Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Nicolas Duguay

Matériel pédagogique: c'est bien, ce qui est produit par la FFESSM???

    Messages recommandés

    C'est toi qui trouvais le HS Subaqua "un peu mince" :

     

    Il faut lire la phrase entière :

    "Un peu mince un Subaqua hors série pour couvrir le programme fédéral ?"

    En bref de 1 à 4 en passant par les moniteurs.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Il faut lire la phrase entière :

    "Un peu mince un Subaqua hors série pour couvrir le programme fédéral ?"

    En bref de 1 à 4 en passant par les moniteurs.

     

    Il fallait lire la phrase entière. Il n'était pas question du cursus complet dans un seul HS de Subaqua.

    D'ailleurs la fédé a sorti un ouvrage Subaqua Hors série nº8 - Decouvrir la plongée, niveau 1

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Il fallait lire la phrase entière. Il n'était pas question du cursus complet dans un seul HS de Subaqua.

     

     

    Regarde bien mon post #2 ou je parle :

    La référence pour les livres de formation fédérale reste les "Plongée Plaisir".

     

    Ta réponse en post #5 :

    D'ailleurs la fédé a sorti un ouvrage Subaqua Hors série nº8 - Decouvrir la plongée, niveau 1

     

    C'est toi qui te focalise sur le N1 !!!!

    Nicolas ne limite pas sa demande au N1 et guère plus moi.

     

    Tu as dû répondre avec en tête le post #4 de Berny :

    La FSGT a édité son mémento OWD/PA20/N2.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Regarde bien mon post #2 ou je parle :

    La référence pour les livres de formation fédérale reste les "Plongée Plaisir".

    Comme je l'ai dit, ce n'est plus le cas désormais. Non pas qu'il ne couvre pas le scope de la FFESSM mais il n'est plus présenté comme LE DOCUMENT DE REFERENCE de la FFESM comme c'était le cas auparavant, au point qu'il avait même le droit au logo de la FFESSM en couverture.

     

    C'est toi qui te focalise sur le N1 !!!!

    Nicolas ne limite pas sa demande au N1 et guère plus moi.

    Je ne focalise pas sur le N1, je dis juste que la FFESSM a sorti un ouvrage sur le N1, pour illustrer le fait que ce n'est plus forcément le PP qui sert de référence mais que la FFESSM est capable de faire son propre fascicule.

     

    Tu as dû répondre avec en tête le post #4 de Berny :

    La FSGT a édité son mémento OWD/PA20/N2.

    Non, sinon je l'aurais cité au lieu de te citer.

     

     

    Comme on est un peu hors sujet et que visiblement on ne tombera pas d'accord, on va peut-être arrêter là.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Ouain, mais il faut faire gaffe à ne pas mélanger l’enseignement et la recherche et à excuser le potentiellement gros n’importe quoi proposé par n’importe qui sous le prétexte que l’innovation scientifique carbure aux électrons libres.

     

    Le job d’un moniteur de plongée, c’est de former de futurs plongeurs en leurs transmettant un ensemble de compétences techniques propres à assurer leur sécurité et leurs capacités à être autonome sous l’eau. Pas de faire semblant de faire de la recherche hors protocole et sans cadre normatif.

     

    Quand je vais à l’hôpital, je m’attends à ce que le médecin suive à la lettre les protocoles en place et reste dans les limites du consensus quant à sa conduite médicale: je vais voir un médecin traitant, pas un chercheur en médecine; quand je confie mes enfants à leurs enseignants respectifs de la p’tite école, je m’attends à ce que les profs en question suivent à la lettre le programme du Ministère et restent dans les limites du consensus de ce qui doit ou pas être enseigné: je les confie à un prof, pas un chercheur en pédagogie.

     

     

    justement non.

     

    rester dans le cadre, c'est rater l'évolution.

    ah, vous avez telle maladie, il faut tel médicament. ça ne marche pas ? tant pis, on ne va rien essayer d'autre.

     

    votre enfant est surdoué, il faut qu'il suive le programme, même s'il fait en 3 jours ce que les autres font en 10 mois. il perturbe la classe ensuite ? c'est donc un mauvais élève.

     

    quand je plongeais un peu plus, j'étais sorti du cadre, en avance sur le matériel, les mélanges, etc...

    et je disais aux nouveaux diplômés : on vient de vous former, maintenant, je vais vous déformer :-) , sans avoir la prétention de dénigrer la formation et les enseignants, mais simplement en leur montrant qu'il y avait autre chose que le "dogme".

     

    à part ça, les Plongée-Plaisir sont (étaient) très bien. Ils ont dû évoluer, c'est sûr.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Intéressante discussion qu'il faudrait pouvoir développer avec un peu de temps autour d'une bière (je vais à Montréal en novembre, tiens !). Pas forcément d'accord, mais c'est le jeu des échanges entre êtres humains !

    Pour les sujets médicaux, nous avons par exemple en France cette terrible polémique sur la maladie de Lyme ou le consensus médical officiel nie l'existence d'une forme chronique, ce qu' à l'inverse défend certains électrons libres dont certains médecins respectés... alors même que la forme chronique de Lyme est reconnue dans plusieurs pays dont les USA et l'Allemagne.

     

    Mais je crois qu'on va s'égarer. Dismiss... ;)

     

     

    C'est effectivement hors sujet, mais c'est drôle que tu mentionnes la maladie de Lyme: hier, un collègue médecin de ma conjointe a justement fait la une du plus grand journal du Québec parce qu'il tient dans son hôpital une clinique pour les peudo-cas de "maladie de Lyme chronique"... En fait, ce qu'une minorités de médecins considèrent être une forme chronique de la maladie de Lyme est plutôt défini dans la littérature scientifique (la vraie) comme le "syndrome post-traitement de la maladie de Lyme", ce qui est franchement différent.

     

    Ensuite, je ne sais pas pour l'Allemagne, mais pour les USA, il est faux de prétendre qu'une quelconque forme chronique de cette maladie est reconnue officiellement. En fait, la confusion vient du fait que des pressions politiques intenses de lobbies pro-maladie de Lyme chronique ont fait en sorte que les autorités médicales de certains États ont cessé d'interdire aux médecins l'administration d'antibiothérapies massives et à longue durée pour les patients qui se réclament de ce diagnostic; bref, les médecins ne vont pas se faire poursuivre, mais ça ne veut aucunement dire que les autorités reconnaissent ne serait-ce que l'existence d'une telle maladie.

     

    Voici l'article sur le collègue en question: https://www.lapresse.ca/actualites/201906/17/01-5230598-docteur-k.php

     

    Si on me pose la question, je dirais sans hésiter que s'il n'en tenait que de moi, le Khadir en question serait radié sur le champs...

     

    Et un article sur la controverse autour de la version "chronique": https://www.lesoleil.com/chroniques/jean-francois-cliche/la-maladie-de-lyme-peut-elle-etre-chronique-f8e68a851db7f8ebf8084e9290d9c7ce

     

    :)

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    rester dans le cadre, c'est rater l'évolution.

    ah, vous avez telle maladie, il faut tel médicament. ça ne marche pas ? tant pis, on ne va rien essayer d'autre.

     

    votre enfant est surdoué, il faut qu'il suive le programme, même s'il fait en 3 jours ce que les autres font en 10 mois. il perturbe la classe ensuite ? c'est donc un mauvais élève.

    .

     

    Non, le cadre garanti, justement, des conditions optimales pour une évolution en s'assurant, à la base, que les pratiquants seront correctement et adéquatement formés. C'est en formant solidement des scientifiques qui respectent les conditions dans laquelle la science évolue, notamment par consensus et peer reviews, qu'on évite les grosses bêtises, les pertes de temps et la montée des alchimistes...

     

    Pour ce qui est de mon enfant, s'il est surdoué, le programme prévoit aussi ça et il y aura une avenue adaptée pour lui; surtout pas besoin qu'un science molle lui bidouille une recette-maison de pseudo-pédagogie à gogo.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    la liberté pédagogique permet d'adapter le cursus à l'élève, et non l'inverse. Du point de vue de l'école de plongée française (FFESSM, FSGT, SNMP, ANMP...), c'est l'élève qui est au centre de la progression. L'élève doit comprendre, assimiler et non seulement répéter. Cette notion de l'humain placé au centre de l'apprentissage a permis d'audacieuses expériences pédagogiques ayant débouché sur des conceptions aujourd'hui tenues pour acquises, mais qui n'auraient jamais vu le jour dans une vision déterministe étriquée telle que tu nous la "vends". C'est la cas de la notion de contrôle continu dans l'évaluation, et de l'enseignement pyramidal développé par la FSGT. Pour aller plus loin, le fait que la plongée soit une discipline a forte dominante technique ne l'exclut pas de la conception sociale française du sport en tant qu'outil d'éducation du citoyen, avec une application militante variable selon l'organisme certificateur de chez nous (Peu à la FFESSM, fort à la FSGT qui considère le pratiquant comme un citoyen dans le collectif en amont de la dimension strictement sportive).

    En résumé, avant de comparer les outils pédagogiques, il faut les resituer dans le contexte politique (Au sens "Fonctionnement social").

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Non, le cadre garanti, justement, des conditions optimales pour une évolution en s'assurant, à la base, que les pratiquants seront correctement et adéquatement formés. C'est en formant solidement des scientifiques qui respectent les conditions dans laquelle la science évolue, notamment par consensus et peer reviews, qu'on évite les grosses bêtises, les pertes de temps et la montée des alchimistes...

     

    Pour ce qui est de mon enfant, s'il est surdoué, le programme prévoit aussi ça et il y aura une avenue adaptée pour lui; surtout pas besoin qu'un science molle lui bidouille une recette-maison de pseudo-pédagogie à gogo.

     

    T'as pas compris :)

     

    Le système de "liberté pédagogique" permet aussi à pas mal de gens (cadres) de ne pas se mettre à jour (update) :)

     

    Par rapport à mon humble expérience, ce que tu mets en place en matière de fondamentaux (stabilisation, trim, propulsion) et de procédures sur un cours dans une formation TDI peuvent ne jamais être abordé dans un cursus fédéral.

     

    Ce qui n'empêche pas "l'école française" d'avoir de super pédagogues ou des plongeurs de hauts niveaux. Bref, on peut troller là dessus pendant des heures. J'ai fait les deux en tant que formateur en sout'.

     

    Le vrai problème c'est quand la "liberté pédagogique" est utilisée comme un frein à l'évolution.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Juste une petite remarque sur la liberté pédagogique à la française pendant que l'on est encore chaud. Permettez-moi une petite alternative voire même une digression (c'est selon !). Je vous en remercie d'avance :hehe:.

    Si je comprends bien la liberté pédagogique c'est une histoire de choix. Pour avoir le droit d'enseigner on doit d'abord passer par le moule fédéral pour comprendre et apprendre ce qu'est la liberté pédagogique. Pour s'assurer de la bonne compréhension le préposé à la future liberté (pédagogique) est assujetti à l'obligation de posséder le sésame aussi connu sous le nom de "clé du paradis" alias "BE/DE/MF". Une fois l'objet de tous les désirs en poche (ouf !) le candidat (à la liberté péda) peut enfin se tourner vers la chapelle (initialement) convoitée pour apprendre une pédagogie (captive/fermée par définition) du genre nord-américaine, par exemple. Vous suivez toujours ?

     

    Soyez patient nous arrivons enfin au dénouement. Une fois les deux brevets en sa possession l'heureux élu peut enfin découvrir la joie d'avoir le choix de la pédagogie qu'il mettra en œuvre. Au final c'est bien ça la vraie liberté pédagogique proposée par nos élites. Imposer 2 brevets, au mini, pour découvrir ce qu'est le vrai sens des mots "liberté pédagogique". Merci au MJS qui grâce au CDS a su nous ouvrir les yeux. CQFD !

    A n'en pas douter la France est le pays de toutes les libertés... Pédagogiques !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Ceci dit, c'est vrai qu'on s'en fiche un peu, mais l'avantage d'un manuel, à mon avis, c'est qu'il limite les digressions possiblement erronées d'un instructeur plus poète que plongeur. La plongée est un sport éminemment technique, voire technologique, et qui repose sur une base scientifique fondamentale, ce qui en fait, contrairement à l'aquarelle, la pétanque ou le ping pong, une activité où les "écoles de pensée", le "libres penseurs" ou les "électrons libres" qui divergent du consensus devraient systématiquement être mis sous surveillance... Mais bon, vous connaissez mon point de vue sur la question... ;)

     

    :rejected:

     

    Puis-je dire que je m'oppose farouchement à cette approche ?

     

    La plongée n'est pas un sport éminemment technique mais une activité aquatique dont le but est le plaisir d'être sous l'eau, de vois de belles choses et d'enrichir ses connaissances.

    La technique n'est là que pour permettre cela.

    Par ailleurs, étant moi-même libre penseur et électron libre, je milite fortement pour qu'on leur foute la paix. Ce sont souvent eux qui font la richesse d'une structure ou d'un collectif par leur vision hors du cadre.

     

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    quand je confie mes enfants à leurs enseignants respectifs de la p’tite école, je m’attends à ce que les profs en question suivent à la lettre le programme du Ministère et restent dans les limites du consensus de ce qui doit ou pas être enseigné: je les confie à un prof, pas un chercheur en pédagogie.

     

     

    Si tu pouvais vois ce que le formatage à outrance des enseignants et des contenus a fait de l'école française, je pense que tu reverrais un peu ta position.

    Là où il fallait 6 mois pour apprendre à un enfant de 6 ans à lire, il faut désormais 3 ans - sans parler de l'écriture (je parle du geste d'écrire et pas de l'orthographe hein !).

    On brade les diplôme de la même manière que Padi vend ses certifications.

     

    Laisse nous donc la liberté pédagogique ; dans l'ensemble, les plongeurs français ne se noient pas plus que les autres et ne sont pas ridicules quand on le met à l'eau avec ceux issus d'autres écoles.

     

     

     

     

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je souhaitais m'exprimer, mais @Chat Noir a parfaitement résumé ma pensée :love:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je souhaitais m'exprimer, mais @Chat Noir a parfaitement résumé ma pensée :love:

     

    Bah.. je suis pas du tout d'accord. Les formations standardisées c'est pas du formatage c'est un programme. Combien de moniteurs chez nous savent encore faire un plan de formation ? Un n1 en 3 jours comme a l'UCPA ? Un n2/n3 sur la même durée ? Sans les 20 séances pistoches ou il ne se passe rien ? Sans les 12 séances de 2h de théorie ? Franchement... Après les questions d'éducation nationale sont elles transposables ? Pas convaincu... Du tout...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Les différences de point de vue développent l'ouverture d'esprit ;)

    La pluralité des différentes approches (pédagogiques, organisationnelles etc.) est une richesse.

    Parfois la standardisation nuit au développement, à l'exploration, à la découverte.

    Parfois le manque de cadrage engendre des dérives imprévues.

    Il faut de tout pour faire un monde, et c'est très bien ainsi.

    :biere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...