Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Amore

Ski : L'Europe valide la formation à la française

    Messages recommandés

    La poudreuse toujours en forme. [h=1]Moniteurs de ski : l’Europe valide la formation à la française[/h] [h=2]Eric Brèche, président du Syndicat national des moniteurs du ski français (SNMSF) se félicite de l’officialisation de la carte européenne qui offre un permis d’enseigner obligatoire pour travailler en France. La fin d'une bataille qui aura duré plus de 20 ans.[/h] L’article a été publié au Journal Officiel de l’Union Européenne en date du 4 juin : l’Europe a donc validé le 4 juin l’acte délégué adopté par la Commission Européenne et reconnaissant dans la formation de moniteurs de ski l’obligation de posséder l’Euro Test et l’Euro sécurité, deux conditions garantissant un haut niveau de pratique du ski et un diplôme d’excellence. Après quelques semaines d’examen, ni le Parlement Européen, ni le Conseil européen n’ont trouvé à redire à ce document qui grave dans le marbre le principe de cette carte européenne. « Cette carte européenne désormais officielle est un permis d’enseigner obligatoire pour tout moniteur qui voudra travailler en France et dans les pays de l’arc alpin avec l’obligation d’avoir passé et obtenu l’Euro Test et l’Euro Sécurité » s’est félicité Eric Brèche, le président du Syndicat national des moniteurs du ski français (SNMSF). Un syndicat qui a été moteur dans ce dossier avec à la monoeuvre Gilles Chabert, son prédécesseur avec Roger Mure-Ravaud , le monsieur Europe des ‘’pulls rouges’’.

     

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour nous c'est quoi ? Il va falloir se cogner la PSP ? :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    A la lecture des tests obligatoires on est dans une logique MF1 plongée + 2 tests = DE plongée

    "Eurotest : Des stages préparent à l’examen du DE de ski appelé « EUROTEST » qui est un slalom géant.

    Pour réussir l’épreuve le jour du test, le candidat doit réaliser un temps inférieur ou égal au temps de base (réalisé par les ouvreurs) majoré de 24 % pour les filles et de 18 % pour les hommes."

     

    Les mecs se battent pour ca depuis 20 ans, juste pour ne pas avoir un moniteur autrichien qui débarque un lundi matin.

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Est-ce que l'on aura le droit de skier en France sans carte double face 1ère étoile et FFS

     

    /je sort vite…. :froglol:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Les mecs se battent pour ca depuis 20 ans, juste pour ne pas avoir un moniteur autrichien qui débarque un lundi matin.
    Au contraire à lire le réglement concerné https://eur-lex.europa.eu/legal-cont...9R0907&from=FR celà permettra à des moniteurs autrichiens (ou autres) titulaires du mettre titre d'enseigner sans autres formalités fédérastes hexagonales

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    en gros point de vu européen, si on est un champion on est forcement un bon enseignant...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Enfin un peu d'harmonisation en Europe !

    On peut raisonnablement espérer que cette innovation fera jurisprudence pour d'autres disciplines comme la plongée par exemple ...

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Au contraire à lire le réglement concerné https://eur-lex.europa.eu/legal-cont...9R0907&from=FR celà permettra à des moniteurs autrichiens (ou autres) titulaires du mettre titre d'enseigner sans autres formalités fédérastes hexagonales

     

    Un test d'embauche en quelque sorte. Dans le temps il fallait acheter "la carte du parti " pour pouvoir travailler dans certains métiers (ca existe encore).

     

    [On peut raisonnablement espérer que cette innovation fera jurisprudence pour d'autres disciplines comme la plongée par exemple ... ]

    Oui on peut.... mais il y a un tel protectionnisme grandissant sur un marché qui n'est pas très développé, qu'on peut se demander : pourquoi faire

     

    Question : qu'est ce qui pourrait "donner le droit au travail rémunéré" à un MF1 pur jus; (oublions les UC machin et truc, instaurées par ceux qui manipulent le système dans leur intéret)

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En plongée, cela remettrait en route les tests de niveau antérieurement organisés par la DRJS PACA pour vérifier la capacité des titulaires de qualifications étrangères et sans équivalence directe avec les BEES à se voir délivrer une carte professionnelle sans passer les épreuves du BEES.

    L'Europe réaffirme la référence aux titres reconnus professionnels dans l'annexe du texte, pour le niveau obligatoire. Les Etats visés restent donc souverains chez eux.

    En fait, la mesure contribue à maintenir le protectionnisme là ou il est en place.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Mais... euh... on s'en fout un peu du ski, non ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Au contraire ... Il y a parfois de quoi s'inspirer et parfois aussi de quoi constater ce que nous ne voudrions pas du tout dans le domaine de la plongée

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    A la lecture des tests obligatoires on est dans une logique MF1 plongée + 2 tests = DE plongée

    "Eurotest : Des stages préparent à l’examen du DE de ski appelé « EUROTEST » qui est un slalom géant.

    Pour réussir l’épreuve le jour du test, le candidat doit réaliser un temps inférieur ou égal au temps de base (réalisé par les ouvreurs) majoré de 24 % pour les filles et de 18 % pour les hommes."

     

    Les mecs se battent pour ca depuis 20 ans, juste pour ne pas avoir un moniteur autrichien qui débarque un lundi matin.

     

     

    Ça dépend de "l'ouvreur", pour avoir disputé quelques compétitions, pendant plus de 10 ans, je peux te dire que ça peut être "chaud" et que 18% c'est pas grand chose, il va falloir y aller :-)

     

    Ce qui me fait marrer, car je ski beaucoup et depuis très longtemps (j'ai commencé à l'âge de 3 ans dans la vallée de Chamonix), c'est qu'après avoir attaqué les "étrangers" (notamment les autrichiens et les allemands, mais aussi les anglais ou les italiens), ces braves gens de l'ENSA Chamonix se sont rendus compte (à leurs dépens) que pour les autrichiens par exemple, leur cursus de formation professionnelle comportait plus d'heures que celui des français...

     

    La décision de l'Europe n'est pas une victoire pour la FFS et ses professionnels (les "savoyaoux" notamment, qui traient le monchu entre eux) et même loin de là: le protectionnisme, c'est fini !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Mais... euh... on s'en fout un peu du ski, non ?

     

    Non pas du tout, les BE/DE fonctionnent tous selon la même règlementation, c'est un brèche largement ouverte et une défaite pour la FFS, pas une victoire.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Exact, je l'avais lu comme ça.

    Merci du lien.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...