Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Nnay-D

N3 à l'étranger... comme un deep ?

    Messages recommandés

    il y a une heure, fufu74 a dit :

    Ca aussi ca me titille a chaque fois !! 😛 

     

     

    Faudra qu'un jour on mexplique comment on fait de la plongée sans déco. 

    TOUS les plongeurs font de la déco (c'est de la physique, pas possible de faire autrement)

     

    Padi reste dans la courbe de sécurité, mais comme tous les plongeurs, ils ont aussi des procédures de déco (vitesse de remonté max, palier de sécu, palier d'urgence en cas de dépassement de la LND, etc...)

     

     

    Tu as raison. Ce que je voulais dire, c'est bien: "Chez PADI, ils font des plongées sans palier".

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Moi j’ai vu un baptême de chinois à Koh phi phi en Thaïlande : un guide qui tient ses deux élèves par les robinets à 6-7m, et des élèves sans palmes...

    c'était un centre PADI, fallait-il le préciser?

     

    En France, le code du sport impose que lors des baptêmes, c’est avec des élèves qui ont un équipement complet, un briefing, et même en piscine, c’est un élève par moniteur.

     

    je vous laisse réfléchir à la pratique la plus sécuritaire : un moniteur pour un élève, un moniteur pour 4 élèves ou un moniteur et deux élèves sans palmes...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, fufu74 a dit :

    Un OWD sait faire de l'assistance (de base certes). Il sait gerer sur son binome, les crampes, les pertes de bloc, la panne d'air et la remonté à 2, la remonté d'urgence (une "RSE"), il a appris a tracter un binone en surface etc...

     

    Il a appris a planifier sa plongée, gerer son air, s'orienter, etc...

    Il plonge dans ses limites assez restrictives (18m, pas de palier de déco obligatoire, as de sous plafond, etc....) Il n'est pas un danger pour lui ni pour son binome. Avec un peu d'expérience il peux tout a fait plonger sans encadrement sur des sites adaptés.


    Franchement, si vous n'etes pas capable de plonger sans une nounou pour vous sauver les fesses en cas de souci, posez vous des question sur votre propre formation et sur le niveau d'engagement des plongée que vous faites. Faites des plongées plus simple, moins engagé avec moins de risques (resté dans la courbe de sécu), et formez vous.


    C'est incroyable cette habitude de dénigrer a chaque fois la formation des OWD. Il n'y a des millier de plongée par jour d'OW dans le monde, et ca se passe très bien.


     

     

    Désolé si, par mon message, tu as pensé que je dénigrais les formations PADI. Ce n'est pas du tout le cas et je m'excuse si mon intervention laisse penser le contraire.

     

    Mon message avait surtout pour but de souligner les différences d'approches et de pratique entre PADI et FFESSM.

    Je voulais uniquement dire qu'il faut comparer ce qui est comparable: en l'occurrence, un OWD n'est pas équivalent à un N2 (ni dans la formation, ni dans les prérogatives), donc qu'il n'est pas pertinent de les comparer pour établir un jugement de valeur ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 41 minutes, DivideByZero a dit :

     

    Désolé si, par mon message, tu as pensé que je dénigrais les formations PADI. Ce n'est pas du tout le cas et je m'excuse si mon intervention laisse penser le contraire.

     

    Mon message avait surtout pour but de souligner les différences d'approches et de pratique entre PADI et FFESSM.

    Je voulais uniquement dire qu'il faut comparer ce qui est comparable: en l'occurrence, un OWD n'est pas équivalent à un N2 (ni dans la formation, ni dans les prérogatives), donc qu'il n'est pas pertinent de les comparer pour établir un jugement de valeur ;)

    La in veut pas savoir si le owd vaut un N2 ou pas. 

     

    On discute du fait si un owd répond au  qualification d'un pa-20 ou si un aowd répond au qualification d un pa-20 suivant votre code du sport. 

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 12 heures, robby92 a dit :

    Le modérateur a raison : on devrait pouvoir discuter sans pour autant en être réduit aux invectives et frôler le point Godwin.

     

    Je ne pense pas avoir jamais attaqué les personnes ici. 

     

    C’est comme pour les idées politiques ou les religions on a le droit de critiquer le systèmes, mais il est inélégant (et parfois illégal) de critiquer les personnes.

    On peut se permettre de critiquer mais il est préférable de le faire sur des bases solides et des affirmations vérifiées. Ce qui est loin d'être ton cas comme nous le constatons régulièrement.
    L'échange est intéressant quand il est profitable pour les deux partis et qu'il nous permet un enrichissement partagé. Mais pour qu'il y est enrichissement faut-il encore que les deux partis aient des éléments tangibles, objectifs et authentiques à faire valoir. En matière de système RSTC  tes argumentaires s'appuient essentiellement sur des affabulations basées sur des bribes d'informations glanées ici et là sans la moindre connaissance ou vérification.

     

    Il y a 12 heures, robby92 a dit :

    Un OWD ne sait pas faire de remontées assistées : il n’est absolument pas autonome et ne devrait donc pas avoir de correspondance PA20. Il ne sait pas non plus gérer de paliers et planifier sa plongée c’est un N1.

     

    Clairement tu n'as jamais lu ni même entrevue le programme de formation de l'OWD.
    Commençons par cette première affirmation globale : un OWD est un N1. Dans le système français, qui dit premier niveau dit obligatoirement encadré et donc non autonome. Cette philosophie propre à la France s'éloigne singulièrement du système CMAS ou RSTC ou les niveaux d'entrée sont appelés à devenir des autonomes. Malheureusement, du point de vue français, une autonomie ne peut s'acquérir que via un diplôme mais en aucun cas par l'expérience (OWD ou CMAS 1* avec expérience).

     

    Si tu t'intéressais un tant soit peu à l'environnement fédéral tu te serais certainement posé quelques questions au sujet du niveau 1 français VS le CMAS 1*. Tu sais cette double face que l'on donne d'office à nos niveaux 1 piscine. Ce n'est pas faute d'en avoir parlé sur ce forum mais il va de soit que ce n'est surement pas le type de sujet que tu abordes sereinement. Cela te serais d'un grand secours car les programmes de l'OWD et du CMAS 1* sont proches.

     

    Voici les compétences du CMAS 1* (à ne pas confondre avec le Niveau 1 français) :

    https://www.cmas.org/technique/one-star-diver-training-programme
    Competencies of a certified CMAS One Star Diver :
    4.1 A CMAS One Star Diver shall be trained such that when assessed by a CMAS Instructor, he shall be deemed to have sufficient knowledge, skill and experience to procure air, equipment, and other diving services and to plan, conduct, and log open-water dives that do not require mandatory inwater
    decompression stops, without the supervision of a CMAS Instructor or CMAS Dive Leader, when properly equipped and accompanied by another certified diver of at least the same level, provided the diving activities undertaken, the diving conditions and the diving area are similar, equal or better to those in which training was received.

     

    Mais revenons plus précisément à l'OWD. Tu affirmes qu'il n'est "absolument pas autonome" et "ne sait pas non plus gérer de paliers et planifier sa plongée".
    Tout ces points font partie intégrante de son programme au même titre que le niveau 2 français ou du CMAS 1* (dans sa vraie définition). C'est justement les points principaux qui font la différence entre le niveau 1 français et l'OWD/CMAS 1*. L'OWD voit dans son programme toutes les notions d'autonomie, de planification (table RDP et ordi) de la plongée avec gestion du binôme.  Il apprend, bien sûr, à gérer sa décompression et réaliser ainsi qu'effectuer des paliers de sécurité voire des paliers obligatoires en cas de faible dépassement d'une limite. A l'inverse du niveau 1, il assiste son binôme du fond à la surface et même une fois arrivé en surface jusqu'au bateau. Pas de nounou pour prendre le relai au fond. Pour de plus amples informations, je t'invite à passer en revue le programme du CMAS 1* comme de l'OWD. Je me doute bien cependant que cela ne t'intéresse aucunement.

     

    Un dernier point intéressant est la fameuse "remontée assistée", saint Graal de l'autonomie à la française. Après plus de 20 ans d'enseignement de la plongée dans le système français et PADI je me suis quelques temps posé la question de l'utilité réelle de cette remontée, beaucoup moins aujourd'hui.
    Tous les ans nous faisons des révisions pour les niveaux 2 lors de la formation Rescue PADI + RIFAP. Idem pour les formations N3 et de même pour les préparations niveau 4 (assistance à 40 et/ou démo technique au gilet).
    Dans tous les cas si je prends les N2 un an plus tard après leur passage de brevet les premières remontées sont globalement catastrophiques. Soit nous sommes satellisés vers la surface soit on se retrouve à labourer les posidonies. Pour les N3 le résultat n'est guère mieux et cela dans seulement 20m d'eau. Pour les prépa N4 (niveau comité départemental ou régional) les résultats sont plus mitigés mais les surprises sont tj au rendez-vous avec de franches rigolades.

    Dans la vrai vie il est clair que nos sauveteurs en herbe n'auront pas 4 ou 5 essais devant eux pour réussir leur remontée. Donc au final qu'en retenir, si ce n'est que la meilleure option reste tout de même de revenir en surface même si cela doit se faire un peut rapidement. Il est tj mieux d'aller au caisson que de se noyer.

     

    Et pour en revenir à notre OWD ou CMAS 1*, on se passera allègrement de cette assistance et on lui demandera tout simplement d'aider son binôme à regagner la surface et d'appeler les secours, au besoin. Bref tout ce qui fait parti de son programme. Les formations RSTC avec les (vrais) CMAS doivent représenter bien plus de 90% des formations dans le monde si ce n'est pas plus. Aurons-nous, nous petits franchouillards, la prétention d'affirmer (sur quelle bases ?) que seul le plongeur français est capable de plonger en sécurité grâce à sa p... d'assistance ô combien salvatrice ?

    • Like 3
    • Thanks 4

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai nettoyé les références biologiques et le dernier message qui invectivait clairement un autre membre.

     

    Pour le reste, vu que ca dérive on va fermer la discussion le temps de calmer les esprits.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité
    Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

    ×
    ×
    • Créer...