Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Plongées en piscine. Pour qui et pourquoi ?


    Messages recommandés

    EmmanuelC : je pense que tu as bien cerné mon post et te remercie de ton avis.

     

    À mon tour de te remercier pour ton retour. Si conjointement aux autres mon avis peut aider, j'en suis ravi.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 38
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Retour d' expérience de mon club associatif lors de cette première saison. Mon avis sera écourté suite à l' arrêt temporaire des cours (covid 19). Effectivement, je pense que la partie "carr

    Comme toute activité il est bon de se poser quelques questions avant de se lancer. Si tu vas dans un club piscine juste pour plonger tu risques d'être déçu et rapidement te lasser. En bref, pourquoi

    Je réagis par rapport au post d'origine.

     

    Quel est le profil de plongée que tu souhaites maitriser ? Si c'est plonger en vacances en eaux chaudes, ce n'est pas de technique dont tu as besoin, mais d'expérience et d'un rafraichissement par rapport à ton niveau 2. L'expérience vient en plongeant (en milieu naturel) et pour le rafraichissement un passage en assoc en piscine c'est très bien. Croiser des collègues, se remettre en forme, poser des questions, faire des exercices, tout ca… Une assoc, c'est aussi participer aux taches, porter des blocs, ranger le local, etc , ca change du diving shop ou on fait tout pour toi, ca ne va pas forcement à tout le monde.

     

    Je suis dubitatif sur l'aspect plongée en carrière. Sauf si tu cherches de nouvelles expériences, et qu'au final tu veuilles aussi plonger en eau froide toute l'année.

     

    Je connais un gars qui a fait un accident en carrière (sans conséquences pour lui heureusement) : il était niveau 3 avec 100+ plongées, il avait arrêter de plonger pendant 5 ans, il voulait se mettre à niveau pour plonger aux Maldives … Son raisonnement c'était :qui peut le plus peut le moins. Je trouve cela très con, tu veux te rassurer en mer chaude alors tu te jettes dans l'eau glacée et sombre. un peu comme faire un test d'effort pour reprendre la pétanque (sauf que le test d'effort il y a un médecin à coté pour te rattraper au cas ou).

     

    Bref, si ton truc c'est de plonger en vacances en eaux chaudes, l'assoc c'est bien, mais ne te force pas à plonger en eau froide juste pour t'entrainer. Il n'y a pas de mal à être un plongeur d'eaux chaudes :cool:

     

    De même, sur ce type de profil le niveau 3 n'a pas d'intérêt. Profite de ton passage en assoc pour faire le nitrox par contre.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je réagis par rapport au post d'origine.

     

    Quel est le profil de plongée que tu souhaites maitriser ? Si c'est plonger en vacances en eaux chaudes, ce n'est pas de technique dont tu as besoin, mais d'expérience et d'un rafraichissement par rapport à ton niveau 2. L'expérience vient en plongeant (en milieu naturel) et pour le rafraichissement un passage en assoc en piscine c'est très bien. Croiser des collègues, se remettre en forme, poser des questions, faire des exercices, tout ca… Une assoc, c'est aussi participer aux taches, porter des blocs, ranger le local, etc , ca change du diving shop ou on fait tout pour toi, ca ne va pas forcement à tout le monde.

     

    Je suis dubitatif sur l'aspect plongée en carrière. Sauf si tu cherches de nouvelles expériences, et qu'au final tu veuilles aussi plonger en eau froide toute l'année.

     

    Je connais un gars qui a fait un accident en carrière (sans conséquences pour lui heureusement) : il était niveau 3 avec 100+ plongées, il avait arrêter de plonger pendant 5 ans, il voulait se mettre à niveau pour plonger aux Maldives … Son raisonnement c'était :qui peut le plus peut le moins. Je trouve cela très con, tu veux te rassurer en mer chaude alors tu te jettes dans l'eau glacée et sombre. un peu comme faire un test d'effort pour reprendre la pétanque (sauf que le test d'effort il y a un médecin à coté pour te rattraper au cas ou).

     

    Bref, si ton truc c'est de plonger en vacances en eaux chaudes, l'assoc c'est bien, mais ne te force pas à plonger en eau froide juste pour t'entrainer. Il n'y a pas de mal à être un plongeur d'eaux chaudes :cool:

     

    De même, sur ce type de profil le niveau 3 n'a pas d'intérêt. Profite de ton passage en assoc pour faire le nitrox par contre.

     

    Hum, pour l’aspect eau glacée / noire danger inutile si on est pas formé/guidé/coaché/entraîné/équipé correctement, okay.

    Par contre sur l'inutilité du niveau III (ou niveau d'autre fédé/structures plus ou moins équivalents), je suis moins d'accord. Tout l'apprentissage de planification, site, orientation, assistance sur plongeur en difficulté, RIFAP (qu'on peut faire avant le NIII), théorie de la décompression et autre, détection d'ADD et autres traumatismes, Ordinateurs, algoritmes et adaptation, etc. est un vrai plus, quand bien même on se contenterais de plonger à 20-30 mètres en eau chaude.

    D'autant plus que les structures et les 'guides' à l'étranger ne sont pas tout le temps du niveau de compétences des 'navy seal' N4 (pour reprendre l'expression consacrée) et des MF1 (ou autres directeurs de plongées) de l'hexagone, surtout si je compare à ce que j'ai vécu en Egypte.

    Concernant le nitrox on est d'accord, c'est une évidence.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je réagis par rapport au post d'origine.

     

    Quel est le profil de plongée que tu souhaites maitriser ? Si c'est plonger en vacances en eaux chaudes, ce n'est pas de technique dont tu as besoin, mais d'expérience et d'un rafraichissement par rapport à ton niveau 2. L'expérience vient en plongeant (en milieu naturel) et pour le rafraichissement un passage en assoc en piscine c'est très bien. Croiser des collègues, se remettre en forme, poser des questions, faire des exercices, tout ca… Une assoc, c'est aussi participer aux taches, porter des blocs, ranger le local, etc , ca change du diving shop ou on fait tout pour toi, ca ne va pas forcement à tout le monde.

     

    Je suis dubitatif sur l'aspect plongée en carrière. Sauf si tu cherches de nouvelles expériences, et qu'au final tu veuilles aussi plonger en eau froide toute l'année.

     

    Je connais un gars qui a fait un accident en carrière (sans conséquences pour lui heureusement) : il était niveau 3 avec 100+ plongées, il avait arrêter de plonger pendant 5 ans, il voulait se mettre à niveau pour plonger aux Maldives … Son raisonnement c'était :qui peut le plus peut le moins. Je trouve cela très con, tu veux te rassurer en mer chaude alors tu te jettes dans l'eau glacée et sombre. un peu comme faire un test d'effort pour reprendre la pétanque (sauf que le test d'effort il y a un médecin à coté pour te rattraper au cas ou).

     

    Bref, si ton truc c'est de plonger en vacances en eaux chaudes, l'assoc c'est bien, mais ne te force pas à plonger en eau froide juste pour t'entrainer. Il n'y a pas de mal à être un plongeur d'eaux chaudes :cool:

     

    De même, sur ce type de profil le niveau 3 n'a pas d'intérêt. Profite de ton passage en assoc pour faire le nitrox par contre.

     

    J'ai beaucoup de mal avec ton post…. mais je respecte que tu puisses avoir un autre avis, que tu penses que plonger en gravière n'a que peu d'intérêt…

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Par contre sur l'inutilité du niveau III …...

     

    Je n'ai pas dis que c'était inutile, mais que ca n'avait pas d'intérêt. Je reconnais que c'est un peu brutal alors je précise ma pensée : quand tu es N2 et que tu as peu de plongées, selon moi (chacun son avis) mieux vaut plonger et acquérir de l'expérience que passer un niveau 3. Dans mon assoc, il y avait des N3 avec 30 plongées, ca piquait les yeux :D. Très loin du niveau que tu décris. Je ne veux surtout pas lancer une polémique sur les assoc, ce n'est pas la discussion, mais on valide quand même facile dans certains cas

     

    Chacun fais comme il veut, moi j'ai attendu 60 plongées avant de passer N2, et si j'avais passé le N3 ca aurait été genre autour des 300. En tout cas, pas un an après en N2 comme certains auraient souhaité dans l'assoc ou j'étais.

     

    Si tu plonges à l'étranger la répartition se fait en gros entre inexpérimentés (N1) et expérimentés (N2 et +). En étant N2, tu ne louperas pas de plongées , à contrario de la France ou si tu n'es pas N3 tu n'as pas accès à certains sites intéressants.

     

    Comme tu dis, ce n'est pas rare à l'étranger de tomber sur des guides moins expérimentés qu'un plongeur loisir. Si t'es N3 avec peu de plongées, ca peut être contre productif d'un point de vue sécurité dans le sens où on peut considérer : que tu nécessites moins d'attention, que tu peux soulager le guide en t'appairant avec un débutant etc

     

    Après 600+ plongées à l'étranger en N2, le N3 ne m'a pas manqué une seconde, il n'aurait certainement pas inutile, mais sans grand intérêt.

     

    Voilà c'était mon avis un peu plus nuancé et avec les explications :D

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    J'ai beaucoup de mal avec ton post…. mais je respecte que tu puisses avoir un autre avis, que tu penses que plonger en gravière n'a que peu d'intérêt…

     

    J'ai moi aussi du respect pour ton respect :)

     

    Je n'ai pas dis que plonger en gravière n'avais pas d'intérêt, mais :

    1) que si tu aimes l'eau chaude ben faut pas te forcer

    2) si tu ne sens pas trop à l'aise dans l'eau chaude et claire, ce n'est pas en sautant dans une gravière que ca va te rassurer

     

    J'ai vécu un parcours similaire, N1 à 20 ans, puis rien jusqu'à 30, puis quelques plongées en mer chaude, et l'envie de reprendre sérieusement. Le passage par l'association a été un bon choix, les exercices en piscine m'ont beaucoup aidé, à la différence de notre amis qui lance le topic, je n'avais pas le N2, donc il me fallait de la technique quand même et j'ai été bien formé. Je n'ai jamais mis les pied en gravière ou en lac car je n'en ai jamais eu l'envie, et en plongée chacun reconnaitra qu'il ne faut pas faire ce dont on a pas envie. J'ai ressenti une certaine pression à le faire et un certain mépris parfois devant mon refus. Ca sera un de mes regrets dans l'expérience associative qui a duré quelques années et qui s'est terminé en conservant beaucoup d'amitié avec certains membres.

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    il y a des gravières claires (même si elles sont pleines d'Alsaciens...:D), froides, ça c'est relatif, dimanche dernier 14° c'est très jouable en humide 7 mm et même que vu le cagnard, c'était agréable...

    J'ai vu ça sur plusieurs prépa N1 où la première plongée en milieu naturel ce passe moyennement. La mer, un lac, une gravière, ça n'est pas la piscine milieu ultra protégé, ça reste pour moi, une bonne remise en selle.

    Le gars que tu connais aurait certainement eu un problème en mer chaude... ou en fosse...

    Et puis, moi aussi je préfère l'eau chaude mais quand on habite à 600 bornes de la mer la plus proche et si on veut plonger toute l'année, il n'y a pas le choix...

    Et oui, qui peut le plus peut le moins, voir la réflexion d'un DP en Corse il y a quelques années : "t'as plongé où et quand la dernière fois?" "lac st point, 9°, visi, 1.5m il y a une semaine", "bon ben dans ce sens là, ça me va très bien"

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    J'ai moi aussi du respect pour ton respect :)

     

    Je n'ai pas dis que plonger en gravière n'avais pas d'intérêt, mais :

    1) que si tu aimes l'eau chaude ben faut pas te forcer

    2) si tu ne sens pas trop à l'aise dans l'eau chaude et claire, ce n'est pas en sautant dans une gravière que ca va te rassurer

     

    J'ai vécu un parcours similaire, N1 à 20 ans, puis rien jusqu'à 30, puis quelques plongées en mer chaude, et l'envie de reprendre sérieusement. Le passage par l'association a été un bon choix, les exercices en piscine m'ont beaucoup aidé, à la différence de notre amis qui lance le topic, je n'avais pas le N2, donc il me fallait de la technique quand même et j'ai été bien formé. Je n'ai jamais mis les pied en gravière ou en lac car je n'en ai jamais eu l'envie, et en plongée chacun reconnaitra qu'il ne faut pas faire ce dont on a pas envie. J'ai ressenti une certaine pression à le faire et un certain mépris parfois devant mon refus. Ca sera un de mes regrets dans l'expérience associative qui a duré quelques années et qui s'est terminé en conservant beaucoup d'amitié avec certains membres.

     

     

    Donc tout va bien, cool ;):biere:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le gars que tu connais aurait certainement eu un problème en mer chaude... ou en fosse...

    "

    C'est possible. Dans sa baignoire aussi :D

     

    De mon point de vue, quand t'es N3 t'as pas vraiment besoin qu'un stage commando pour te préparer pour les Maldives, mais bon admettons que le gars soit inquiet.

    Entre une plongée dans le froid et la vase, 2 heures de trajet après le boulot, et une plongée de réadaptation aux Maldives, j'aurai vite choisi.

     

    Dans n'importe quel bon ouvrage sur la plongée, on t'explique que c'est une activité à risque et que le froid, le stress, la fatigue, la mauvaise visibilité, sont des facteurs aggravants. On va tout cumuler pour voir ce que ca donne, ca sera pédagogique.:fou:

     

    Résultat : remontée en urgence, panique, malaise ? on ne sais pas trop au final, rien de grave c'est l'essentiel. Bref le gars est parti en vacances super rassuré, objectif atteint :bravo:

    C'est sur en arrivant, il s'est évité une plongée de réadaptation, puisque plongée récente, en eau froide, tout ca …

     

    Chacun en pense ce qu'il voudra. L'eau chaude aussi c'est pédagogique, on rencontre d'autres gens , d'autres façons de penser, de plonger :biere:

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    La carrière ca apprend la cohésion de la palanquée :D

     

    C'est important la cohésion de la palanquée, à force de pratiquer on finit tous par être sur la même longueur d'onde : le nez dans l'appareil photo :D

    :biere:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    De ma modeste expérience je pense que la piscine, pour ceux qui ne peuvent plonger en hiver, ça peut avoir un intérêt.

    Y'a pas mal d'exo' qu'on peut faire dans trois mètres d'eau.

    L'année dernière quand j'ai acheté mon étanche, j'ai bien été content de pouvoir passer deux séances de piscine à m'entraîner à la gérer, sans aucun stress. Je reste persuadé que ça m'a éviter de pourrir quelques plongées en début de saison.

     

    Après les exo' de flotta', de poumon ballast, et même pourquoi pas de lâcher de parachute se font aussi dans trois mètres d'eau, même si le para ne se rempli pas, acquérir l'automatisme des gestes...le sortir, le déballer, le déployer, etc...pour avoir ça de moins à "apprendre" en eau libre. En plus on peut renouveler l'exo' à volonté...dix fois, vingt fois...

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La plongée en lac, en gravière, quand on n'a pas l'habitude, 'faut vraiment y aller molo.

    Le souci vient aussi sans doute des encadrants : "t'es N2...allez zou, on file à 40 mètres voir s'il y fait plus clair..." ...c'est sûr, ça fait un choc :froglol::froglol:.

    Un gars (ou une fille) qui n'a plongé qu'en eau claire et/ou chaude, 'faut vraiment lui faire appréhender les spécificités des lieux avant de partir direct dans le noir et le froid du fond, sinon effectivement ça risque de mal se passer.

     

    Expérience perso' vécu (limite d'essoufflement à 40 mètres, première plongée lac...le choc :eek:), et lors d'une plongée club, une fille N2 qui n'avait pas plongé depuis un moment et seulement en mer, a carrément fait un malaise à 35 mètres...remontée assistée direct...entre le froid (elle était en humide) et le noir intersidéral...elle a tourné de l'oeil...malaise vagual !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...