Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
guyloup

Plongée après pontage des coronaires. A LA RECHERCHE D'ARTICLES/RECOMMANDATIONS A CE SUJET

    Messages recommandés

    Salutations à tous.

     

    j ai été voir un cardiologue 2 mois et 1/2 après triple pontage des coronaires Tout va bien, d'autant plus que j'ai toujours été asymptomatique.:Les épreuves d'effort sont donc nickel.

     

     

    Quand je lui ai demandé dans combien de temps je pourrais replonger, il m'a dit qu'il ne connaissait rien au monde de la plongée et qu'il se renseignerait.

     

    J'essaye de trouver des recommandations d'organismes officiels ( DAN, F2..........) ou des articles sur le sujet. En anglais ou en français.

     

    Quelqu'un aurait il l'une ou l'autre référence à me donner?

     

    Un grand merci.

     

    Guy

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour Guy,

    Pourquoi ne pas contacter directement DAN? Ils répondront certainement à tes questions ou te donneront le nom de spécialistes.

    J'ai aussi trouvé cette article sur le cœur en immersion.

    Bonne journée

    Doud

    Questions de coeur

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il me semble avoir déjà dit ici que la cinéaste et propagandiste du 3è Reich Leni Riefenstahl, curieusement peu inquiétée après la guerre et qui est aller cuver sa honte en Afrique en devenant photographe est connue pour avoir appris la plongée à 72 ans au Kenya, fait des films sous marins et plongé quasiment jusqu'à sa mort à 101 ans en 2003 !!

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Impressions_sous-marines

     

    NB. Pas trop de rapport avec guyloup, mais plutôt en clin d'oeil à l'article de DAN sur le vieillissement de la population de plongeurs

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut @guyloup ,

     

    Tu as quelques éléments d'information dans le règlement médical fédéral:

    http://medical.ffessm.fr/wp-content/uploads/R%C3%A8glement-M%C3%A9dical-2018-annexes-chapitre-III-CI-.pdf

     

    en particulier les pages 43 et 44.

     

    Bien cela ne remplace pas l'avis médical, l'idéal étant d'arriver à instaurer un dialogue entre un médecin fédéral dans ton secteur et ton cardiologue, ou de voir un cardiologue médecin fédéral mais il n'y a en pas 50 non plus.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci LGF. Si je comprends bien la phrase suivante: "Pas d'atteintes du tronc coronaire gauche ou d'atteinte tritronculaire (même revascularisées)." un triple pontage semble être un facteur d'exclusion.Est ce qu'un médecin peut confirmer si je comprends bien la phrase de la page 44.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je te recommande la lecture de : Coeur et Plongée, de Vincent Lafay, aux éditions Ellipses, (http://www.editions-ellipses.fr), tu y trouveras nombre d'informations sur le sujet qui te préoccupe.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    un triple pontage semble être un facteur d'exclusion

    Le nombre de pontages n'est pas évoqué dans l'arbre décisionnel, c'est de leur localisation dont il parle et ça c'est à discuter avec ton cardiologue.

     

    Ce règlement médical ne concerne que la FFESSM, il ne s'impose donc à personne d'autre et encore moins aux belges mais c'est un élément intéressant.

    Et même ainsi il est précisé à la fin qu'il peut y avoir des dérogations sous conditions, avec probablement des restrictions à certains types de plongées.

    As-tu moyen de consulter un médecin spécialisé en plongée par chez toi? C'est là que tu auras le plus de réponses.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En général un triple pontage concerne la partie droite et gauche du coeur. C'est mon cas.

     

    Par contre ce qui est important c'est de savoir que j'avais un coeur qui fonctionnait parfaitement à l'épreuve d'effort à l'écho doppler et au scan au technetium radioactif. J'ai donc, à la limite, un coeur qui est à risque d'infarctus réduit par rapport aux années précédent l'opération.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et ce sont des arguments intéressants à développer auprès du médecin spécialisé qui pourrait te délivrer un certificat médical avec des restrictions.

    En tout cas garde espoir tant que tu n'as pas vu un médecin qui connaît la plongée.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    un triple pontage semble être un facteur d'exclusion.Est ce qu'un médecin peut confirmer si je comprends bien la phrase de la page 44.

    Bonjour guyloup,

     

    L'ensemble des recommandations fédérales sur le sujet est disponible sur cette page. Résumé en pièce jointe.

    [ATTACH]n2126074[/ATTACH]

     

    Oui, tu as bien compris. Mais il est aussi question de dérogations et de cas particuliers. Je t'ai répondu plus précisément en MP.

    Coronaropathie-syntèse.pdf

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 1
        Hello,   Je viens de finir mon master en biologie et j'aimerais travailler sur les récifs coralliens. D'après ce que j'ai vu, pour bosser en France il faut avoir la certification de European Scientific Diving (ESD). Je ne comprends pas très bien où cette formation est offerte de manière continue en France. Pourriez vous m'égailler, et me conseiller si vous l'avez passé?    (je suis pour le moment Niveau 2)   Merci d'avance
      • 2
        Bonjour à tous   Je souhaite avoir un avis ou un retour d'expérience sur le cas suivant : "J'habite actuellement à une altitude avoisinant les 1 100M d'altitude, en temps normal quand je plonge je passe quelque jours a coté de la mer et je démarre le lendemain de ma dernière plongée pour rentrer chez moi.   Je me demande si par exemple  je peux  faire une plongée la matinée  ( immersion à 20 M maximum pour une durée de 30 min environ ) et repartir chez moi ( a 1 100 M d'altit
      • 19
        Bonjour à toutes et tous,   Afin d’avoir votre avis sur les causes du problème qui l’a suivi, je vais vous faire la rétrospective en détails de ma plongée de la semaine dernière ainsi que du déroulement de la journée précèdent celle-ci. Ces détails n’ont peut rien à voir entre eux mais je préfère tout expliquer au cas où.    Je suis allé faire une plongée vendredi dernier vers midi à Malte. Je suis allé pendant 40 minutes sur l’épave du « El faroud », a 35 mètres de fond. 
      • 9
        Ce soir, il passe un excellent film à la télé sur Arte : « le salaire de la peur ».   Je le dédie à tous les copains moniteurs de plongée qui connaissent « la peur sans le salaire ».  
      • 2
        recemment vu des gars qui plongent en plongée bouteille avec des palmes de chasse, longues et effilées, plongée facile 20m pas de courant ca se justife ces palmes de chasse/apnée en plongée bouteille a part pour des courants forts ?   c'est vrai qu'en matiere de palme j'ai deja tout vu , meme vu un club de longée qui louait des petites palmes de rando aquatique pour plonger  (les premiers prix decathlon coque rigide). ca par contre ca doit palmer pas des masses mais faire l'affair
    ×
    ×
    • Créer...