Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Exca

Législation Lac du Bourget

    Messages recommandés

    Pourquoi un smiley moqueur ?

    C'est justement l'objet de la question et de la réglementation locale ne t'en déplaise.

     

    C'est ridicule et suicidaire, d'où le smiley moqueur. Tu me montreras comment tu fais :D.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    C'est ridicule et suicidaire

    En quoi est-ce suicidaire ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En quoi est-ce suicidaire ?

     

    Non, en rien, tu as raison, on devrait tous faire comme ca, tout le temps :rolleyes:.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Non, en rien, tu as raison, on devrait tous faire comme ca, tout le temps :rolleyes:.

     

    Je ne dis pas qu'on devrait le faire mais je ne vois rien de suicidaire là-dedans.

     

     

    Tu balances des qualificatifs mais tu n'es même pas capable d'étayer. On appelle ça un troll.

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Je ne dis pas qu'on devrait le faire mais je ne vois rien de suicidaire là-dedans.

     

     

    Tu balances des qualificatifs mais tu n'es même pas capable d'étayer. On appelle ça un troll.

     

    Ce que j'appelle un troll c'est de balancer ce genre de question qui n'attends pas de réponse, sans même tenter d'apporter quoi que ce soit.

     

    Aller, on va se prêter au jeu:

     

    - T'es à 55 mètres de fond pour 10-15 minutes avec tes décos, ton spool, t'as 77 metres de fils qui te freine dans ta progression, que tu tractes. Augmentation de la conso de fond > augmentation de la saturation && consommation d'air supérieure à une planif standard, risque d'ADD, risque de panne d'air, d'essoufflement, de détendeur fusant. Ajoute à cela les risques d'emellements (de toi ou ton binome), et le fait que tu es concentré sur ton fil que tu traines (charge mentale vs attentivité situationnelle déjà sévèrement entamée à cette profondeur) etc. J'en oublie sans doute.

    - Ca c'est pour le coté suicidaire

     

    - Et tout ca pour une bouée qui n'est certainement pas au dessus de toi.

    - Ca c'est pour le coté ridicule

     

    Je ne comprends même pas que tu puisses te poser la question à vrai dire.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    - T'es à 55 mètres de fond pour 10-15 minutes avec tes décos, ton spool, t'as 77 metres de fils qui te freine dans ta progression, que tu tractes. Augmentation de la conso de fond > augmentation de la saturation && consommation d'air supérieure à une planif standard, risque d'ADD, risque de panne d'air, d'essoufflement, de détendeur fusant. Ajoute à cela les risques d'emellements (de toi ou ton binome), et le fait que tu es concentré sur ton fil que tu traines (charge mentale vs attentivité situationnelle déjà sévèrement entamée à cette profondeur) etc. J'en oublie sans doute.

    Si tu tractes une bouée mais que tu n'en tiens pas compte dans ta planif c'est que tu as mal planifié. Et si une petite bouée en surface suffit à te provoquer un essoufflement, va voir un pneumo. Et surtout, adapte ton rythme de progression à ton effort.

    Pour avoir fréquemment plongé avec des bouées en surface lors de dérivantes pour que la sécu surface puisse nous suivre, le fil se gère très bien de même que le binôme. Pour la remontée, tu t'en serviras comme d'un parachute en enroulant progressivement.

    Bref, rien de "suicidaire" à mon sens. Ce qui ne veut pas dire que j'adhère à cette pratique.

     

    Je ne comprends même pas que tu puisses te poser la question à vrai dire.

    Ce n'est pas moi qui pose la question de la bouée, c'est Exca. J'ai juste posé la question de l'aspect suicidaire.

    Moi perso, si j'en mets une, c'est vers la mise à l'eau ou sur le haut du tombant suivant le site.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et au Bourget il faut une bouée qui te suivent en continu, cf la réglementation. Donc à 40m et c'est le sujet de ce topic, tu dois avoir une bouée surface au dessus de toi (et pas au bord car elle sera trop loin pour te "protéger").

    pas vu ça dans la réglementation... Donc un bateau avec 5 palanquées doit les suivre en surface et elles doivent toutes être sous le bateau?

    "4.4.PLONGEE SUBAQUATIQUE

    ]De jour comme de nuit : les exercices de plongée sont signalés par un bateau ou par un matériel flottant assurant la sécurité des plongeurs et portant la signalisation prescrite par l'article A. 4241.48-36 du R.G.P. (panneau ALPHA du code international des signaux)."

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Si tu tractes une bouée mais que tu n'en tiens pas compte dans ta planif c'est que tu as mal planifié. Et si une petite bouée en surface suffit à te provoquer un essoufflement, va voir un pneumo. Et surtout, adapte ton rythme de progression à ton effort.

    Pour avoir fréquemment plongé avec des bouées en surface lors de dérivantes pour que la sécu surface puisse nous suivre, le fil se gère très bien de même que le binôme. Pour la remontée, tu t'en serviras comme d'un parachute en enroulant progressivement.

    Bref, rien de "suicidaire" à mon sens. Ce qui ne veut pas dire que j'adhère à cette pratique.

     

     

    Ce n'est pas moi qui pose la question de la bouée, c'est Exca. J'ai juste posé la question de l'aspect suicidaire.

    Moi perso, si j'en mets une, c'est vers la mise à l'eau ou sur le haut du tombant suivant le site.

     

    Tracter 70 mètres de fil pour un gain sécuritaire nul (dans le cas de la plongée en lac à plus de 40 mètres), j'ai vite vu de faire le choix. L'alpha au point ou je pense remonter dans la zone des 6 mètres. Sinon, c'est parachute (mais pour se paumer à Chindrieux/Challiere, Pierre à bize faut le faire exprès :D).

     

    En cas de dérivante effectivement la problématique est différente, c'est primordial pour la sécu surface de suivre les plongeurs je suis d'accord. On évite à ce moment de descendre et de se taper trop de pallier (au risque de sortir vraiment loin).

     

    Et Idem, je n'ai pas trop compris cet impératif d’être à tout prix sous le pavillon, pour moi tout bateau doit passer à plus de 50 mètres/100 mètres (là je suis pas clair, j'ai l'impression que ça peut varier, quid de cet aspect de la réglementation sur le Bourget?), donc l'important est de rester dans ce cercle, ou d’être hors de portée des filets. A Chindrieux, c'est ingérable.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon, de toute façon, l'arrêté préfectoral est clair :

    4.4.PLONGEE SUBAQUATIQUE

    De jour comme de nuit : les exercices de plongée sont signalés par un bateau ou par un matériel flottant assurant la sécurité des plongeurs et portant la signalisation prescrite par l'article A. 4241.48-36 du R.G.P. (panneau ALPHA du code international des signaux).

    Dans cette formulation, il n'est pas question d'obligation de tracter une bouée pour chaque palanquée. Mais simplement que l'activité soit signalée par "un bateau ou un matériel flottant" portant un pavillon alpha. Pas de quoi fouetter un chat.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Exact. Il n'est question que de mouiller une bouée porteuse du pavillon, que l'on plonge du bord ou depuis une embarcation, que l'on soit en structure ou en HS, pas de trainer la bouée pendant la plongée.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    A Chindrieux, c'est ingérable.

    A Chindrieux, c'est gérable parce que si tu veux faire le tombant, tu peux aller jusqu'à la pointe en surface (ce que font tous les plongeurs pour économiser du gaz) en tirant gentiment ta bouée que tu lâcheras au moment de descendre. Je reconnais que c'est plus chiant pour la remontée car ça te fait finir en capelé - sauf à mettre suffisamment de fil pour la récupérer et rentrer faire tes paliers sur petit fond.

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bon, de toute façon, l'arrêté préfectoral est clair :

     

    Dans cette formulation, il n'est pas question d'obligation de tracter une bouée pour chaque palanquée. Mais simplement que l'activité soit signalée par "un bateau ou un matériel flottant" portant un pavillon alpha. Pas de quoi fouetter un chat.

    Bah si tu pars du bord et que tu t'éloignes.... il faut pouvoir matérialiser avec une bouée ton point d'immersion.

    Le plus simple me parait de la tracter sous l'eau.

    Si tu fais 200m de capelé avant de t'immerger, laisser une bouée au bord a 200 m de ton point d'immersion me parait inutile.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bon comme ca en passant : le pavillon Alpha est un pavillon pour les navires, pas pour les plongeurs (sans navire)

    Donc à ton niveau 2 on t'as raconté des conneries.

     

    Nan nan...;c'est juste moi qui raconte des conneries :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Bon comme ca en passant : le pavillon Alpha est un pavillon pour les navires, pas pour les plongeurs (sans navire)

    Donc à ton niveau 2 on t'as raconté des conneries.

     

    Ah ben il va falloir aller expliquer ça à la Préfecture...

    Screenshot_20190801-100841_Drive.thumb.jpg.d874f5a0f81984af863e2d9356cf722c.jpg et tant que tu y seras, tu fais un crochet par Berne et tu fais modifier la loi sur la navigation en Suisse...

     

    Screenshot_20190801-102146_Drive.thumb.jpg.5f5042239c9b25bbb48950dd06874772.jpg

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bah si tu pars du bord et que tu t'éloignes.... il faut pouvoir matérialiser avec une bouée ton point d'immersion.

    Le plus simple me parait de la tracter sous l'eau.

    Si tu fais 200m de capelé avant de t'immerger, laisser une bouée au bord a 200 m de ton point d'immersion me parait inutile.

     

    Le point d'immersion est celui.....ou on s'immerge. Si on s'immerge à 200 m de son point de mise à l'eau, on tire la bouée en surface, on la mouille en cours de route et on est conforme au texte. On est bien dans le sens de la sécurité d'autant plus qu'on balise son point d'emmersion programmé.

    Le texte prévoit bien seulement de poser une bouée, pas de la tracter pendant la plongée; C'est dans ce sens que nous avons négocié le texte avec la Préfecture à l'époque.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...