Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

les difficultés liés au niveau débutant


    Messages recommandés

    [...] je n'ai pas envie d'être le boulet de la palanquée

    quels conseils avez vous à me donner pour que cela se passe bien

    Écouter le briefing. Faire ce qu'on vous dit de faire. Et quand le guide vous dit « ah mais là, t'as fait ça et c'est pas ça qu'il fallait faire », éviter de répondre « oui mais ceci cela ».

     

    La plupart du temps, les autres plongeurs acceptent un débutant, surtout si elle est blonde avec des gros seins et quand on sent qu'il/elle fait de son mieux.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 191
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    [...] je n'ai pas envie d'être le boulet de la palanquée

    quels conseils avez vous à me donner pour que cela se passe bien

    Écouter le briefing. Faire ce qu'on vous dit de faire. Et quand le guide vous dit « ah mais là, t'as fait ça et c'est pas ça qu'il fallait faire », éviter de répondre « oui mais ceci cela ».

     

    La plupart du temps, les autres plongeurs acceptent un débutant, surtout si elle est blonde avec des gros seins et quand on sent qu'il/elle fait de son mieux.

    Merci

    je n'ai pas vraiment d'appréhension, c'est juste que je n'ai pas envie de gâcher la plongée des autres

     

    (Problème de lestage par ex...)

     

    Pour les gros seins, ce n'est pas pour maintenant à moins que cela me facilite le passage du deuxième niveau

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 2 weeks later...

    Les difficultés du débutant, que je suis encore, cela a été le détendeur en bouche. Pendant les entraînements en piscine pour le N1 ou le N2 (que je n'ai pas), je faisait régulièrement des lachés d'embouts, les instructeurs du club me demandaient pourquoi je faisait ça.

    Si je ne le faisait pas je risquais de donner à manger aux poissons, et en piscine, y en a pas...

    Sur les dernières plongées, ça allait mieux, même si de temps en temps, ça m'arrivait encore.

    A savoir que cela fait 2 ans que j'ai arrêté la plongée pour des petits problèmes de dos, mais je vais reprendre, ça me manque trop

    Pour le lestage, au début je me lestais à 7kgs, et tout allait bien. Mais à force, j'avais de plus en plus de mal à descendre, je me disais qu'il fallait que je rajoute 1 ou 2 kgs.

    Sur mes dernières plongeés, la GP m'a au contraire, fait retirer 3 kgs et tout s'est arrangé, j'étais beaucoup plus à l'aise, les poumons ballast fonctionnaient d'eux mêmes...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    merci pour les conseils

    juste des questions que je me posais sur le lestage.

    mon moniteur m'a conseillé de commencer avec 9 ou 10 kgs et d'ajuster ensuite

    ou mieux de demander au club ou je vais plonger de faire des tests de lestage avant de commencer à plonger

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    D'un coup d'œil on sait le lestage qu'il vous faut suivant le style de combinaison mono ou deux pièces, l'épaisseur.

    Après au vu du maintien du dernier palier on ajuste.

    Bonne soirée

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Une petite astuce au passage.

    Je fais marquer a tous mes élèves dans le carnet de plongée leur configuration.

    Le lestage en fait partie

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Une petite astuce au passage.

    Je fais marquer a tous mes élèves dans le carnet de plongée leur configuration.

    Le lestage en fait partie

    Je fais également ça, mais il faut tenir compte de tous les éléments :

     

    -bloc acier ou alu,

    -combinaison, épaisseur,

    -lestage,

    -et salinité (eau douce, eau salée, mais par exemple la Mer Rouge est plus salée que les autres mers).

     

    Ensuite, il faut avoir pas mal plongé pour retrouver exactement la même configuration. Donc au début, à moins de plonger tout le temps au même endroit à la même saison dans la même combinaison, on se dit que ça ne sert à rien.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour

    Je prépare mon niveau 1. Je commence seulement à me stabiliser. J'ai également des soucis à l'immersion, il m'est très difficile d'expirer toute l'air. Je garde de l'air dans les poumons alors que j'ai l'impression de suffoquer.....Je n'arrive mêm e pas à faire valsalva. Si des pros peuvent me conseiller. Merci d'avance

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut

    pour l'impression de suffoquer, j'étais comme toi au début et puis c'est passé tout seul sans m'en rendre compte

     

    par contre pourle vasalva ,je ne peux pas t'aider je n'ai pas eu de problème avec ca

    Thierry

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je prépare mon niveau 1. Je commence seulement à me stabiliser. J'ai également des soucis à l'immersion, il m'est très difficile d'expirer toute l'air. Je garde de l'air dans les poumons alors que j'ai l'impression de suffoquer.....Je n'arrive mêm e pas à faire valsalva. Si des pros peuvent me conseiller.

    Bonjour,

     

    Je suis passé par là, et je pense ne pas être le seul.

     

    La stabilisation, j'ai commencé à sentir ce que ça voulait dire une vingtaine de plongées après le niveau 2. Un truc qui marche bien pour sentir l'équilibre, c'est de retirer les palmes, mais il faut le faire dans de bonnes conditions de sécurité (en fosse, les palmes dans les bras, le moniteur à côté de soi).

     

    Expirer pour couler, ça n'est pas naturel : quand on va sous l'eau, on se dit qu'il faut qu'on garde l'air. La technique que j'ai trouvée, c'est de souffler au début, et quand j'avais envie d'inspirer, j'inspirais et je soufflais juste après.

     

    Pour équilibrer ses oreilles, un truc est d'essayer en surface, de sentir le tympan bouger. Ensuite, je faisais la manœuvre de Valsalva mais sans boucher totalement le nez (en laissant fuir l'air par le nez) : c'est moins brutal. Après, avec le masque, quand on souffle brutalement par le nez sans le boucher, ça équilibre aussi les oreilles.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je prépare mon niveau 1. Je commence seulement à me stabiliser. J'ai également des soucis à l'immersion, il m'est très difficile d'expirer toute l'air. Je garde de l'air dans les poumons alors que j'ai l'impression de suffoquer.....Je n'arrive mêm e pas à faire valsalva. Si des pros peuvent me conseiller.

    Bonjour,

     

    Je suis passé par là, et je pense ne pas être le seul.

     

    La stabilisation, j'ai commencé à sentir ce que ça voulait dire une vingtaine de plongées après le niveau 2. Un truc qui marche bien pour sentir l'équilibre, c'est de retirer les palmes, mais il faut le faire dans de bonnes conditions de sécurité (en fosse, les palmes dans les bras, le moniteur à côté de soi).

     

    Expirer pour couler, ça n'est pas naturel : quand on va sous l'eau, on se dit qu'il faut qu'on garde l'air. La technique que j'ai trouvée, c'est de souffler au début, et quand j'avais envie d'inspirer, j'inspirais et je soufflais juste après.

     

    Pour équilibrer ses oreilles, un truc est d'essayer en surface, de sentir le tympan bouger. Ensuite, je faisais la manœuvre de Valsalva mais sans boucher totalement le nez (en laissant fuir l'air par le nez) : c'est moins brutal. Après, avec le masque, quand on souffle brutalement par le nez sans le boucher, ça équilibre aussi les oreilles.

     

    Pour la vasalva j'ai remarqué que beaucoup échouent parce que soit ils ne savent pas le faire avec le masque et ont peur de souffler, soit il s'agit d'un manque ou d'une mauvaise information de l'instructeur-------------------------encore vu ce week!!! celui-ci a dit à l'élève si ça passe pas n'insiste pas celui-ci n'a donc pas réessayé alors qu'il fallait dire n'insiste pas pour descendre, remonte un peu et refait la! cela lui a couté son open water car il n'a pas pu approcher l'espace médian!!!!! La différentiation bucco-nasale est aussi souvent en cause, certains soufflent aussi par le nez tout en expirant?????? Surprenant mais c'est pourtant vrai, ceci viens du fait que certains instructeurs disent de ne pas bloquer l’expiration-inspiration.

    Comme c’était mon filleul il a compris que quand je lui ai expliqué. Faut pourtant pas jeter la pierre à l'instructrice qui pourtant est une très bonne formatrice, mais je pense qu'il y a eu incompréhension de part et d'autres.

    Pour ma part je suis partisan de le faire d'abord doucement en surface. Ce n'est pas dans les manuels et pour cause car effectivement trop fort ça peu causer un traumatisme.

    Essayer d'abord d'autres méthodes comme le bâillement ou l'une des x méthodes comme celle réservée aux pilotes de chasse---------------------je parle bien sur en surface et ceci bien que ça peut être fait sous l'eau aussi. l'éléve apprendra par lui même en condition de no stress a entendre le claquement de ses tympans!!!!!

    Il est a noter aussi que souvent sous l'eau un simple vidage de masque permet aussi d'équilibrer--------------donc commencer par cet exercice à trois mètres si ça ne passe pas!

    Ensuite exiger, lors de la première visite médicale si ce n'est fait de regarder les oreilles. Ceci peut avoir deux effets

    1) enlever un excès de cérumenhttps://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9rumen risquant une gène voir une obstruction

    2) effet psychologique: pour éviter les dires que j'entends trop souvent "je ne peux pas descendre car j'ai mal aux oreilles" répondre ton toubib t'a regardé les oreilles donc il a déterminé que c’était bon, il s'agit donc d'une mauvaise technique de ta part---------------------on recommence l'exercice---------lol

    Rare sont les personnes qui ne peuvent descendre par suite d'une anomalie de l'oreille interne! Cependant certains peuvent avoir plus de difficultés que d'autres en ayant un conduit auditif courbé ou faible---------------------mais au début ne pas s’étendre sur la question car cela ajoute un stress supplémentaire et une raison tout a fait fallacieuse d'abandonner les exercices alors que c'est une autre cause qui est souvent psychologique!!!!! Tout le monde n'est pas fait pour la plongée n'en déplaise à certains.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 2 019
        Le vote est anonyme. Il n'a seulement pour but que d'avoir une photo du sentiment le plus répandu parmi les plongeurs présents sur P.com Bien entendu, c'est en l'état des connaissances à ce jour.
      • 57
        Salut tout le monde   Je suis passé en combi étanche depuis 10 plongées et j'utilise exclusivement la combi pour la flottabilité   Souvent vers le milieu de plongé, j'ai un sensation bizarre d'air au niveau des pieds qui me dérange un peu (s'est dur a expliquer, j'ai l'impression d'avoir plus de mal a palmer..) Est-ce que sa viens du fait que les bottes de la combi étanche sont pas mal plus grand que ma pointure? J'utilise des chaussons Fourthelement dessous.  
      • 20
        https://fr.aqualung.com/fr/SU853.html?gclid=Cj0KCQjwsqmEBhDiARIsANV8H3YWP2vFiiM_UGwOivfYx854b0TgP4DDcTiVz4gE96A7UkV_YNbeGBQaAlaLEALw_wcB   C'est parti !  Il était grand temps que les équipementiers de la plongée s'occupent de faire des combis avec le minimum de pétrole. On peut encore mieux faire, ce Yulex aurait 85% de caoutchouc naturel mais c'est un début !
      • 27
        Je vous livre un petit comparatif à enrichir, par vos soins, au sujet de 2 masques qui corrigent la vision de prêt, avec les corrections qui s'appliquent sur la partie basse du verre.   Le principe de correction est différent selon la marque. Dans un premier cas (Beuchat), on remplace le verre d'origine, par un verre trempé qui possède lui même un autre verre collé dessus (polymérisé ?). Donc le verre droit et le verre gauche sont à remplacer, en fonction de la correction souhai
      • 4
        Alors qu'on s'écharpe sur les vaccins ailleurs 🙂 , d'autres bossent sur comment soigner les malades atteints de cette pathologie. Le poumon est un organe auquel les plongeurs sont très attentifs. Une première vient d'avoir lieu en France par greffe des poumons.   Première greffe de poumons en France C'est un cas extrêmement rare, il n'y en a eu que 20 à travers le monde : un Français a nécessité une greffe des deux poumons pour survivre au Covid-19. Il vit grâce aux p
    ×
    ×
    • Créer...