Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

les difficultés liés au niveau débutant


    Messages recommandés

    • Réponses 191
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    vous êtes débutant

    racontez nous vos difficultés d'adaptations. Quels sont les réponses de vos encadrants?

    Depuis ça va mieux, mais je pense avoir traversé un peu les mêmes épreuves que tout le monde.

     

    -s'équiper, en copiant sur le voisin pour monter sa bouteille parce que je ne me souviens jamais comment on met tous ces tuyaux de cette pieuvre ; enfiler la combi avec des sacs plastiques, rester coincé en voulant enfiler deux manches en même temps ;

     

    -il m'a fallu une cinquantaine de plongées pour ne plus ressentir d'appréhension au moment de se mettre à l'eau ;

     

    -à la mise à l'eau, souffler et ne pas reprendre sa respiration pour descendre ;

     

    -chercher l'équilibre, ça a été difficile (je pense que ça se travaille toute la vie de plongeur) ; au début, j'étais souvent trop lourd, donc toujours en appui sur les palmes ; un truc qui m'a permis de progresser : retirer les palmes (les garder à la main, ça évite en plus de bouger les bras) ; à ne faire que si vous êtes accompagné de près et si les conditions de plongée ne mettent pas en jeu la sécurité ;

     

    -le palmage, j'ai mis du temps à stopper le palmage à faible amplitude et haute fréquence, pour adopter un palmage plus ample et plus lent ;

     

    -les mains qui s'agitent, ça il m'a fallu beaucoup de temps ; en fait, le déclic a été de comprendre que non seulement ça ne sert à rien, mais qu'en plus bien souvent ça aggrave la situation (ça déséquilibre)...

     

     

    Et j'en passe plein d'autres... En fait, je n'ai aucune aisance naturelle, je ne fais bien que ce que je comprends. Donc tant que je n'ai pas tout compris, tout conceptualisé, je ne me laisse pas aller, je suis tendu, et donc malhabile.

     

    La réponse de l'encadrant ? Me donner l'explication qui fait que j'ai le déclic, m'aider à supprimer ce qui perturbe l'équilibre (la bonne hauteur de la bouteille dans la stab, les palmes adaptées, la bonne position du masque sur le visage, la répartition des masses...).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Comment dire Léopold ? Et bien... ça me rassure ! Je n'ai pas encore les 50 plongées (mais c'est pour bientôt mdr) et je n'ai pas d'appréhension pour entrer dans l'eau par contre, le reste... je connais bien lol

     

    Du coup j'ai souvent un appareil photo, comme ça j'ai les mains occupées et je ne les agites pas inutilement,

     

    Pour le palmage, je pense que ça se travaille, ça se travaille, ça se travaille...

     

    Pour l'équilibre, je n'ai jamais enlevé les palmes mais... ça commence à venir

     

    Bon allez, le gréage du matos ne m'a jamais posé de problème, sauf évidement la semaine dernière en cours de N2... J'ai monté à l'envers mais c'est parce que les détendeurs clubs ils sont pas cool, ils ont l'octopus du même côté que le détendeur principal et ça ne me convient pas. J'ai voulu faire un truc pour en mettre un de chaque côté et... ça n'a pas plu !!!

     

    En plongée, on est débutant longtemps...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le plus important Edith c’est que tu sois alaise dans l’eau. Sais-tu ce que m’a dit un jour un vieux de la vielle avec des milliers de plongées. On devient plongeur après 30 plongées au moins, et d’expérience avec 200 voire 300 ploufs à son actif. Donc tu as encore de la marge ! Peut-être commences tu à envisager l’achat de matériel ça c’est bien, et la tu pourras faire les modifs que tu veux ! Ceci étant dit ils ont eu raison de te dire de pas déplacer l’octopus car dans les centres le matos est standarisé,cela aide les monits pour les exercices. En ce qui concerne tes problèmes de palmage,de sustentations,ou autres, rassure toi on est tous passé par là. Je commence à avoir pas mal de plongées à mon actif et il y en a encore qui me disent que je ne sais pas palmer-----------j’en ai rien à cirer ! Le même gus qui m’a dit cela, remontait régulièrement avec 50 bars sur le bateau et moi 90. Souvent on oublie aussi que tout est fonction de morphologie Pierre ne ressemblera jamais à Paul et une femme ne sera jamais un homme, et je ne parle pas du point de vue psychologique. Donc le meilleur positionnement est celui qui te va bien. Pour l’octopus n’oublie pas quand même que si tu achètes ton matos il te faudra peut-être placer d’autres ustensiles sur les mousquetons, comme la lampe, le parachute et autres fariboles, cela modifiera la donne pour le positionnement de ton détendeur de secours ! Pour ma part je ne compte plus les modifs que j’ai faites sur mon matériel. Exemple : Un jour en guadeloupe au sec paté des saintes par forte houle j’ai pris l’échelle du bateau dans les tibias. Tout ceci parce que j’avais du mal à les enlever ! Depuis j’ai acheté des tendeurs--------------plus de problèmes. De même j’ai l’habitude de me jeter à l’eau sans l’octopus en bouche. Ça fait frémir les instructeurs ! Mais comme je suis N4 je leur dit que ça me va bien comme ça et que je suis plus un BB plongeur ---------------parfois j’aimerai—lol Certains comprennent et si ils ne comprennent pas j’en ai rien à cirer. Suis pas obligé de leur expliquer que je porte un appareil dentaire ceci expliquant cela ! De même pour la descente dans les profondeurs j’utilise ma purge rapide et pas le direct system ça va plus vite et ça me permet de voir en bas en regardant vers le haut, ceux qui ont du mal à descendre et éventuellement leur porter assistance. Les donneurs de leçons sont nombreux dans notre sport et il t’appartient avant tout de trouver tes marques, car après tout il s’agit de ta vie pas celle des autres ! Je pense que ça c’est le plus important et ça s’acquière avec le temps et l’expérience et pas forcément toujours avec les brevets ! Ceci étant dit si tu passes des brevets écoute quand même tes instructeurs, tu ne peux pas faire autrement-----------------lol !!!! Et ils sont souvent de bons conseils !

    Continue à nous poster des posts comme cela Edith, car ça nous fait réfléchir et tes questions sont intéressantes.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pour l'équilibre, je n'ai jamais enlevé les palmes mais... ça commence à venir

    Je ne l'ai fait que quelques fois. La première fois, c'était lors de ma deuxième plongée en mer, mais c'était à but ludique : on dégonfle la stab au fond, on enlève les palmes, on se met debout et on progresse par bonds les palmes dans les mains. Ça fait un peu comme les astronautes qui profitaient de la faible pesanteur de la lune pour faire des sauts.

     

    Les autres fois, c'était en fosse, donc pas de problème de courant ou de retrouver le bateau. Le seul risque, c'est de s'envoler vers la surface, donc on commence équilibré un peu lourd, puis on gonfle petit à petit jusqu'à se retrouver en équilibre. Ce qui est sympa, c'est que là, les mouvements de jambes sont totalement inutiles, et on comprend vite qu'il ne faut pas les bouger (on peut les croiser). Les bras sont coincés pour tenir les palmes. Du coup, on profite de la sensation d'apesanteur et on sent vraiment l'effet de sa respiration.

     

    Être à l'aise dans l'eau, ça ne vient pas au premier plouf. Les deux choses qui m'ont aidé à supprimer l'appréhension, c'est d'une part penser au plaisir que je vais trouver en plongeant, et d'autre part me souvenir que je sais faire. Et à défaut de supprimer toute appréhension, il faut prendre le côté utile de la chose : si on est méfiant, on est prudent, attentif et concentré.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Une plongée avec remontée de 40 sans palmes. Ca apprend la stabilisation. . A

    J'ai fait et vu l'inconfort je referais plus.

    Pour les problèmes psychologiques au fond ( même dans 20 mètres d'eau pour ne pas parler des effets de la narcose) nous ne sommes pas tous égaux et certains d'entre nous peu reagir différemment et littéralement avoir peur dans quelques mètres d'eau le dimanche hors que le samedi sur le rubis ( épave a 40) tout s'est bien passé.

    Il se peu (exemple vécu par un proche) un élément déclencheur face resortir une phobie.

    Une petite noyade il y a 15 ans et le fait que bebert parle de cette accident de ce plongzur qui s'est noyé le face resortir.

    C'est pour ça que je n'aime pas parler de carton de plongée et que je préfère causer de bzlles plongées passer. Bien sûr il est bon que les autres en face autant devant les petits nouveaux.

     

    Bien souvent (forcé de le constater) les vantards sont ceux qu'y en font le moins...

    Je plonge toute l'année et il faut dire que habitant au bord de mer, avantage bien des choses...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    D'accord avec Untelosa, c'est super cette discu. J'apprends énormément de choses grâce à vos contributions. Vous pouvez parler de vos expériences avec vos enfants. Les difficultés qu'ils rencontrent... Merci

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Alors pour les enfants, comment dire ? J'ai commencé la plongée à 48 ans et mes filles à 23 et 19 ans et mon fils à 11 ans et... ça a été plus facile pour eux que pour moi !

     

    Ils sont de vrais poissons, à l'aise, équilibrés dans l'eau... Juste une de mes filles craint l'eau froide et a de temps en temps des problèmes d'oreille, et mon fiston des problème de sinus l'hiver (en fosse)... A part ça, pour eux, ça roule tout seul !

     

    Et toi Mindur, raconte, toi, tes enfants...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci Edith, si tu me lances sur le sujet, ça pourrait être long...

    Bon pour faire rapide, il ont 12 et 10 ans, mesurent 1,40 m et 1,38 (si si ça compte!!!!), et pèsent entre 28 et 30kg (déjà c'est moins significatif).

    Ma fille (bb pied bot) a toujours été à l'aise dans l'eau. Depuis l'âge de ses 2 ans elle se vautre dans la flotte (ce qui m'a valu de longues heures dans l'eau de la piscine dans laquelle elle sautait comme une grenouille qui revient à son milieu d'origine lorsqu'elle était bébé ). Par contre mon fils a eu besoin que je l'accompagne jusqu'à 5 ans pour "apprendre à nager"probablement suite à un bb nageur mal géré.

    Bref, tout ce petit monde ( moi j'ai appris à nager en rivière) a appris à évoluer dans l'eau...sous l'eau .... de l'âge de 18 mois pour mon fils et 1 an pour ma file à aujourd'hui.

    Au début, il m'a semblé plus simple et plus naturel (ne me posez pas la question de savoir pourquoi, comment...no sé) de leur apprendre à évoluer dans l'eau avant de leur apprendre à ... nager. C'est comme ça que nous avons chanté des chansons, fais des pirouettes, des galipettes et autres droleries sous l'eau avant qu'ils me reprochent de ne pas savoir nager puisse qu'ils ne pouvaient pas traverser la piscine... à charge de la preuve!!!!

    Je leur ai dit ben mettez la tête hors de l'eau pour respirer ou vous prenez un tuba... Un pas après l'autre...

    Tout ça nous a amené exactement sur ce forum...

    Ca répond à ta question?

    Bulles

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ce qui m'aiderait c'est que leur dire pour ne pas être jetés sur le récif sur un tombant avec houle? couler lors d'une descente...

    Bref questions de debutants versions enfants...

    Bulles

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages en général je pense sans en avoir fait bien sur l'expérience que c'est le boulot de l'instructeur de leur dire avant et de leur faire comprendre pendant la plongée------------pas de la mère pour une fois! Et les enfants ils s'adaptent vite;parfois plus vite que nous!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    T'as raison l'pirate mais des fois l'instructeur il est italien plus attiré par les nanas et moins par les grenouiles et du coup la mère canard a du boulot!!!

    Ca te cause?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 1 578
        Le vote est anonyme. Il n'a seulement pour but que d'avoir une photo du sentiment le plus répandu parmi les plongeurs présents sur P.com Bien entendu, c'est en l'état des connaissances à ce jour.
      • 26
        Je vous livre un petit comparatif à enrichir, par vos soins, au sujet de 2 masques qui corrigent la vision de prêt, avec les corrections qui s'appliquent sur la partie basse du verre.   Le principe de correction est différent selon la marque. Dans un premier cas (Beuchat), on remplace le verre d'origine, par un verre trempé qui possède lui même un autre verre collé dessus (polymérisé ?). Donc le verre droit et le verre gauche sont à remplacer, en fonction de la correction souhai
      • 4
        Alors qu'on s'écharpe sur les vaccins ailleurs 🙂 , d'autres bossent sur comment soigner les malades atteints de cette pathologie. Le poumon est un organe auquel les plongeurs sont très attentifs. Une première vient d'avoir lieu en France par greffe des poumons.   Première greffe de poumons en France C'est un cas extrêmement rare, il n'y en a eu que 20 à travers le monde : un Français a nécessité une greffe des deux poumons pour survivre au Covid-19. Il vit grâce aux p
      • 9
        Bonjour,   a savoir que je viens de passer mon niveau 1 en Lac et me pose sérieusement la question de commencer à acheter mon matos et plus particulierement la partie detendeur qui par les temps qui courent, et bien que dans les clubs le matos devrait etre bien nettoyé desinfecté, je préfere investir la dessus en 1er et pour la stab je verrai ensuite. Vous m'avez compris je voudrais au moins de ce coté assurer un peu plus pour ma santé.   Ma question donc; si mon club dans un
      • 38
        Les clubs et fédérations (organisations) sont-ils indispensables ? Historiquement parlant les clubs avait pour objectif de communautarisé les équipements. Il y avait peu d’endroit pour gonfler les bouteilles, donc on se regroupaient pour acheter un compresseur et le cas échéant un bateau. On se partageait même l’équipement de base, et on apprenait par compagnonnage. Par la suite les clubs se sont regroupés en fédérations afin d’uniformiser l’enseignement. A l’heure actuell
    ×
    ×
    • Créer...