Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

les difficultés liés au niveau débutant


    Messages recommandés

    Plongée en famille sur la côte. 5 personnes, moi-même (tout juste N1 et 2 plongées mer à mon actif), ma fille de 23 ans (pareil pour le N1 et pas de plongée en milieu naturel), ma fille de 20 ans (pareil que moi), mon gendre de 28 ans (N1, 4 plongées mer, pas plongé depuis 4/5 ans) et mon fiston de à peine 11 ans, plongeur de bronze. Un seul accompagnateur pour nous 5. Pas d'octopus sauf la monitrice... J'ai balisé toute la plongée [...]

    C'est difficile, mais je pense qu'il faut savoir renoncer à une plongée dans ces conditions. Le problème, c'est qu'on découvre parfois les choses au dernier moment...

     

    J'ai fait quelques plongées avec ma fille (N1, quelques plongées en mer, elle fait une ou deux plongées par séjour). À chaque fois, soit un guide la prenait avec lui/elle, soit elle était mon binôme (je préfère la première solution, pas toujours facile d'encadrer sa progéniture).

     

    J'ai eu quelques gags du même genre. Avec ma fille, lors de son baptême, nous étions sur un bateau rigide (donc plus haut qu'un Zodiac). J'étais venu faire des photos, le contrat étant que je me débrouillais tout seul, le guide ne s'occupant que de ma fille. Plongée peinard, 5 m de fond, eau à 26°C. Je m'équipe et je me mets à l'eau en bascule arrière. Le moniteur s'équipe et se met à l'eau et demande à un aide resté sur le bateau d'aider ma fille à se mettre à l'eau. L'aide fait à ma fille « tu as vu comment a fait ton papa, tu fais pareil » et hop ! bascule arrière ! Il y a eu un échange de mots doux entre le guide et son aide... Et ma fille a donc commencé la plongée par une bascule arrière ;-)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 191
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Plongée en famille sur la côte. 5 personnes, moi-même (tout juste N1 et 2 plongées mer à mon actif), ma fille de 23 ans (pareil pour le N1 et pas de plongée en milieu naturel), ma fille de 20 ans (pareil que moi), mon gendre de 28 ans (N1, 4 plongées mer, pas plongé depuis 4/5 ans) et mon fiston de à peine 11 ans, plongeur de bronze. Un seul accompagnateur pour nous 5. Pas d'octopus sauf la monitrice... J'ai balisé toute la plongée [...]

    C'est difficile, mais je pense qu'il faut savoir renoncer à une plongée dans ces conditions. Le problème, c'est qu'on découvre parfois les choses au dernier moment...

     

    J'ai fait quelques plongées avec ma fille (N1, quelques plongées en mer, elle fait une ou deux plongées par séjour). À chaque fois, soit un guide la prenait avec lui/elle, soit elle était mon binôme (je préfère la première solution, pas toujours facile d'encadrer sa progéniture).

     

    J'ai eu quelques gags du même genre. Avec ma fille, lors de son baptême, nous étions sur un bateau rigide (donc plus haut qu'un Zodiac). J'étais venu faire des photos, le contrat étant que je me débrouillais tout seul, le guide ne s'occupant que de ma fille. Plongée peinard, 5 m de fond, eau à 26°C. Je m'équipe et je me mets à l'eau en bascule arrière. Le moniteur s'équipe et se met à l'eau et demande à un aide resté sur le bateau d'aider ma fille à se mettre à l'eau. L'aide fait à ma fille « tu as vu comment a fait ton papa, tu fais pareil » et hop ! bascule arrière ! Il y a eu un échange de mots doux entre le guide et son aide... Et ma fille a donc commencé la plongée par une bascule arrière ;-)

     

    C'est vrai, on n'aurait peut-être pas du y aller mais... C'était le cadeau de noël des enfants et gendres et on avait tous tellement envie d'y aller. Et puis au départ il y avait une personne de plus qui devait nous accompagner mais elle avait mal aux oreille donc elle nous a aidé à descendre (en fait nous a surplombés) et puis elle est remontée. Donc voilà, on y est allés, on y est retournés le lendemain car on n'était que les "grands" mais bon... je n'y remmènerais pas mon fils ! Le coup des octopus, c'est pas obligatoire d'en avoir jusqu'à 20 mètres. Il y avait peu de chance qu'on en ait besoin à 6 mètres, mais une panne matérielle ça peut arriver et j'avoue que je ne me sentais pas particulièrement en sécurité. Elle nous a collés en binômes (ma fille et son chéri, mon autre fille et moi et elle a pris le petit) mais vu notre niveau et notre expérience, je pense qu'une personne de plus n'aurait pas été du luxe.

     

    Léopold, c'est quoi le problème avec la bascule arrière ? C'est que le bateau était plus haut qu'un zod ? Je me demandais comment mon fils était allé à l'eau pour son baptême...

     

    Et pour le lieu, c'est sur mon carnet de plongée, c'est à Bandol.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    [...] Et puis au départ il y avait une personne de plus qui devait nous accompagner mais [...]

    Eh bien voilà, c'est ce que j'écrivais : on se retrouve au dernier moment devant le fait accompli, on a fait le trajet jusqu'au club, et du club au site de plongée...

    Léopold, c'est quoi le problème avec la bascule arrière ? C'est que le bateau était plus haut qu'un zod ? Je me demandais comment mon fils était allé à l'eau pour son baptême...

    Je ne pense pas que ça soit habituel de faire faire une bascule arrière à un jeune (autour de 10 ans) comme première mise à l'eau, sans lui avoir expliqué comment s'y prendre, et d'une hauteur bien plus importante que celle d'un Zodiac.

     

     

    Le coup de la personne qui doit accompagner et qui ne vient pas, on m'en a fait une qui ressemble. Trois plongeurs, moi à l'époque tout juste N2, un plongeur en fin de formation N1, et une jeune de 16 ans en baptême. Et pour encadrer tout ce monde, une seule personne. Au départ, ils devaient être deux mais l'autre s'est désisté au dernier moment.

     

    Dès le départ, j'avais fait la remarque qu'on allait être un peu légers... Dans mon idée, le baptême allait durer cinq minutes et l'encadrant allait nous rejoindre...

     

    Mise à l'eau moi et le plongeur N1. C'était sa première plongée à 20 m, il en bavait d'envie à l'avance. On descend le long d'un bout, bonne visibilité, un peu de courant. Le guide descend avec sa baptisée et s'arrête à 6-7 m.

     

    Arrivés à 20 m, le plongeur N1 lache le bout, a un sourire d'une oreille à l'autre (il en avait envie, de cette plongée à 20 m ;-), et se pose debout les palmes bien à plat sur le fond. Je lui fais signe de se stabiliser, et il me répond OK, avec un grand sourire ! Je gonfle son gilet, je lui refait le signe, je sens qu'il a compris que c'était une bonne idée de se stabiliser et il me refait OK. Je lui fais le signe « combien as-tu de pression dans ta bouteille ? » et il me refait OK. Je vais voir son manomètre, il lui restait 80 bar. Je lui fais signe qu'on va se rapprocher du guide et de sa fille, et il me répond OK. Je l'accompagne au bout, et on remonte tranquillement et on termine la plongée.

     

    En y repensant, la personne la plus excusable, c'est le plongeur N1. Il était dans son truc, il n'avait pas les billes pour se rendre compte des problèmes. Certes, il n'a pas communiqué correctement, mais son comportement n'était pas surprenant pour un plongeur de ce niveau. Moi, petit N2, je n'aurais pas du aller avec un N1 à 20 m. Si le N1 avait un soucis, dans le meilleur des cas je pouvais l'assister, mais c'était pas gagné. Et si moi j'avais eu un soucis, il est très improbable que le plongeur N1 ait pu m'aider, et même assez probable que lui aussi se soit retrouvé dans la panade.

     

    Bien sûr le guide n'aurait pas du nous mettre dans cette configuration. Et comme il a pensé que la plongée avait un petit goût de pas finie, il a remis ça : il nous a amenés sur un fond de 5 m, et il a fait des tours de bateau avec la baptisée pendant que je tournais autour du bateau avec le N1 (qui ne communiquait pas mieux, il répondait OK à tout ;-).

     

    Allez, une petite dernière pour fignoler le tableau. La personne qui nous encadrait (euh...) pendant cette plongée avait quelques centaines de plongées à son actif, très à l'aise, fluide, qui a en général une bonne vue d'ensemble et des problèmes de chaque plongeur. Et c'est sans problème que je replongerai avec lui (mais pas dans cette configuration). Mais comme à l'époque il avait 17 ans, il n'avait pas pu passer autre chose que le niveau 2...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Léopold, c'est quoi le problème avec la bascule arrière ? C'est que le bateau était plus haut qu'un zod ? Je me demandais comment mon fils était allé à l'eau pour son baptême...

     

    Et pour le lieu, c'est sur mon carnet de plongée, c'est à Bandol.

     

     

    Edith,

    pour une première plongée quel que soit son age, elle aurait pu vivre l'arrachage de masque ou de détendeur en étant sur le dos avec une bouteille qui te déstabilise en surface ( en principe le gilet est gonflé mais je me demande...) à 10 ans tu coules vite parfois même sans lestage et sans masque ou détendeur en bouche, à moins d'être apnéiste expérimenté, il y a de fortes chance que tu paniques ... et encore c'est juste un échantillon de ce qui peut se passer.

    Au mieux, tu es vacciné de la plongée pour un moment (pas le but du jeu), au pire...

    Enfin, comme dirais certains, maintenant on peut trouver ça drôle!!!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Arrivés à 20 m, le plongeur N1 lache le bout, a un sourire d'une oreille à l'autre (il en avait envie, de cette plongée à 20 m ;-), et se pose debout les palmes bien à plat sur le fond. Je lui fais signe de se stabiliser, et il me répond OK, avec un grand sourire ! Je gonfle son gilet, je lui refait le signe, je sens qu'il a compris que c'était une bonne idée de se stabiliser et il me refait OK. Je lui fais le signe « combien as-tu de pression dans ta bouteille ? » et il me refait OK. Je vais voir son manomètre, il lui restait 80 bar. Je lui fais signe qu'on va se rapprocher du guide et de sa fille, et il me répond OK. Je l'accompagne au bout, et on remonte tranquillement et on termine la plongée.

     

    Il avait combien dans le bloc au départ ton N1 !!! parce que une descente á 20m, au bas mot une minute, faire quelques signes et le sourire banane, 3 a 4 minutes donc au total, 5 minutes et avoir 80bars bonjour la conso !!!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    parfois le manque d'encadrants est une chose récurente,pour les baptémes il serait de bon ton de ne prendre qu'un gus,mais il y a loin de la théorie à la réalité. Dans le post de léopold un N1 et N2 n'ont pas à aller tout seul à 20 mètres avec peu de plongées. Mais pour en rajouter un grain vais vous raconter ce qui m' est arrivé hier. On part en mer avec une bonne structure éprouvée et sure dont je tairai le nom. Comme client six habitants de l'inde. remplissage des papiers PADI et la horreur,sur les 6 en baptême deux qui ne savent pas nager!!! Je vais voir le moniteur et lui demande pourquoi il a pris ces gus,et il me réponds,je ne savais pas qu'il y en avait deux qui ne savaient pas nager je leur ai pourtant posé la question au téléphone et ils m'ont répondu qu'ils conaissaient bien la mer et que pour eux il n'y avait pas de problèmes!--------------------choc culturel probablement? ont-ils compris la question en anglais? Le shéma était simple 2 moniteurs confirmés 1 qui s'occupe de la mise à l'eau et l'autre dans l'eau pour réceptionner. Voyant que çela risqué de devenir juste je vais voir le DP et lui demande d'assister,ce qui de bien entendu vu la situation il ne refuse pas! mais suis pas monit seulement N4,mais quand même avec une grosse expérience enfin je crois!

    j'observe leur comportement et je les vois discuter entre eux dans leur langue incompréhensible du direct-systéme!!! dans le briefing on leur avait expliqué l'usage,Ce qui est normal, mais dans le cas présent,j'aurai pourtant dit aux gus de ne pas y toucher et d'attendre que le moniteur le fasse. Rassemblement et prés briefing des encadrants. Un monit de plus vient à la rescousse donc trois monits + moi même. Le DP nous demande que suivant le comportement des indiens dans l'élément on ne fasse pas d'immersion même à trois mètres,juste la tête dans l'eau------------il a compris que ça serait pas triste!. un bouts avec une bouée comme il se doit à l'amarage. Et hop tout ce beau monde à l'eau accroché à la bouée! Et paf!!! un des gus alors qu'on lui avait rien demandé dégonfle sa stab. Instant de panique, il enléve bien sur son détendeur--------------panique classique! dans le cas présent la jeune monitrice dans l'eau se retrouve avec un monstre de 100KG prés à en découdre avec elle. Bien entendu elle essaye de l'accrocher et lui largue sa ceinture en plomb,par contre impossible d'accéder au gilet celui-ci se débattant comme un forcené. bien entendu qu'est-ce qu'on fait? l'un d'entre nous se jette à l'eau et en passant derrière arrive, quand même à lui re-gonfler la stab,mais pendant ce temps pris d'un trait de génie le baptème prends la purge rapide et tire dessus. on se mettra a 5 pour remonter le gus sur le bateau 2 dans l'eau et trois sur l'embarcation. Mais pendant ce temps les autres accrochés à la bouée paniquent de voir la panique de l'impétrant (excuses pour le bis-répétitis) bon j'en ai mare! j'enléve le tank,décapelle prends juste mes palmes et mon masque et hop à la mer.!

    j'en prends 1 en charge,voyant que ça va a peu prés lui dit "relax mister-coll-look-me" je lui fait une superbe planche pour lui montrer que je flotte tout seul,lui saisit le harnais et le traine vers la plage! il mettra à peine la tête sous l'eau,car il me fait comprendre que l'embout c'est pas pratique et l'enléve--------------------ptain j'en ai plus que mare de ces gus! arrivé sur le banc de sable qu'est-ce qu'on voit, l'un d'entre eux qui c'est déséquipé et sans qu'on lui ai rien demandé à l'insu de tous, sans combine,sans gilet et palmes et bien sur sans masque arrive et hurle qu'il est fatigué et commence à couler! Bis répétitis on va le chercher et on le traine jusqu'a terre.

    Que voulez vous faire quand vous avez autant d'abbrutis comme cela? c'est pas 1 mais deux monits par personne qu'il fallait et encore?

    Je pense que c'est une erreur de faire croire que la plongée est accessible à tout le monde,et certaines organisations dont je ne dirais pas le nom, sont des spécialistes dans ce domaine.Vu que les médias vantent la plongée loisir à tout berzingue, dans le monde entier,on va se retrouver bientôt avec des tas de gus qui ne sont tout simplement pas fait pour ça!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il avait combien dans le bloc au départ ton N1 !!! parce que une descente á 20m, au bas mot une minute, faire quelques signes et le sourire banane, 3 a 4 minutes donc au total, 5 minutes et avoir 80bars bonjour la conso !!!

    marant thierry me suis posé la même question!!!!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il avait combien dans le bloc au départ ton N1 !!! parce que une descente á 20m, au bas mot une minute, faire quelques signes et le sourire banane, 3 a 4 minutes donc au total, 5 minutes et avoir 80bars bonjour la conso !!!

    marant thierry me suis posé la même question!!!!

    deux hypothèse

    Hypothèse 1

    Bon si on fait une extrapolation ...

    En considérant que la moyen des bloc utilisé sont des 12l á 200 bars...

    cela fait 2400l d'air embarqué ... si le temps de plongée est bon jusqu'au 80b donc sans la remontée, soit 960 litres ... soit 5 minutes grosso modo !!!

    on peut donc déduire qu'en 5 minute le gars á consommé 1440 litre, soit une conso minute á 20m de 288L/mn. ce qui donne une conso á la surface 96l/mn

    j'ai simplifié en prenant la conso á 20m sans prendre en compte le conso travel ça n'aurai pas changé grand chose !!!

     

    Hypothése 2

    On part sur l ídée que le gars á une conso moyenne en surface de 20l/mn ,pour sa plongée á 20m, sa première, donc un mélange stress, excitation, plus un léger courant ... on lui met une majoration 1.5 ( coeficient de majoration utilisé pour la plongée tek dans la préparation de conso) soit 30l/mn

    Donc notre n1 aurrai consommé 450l d'air jusqu'au 960l dans la bouteille pour 5 minutes !!! ce qui nous donnerai un remplissage du bloc á 1410 l soit 120b sur un 12l ....

    Dans ce cas de figure, quid de la vérification des mano après le montage et la mise sous pression ... perso , même si la quantité de gaz est suffisante pour qui sais gérer sont air sa profondeur, puisqu'il restai 2/3 de gaz , ce bloc n'aurai pas du être utilisé surtout pour ce profil de plongeur !!!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    >Et ben c'est vrai que toutes ces histoire font un peu peur...

     

    Léopold, c'est clair qu'il y a erreur du moniteur de te laisser descendre avec le N1... Heureusement que tout s'est bien terminé !

     

    Désolée le pirate, mais à t'imaginer avec les indiens qui ne savent pas nager, qui touche à tout et qui coucent, je me marre Mais ne j'aurais pas voulu y être !!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Nous sommes partis avec des blocs acier 12L probablement gonflés à 180-200 bar. On a pris notre temps pour descendre, je pense que c'est juste le stress qui a fait qu'il a sur-consommé.

     

    Je me souviens d'un plongeur plus expérimenté mais confronté à des conditions inhabituelles pour lui qui avait fait pareil, au bout de 5 minutes à 35 m il lui restait 80 bar, sans qu'il ait prévenu à 100 bar...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Nous sommes partis avec des blocs acier 12L probablement gonflés à 180-200 bar. On a pris notre temps pour descendre, je pense que c'est juste le stress qui a fait qu'il a sur-consommé.

     

    Je me souviens d'un plongeur plus expérimenté mais confronté à des conditions inhabituelles pour lui qui avait fait pareil, au bout de 5 minutes à 35 m il lui restait 80 bar, sans qu'il ait prévenu à 100 bar...

     

    Ce n'était que des extrapolation suite á ton récit ...

    Mais bon un jeune N1 et un N2 tout frais seul á 20 m c'est une faute professionnelle !!!

    Si vous avez le moindre doute sur une plongée, si vous voyez que le nombre d'encadrant n'est pas ce qui était prévu, que le matos laisse à désirer ... style pas d'octopus, date de réepreuve passée, que les binomes formés sont a vos yeux non compatible avec le programme de la plongée ... tenter pas le diable ... refuser de se mettre à l'eau ne fait pas de vous des plongeurs nul ... bien au contraire

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Mais bon un jeune N1 et un N2 tout frais seul á 20 m c'est une faute professionnelle !!!

    Si vous avez le moindre doute sur une plongée, si vous voyez que le nombre d'encadrant n'est pas ce qui était prévu, que le matos laisse à désirer ... style pas d'octopus, date de réepreuve passée, que les binomes formés sont a vos yeux non compatible avec le programme de la plongée ... tenter pas le diable ... refuser de se mettre à l'eau ne fait pas de vous des plongeurs nul ... bien au contraire

     

    Tu as raison Thierry, mais... J'avoue que sur le coup je n'y ai pas pensé... Et tout le monde avait tellemenet envie de plonger... Comme le jeune N1 avec Léopold. Et à part moi, personne n'a eu peur et... tout s'est bien passé.

     

    Dans le même style, on a fait un autre club avec mon petit poisson et là, je plonge avec un moniteur (super sympa) et il avait 2 N1 en formation et il me dit : "on fait 2/3 exercices de remontée, tu restes par là et quand on a fini on part en balade". Je vous avoue que j'étais super contente de me retrouver seule au fond et je me baladais tout doucement pas loin et quand ils remontaient et que je ne les voyais plus, je me faisais des petites frayeurs. Tout s'est bien passé, j'ai plutôt mais mais... c'était pas très "pro" non plus !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai au cours de l été dernier, vous me direz que je rapporte tout á cet été, faut dire que je plonge toute l'année en parfaite autonomie avec généralement toujours les même personnes.. donc on se connait bien ce qui évite bien des tracas ... Donc au cours de cet été, disais je, j'ai aussi plongée au sein de divers structure, dont une qui avait un système pas mal du tout, le matin très tôt était réservé pour les plongeurs autonomes, plongée sur 40 max en binôme explo, le pied ... vers le milieu de matinée, c'était au tour des palanquées avec guide et des formations, mais les autonomes étaient aussi acceptés... ma fille de 12 ans et ma femme ont fait leur baptême cet été là, dans la même structure, les baptêmes se faisaient uniquement en début d'après midi bonne température de l'eau, confort, et c'était aussi le deuxième horaire pour les formations, le soir dernière plongée en fin d'après midi pour des sorties palanquée ou autonome...

    les formations n1 étaient faites toujours en début d'après midi, avec les baptêmes, les autres formations n2 ou spé en deuxième partie de matinée ...j'ai fait ma deuxième plongée nitrox en suivant un instructeur avec ses n2 en formation, il m'avait demandé avant si cela me dérangeais ... si je voulais l'attendre sur le bateau le temps qu'il fasse ses exercice .. je lui est dit qu'il n'y avait pas de problème ... j'ai suivi les exercices au fond .. et ensuite on s'est baladé ... Pour le baptême de ma fille j'étais présent aussi mais ne m'en suis pas occupé .. j'ai laissé l'instructeur faire son travail ... ma fille s'est mise á l'eau et on lui a installé la stab sur le dos ... en fait de baptême deux ou trois personne, l'instructeur et moi avons fait un petit tour et voilà ...

    j'ai eu la chance de ne pas tombé sur des structures pourris, mais c'est aussi le résultat de préparation de mon voyage, et de la prise de contact avec différente structure et de renseignement extérieur...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    parfois le manque d'encadrants est une chose récurente,pour les baptémes il serait de bon ton de ne prendre qu'un gus,mais il y a loin de la théorie à la réalité. Dans le post de léopold un N1 et N2 n'ont pas à aller tout seul à 20 mètres avec peu de plongées. Mais pour en rajouter un grain vais vous raconter ce qui m' est arrivé hier. On part en mer avec une bonne structure éprouvée et sure dont je tairai le nom. Comme client six habitants de l'inde. remplissage des papiers PADI et la horreur,sur les 6 en baptême deux qui ne savent pas nager!!! Je vais voir le moniteur et lui demande pourquoi il a pris ces gus,et il me réponds,je ne savais pas qu'il y en avait deux qui ne savaient pas nager je leur ai pourtant posé la question au téléphone et ils m'ont répondu qu'ils conaissaient bien la mer et que pour eux il n'y avait pas de problèmes!--------------------choc culturel probablement? ont-ils compris la question en anglais? Le shéma était simple 2 moniteurs confirmés 1 qui s'occupe de la mise à l'eau et l'autre dans l'eau pour réceptionner. Voyant que çela risqué de devenir juste je vais voir le DP et lui demande d'assister,ce qui de bien entendu vu la situation il ne refuse pas! mais suis pas monit seulement N4,mais quand même avec une grosse expérience enfin je crois!

    j'observe leur comportement et je les vois discuter entre eux dans leur langue incompréhensible du direct-systéme!!! dans le briefing on leur avait expliqué l'usage,Ce qui est normal, mais dans le cas présent,j'aurai pourtant dit aux gus de ne pas y toucher et d'attendre que le moniteur le fasse. Rassemblement et prés briefing des encadrants. Un monit de plus vient à la rescousse donc trois monits + moi même. Le DP nous demande que suivant le comportement des indiens dans l'élément on ne fasse pas d'immersion même à trois mètres,juste la tête dans l'eau------------il a compris que ça serait pas triste!. un bouts avec une bouée comme il se doit à l'amarage. Et hop tout ce beau monde à l'eau accroché à la bouée! Et paf!!! un des gus alors qu'on lui avait rien demandé dégonfle sa stab. Instant de panique, il enléve bien sur son détendeur--------------panique classique! dans le cas présent la jeune monitrice dans l'eau se retrouve avec un monstre de 100KG prés à en découdre avec elle. Bien entendu elle essaye de l'accrocher et lui largue sa ceinture en plomb,par contre impossible d'accéder au gilet celui-ci se débattant comme un forcené. bien entendu qu'est-ce qu'on fait? l'un d'entre nous se jette à l'eau et en passant derrière arrive, quand même à lui re-gonfler la stab,mais pendant ce temps pris d'un trait de génie le baptème prends la purge rapide et tire dessus. on se mettra a 5 pour remonter le gus sur le bateau 2 dans l'eau et trois sur l'embarcation. Mais pendant ce temps les autres accrochés à la bouée paniquent de voir la panique de l'impétrant (excuses pour le bis-répétitis) bon j'en ai mare! j'enléve le tank,décapelle prends juste mes palmes et mon masque et hop à la mer.!

    j'en prends 1 en charge,voyant que ça va a peu prés lui dit "relax mister-coll-look-me" je lui fait une superbe planche pour lui montrer que je flotte tout seul,lui saisit le harnais et le traine vers la plage! il mettra à peine la tête sous l'eau,car il me fait comprendre que l'embout c'est pas pratique et l'enléve--------------------ptain j'en ai plus que mare de ces gus! arrivé sur le banc de sable qu'est-ce qu'on voit, l'un d'entre eux qui c'est déséquipé et sans qu'on lui ai rien demandé à l'insu de tous, sans combine,sans gilet et palmes et bien sur sans masque arrive et hurle qu'il est fatigué et commence à couler! Bis répétitis on va le chercher et on le traine jusqu'a terre.

    Que voulez vous faire quand vous avez autant d'abbrutis comme cela? c'est pas 1 mais deux monits par personne qu'il fallait et encore?

    Je pense que c'est une erreur de faire croire que la plongée est accessible à tout le monde,et certaines organisations dont je ne dirais pas le nom, sont des spécialistes dans ce domaine.Vu que les médias vantent la plongée loisir à tout berzingue, dans le monde entier,on va se retrouver bientôt avec des tas de gus qui ne sont tout simplement pas fait pour ça!

     

    No Swim, NO Dive

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Nous sommes partis avec des blocs acier 12L probablement gonflés à 180-200 bar. On a pris notre temps pour descendre, je pense que c'est juste le stress qui a fait qu'il a sur-consommé.

     

    Je me souviens d'un plongeur plus expérimenté mais confronté à des conditions inhabituelles pour lui qui avait fait pareil, au bout de 5 minutes à 35 m il lui restait 80 bar, sans qu'il ait prévenu à 100 bar...

    un expérimenté qui consomme autant sans ennuis mécanique quel que soit la situation et qui de plus ne s'apperçoit pas qu'il est à 80 bars n'est forcément pas expérimenté------------------ désolé léopold

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...