Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

les difficultés liés au niveau débutant


    Messages recommandés

    bonjour

    là où je suis au fin fond des Tuamutu dans les clubs comme les sites de plongée sont situés a 40mn de bateau ils s'organisent de cette façon

    déjà 1 ou 2 encadrant suivant le monde (1 pour 5 spécificité local) et la profondeur et limité par le plus bas niveau

    -1er plongée niveau confirmé

    -2eme plongée les baptêmes 1 mono par baptisé et ils autorisent le conjoint ou le parent qui a son niveau de suivre ce qui met le baptisé en confiance

    -3eme plongée niveau confirmé

    ce qui fait que les baptisés peuvent faire du pmt avant et après leur plongée,

    la première plongée étant la plus profonde, la seconde est toujours plus tranquille, les plongeurs se reposent pendant le baptême et tout le monde il est content

    ce qui m'a permis de suive ma femme et ma fille mais pas le même jour

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 191
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Salut à tous !

     

    Je pense que que j'ai trouvé le sujet parfait!

    Voila je plonge avec ma compagne depuis 1 an nous avons tout les deux notre niveau 1 et avons une quinzaine de plongée à notre actif.

    Cependant ma compagne a rencontré un incident au mois mars. Ce n'était pas son jour les conditions météo n'étaient pas de la partie, ça faisait quelques mois qu'elle n'avait pas plongée, elle n'était pas à l'aise avec son matériel (combi serrée, détendeur qui fuse...) elle ne se souvenait plus comment monter sa bouteille, le stress est monté l'a envahit et au moment de rentrer dans l'eau: essoufflement...

    Le moniteur à essayé de la calmer et la rassurer, on a essayé de descendre ( 5m) elle avait les yeux qui lui faisait très mal (c'est un peu de ma faute je lui avais mis un anti buée, ça n'a pas fait bon ménage avec ses lentilles qu'elle m'était pour la première fois...). Au final elle a voulut remonter et repartir sur le bateau. Elle s'en voulait énormément et a mal vécu cet "incident".

    Beaucoup de personnes lui ont expliqués qu'un bon plongeur, c'est un plongeur qui ne plonge pas quant il ne le sent pas.

    Depuis nous faisons des plongées piscine en entrainement pour revoir les bases et surtout se remettre en confiance avec le matériel et les sensations. La première plongée piscine c'est plutôt bien passée, et à été même bénéfique pour moi car je me suis aperçu que les gestes d'apprentissages avaient tendances à s'oublier.

    Mais depuis la deuxième plongée en piscine elle refait un blocage sur ses capacités a un tel point qu'elle n'arrive plus a dissocier la respiration buccale et nasal, donc impossible de faire un vidage de masque par exemple.

    Tout ça bien-sur ne la remet pas en confiance et elle a même l'impression qu'elle n'arrivera plus a replonger. Je sais bien sur qu'elle se trompe mais aujourd'hui j'aimerai avoir vos avis sur vos expériences de plongeur ou moniteur. Que faire pour la remettre en confiance et lui faire retrouver les sensations pour qu'elle puisse retrouver le bonheur de plongée !

     

    Merci de vos avis

    A mon avis la seule solution c'est d'y aller progressivement et lentement peut être en piscine puisqu'elle est semble t'il plus alaise!!! avec un bon moniteur qui prendra du temps et qui ne la forcera pas. Par la suite c'est elle même qui demandera à plonger en milieu naturel

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 1 month later...
    Salut à tous !

     

    Je pense que que j'ai trouvé le sujet parfait!

    Voila je plonge avec ma compagne depuis 1 an nous avons tout les deux notre niveau 1 et avons une quinzaine de plongée à notre actif.

    Cependant ma compagne a rencontré un incident au mois mars. Ce n'était pas son jour les conditions météo n'étaient pas de la partie, ça faisait quelques mois qu'elle n'avait pas plongée, elle n'était pas à l'aise avec son matériel (combi serrée, détendeur qui fuse...) elle ne se souvenait plus comment monter sa bouteille, le stress est monté l'a envahit et au moment de rentrer dans l'eau: essoufflement...

    Le moniteur à essayé de la calmer et la rassurer, on a essayé de descendre ( 5m) elle avait les yeux qui lui faisait très mal (c'est un peu de ma faute je lui avais mis un anti buée, ça n'a pas fait bon ménage avec ses lentilles qu'elle m'était pour la première fois...). Au final elle a voulut remonter et repartir sur le bateau. Elle s'en voulait énormément et a mal vécu cet "incident".

    Beaucoup de personnes lui ont expliqués qu'un bon plongeur, c'est un plongeur qui ne plonge pas quant il ne le sent pas.

    Depuis nous faisons des plongées piscine en entrainement pour revoir les bases et surtout se remettre en confiance avec le matériel et les sensations. La première plongée piscine c'est plutôt bien passée, et à été même bénéfique pour moi car je me suis aperçu que les gestes d'apprentissages avaient tendances à s'oublier.

    Mais depuis la deuxième plongée en piscine elle refait un blocage sur ses capacités a un tel point qu'elle n'arrive plus a dissocier la respiration buccale et nasal, donc impossible de faire un vidage de masque par exemple.

    Tout ça bien-sur ne la remet pas en confiance et elle a même l'impression qu'elle n'arrivera plus a replonger. Je sais bien sur qu'elle se trompe mais aujourd'hui j'aimerai avoir vos avis sur vos expériences de plongeur ou moniteur. Que faire pour la remettre en confiance et lui faire retrouver les sensations pour qu'elle puisse retrouver le bonheur de plongée !

     

    Merci de vos avis

    A mon avis la seule solution c'est d'y aller progressivement et lentement peut être en piscine puisqu'elle est semble t'il plus alaise!!! avec un bon moniteur qui prendra du temps et qui ne la forcera pas. Par la suite c'est elle même qui demandera à plonger en milieu naturel

     

     

    Hi hi... c'est moi ce fameux boulet-bloqué

    Mais la bonne nouvelle c'est que ça y est c'est passé !

    Début juin, j'ai fais une plongée du bord de l'eau avec une monitrice que je ne connaissais pas mais qui m'a vraiment mise à l'aise et sans mon homme et c'est revenu tout seul, comme s'il n'y avait jamais eu de plongée ratée. Le plus étonnant c'est que je n'ai rien perdu !

    Coïncidence ou pas, la veille de cette plongée de reprise, je quitte mon travail (ça ne se passait pas bien du tout)... c'est peut-être lié, je ne sais pas. En tout cas maintenant tout va très bien

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai un problème assez récurrent, le lestage...

    Je pense être largement surlestée 6kg avec une intégrale 7 mm et 12l acier (et 7 kg avec la surveste 5.5 mm) car durant la plongée j'ai mal au dos et j'ai tendance à palmer oblique. Et malgré ça, j'ai toujours un mal fou à m'immerger (en général on m'aide à passer sous les 3 m ) et en fin de plongée au palier de 3 m je m'envole

     

    Avez-vous un conseil à me donner ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ben met 1KG de + voir 2

    en général beaucoup de débutants se sous lestent. De toutes façons si tu as mal au dos avec 6 kg c'est pas 1 kg de + qui va faire la différence! par contre 7 ou 8 kg sur la ceinture non c'est trop . Met 2KG a 4 kg dans les poches de la stab. ou sur la bouteille-----------------demande aux instructeurs!.

    *Et pour descendre mieux les premier 3 mètres vide tes poumons------------------poumon ballast. Avec une 7MM faut hélas mettre du poids

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut Linoa,

     

    une intégrale 7 mm ... (et ... avec la surveste 5.5 mm)

    Demande à Archimède ce qu'il en pense !

     

    Perso en hiver j'ai ma mono 7mm + la sur-veste 5mm ce qui nous fait 12 mm, (mon poids est de 80 kgs) et pas que du muscle (enfin ... plus que du muscle, hélas).

    De plus à partir d'un certain âge, les tissus deviennent un peu poreux, en gros on a les os creux, ce qui vient augmenter la flottabilité positive.

    Si je ne mets pas mes 7 kgs, je descendrai (ça je sais faire ...)

    mais si je fais mon palier à 3 mètres, bouteille à 50 bars, je ne tiens pas le palier,

    je suis obligé de faire le palier à 5 mètres et vraiment travailler sur le poumon balast.

     

    En été avec ma mono uniquement, je mets "virtuellement" 6 kgs, mais comme je fais souvent de la formation et surtout, des baptêmes, je garde mes 7kgs. (Pour l'histoire des baptêmes demande à Gisèle elle te dira pourquoi )

     

    Ton mal de dos ne vient pas du nombre de poids que tu mets, mais de leurs position sur le corps.

    Dans la Marine on n’avait pas le choix, nous avions la ceinture autour de la taille.

     

    Mais quel bonheur en découvrant le nouveau matériel en arrivant dans le "civil", la stab, belle invention !

     

    Elles ont pratiquement toutes des poches de lest intégrées, et des poches additionnelles pour en rajouter.

     

    Oublies donc la ceinture et profites de ces options, tu n’auras plus mal au dos Linoa !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Petit rappel du bon lestage.

    En surface avec un bloc ou il reste 50 bars

    Stab vide d'air: on respire on sort naturellement la tête de l'eau.

    On souffle a fond la tête s’immerge jusqu'au yeux.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ce que tu nous dis, Poséidon, c'est ce qu'on nous fait faire avec la bouteille pleine, au départ, pour voir si on a le bon lestage... Cherchez l'erreur

     

    Dans mon club et dans certains clubs où je passe, dès que tu demandes un peu trop de lest, on te regarde de travers, voir on t'en fait poser... Et au palier... et ben souvent, je remonte ! Et mon binôme la dernière fois palmait la tête en bas pour essayer de garder le palier... Bref, pas facile de trouver le bon lestage !

     

    Par contre Linoa, moi je mets mes plombs 2 kg autour de la bouteille et le reste dans les poches à plombs et... j'ai pas mal au dos alors qu'il est plutôt fragile !!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Dans tous les bouquins et dans tous les clubs, le test de lestage s'effectue en deux étapes :

     

    -bouteille pleine, stab vide, on a de l'eau jusqu'aux yeux, et on coule doucement quand on souffle fort ;

     

    -bouteille vide (50 bar), stab vide, on arrive à tenir le palier à 3 m, mais il est normal de remonter si on prend une grande inspiration.

    Dans mon club et dans certains clubs où je passe, dès que tu demandes un peu trop de lest, on te regarde de travers, voir on t'en fait poser...

    Ne vous laissez pas faire par la dictature du « lestage minimum ». C'est vrai, moins on est lesté, meilleure sera la plongée. Ça vaut toujours le coup d'avoir un peu de mal à descendre et d'être obligé de faire le palier en soufflant bien. Mais si ça doit générer un inconfort et une hantise du début et de la fin de la plongée, ajoutez un ou deux kg. En général, sur une semaine, on arrive à se débarrasser d'un ou deux kg, mais c'est au plongeur de le décider.

     

    Quant à la position du plomb, chacun fait comme il le sent. Pour ma part, je plonge avec une ceinture et je mets mes plombs devant moi le plus possible. Je n'aime pas le plomb sur la bouteille, mais si ça vous convient, allez-y.

     

    P.S. : en fin de plongée, bien dégonfler sa stab. Ça a l'air bête, mais entre une stab presque vide et une stab vraiment vide, le palier sera facile ou difficile à tenir.

     

    Et si vous vous êtes totalement loupé, ou si vous avez perdu du plomb en cours de route, ou si vous avez oublié votre plomb (mais ça n'arrive jamais...), la technique du palier la tête en bas peut vous éviter d'aller au caisson alors que vous avez un palier obligatoire...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ce que tu nous dis, Poséidon, c'est ce qu'on nous fait faire avec la bouteille pleine, au départ, pour voir si on a le bon lestage... Cherchez l'erreur

     

    C'est en debut ou en fin de plongée au palier des 3 metres que tu as besoin du bon lestage??

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut Léopold,

     

    Ne vous laissez pas faire par la dictature du « lestage minimum »

    Complétement d'accord avec toi !

    Il n'y a pas si longtemps, sur un autre forum, nous avons eu un gugus qui voulait nous imposer sa façon de se lester avec peu de lest ...

    je lui ai demandé si il voulait m'apprendre à plonger ...

    Il en avait même fait un "bouquin" !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est vrai que j'ai souvent entendu la politique du lestage minimal...

     

    En août dernier, quand je préparais mon niveau 1 j'avais une combi intégrale 5 mm j'étais à 4 kg de lestage et ça passait nickel, pas de problème pour descendre et je tenais sans problème mon palier des 3 mètres...

    C'est pour ça je ne comprends pas ce qui a changé...j'ai pris 2kg de gras en un an, mais quand même

    Et là avec mes 7 kg de lestage, impossible de descendre et je suis obligée de tenir le chef de palanqué pour faire mon palier (oui oui comme un boulet )

     

    Je vais commencer par répartir mes poids dans ma stab' déjà ça pourra me soulager le dos

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En août dernier, quand je préparais mon niveau 1 j'avais une combi intégrale 5 mm j'étais à 4 kg de lestage et ça passait nickel

    La combi 7 mm demande plus de lestage que la 5 mm.

     

    Les blocs acier ne sont pas tous pareil (bloc long ou court).

     

    La Mer Méditerrannée est plus dense que l'Atlantique, et moins dense que la Mer Rouge.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Vous avez raison les gars, mais c'est pas toujours facile de faire passer le message... Depuis le mois de mars je prenais 2 kg supp et je n'avais plus de problème ni à l'immersion ni au palier ! Au club ils m'en ont fait poser 1 et ça a été. Je pense qu'il faut prendre de l'assurance et de la technique pour pouvoir moins se lester et ça vient... en plongeant !

     

    Et parfois c'est assez agaçant d'entendre certaines personnes se vanter de plonger avec 1 kg ou rien du tout comme si c'était un but à atteindre...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 2 042
        Le vote est anonyme. Il n'a seulement pour but que d'avoir une photo du sentiment le plus répandu parmi les plongeurs présents sur P.com Bien entendu, c'est en l'état des connaissances à ce jour.
      • 6
        Salut,   d'habitude je mets les batteries de mon inspi à charger quand j'y pense, soit longtemps après la plongée quand la tête est sèche mais là je viens de le mettre à charger en rentrant de plonger et pas moyen: dès que je le mets en charge, il s'allume et me casse les pieds car évidemment la PPO2 est à 0.21...   Ça vous le fait aussi quand la tête est humide ou c'est moi qui ai un problème?   Évidemment j'ai bien séché les capteurs de la console et d'ailleurs il
      • 79
        Bonjour, Suite à l'intention des USA d'interdire les ordinateurs et téléphones portables en cabine sur les vols à destination ou en escale dans le pays, nous nous demandions s'il est possible d'aller en Polynésie sans passer par les Etats-Unis. Si vous avez déjà tenté le coup, est-ce beaucoup plus cher et beaucoup plus long ? Merci d'avance pour vos réponses.
      • 57
        Salut tout le monde   Je suis passé en combi étanche depuis 10 plongées et j'utilise exclusivement la combi pour la flottabilité   Souvent vers le milieu de plongé, j'ai un sensation bizarre d'air au niveau des pieds qui me dérange un peu (s'est dur a expliquer, j'ai l'impression d'avoir plus de mal a palmer..) Est-ce que sa viens du fait que les bottes de la combi étanche sont pas mal plus grand que ma pointure? J'utilise des chaussons Fourthelement dessous.  
      • 20
        https://fr.aqualung.com/fr/SU853.html?gclid=Cj0KCQjwsqmEBhDiARIsANV8H3YWP2vFiiM_UGwOivfYx854b0TgP4DDcTiVz4gE96A7UkV_YNbeGBQaAlaLEALw_wcB   C'est parti !  Il était grand temps que les équipementiers de la plongée s'occupent de faire des combis avec le minimum de pétrole. On peut encore mieux faire, ce Yulex aurait 85% de caoutchouc naturel mais c'est un début !
    ×
    ×
    • Créer...