Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Nnay-D

N3 à l'étranger... comme un deep ?

    Messages recommandés

    Il y a 1 heure, berny a dit :

    On dit déja bien à deux PA20 d'aller en autonomie à 20 m sans que ça cartonne plus que ça pour autant. Je ne vois pas le problème.

    il y a une heure, tristan92 a dit :

    En quoi un PA20/PE40 serait plus "légitime" qu'un "PA30 tant que tu restes dans la courbe de sécurité"

    Rapport au fait qu'un N2 au niveau du contenue de la formation est bien plus proche du Rescue que de l'AOW.

     

    il y a une heure, berny a dit :

    On n'envoie pas 2 N2 à 30 m en autonomie. Ils sont PA20/PE40. 

    On peu. Le CDS prépositionne le N2 en tant que PA20. Mais rien n'interdit au président d'un club et au DP de les considérer comme PA40 si les conditions s'y prêtent.

     

     

    il y a 32 minutes, nobubble a dit :

    Comme dans bien des cas ce n'est qu'une question de volonté des instances dirigeantes. Pour s'en convaincre il suffit d'aller voir du côté de la Polynésie française pour constater qu'ils ont su adapter leur règlementation en intégrant plus largement, non seulement les plongeurs (qu'ils soient encadrés ou autonomes) mais aussi les instructeurs de diverses obédiences.

    https://www.plongee-plaisir.com/fr/pf/

    Le reste n'est qu'histoire de politique et de combat d'arrière garde.

    La Polynésie est un cas à part dans le fait qu'ils n'ont pas les mêmes lois. Il me semble d'ailleurs qu'il ya une exception pour les N1 du genre ils ont le droit de plonger à 30m.

     

    il y a 22 minutes, berny a dit :

    Avant de plonger dans le club associatif, il va falloir s'acquitter du package cotisation +licence. Ca compte dans le calcul. Si c'est pour faire trois plongées  d'évaluation de niveau, ça va douiller davantage qu'en passant par une structure professionnelle.

    Tout à fait.

    Oui mais si tu es déjà dans le club, par exemple en formation N3, au passage ils peuvent te refaire une carte PNC.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 43 minutes, berny a dit :

    Avant de plonger dans le club associatif, il va falloir s'acquitter du package cotisation +licence. Ca compte dans le calcul. Si c'est pour faire trois plongées  d'évaluation de niveau, ça va douiller davantage qu'en passant par une structure professionnelle.

     

    Tu as raison mais l'associatif c'est aussi plonger se faire des amis...etc... tout depend de ce que recherche le plongeur.

     

    Il devra aussi trouver le pro qui lui validera son niveau sans exagérer sur la facture ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 13 minutes, caolila a dit :

     

    Tu as raison mais l'associatif c'est aussi plonger se faire des amis...etc... tout depend de ce que recherche le plongeur.

     

    Il devra aussi trouver le pro qui lui validera son niveau sans exagérer sur la facture ;)

     

    L’aspect social n’est pas exclu pour autant du système nord-américain, vous savez? 

     

    Il y a plein de « clubs » ou de regroupement plus ou moins formels de plongeurs un peu partout. La seule chose qu’ils demandent pour plonger avec eux c’est d’être minimalement OWD et de payer un p’tit montant annuel pour être membres. Selon les plongées, il y aura ensuite des frais uniques. 

     

    Après, les sous-groupes se forment sur la base de la compétence et des intérêts des plongeurs, mais  a pas personne, si t’as une certification en poche, qui va «valider ton niveau» puisqu’on estime que cette « validation » a été faite par un tiers au moment de recevoir ta carte de compétence.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 5 minutes, Nicolas Duguay a dit :

    L’aspect social n’est pas exclu pour autant du système nord-américain, vous savez? 

     

    Il y a plein de « clubs » ou de regroupement plus ou moins formels de plongeurs un peu partout.

     

    Personne ne dit le contraire. Mais en France, les clubs associatifs sont généralement affiliés à la FFESSM.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, Youdivemecrazy a dit :

    La Polynésie est un cas à part dans le fait qu'ils n'ont pas les mêmes lois. Il me semble d'ailleurs qu'il ya une exception pour les N1 du genre ils ont le droit de plonger à 30m.

    La particularité de la Polynésie est qu'elle est un territoire d’outre-mer et donc dotée d’un statut lui donnant une autonomie propre. Ceci lui permet de modifier l'arrêté plongée français pour l'adapter à son contexte et sortir du carcan protectionniste prôné par l'état français et les organisations de plongée. Ceci se concrétise par l'intégration (dans leur code du sport) des plongeurs mais aussi des instructeurs d'organisations autres que françaises et CMAS avec les prérogatives définies par leurs soins.
    La Polynésie a su faire preuve d'intelligence en s'ouvrant au plus grand nombre et non en protégeant des intérêts particuliers. La France pourrait en faire de même mais pour cela il nous faudrait un état moins paternaliste et une fédération moins égocentrée. Ce qui dans les 2 cas est loin d'être gagné.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 09/09/2019 à 14:35, nobubble a dit :

    Je vois que tu n'as pas évolué d'un iota depuis tes nombreux délires anti-systèmes autres que "clubs associatifs fédéraux". Cette haine de la différence que tu viens disséminer sur le forum en devient franchement nauséabonde.

    Pour ta gouverne le monde fédéral ne s'arrête pas à l'associatif. Et l'été tu plonges tj en piscine ou tu vas dans une structure commerciale pour faire de belles plongées dans le monde réel ?
    Ces même structures ne vivent-elles pas des formations bien françaises (ou non) qu'elles dispensent (fédérales, ANMP, PADI/SSI ou autres)?
    Et crois-tu qu'il n'existe pas des structures pros ou l'on peut avoir son diplôme facilement voire à coup sûr ?
    Cette dernière remarque s'applique également aux structures associatives. La délivrance d'un diplôme n'est pas que binaire et de cela s'applique aussi pour les formations de cadres fédéraux.

     

    Comme toujours et selon ta vision restrictive le moniteur français (des clubs associatifs fédéraux) est intègre/droit/compétent alors que l'étranger et le pro de manière générale est perverti/vénal/cupide/incompétent plus intéressé par l'argent que par la passion qu'il transmet ?

     

    Il serait, en effet, bon que tu arrêtes de venir cracher ton venin sur tout ce qui ne rentre pas dans le champs de ton microcosme. Comme tj nos pros (comme tous les moniteurs bénévoles y compris et un tant soit peu ouvert d'esprit) de la plongée apprécieront ta prose de haut niveau.

     

    Modération : le message n'a que plus de poids sans les invectives personnelles entre membres, merci

    Le modérateur a raison : on devrait pouvoir discuter sans pour autant en être réduit aux invectives et frôler le point Godwin.

     

    Je ne pense pas avoir jamais attaqué les personnes ici. 

     

    C’est comme pour les idées politiques ou les religions on a le droit de critiquer le systèmes, mais il est inélégant (et parfois illégal) de critiquer les personnes.

     

    Connaissant et pratiquant les deux systèmes, je m’accorde le droit de choisir le meilleur de chaque, et c’est presque toujours  le système fédéral qui gagne mes comparatifs. 

     

    Pour te faire plaisir, j’accorde volontiers un point aux systèmes RSTC : ils sont meilleurs en marketing.

    Le 09/09/2019 à 16:11, berny a dit :

    La seule véritable référence en France, ce sont les aptitudes définies par le CDS. Pourquoi refuser PADI et autres  membres du RSTC, à partir du moment qu'ils démontreraient leur correspondance avec ces aptitudes? Exemple: l'OWD = PA20, c'est déjà le cas avec l'OWD/PA20  de la FSGT par ailleurs reconnu par le RSCT. Les OWD du RSTC sont donc directement transposables en PA20 sur vos fiches de sécurité. La suppression de l'annexe III15b du CDS solutionnerait 90% des difficultés de la  plongée française artificiellement isolée du reste du monde par les quelques tenants d'intérêts très particuliers.

    Un OWD ne sait pas faire de remontées assistées : il n’est absolument pas autonome et ne devrait donc pas avoir de correspondance PA20. Il ne sait pas non plus gérer de paliers et planifier sa plongée c’est un N1.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 5 heures, robby92 a dit :

    Le modérateur a raison : on devrait pouvoir discuter sans pour autant en être réduit aux invectives et frôler le point Godwin.

     

    Je ne pense pas avoir jamais attaqué les personnes ici. 

     

    C’est comme pour les idées politiques ou les religions on a le droit de critiquer le systèmes, mais il est inélégant (et parfois illégal) de critiquer les personnes.

     

    Connaissant et pratiquant les deux systèmes, je m’accorde le droit de choisir le meilleur de chaque, et c’est presque toujours  le système fédéral qui gagne mes comparatifs. 

     

    Pour te faire plaisir, j’accorde volontiers un point aux systèmes RSTC : ils sont meilleurs en marketing.

    Un OWD ne sait pas faire de remontées assistées : il n’est absolument pas autonome et ne devrait donc pas avoir de correspondance PA20. Il ne sait pas non plus gérer de paliers et planifier sa plongée c’est un N1.

     Je peux comprendre que nous somme pas d'accord sur le savoir faire d'un owd à apporter son assistance à son binôme ou a évoluer sous l'eau sans nounou. 

     

    Mais l'argument de savoir gère ses paliers. C'est complètement un argument bidon pour une plongée loisir d'un owd ou d'un n1. Ou les paramètres de temps : prof max, temps de fond, autonomie en gaz, ne permette pas d arriver dans la zone de palier. 

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, sacha.r a dit :

    Mais l'argument de savoir gère ses paliers. C'est complètement un argument bidon pour une plongée loisir d'un owd ou d'un n1. Ou les paramètres de temps : prof max, temps de fond, autonomie en gaz, ne permette pas d arriver dans la zone de palier. 

     

    Pas tout à fait vrais. C'est rare mais avec des plongées successives (type sortie two tanks) tu peux rentrer dedans.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 8 heures, robby92 a dit :

    Un OWD ne sait pas faire de remontées assistées : il n’est absolument pas autonome et ne devrait donc pas avoir de correspondance PA20. Il ne sait pas non plus gérer de paliers et planifier sa plongée c’est un N1.

     

    Dans l'univers PADI, cette réflexion n'est pas pertinente à mon avis. À chaque fois que j'ai plongé dans une structure PADI, j'avais un moniteur "imposé" (*), bien que je sois N3.

    Donc "l'autonomie" PADI ne me semble pas avoir la même définition que chez nous.

    De même que pour les paliers: de base chez PADI, ce sont des plongées sans déco.

     

    La question serait plutôt de savoir comment sont considérer les OWD qui plongent en France, sous le cadre du CDS ?

    Effectivement cela me paraîtrait étonnant qu'ils soient considérés comme des PA20. Personnellement, je n'ai pas envie de plonger en autonomie avec un binôme qui ne sait pas (en théorie) assister un plongeur sous l'eau.

     

    (* À une exception près: RSDS en Égypte. Mais je ne sais pas comment sont traités les OWD là-bas.)

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La seule fois où j’ai plongé comme N1 (ANMP et 10 plongées, dont celles de formation et toutes en milieu naturel) dans une structure PADI, ils ne se sont pas posés de question et j’ai plongé comme un OWD : en « autonomie » avec mon binôme, ma femme, N1 5 plongées. Le DM avait 4-5 binômes à gérer/promener, on a suivi le mouvement en faisant notre vie tranquillement et quand la pression de réserve a été atteinte, 2 binômes ont été mélangés ma femme et un autre composant de binôme ont été remis en binôme pour remonter faire leur 3min à 5m (leur quoi ???) et j’ai continué avec l’autre demi-binôme pendant 10min de plus, avant de remonter aussi faire les fameuses 3min à 5m. 

     

    Arrêtez de voir la plongée avec votre prisme franco/français et arrêtez de considérer que la remontée assistée est la condition unique et suffisante de l’autonomie.

     

    Allez plonger (ailleurs qu’en piscine) et prenez du plaisir à le faire, le reste ça fait mal aux diptères...

    • Like 1
    • Thanks 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Un OWD sait faire de l'assistance (de base certes). Il sait gerer sur son binome, les crampes, les pertes de bloc, la panne d'air et la remonté à 2, la remonté d'urgence (une "RSE"), il a appris a tracter un binone en surface etc...

     

    Il a appris a planifier sa plongée, gerer son air, s'orienter, etc...

    Il plonge dans ses limites assez restrictives (18m, pas de palier de déco obligatoire, as de sous plafond, etc....) Il n'est pas un danger pour lui ni pour son binome. Avec un peu d'expérience il peux tout a fait plonger sans encadrement sur des sites adaptés.


    Franchement, si vous n'etes pas capable de plonger sans une nounou pour vous sauver les fesses en cas de souci, posez vous des question sur votre propre formation et sur le niveau d'engagement des plongée que vous faites. Faites des plongées plus simple, moins engagé avec moins de risques (resté dans la courbe de sécu), et formez vous.


    C'est incroyable cette habitude de dénigrer a chaque fois la formation des OWD. Il n'y a des millier de plongée par jour d'OW dans le monde, et ca se passe très bien.


     

    Modifié par fufu74
    • Like 1
    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 33 minutes, DivideByZero a dit :

     

    De même que pour les paliers: de base chez PADI, ce sont des plongées sans déco.

     

    Ca aussi ca me titille a chaque fois !! 😛 

     

     

    Faudra qu'un jour on mexplique comment on fait de la plongée sans déco. 

    TOUS les plongeurs font de la déco (c'est de la physique, pas possible de faire autrement)

     

    Padi reste dans la courbe de sécurité, mais comme tous les plongeurs, ils ont aussi des procédures de déco (vitesse de remonté max, palier de sécu, palier d'urgence en cas de dépassement de la LND, etc...)

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, fufu74 a dit :

    Padi reste dans la courbe de sécurité,

     

    La formulation récente, que conseille la FFESSM,  est "la courbe de plongée sans palier"  elle n'a en effet rien a voir avec une quelconque sécurité comme certain ont tendance a le penser. ;) 

    • Like 1
    • Thanks 1
    • Haha 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On est bien d'accord que PADI n'en a rien a foutre de ce que conseille la fédé ?? 😛😂😂

    Modifié par fufu74
    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 38 minutes, DocTroll a dit :

    La seule fois où j’ai plongé comme N1 (ANMP et 10 plongées, dont celles de formation et toutes en milieu naturel) dans une structure PADI, ils ne se sont pas posés de question et j’ai plongé comme un OWD : en « autonomie » avec mon binôme, ma femme, N1 5 plongées. Le DM avait 4-5 binômes à gérer/promener, on a suivi le mouvement en faisant notre vie tranquillement et quand la pression de réserve a été atteinte, 2 binômes ont été mélangés ma femme et un autre composant de binôme ont été remis en binôme pour remonter faire leur 3min à 5m (leur quoi ???) et j’ai continué avec l’autre demi-binôme pendant 10min de plus, avant de remonter aussi faire les fameuses 3min à 5m. 

     

    C'est bien pour toi, mais il y a quelques semaines j'ai plongée quelques fois avec un couple de "PADI" lui pas de soucis ça allait mais elle… wouah… sans le guide qui la surveillait et intervenait elle serait morte 10 fois au minimum… à partir de la 2eme plongée ont était a 6...

    Nous avec notre guide favori :) "le PADI" qui nous profitait des talents de notre guide pour dénicher les trucs a voir un second guide qui n'avait une seule et unique fonction s'occuper de "la PADI" par moment il la promenait en la tenant par le robinet du bloc….   

     

    Imagine une OW en autonomie en binôme avec OW pas mieux  le tout avec 4 voir plus binomes et 1 guide qui guide et ne fait que guider… sur un tombant tu auras toute les chances d'avoir un carton...

     

     

    Les "pas (encore) bons"  tu en trouveras partout mais je critique l'encadrement proposé par PADI... 

     

    Perso même si c'était son job, je plaignais intérieurement le pauvre guide qui devait se farcir cette PADI..

     

    Mais bon elle avait une carte de crédit donc il fallait la faire plonger…. :(

     

    Pour moi elle aurait surtout du utiliser la carte pour refaire une formation..

    Modifié par caolila
    • Haha 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité
    Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

    ×
    ×
    • Créer...