manque 2-3 papiers.

     

    Tu as raison sur le côté pro/pas pro, mais du point de vue concret, ils ont tous les deux une activité de guide, c'est à dire qu'ils emmènent des gens plonger, ça c'est la même chose des deux côtés, on peut donc les comparer quand même, je pense. Et en france, ni l'un ni l'autre ne sont des pros.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.