Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
cosmosaure

Petite enquête chez les adeptes du SM...

    Messages recommandés

     

    C'est un joli scenario, parfaitement adapte au backmount relie, mais en sidemount avec des blocs séparés, il est caduque ! Quand tu donnes ton long hoses tu te retrouves toi sur une seule reserve de gaz, ton budy est confort et toi en zone a risque. La seule solution pour éviter ca suppose que tu ais un deuxieme etage en plus sur ton détendeur long hose. Je ne critique pas le LH en tant que tel, mais le fait de vouloir calquer a tout pris une procédure qui a fait ses preuves sur une autres config qui n'a rien a voir. En config mixte, je peu concevoir la nécessite du LH, mais en pur SM cave, non. Juste pour info, la regle des 1/3, je connais tres bien, je l'utilisais déjà sous terre que tu ne plongeais pas encore. En bi séparé ( ce qu'est une configuration SM) on recommande a la ffs, depuis au moins 20 ans, la règle des 1/5 : en cas de perte de gaz au point le plus extrême on dispose du double de gaz pour pouvoir rentrer.(pour etre rentre seul sur un seul détendeur sur 500 mètres je peux vous assurer que le retour est long, treeeees looooong )

     

    J’aurais envie de dire que vous aussi, vous ne comprenez pas le pourquoi et le quand on déploie la long hose... Dans mon scénario, lorsque le buddy perd le gaz de son cylindre, on ne déploie pas à ce moment la long hose; il va continuer sa sortie sur un seul cylindre et lorsqu’il sera à la limite de celui-ci, genre à 300psi, il va passer sur la long hose de son buddy qui, lui, devrait avoir environ 1500psi dans deux cylindres, soir bien amplement pour que les deux plongeurs sortent sécuritairement.

     

    Quelqu’un à la FFS devrait peut-être sortir de ses certitudes et se demander pourquoi les autres agences internationales ne plongent pas “à la française “, non?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tu lui passes un bloc , lH inutile À moins que tu ne sois pas assez à l aise pour passer un bloc rapidement, mais la c’est un problème de technique

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On m'a dit un jour (un gars au Mexique ), qu'on ne donnait jamais une de ses bouteilles...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    On m'a dit un jour (un gars au Mexique ), qu'on ne donnait jamais une de ses bouteilles...

     

    Pourquoi ? Tu as donne ton LH a ton bud et tu vas lui reprendre si tu en as besoin et le laisser se démerder ?

    Il y a des kilo de video ou on enlève un bloc /2 bloc on les remets avec un trim impeccable etc .. et quand il faut le faire nada !

    Plus on avance dans cette discussion et plus je pense au 80% en deco. Le 80% a été introduit pour une seule raison, c'est que les instructeurs trimix TDI et iantd n'avait aucun confiance sur la capacité de leur élèves a tenir un palier a 6 mètres dans des conditions compliquées. Un plongeur qui a eu un problème avec le cns , je n'en ai jamais vu, mort d'hyperoxy hélas je peut citer des nom.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Pourquoi ? Tu as donne ton LH a ton bud et tu vas lui reprendre si tu en as besoin et le laisser se démerder ?

    Il y a des kilo de video ou on enlève un bloc /2 bloc on les remets avec un trim impeccable etc .. et quand il faut le faire nada !

    Plus on avance dans cette discussion et plus je pense au 80% en deco. Le 80% a été introduit pour une seule raison, c'est que les instructeurs trimix TDI et iantd n'avait aucun confiance sur la capacité de leur élèves a tenir un palier a 6 mètres dans des conditions compliquées. Un plongeur qui a eu un problème avec le cns , je n'en ai jamais vu, mort d'hyperoxy hélas je peut citer des nom.

     

    Mort d'hyperoxie à 7m parce qu'il ne tenait pas son palier à 6 ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Mort d'hyperoxie à 7m parce qu'il ne tenait pas son palier à 6 ?

     

    C’est 1.7 la limite hyperoxyque, :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Vous vous faites des nœuds au cerveau la. Tu apprends a déployer un long hose rapidement. Ça peut toujours servir. Tu sais quand ton buddy va avoir un problème d'autonomie en gaz. Suite a un incident, augmentation de la ventilation, stress, dépassement de la zone de stress efficace, perte d'équipier. Il faut voir ça comme une solution.

     

    Perso, j'ai fait plus de 1200 m a trou madame avec deux s80. Mes copains fédéraux moins avec leur bi dorsal séparé et un relais. C'est un trou où tu sors sans problème sur un bloc avec un règle de consommation au 1/4.

     

    Il n'y a pas que la notion d'équipe. Quand je faisais de l'encadrement et de la formation a la fédération, j'avais toujours mon long hose pour un élève. Après a toi d'ajuster les distances et le turn point pour pas te mettre dans le rouge si tu as besoin de partager du gaz.

     

    Quand tu plonge avec un élève, tu prends de quoi assurer. Et tu le fais. Avec un pote, ça dépend du pote et du contrat de départ. Avec ma copine, j'ai jamais envisagé de sortir s'il y avait un problème.

     

    Ça me fait bien marrer la notion "d'autonomie totale" des fédérations. Le seul concept que j'aime bien c'est l'adaptabilité. Mais je suis pas sûr de le pratiquer encore dans le même sens qu'eux :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @Nicolas Duguay pour comprendre les choix technique et philosophique de pratique de la FFS et aussi de la ffessm.

     

    Il faut comprendre qu il y a 2 camps ou voix d évolution.

     

    1 les fédérations ou groupe ou école de plongée qui ont développé des techniques de plongée spécifique pour agrandir leur zone d'exploration. Et pénétré le monde des cavités inondé et ainsi faire de la plongée spéléo.

     

    2 les federation ou groupe ou école de spéléologie qui ont utilisé et adaptés des technique de plongée pour passé des obstacle inondé. Tout comme ils mette en place des technique d alpinismes (rappel, escalade sur corde, ect) pour passé des les obstacles qu ils veulent franchir pour explorer. Ainsi ils ont développer des technique de plongée spéléo adapter à leur besoin.

     

    L approche américaine descent de la première.

     

    Mais l'approche française (européenne) descent de la seconde.

     

    Il y a pas de bonne ou de pratique universel. Il y a juste du bon sense pour adapter son approche à son objectif d exploration.

     

    ​​​​​

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    @Nicolas Duguay pour comprendre les choix technique et philosophique de pratique de la FFS et aussi de la ffessm.

     

    Il faut comprendre qu il y a 2 camps ou voix d évolution.

     

    1 les fédérations ou groupe ou école de plongée qui ont développé des techniques de plongée spécifique pour agrandir leur zone d'exploration. Et pénétré le monde des cavités inondé et ainsi faire de la plongée spéléo.

     

    2 les federation ou groupe ou école de spéléologie qui ont utilisé et adaptés des technique de plongée pour passé des obstacle inondé. Tout comme ils mette en place des technique d alpinismes (rappel, escalade sur corde, ect) pour passé des les obstacles qu ils veulent franchir pour explorer. Ainsi ils ont développer des technique de plongée spéléo adapter à leur besoin.

     

    L approche américaine descent de la première.

     

    Mais l'approche française (européenne) descent de la seconde.

     

    Il y a pas de bonne ou de pratique universel. Il y a juste du bon sense pour adapter son approche à son objectif d exploration.

     

    ​​​​​

     

    c,est très intéressant, en effet. Merci! :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Mais l'approche française (européenne) descent de la seconde.

    ​​​​​

     

    Cette logique te semble t elle adaptée a un public qui change et qui pratiquera essentiellement de la plongée souterraine de loisir et presque jamais en première ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En fait, avant c'était des spéléos qui plongeaient et maintenant ce sont des "plongeurs cave" ou "plongeurs sout' "...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Cette logique te semble t elle adaptée a un public qui change et qui pratiquera essentiellement de la plongée souterraine de loisir et presque jamais en première ?

     

    Quand on voit qu'il n y a bientôt plus que en France que cette logique est enseignée et que dans les reste de l'Europe les école de plongée américaine s'impose comme standard pour les gens qui veulent faire uniquement de la plongée spéléo loisir. Et non pas de la speleo mix (sèche et humide).

     

    Il doit bien y avoir une raison.

     

    Après je voudrai pas émette de jugement de valeur.

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En fait, avant c'était des spéléos qui plongeaient et maintenant ce sont des "plongeurs cave" ou "plongeurs sout' "...

     

    Un siphon c’est une grotte remplie d’eau ou de l’eau avec un plafond au dessus ? :D Ça a fait des heures de débat pour savoir quelle fédération aurait la délégation pour la plongée sout. Résultat match nul

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Quand on voit qu'il n y a bientôt plus que en France que cette logique est enseignée et que dans les reste de l'Europe les école de plongée américaine s'impose comme standard pour les gens qui veulent faire uniquement de la plongée spéléo loisir. Et non pas de la speleo mix (sèche et humide).

     

    Il doit bien y avoir une raison.

     

    Après je voudrai pas émette de jugement de valeur.

     

     

     

     

    La raison est très simple : tu ne t'adresses pas du tout a la mêmes population. La plongée speleo « américaine » (les guillemets sont importants) est d’accès très facile et s’adresse à une population très large et l’autre et beaucoup plus difficile physiquement et psychologiquement. Tu le vois sur les stages, quand ce sont des speleo motivés c’est souvent moins propre en plongée, par contre physiquement et mentalement ca ne joue pas dans la même catégorie. Après ce ne sont pas des mondes clos, je connais des plongeurs qui ont commencé comme moniteur Padi, passé par le tech US et qui ont accroché, ils ont appris tout le reste (la partie speleo) et sont devenus de super plongeur speleo et inversement.

    Pour la partie développement, Au niveau de la FFS, je peu répondre : cette population de plongeur " loisir" (c'est un loisir pour tout le monde) on s’en fout, ce n’est pas notre rôle. Nous ne sommes pas une société commerciale, Notre rôle c’est avant tout de donner des outils à nos membres pour qu’ils puissent pratiquer leur activité dans les meilleures conditions de sécurité possible et effectuer des explo partout dans le monde : Mexique, Patagonie, Papouasie Nouvelle Guiné, Laos,Vietnam, Australie, ...

    Je titille Nicolas sur son LH , mais au fond de moi je m'en fou , il fait bien comme il veut. Ce qui m'agace, c'est plus son cote dogmatique (typiquement plongeur) , mon moniteur m'a dit ça, il n'y a que ça qui existe. Mais c'est normal, il est en phase d'apprentissage, il faut qu'il digère tout ca.

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ai-je déjà dit que vous êtes passionnants Messieurs ?

    Si non, alors je le dit .... :bravo::bravo:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...