Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    Il me reste un 2e palier à faire de 3 mn à 3 m.

    Je poursuis la remontée et, à 5 mètres, sors le parachute.

    Lors de la montée en surface, l'attache du parachute casse et il commence à dériver en raison du fort courant. Ayant eu peur de le perdre et que le bateau ne nous repère plus, je suis remonté l'attacher rapidement et suis redescendu faire la totalité du palier restant (3mn/3m) avant de regagner la surface. Connerie ou pas connerie ?

    Ça ne me choque pas plus que ça. Certes, c'est du palier obligatoire et certes il devrait y avoir un autre parachute dans votre palanquée, mais ça ne constitue pas une violation grave du processus de décompression.

     

    Ça montre encore une fois que la prévention des problèmes est plus importante que leur résolution : pourquoi le parachute a cassé ? Toujours avoir un parachute par personne, voire un de plus que de plongeurs dans les plongées complexes.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    David > pose-toi la question suivante : la perte d'un parachute nécessite-t-elle que le plongeur doive se mettre en situation anormale, c'est à dire rupture de palier et redescente ?

    n'y avait-il pas d'autres parachutes dans ta palanquée ?

     

    Sans compter qu'il peut il y avoir le bateau qui te passe sur la tête... Il a pu avoir eu lui aussi l'idée de récupérer ton parachut et emprunter le mm chemin que toi.

    Vu que tu n'as plus rien pour te signaler.

    Bref moi en tant que DP je t'interdits de remonter.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On n'était que 2, avec un seul parachute.

     

    Ça montre encore une fois que la prévention des problèmes est plus importante que leur résolution : pourquoi le parachute a cassé ?

    C'est une attache en plastique de mauvaise qualité qui a rompu. Je l'ai remplacée par une attache en métal, beaucoup plus solide. C'est clair que je vais y regarder à deux fois maintenant à ce genre de truc.

     

    Sans compter qu'il peut il y avoir le bateau qui te passe sur la tête... Il a pu avoir eu lui aussi l'idée de récupérer ton parachut et emprunter le mm chemin que toi.

     

    Même avec un parachute qui s'est décroché un pilote de bateau normalement constitué va rester méfiant et rester à distance, devinant qu'il y a des plongeurs pas loin. Le problème ce serait posé avec encore plus d'acuité si notre palanquée avait fait surface sans aucun moyen de se signaler. Sur la question du danger du bateau, je me dis que récupérer le parachute rapidement était la meilleure éventualité. Tant qu'on était sous le parachute, même décroché, on était signalé. Si on le laissait partir, on n'avait plus aucun moyen de se signaler avant la surface.

     

    Bref moi en tant que DP je t'interdits de remonter.

    Oui mais là, en l’occurrence, le DP n'était pas consultable, j'ai du prendre une décision avec mon binôme, N2 lui aussi.

     

    Ce matin, j'ai consulté un mono de mon centre sur cet incident. Pour lui, il n'y a pas de souci, pourvu que la remontée de 5 à 0 m ait été faite à vitesse normale. Il m'a dit que j'aurais pu, éventuellement, ajouter un palier de sécurité au palier obligatoire, soit faire 6 mn à 3 m.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Une réponse à ta question n'est-elle pas : chaque plongeur doit avoir son propre parachute.

    Que fera ton binôme le jour où vous vous perdez de vue ?

    Comment se signalera-t-il alors que la procédure veut que vous vous retrouviez en surface si vous êtes en pleine eau ?

     

    Certes tu as choisi la moins pure des solutions au vu du contexte.

    Mais la prise de risques est-elle justifiée en regard d'un matérie à moins de 20€ ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 1 month later...

    c’était il y a peu en Espagne

    le grand bazar!!!!! le gus déjà dans une position non favorable déploie son machin complétement emmêlé. Il insiste et passe de longues minutes à essayer de démêler sous l'eau. Nous on regarde goguenard! Il voulait guider la palanquée avant le plouf pas avare de conseils non plus moi bon prince lui dit

    OK tu veux guider? Bien que ce soit pas son niveau "ben vas-y" .La suite on la connait! Il arrive à obtenir 3 mètres de ficelle après 5MN à faire du tricot. Il gonfle mal remonte-----------------la totale!!!! Vexés on le reverra plus plonger avec nous! Et oui probablement trop d'orgueil!

    Ne lui jetons pas trop la pierre a qui ça n'est pas arrivé de s’emmêler les pinceaux avec ce machin :

    p><p>la fournée d’après c Au préalable il m'avait demandé de déployer le parachute car disait-il ça faisait un bon entrainement----------------------pourquoi pas? donc sous le bateau à 14 m je lui demande de le faire, pendant ce temps l'autre gus n'écoutant pas le guide c'est a dire moi même fait des photos à 25M et ceci alors que je lui avais dit d’arrêter et de faire le palier de sécurité, je plonge donc le chercher-----------insiste lourdement et laisse le roi du parachute à sa performance. En revenant au bouts je cherche l'autre il était déjà en surface sans avoir-------------encore---------------- ------------? fais de palier de sécurité (il est a noter que l'on avait été en limite de non déco heureusement d'ailleurs). Prudent le guide c'est a dire moi même, donc je me félicite-------lol. Arrivé en surface lui demande pourquoi en aparté car il c’était fait engueulé par le monit . Il me dit "tu étais allé chercher l'autre, me suis retrouvé tout seul et vu que j'avais que 7M de corde et que j'ai déclenché à 14M suis remonté avec le parachute en surface. On me l'avait pas encore fait celle la Il a fallu lui expliquer qu'avec 7 mètres de corde on déclenche pas à 14 sinon on court derrière son machin pour le rattraper.

    Modifié par Invité
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    vieux sacripant!!!!! spock

    je savais que tu allais me dire ça avant de cliquer sur ton message----------------------lol

    Réponse: non ça m'arrive pas!!!!------------------------------c'est tout l’intérêt, puis quand ça se passe bien c'est trop casse pieds n'est-ce pas?-------il n'y a rien à raconter--------------

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il a fallu lui expliquer qu'avec 7 mètres de corde on déclenche pas à 14 sinon on court derrière son machin pour le rattraper.

     

    C'est comme le gars qui bat le record du 100m --> il court 101m

     

    et comme le sous-entend Spock, tu vis des plongées sympas !!!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 1 month later...

    oui sagrouilkasse, mais c'est souvent le lot des guides et accompagnateurs. Pour celui-ci, c'est souvent l'art d'anticiper les mauvaises réactions et de faire face aux ennuis les plus courants! ça s’apprend avec le temps, mais bon sang c'est parfois difficile. Pour certains petits ennuis comme le parachute emmêlé je laisse faire si plongée dans la courbe! comme cela le prochain plouff il analysera ses carences et si il n'est pas idiot ne recommencera pas. Pour ceux qui veulent guider à tous prix. Surtout des N3 ou éventuellement des "advances PADI" je les laisse se planter! Il est a noter, que certains N3 se prennent pour des guides alors qu'ils ne le sont pas, mais simplement autonomes avec des gus de la même facture c'est à dire N3 ou plus, puis de toutes façons ils ont besoin d'apprendre en condition réelle-----------donc de se planter au début, car c'est formateur. Alors je sais certains vont me dire que le N4 simplement CMAS et pas FFESSM n'existe pas------------ce qui est faut! et que d'autres N3 à l'étranger sont pris comme guide, ce qui est vrai parfois! Ce que je dit toujours "vous voulez être guide OK, mais pensez que vous ne plongez pas pour vous même, mais pour les autres" en général au bout d'un moment ça les freine quelque peu

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 2 years later...

    Je remonte le sujet, puisque j'ai bien rigolé en vous lisant.

     

    Pour ma part, en tout début de formation N2, David, mon "formateur" m'explique que pour l'exercice, il me demandera d'utiliser le parachute en fin de plongée.

     

    J'avais préparé le truc, fait un joli dévidoir (à la base une bobine en bois, percée au centre et le trou rempli de plomb fondu pour que tout coule bien) et je pars donc hyper confiant.

     

    La plongée se passe bien, il me fait signe fin de plongée et de sortir le parachute...

    Royal, je vérifie la hauteur pour être sûr d'avoir assez de corde, je sors mon parachute soigneusement replié, la bobine coule, le fil se déroule magnifiquement sans un nœud. Je gonfle le parachute en étant bien stable, je le laisse filer vers la surface, et plutôt fier de ma prestation, je croise le regard de David.

     

    Au lieu d'avoir des étoiles dans les yeux, je le vois prendre un fou rire, détenteur en bouche et à se "tordre par terre" dans l'eau. Narcose ? Malaise ? Non, juste en levant la tête, je vois ma ficelle bien droite dans l'eau, mais de parachute point.

    C'est idiot de tout faire bien, et d'oublier d'attacher correctement la ficelle au parachute

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je me sens moins seul pour le coup !

    L'histoire demeure est fait souvent cas de gentilles moqueries lors des sorties avec mon ancien club, c'est aussi ça, le plaisir de la plongée !

     

    PS : Je me permets de t'envoyer un message privé Untelosa, concernant Banyuls.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    ×
    ×
    • Créer...