Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

les difficultés liés au niveau débutant


    Messages recommandés

    • Réponses 191
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Rare sont les personnes qui ne peuvent descendre par suite d'une anomalie de l'oreille interne! Cependant certains peuvent avoir plus de difficultés que d'autres en ayant un conduit auditif courbé ou faible----

    Pour préciser les choses, il s'agit de l'oreille moyenne et la trompe d'Eustache.

     

    Je vous renvoie à un message très clair de Poseidon ici

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En fait je me suis mal exprimée, je n'arrive pas à faire val salva quand je travaille en piscine ne masque palme tuba et que j'essaie de faire le phoque pour apprendre à descendre.Je n'arrive pas à vider mes poumons et incapable de faire val salva. Demain je vais au barrage de l'eau de l'Eure. Je vais retravailler l'immersion avec un encadrant pour moi toute seule

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En fait je me suis mal exprimée, je n'arrive pas à faire val salva quand je travaille en piscine ne masque palme tuba et que j'essaie de faire le phoque pour apprendre à descendre.Je n'arrive pas à vider mes poumons et incapable de faire val salva. Demain je vais au barrage de l'eau de l'Eure. Je vais retravailler l'immersion avec un encadrant pour moi toute seule

     

    persévère avec le temps ça viendra tout seul. Mais la il s'agit de plongée bouteille et pas de masque tuba et ceci bien que la technique soit la même pour la vasalva!!!!!! Faire du masque tuba c'est bien à plusieurs titres et ça aide bougrement pour la plongée bouteille,mais c'est quand même différent. Ne pas mélanger les genres En tous cas apprends à être alaise dans le milieu et tu verras ça viendra tout seul, mais au début comme toutes choses il faut de la volonté, de la patience et faire confiance d'abord à son instructeur, mais également et c'est le plus important à soi-même Il faut donc une certaine empathie quand le stress arrive----------------------------------se dire que c'est normal et s'y habituer-----------------------------ça passera tout seul!!!!!

    Le plus important dans ce sport c'est l'adaptation au milieu aquatique, rien et aucune technique ne peu être faite sans cela, donc apprends d'abord à nager en surface avec un tuba en bouche et lance toi vers des immersions et donc des vasalva que quand tu es prêtes!!!!!!!!

    Tu dis "Je n'arrive pas à vider mes poumons" La je comprends pas?????? Ce n'est pas une obligation de vider ses poumons en apnée pour descendre. Si tu es correctement lestée tu descends quand même poumons plein ou vide. Au début plonge avec les poumons plein après apprends à vider si tu veux et surtout en remontant-----------------------------------!!! mais ne te focalise pas dessus car ça m'étonnerai que tu descendes d’emblée en dessous de 3à 5M --------------------donc pas d'importances. Selon tes dires j'ai l'impression que des apnéistes confirmés t'ont donné leurs informations réservés aux aguerris, ne les écoutes pas et plonge poumons plein, pour toi ça sera plus sécurisant psychologiquement-------------------------------------par la suite plus profond tu moduleras!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci, merci pour la réponse.

    Je ne comprends pas descendre les poumons pleins......

    Faut bien vider le gilet et souffler tout l'air des poumons pour descendre les 3 premiers mètres (après j'ai remarqué ça descend lol....)

    Mais les 3 premiers mètres dur dur.

    Je suis lestée comme une débutante 7kg pour 60 kg , je sais que c'est trop. Mes mon encadrant me dit que je diminuerai petit à petit.

    Mais descendre les poumons pleins ???

    Martine

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ma réponse viens de tes dires, le palme-masque-tuba est autre chose que la plongée bouteille

    je cite tes dires quand je travaille en piscine ne masque palme tuba et que j'essaie de faire le phoque pour apprendre à descendre.Je n'arrive pas à vider mes poumons et incapable de faire val salva.

    j'ai donc compris que tu faisais du PMT. Mais effectivement pour la plongée bouteille faut un peu vider les poumons d'autant plus si tu es peu plombée, ce qui cependant n'a pas l'air d'être le cas. Ton instructeur à cependant raison de te plomber un peu plus que la moyenne, car tu comprendras mieux ainsi la valeur de ton gilet stabilisateur à faible profondeur.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je pense qu'il y a un petit quiproquo. Deux situations différentes :

     

    -en apnée, on descend poumons pleins ; le lest (quand il y en a) est adapté pour que la flotabilité soit légèrement positive ;

     

    -en plongée bouteille, en dehors des cas où on est en combinaison fine avec un bloc acier et où de toutes façons on va couler, on vide ses poumons pour descendre.

     

    Ce que je veux dire, c'est que vider ses poumons quand on va sous l'eau n'est pas un geste naturel, c'est un geste appris : quand on va sous l'eau, notre inconscient nous dit de garder l'air.

     

    Effectivement, votre encadrant a raison de vous dire de ne pas vous en faire pour le lest. Au début, il n'est pas nécessaire de vous rajouter des difficultés : lestez-vous pour descendre. Diminuer le lest est en règle générale une bonne idée, ça permet d'avoir une meilleure position dans l'eau (et plein d'autres avantages, entre autres de ne pas se casser le dos à porter du plomb). Mais il ne faut pas que ça devienne une obsession et que ça vous rajoute des difficultés.

     

    En dehors du fait qu'il faut souffler pour descendre, il faut soigner les autres détails : bien vider sa stab, sortir le torse et les bras de l'eau avec quelques coups de palme.

     

    Eh oui, Archimède peut être votre ami : si une partie de votre corps est hors de l'eau, il ne subit pas la poussée d'Archimède, et donc il pèse et vous aide à descendre. C'est pour ça qu'on met les jambes en l'air dans les immersions en canard.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    +1 léopold

    je viens de m’apercevoir d'un truc, de plus en plus de jeunes ne savent pas s'exprimer en bon françois, la plongée bouteille c'est une chose le PMT autre chose, mais cela dépasse ceci. En effet est-ce les SMS ou internet les fautifs???? est-ce un conflit de générations qui s'exprime et comprends différemment? De plus en plus de jeunes ne comprenne pas le bon Français et bien sur ont du mal à l'écrire. La ou le problème devient récurent c'est dans la compréhension et c'est plus grave.

    J'ai posté il y a peu une expérience

    je cite

    encore vu ce week!!! celui-ci a dit à l'élève si ça passe pas n'insiste pas (les oreilles-vasalva) celui-ci n'a donc pas réessayé alors qu'il fallait dire n'insiste pas pour descendre, remonte un peu et refait la! cela lui a couté son open water car il n'a pas pu approcher l'espace médian!!!!! La différentiation bucco-nasale est aussi souvent en cause, certains soufflent aussi par le nez tout en expirant?????? Surprenant mais c'est pourtant vrai, ceci viens du fait que certains instructeurs disent de ne pas bloquer l’expiration-inspiration. il faut donc faire très attention à ses termes pour une situation donnée. Si c'est de l'écrit se relire, si c'est le langage réfléchir sur l'interprétation et ce qu'a compris l'élève ou le lecteur!!!!!

    ça on le trouvera dans aucun bouquins de plongée----------------lol

    Modifié par Invité
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 3 months later...
    Il y a peu, mais c'est pas une histoire de plongée... Le message : « appuie sur ce bouton (je montre un bouton noir) jusqu'à ce que ce voyant rouge s'allume ». L'action : elle a appuyé sur le bouton rouge...

    Au début je crois qu'on a tous fait l'erreur!!! cela vient du fait que le direct system placé haut n'est pas visible et est plus tactile que visuel. Heureusement les fournisseurs l'ont bien compris en positionnant les boutons différemment.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 1 year later...

    Hello !

     

    Alors j'avais un peu de temps, je suis donc venue le passer sur ce récif, et j'ai tout lu !

    Oui oui, les 18 pages de cette conversations et chacun des posts qui la composent.

    Donc j'ai envie de rebondir dessus et (j'en suis presque désolée) je vais même oser le faire...

     

     

    jusqu'à quand est-on considéré comme "débutant" ??
    En plongée, on est débutant longtemps...
    Mais, malgré tout, même après 200 plongées, tu en apprends tous les jours ... et ça fait partie du charme

    +1 à VieuxZep.

    Je retourne un peu la question de menmaatre:

    "jusqu'à quand a-t-on la modestie de se condidérer comme un débutant ?"

    J'ai un "grand" nombre de plongées à mon actif, pourtant je suis capable de reconnaitre qu'il reste des milieux où je suis bien moins expérimentée que d'autres plongeurs dont le niveau "sur papier" est bien moindre que le mien.

    Je n'ai par exemple plongé qu'une cinquantaine de fois sur une épave, avec parfois des plongeurs N.II qui eux avaient plus d'une centaine de plongées de ce type à leur actif. Reconnaître que je suis une débutante face à eux dans ce type de milieu est simplement logique pour moi.

     

    Celui qui se vanterait de n'avoir jamais fait ça , soit n'aurait jamais plongé, soit serait un gros menteur ou un perpétuel narcosé.

    Ah, perpétuelle narcosée, je m'y reconnais tiens !

    (et oui, cette intervention est inutile mais m'amuse un peu quand même...)

     

    Je me dis qu'il faut aussi que je m'achète détendeur et bloc pour être sûre de mon matos vaut-il mieux que j'achète neuf? D'occas révisé dans un magasin? ou je peux acheter d'occas et je fais réviser?
    ... le bloc sauf si tu plonges souvent c'est pas utile, généralement les centres de plongée en ont ...

    Comme Thierry-nl, je déconseille l'achat d'un bloc à quelqu'un qui ne plonge pas toute l'année. Une bouteille de plongée est chère à l'achat mais aussi à l'entretien: Le prix du gonflage avant chaque plongée, l'inspection annuelle mais également la ré-épreuve (qui coute parfois "la moitié du prix du bloc").

     

    En fait, je n'ai aucune aisance naturelle, je ne fais bien que ce que je comprends. Donc tant que je n'ai pas tout compris, tout conceptualisé, je ne me laisse pas aller, je suis tendu, et donc malhabile.

    J'ai la chance d'être très à l'aise sous l'eau, mais je reconnais que pour intégrer un nouveau concept, il faut que je l'intellectualise "à outrance", que je l'ai compris et que j'ai pu faire le lien entre l'ensemble des notions qui l'entourent (lier les notions de sciences physiques à celles de la psysiologie pour comprendre les risques d'accidents en plongée par exemple).

     

    Je commence à avoir pas mal de plongées à mon actif et il y en a encore qui me disent que je ne sais pas palmer-----------j’en ai rien à cirer ! Le même gus qui m’a dit cela, remontait régulièrement avec 50 bars sur le bateau et moi 90.

    Il te parle de ton palmage, pas de ta consommation d'air !!!

    (pardon, je sors !)

     

    Être à l'aise dans l'eau, ça ne vient pas au premier plouf. Les deux choses qui m'ont aidé à supprimer l'appréhension, c'est d'une part penser au plaisir que je vais trouver en plongeant, et d'autre part me souvenir que je sais faire. Et à défaut de supprimer toute appréhension, il faut prendre le côté utile de la chose : si on est méfiant, on est prudent, attentif et concentré.

    +1 (je trouve que je plussoie régulièrement les messages de Leopold Anasthase en fait !!!)

     

    sur les 6 en baptême deux qui ne savent pas nager!!!
    No Swim, NO Dive

    Il me semble que pour un baptême, aucun prérequis n'est demandé... Je suis désolée, mais je trouve dommage que des gens expérimentés écrivent ce type de phrases sur un forum public. Je suis d'accord pour dire que "tout le monde n'est pas fait pour plonger", mais il me semble que rien ne doit être demandé au débutant si ce n'est de prendre du plaisir.

    J'ai fait des baptêmes de non-nageur et je pense qu'une personne qui fait un baptême n'a même pas à palmer ! Il est là pour regarder, ressentir et (encore une fois) prendre du plaisir.

    La seule attente que je peux avoir d'une personne en baptême, je crois que c'est simplement qu'elle n'oublie pas de respirer et qu'elle suive les consignes que je peux lui donner.

     

    Arriver dans le centre, je regarde comment est organiser le matériel , en quelques minutes on reconnais le sérieux ou le boxon.

    J'écoutes le Briefing, la qualité du Briefing , vous renseigneras beaucoup sur la qualitée des guides.

    ET JE REFUSES DE PLONGER DANS UNE PALANQUEE DONT LES NIVEAU NE SONT PAS RESPECTER

    Si on me donne un bynome N1, ben on fait une plongée N1

    Tout à fait d'accord avec lycat sur cette réponse: le bon sens permet de très vite se rendre compte du sérieux d'une structure accueillant des plongeurs.

    Je plussoie également cette phrase: "si on me donne un binôme N1, ben on fait une plongée N1". Ce n'est pas que je sois d'accord ou non, c'est qu'il s'agit d'une règle de sécurité basique en plongée sous-marine.

     

    Je pense qu'un moniteur qu'elle connait et que tu ne soit pas dans les parages serai bénéfique.

    Pour le stress regarde EMDR sur Youtube. (corrélation cardiac par la ventilation)

    Je suis désolée Poseidon, mais l'EMDR est une approche psychothérapeutique à préconiser avec une grande prudence, pratiquée auprès de personnes souffrant de troubles psychologiques (souvent d'un syndrome de stress post-traumatique). Une préparation est indispensable par des entretiens préliminaires. Cette technique stimule l'amygdale cérébrale. Je pense à te lire (corrélation cardiaque par la ventilation) que tu confonds l'EMDR avec ce qui est appelé la cohérance cardiaque. Je fais cette correctioin car je rencontre souvent des patients qui me parle d'EMDR à la place de "rythmo" utilisé en hypnothérapie par exemple, ou d'autres qui pensent que "regarder les doigts d'un thérapeute passer devant leurs yeux" n'est qu'un amusement sans conséquence.

     

    Ne vous laissez pas faire par la dictature du « lestage minimum ». C'est vrai, moins on est lesté, meilleure sera la plongée. Ça vaut toujours le coup d'avoir un peu de mal à descendre et d'être obligé de faire le palier en soufflant bien. Mais si ça doit générer un inconfort et une hantise du début et de la fin de la plongée, ajoutez un ou deux kg. En général, sur une semaine, on arrive à se débarrasser d'un ou deux kg, mais c'est au plongeur de le décider.

    [.../...]

    P.S. : en fin de plongée, bien dégonfler sa stab. Ça a l'air bête, mais entre une stab presque vide et une stab vraiment vide, le palier sera facile ou difficile à tenir.

    Allez, il y avait longtemps... +1 Leopold Anasthase !

     

    Je pense que le plus important c'est de bien gérer ses paliers et non pas d'être un champion du non lestage !!!

    Pas de jaloux: je plussoie l'intervention de Souck, et celle de VieuxZep qui plussoie celle de Souck !

     

    Je prends toujours plus de plomb en début de saison qu'en fin, à équipement équivalent.

    Rien à dire sauf que je reporte cette phrase pour ceux qui n'auraient pas le courage ou le temps de lire l'ensemble des posts !

     

    Moi je supporte pas les débutants

     

    Une petite astuce au passage.

    Je fais marquer a tous mes élèves dans le carnet de plongée leur configuration.

    Le lestage en fait partie

    +1 Excellente initiative à souligner, donc comme pour le message de VérO, je reprends cette phrase pour qu'elle réapparaisse une fois de plus sur le fil de la discussion.

     

    Effectivement, votre encadrant a raison de vous dire de ne pas vous en faire pour le lest. Au début, il n'est pas nécessaire de vous rajouter des difficultés : lestez-vous pour descendre. Diminuer le lest est en règle générale une bonne idée, ça permet d'avoir une meilleure position dans l'eau (et plein d'autres avantages, entre autres de ne pas se casser le dos à porter du plomb). Mais il ne faut pas que ça devienne une obsession et que ça vous rajoute des difficultés.

    [.../...]

    Eh oui, Archimède peut être votre ami : si une partie de votre corps est hors de l'eau, il ne subit pas la poussée d'Archimède, et donc il pèse et vous aide à descendre. C'est pour ça qu'on met les jambes en l'air dans les immersions en canard.

    Mince... encore une fois: +1 pour l'auteur !

     

    je viens de m’apercevoir d'un truc, de plus en plus de jeunes ne savent pas s'exprimer en bon françois [.../...] Si c'est de l'écrit se relire

    Il y a des posteurs que j'ai pu lire ici qui doivent penser qu'un post d'une trentaine de ligne ne prend que quelques minutes à être écrit et ne mérite pas de ponctuation.

    A bon détendeur n'est-ce pas !

     

    Parfois quand je lis les posts et que quelques narcosés habitués du forum débatent sur un sujet, après avoir terminé ma petite lecture je regarde mon binôme et je lui dit "et bien j'ai rien compris...."

     

    Allez, c'est une intervention sans autre but que de permettre de faire ressortir quelques messages intéressants de cette discussion ("intéressants" de mon point de vue hein, ce n'est encore une fois qu'un avis perso).

    Il n'y a de ma part pas d'animosité ni de prétention, mais j'avoue qu'étant nouvelle sur ce forum (que j'ai choisi entre plusieurs et après en avoir lu de nombreux posts, je le signale), je lis que certains trouvent surprenant une diminution de fréquentation et un manque d'investissement des nouveaux venus.

    Très honnêtement, si j'avais "vingt ans de moins et juste vingt plongées", je me serais déjà sauvée.

     

    Bon, comme j'ai "vingt ans de plus et plus de vingt plongées", je compte encore m'offrir quelques plongées parmis vous si vous le permettez !

     

    Bonnes bulles à tous,

     

     

    et moi, zou, je retourne sous ma patate !

     

     

    [EDIT] pour corriger une tournure grammaticale...

    Modifié par Invité
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Très honnêtement, si j'avais "vingt ans de moins et juste vingt plongées", je me serais déjà sauvée.

     

    non pas ça tu nous manquerais. depuis que tu es la tout le monde rapplique------------lol

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hello !

     

    Je suis de ces plongeurs qui croient que si tu veux que les autres acceptent de plonger avec toi, il te faut être stabilisé et les appeler doucement:

    Les appeler par leur pseudo-nom, avec un sourire, leur proposer un palmage tranquille, avec une musique de bulles sympa dans les oreilles...

    Je suis contente si je peux permettre à certains de revenir faire des bulles ici en m'accueillant auprès d'eux dans ces échanges. Je croise de plus en plus de plongeurs sur le site qui ont visiblement beaucoup de choses intéressantes à partager. C'est un plaisir de plonger ainsi.

     

    Et pour ce qui est de parler à nouveau des difficultés liés au niveau débutant, je vais revenir sur ce fil, parce que j'ai eu aujourd'hui l'occasion de rencontrer un jeune plongeur...

    Seulement il me faut plus que quelques minutes pour écrire un post, et pour une fois, là, ben...

    argh ! je n'ai pas le temps !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hellooooooooooo !

     

    Alors comme prévu, maintenant que j'ai à nouveau le temps ( ), je repasse par ce spot-post pour discuter avec vous des difficultés qui peuvent être perçues par un débutant en plongée.

     

    J'ai rencontré comme je le disais précédemment un jeune plongeur ( une cinquantaine d'années et une dizaine de plongées en mer) qui se pose beaucoup de questions sur ce qui lui permettrait de se sentir plus à l'aise sous l'eau.

    Techniquement, il me dit ne pas avoir de problème particulier au niveau de la gestion de sa stab, de son palmage ou de sa consommation.

    Il l'avoue sans complexe: un équilibre encore à améliorer ( mais c'est le travail de toute une vie n'est-ce pas !), un palmage qui a parfois encore tendance à heurter le récif ou à soulever les particules, et une consommation importante (il me parle de plonger à 20 mètres en eaux chaudes (température supérieures à 20°C) pendant "un peu plus" d'une demi-heure avant d'être à 50 bars (mais il a moins de vingt plongées à son actif je le répète).

    Ce sont des points sur lesquels il veut s'améliorer, mais là n'est pas son soucis majeur.

     

    Il vit mal ce qu'il perçoit comme un problème d'aisance par rapport aux plongeurs qu'il peut observer.

    Je m'explique: il ne peut pas enlever son masque pour le plaisir ni même son détendeur pour tirer la langue à son binôme sans que dans sa tête se mettent en place les schémas d'un exercice en mode "apprentissage classique".

    Donc si son oeil le gratte, il se retrouve à s'arrêter, faire attendre son binôme, réaliser un remplissage-vidage de masque "comme dans les livres" en se frottant les yeux au passage avant de reprendre sa promenade subaquatique. Très conscient du fait que seul l'entraînement lui permettra d'acquérir une aisance nécessaire à ne plus penser "exo", il aimerait pouvoir se sortir du context d'apprenant pour parvenir à "oublier" ces gestes "de base".

     

    Après une discussion sur le remplissage-vidage de masque, il m'explique qu''il ne parvient vraiment pas à se détacher de la gestuelle apprise.

    Je lui conseille, par rapport à son appréhension, de réaliser quelques retraits et remises en place de son masque à l'échelle sous le bateau, pourquoi pas à la mise à l'eau (si les conditions le permettent) afin de se "souvenir qu'il sait le faire", puis (en ayant informé son guide de palanquée lors du briefing) d'essayer en immersion de ne plus s'imobiliser lors de la réalisation de ce qu'il considère comme un exercice, en prenant le temps de chercher à apprécier ce que lui procure l'eau sur le visage et le fait de pouvoir se passer une main sur la figure (sans se mettre en danger: il comprend qu'il ne faut pas lutter et que si cela lui parait difficile, il doit remettre son masque sans attendre).

    Pour paraphraser ce que je lui ai dit: en plongée, rapproche toi de ton GDP, fais lui signe que tu vas enlever et remettre ton masque, mais n'interromps pas ta promenade. Ouvre les yeux (il n'a pas de problème avec ce point), palme tranquille, et surtout respire (les fameux réflexe du terrien en immersion le gênent encore).

    Il a du mal à comprendre que cela puisse être plaisant.

    Je lui explique ce qui est pour moi la finalité de l'apprentissage du VDMasque: avoir le plaisir de sentir l'eau sur son visage, le bonheur de pouvoir se gratter si besoin est, mais que cet exercice n'a pas pour but en finalité une réalisation technique à présenter au moniteur pour valider un niveau.

    Il a eu l'occasion d'observer des plongeurs plus "aguerris" et a été surpris de compter le nombre de fois où certains enlèvent leur masque ou leur détendeur "pour le fun" ou "pour le plaisir".

     

    Quels seraient les conseils utiles que je pourrais lui donner pour qu'il puisse comprendre que ce qu'il prend encore pour un exercice peut être simplement un moment choisi pour être agréable ?

     

    Plongeurs de tous horizons, à part lui dire "ben t'as qu'à plonger et puis c'est tout ça viendra à force" (je préfère anticiper sur certaines réponses qui pourraient être apportées), quelles seraient encore les "choses" que je pourrais lui dire pour lui permettre de passer ce cap de "ceci est un exercice à maîtriser" pour arriver à celui de "ceci est un plaisir à prendre" ?

     

    Merci de vos bulles de réflexions, elles lui seront (peut-être... (ou pas ! )) utiles !

     

    (je dois le rencontrer à nouveau la semaine prochaine, ce qui me laisse le temps de vous demandez vos avis !)

     

    A nos détendeurs, nos masques, et au bonheur d'aider ceux qui débutent !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 2 087
        Le vote est anonyme. Il n'a seulement pour but que d'avoir une photo du sentiment le plus répandu parmi les plongeurs présents sur P.com Bien entendu, c'est en l'état des connaissances à ce jour.
      • 83
        Bonjour, Suite à l'intention des USA d'interdire les ordinateurs et téléphones portables en cabine sur les vols à destination ou en escale dans le pays, nous nous demandions s'il est possible d'aller en Polynésie sans passer par les Etats-Unis. Si vous avez déjà tenté le coup, est-ce beaucoup plus cher et beaucoup plus long ? Merci d'avance pour vos réponses.
      • 6
        Salut,   d'habitude je mets les batteries de mon inspi à charger quand j'y pense, soit longtemps après la plongée quand la tête est sèche mais là je viens de le mettre à charger en rentrant de plonger et pas moyen: dès que je le mets en charge, il s'allume et me casse les pieds car évidemment la PPO2 est à 0.21...   Ça vous le fait aussi quand la tête est humide ou c'est moi qui ai un problème?   Évidemment j'ai bien séché les capteurs de la console et d'ailleurs il
      • 57
        Salut tout le monde   Je suis passé en combi étanche depuis 10 plongées et j'utilise exclusivement la combi pour la flottabilité   Souvent vers le milieu de plongé, j'ai un sensation bizarre d'air au niveau des pieds qui me dérange un peu (s'est dur a expliquer, j'ai l'impression d'avoir plus de mal a palmer..) Est-ce que sa viens du fait que les bottes de la combi étanche sont pas mal plus grand que ma pointure? J'utilise des chaussons Fourthelement dessous.  
      • 20
        https://fr.aqualung.com/fr/SU853.html?gclid=Cj0KCQjwsqmEBhDiARIsANV8H3YWP2vFiiM_UGwOivfYx854b0TgP4DDcTiVz4gE96A7UkV_YNbeGBQaAlaLEALw_wcB   C'est parti !  Il était grand temps que les équipementiers de la plongée s'occupent de faire des combis avec le minimum de pétrole. On peut encore mieux faire, ce Yulex aurait 85% de caoutchouc naturel mais c'est un début !
    ×
    ×
    • Créer...