Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Campagne de prévention des risques de la plongée.


    Messages recommandés

    « En plongée, ne surestimez pas vos forces ! »A loccasion du lancement de la saison estivale 2012, le préfet maritime de la Méditerranée lance une campagne de prévention des risques de la plongée en Méditerranée, en coopération avec les préfectures terrestres. Le nombre de victimes en plongée ne cesse daugmenter, 17 décès en 2011 contre 15 en 2010. Comme les deux années précédentes, le nombre de victimes en plongée représente un tiers des décès recensés en mer pour toutes les activités. « En plongée, comme en baignade, le bilan de ces dernières années me fait réagir. La population doit être sensibilisée aux risques dune pratique en dilettante » déclare le Préfet maritime de la Méditerranée.Lanalyse des accidents réalisée les années passées montre que les plus graves dentre eux touchent principalement des plongeurs expérimentés (niveau 3 ou 4), âgés en moyenne de 50 ans et plongeant au-delà de 40 mètres. Ceci pose de réels problèmes de prévention car ce public ne sestime pas assez concerné par le risque daccident. Ces personnes font surement preuves dune confiance excessive en leurs capacités, oubliant peut être que nos capacités physiques évoluent au fil des années Ce sport sexerçant dans des conditions physiologiques très particulières, du fait de la pression sous-marine, une excellente condition physique est indispensable : « la première des sécurités en plongée, cest de se connaitre soi-même et de ne pas présumer de ses forces » insiste le Commissaire Général Jean-loup Velut, adjoint du Préfet maritime chargé entre autres choses, du sauvetage en mer.Avoir une bonne condition physique cest : Etre en bonne santé : on le vérifie en passant régulièrement des visites médicales,

    Avoir une bonne hygiène de vie, c'est-à-dire bien manger, bien shydrater et bien dormir les jours qui précédent leffort.

    Ne pas oublier quil faut se sentir bien, ne pas être tendu ou énervé lors de la plongée, ce qui réduit considérablement les capacités respiratoires des individus.

    Enfin, il est aussi nécessaire de prendre conscience que létat de forme nest pas le même, jours après jours. En effet, si lun des trois critères précédents nest pas respecté, cela se répercute immédiatement, même si en temps normal notre condition physique est excellente.Lannée dernière, le Préfet Maritime avait demandé aux Délégués de la Mer et du Littoral en Méditerranée de mener des actions de prévention sous forme de journées dinformation. Elles sarticulent autour dopérations de contrôle de clubs de plongée (de type « opération palanquée* ») et dun rappel des consignes de sécurité en mer.

    Cette année des assises de la plongée seront organisées en Provence Alpes Côte dAzur, en Corse et en Pyrénées Orientales. Elles réuniront les acteurs de la plongé, professionnels et amateurs (fédération, clubs, associations, Direction de Mer et du Littoral et Direction de la Jeunesse et des Sports) lors dune journée. « Cette année, jai souhaité que soient organisées dans chaque région des assises de la plongée. En liaison avec les services des préfectures, elles permettront aux professionnels de rappeler la réglementation et déchanger avec les pratiquants sur la formation et les accidents en plongée sous marine (les conditions daccidents et la mise en uvre des secours). Elles auront pour but ultime daméliorer les conditions de pratique de ce sport en répétant à tous les consignes de sécurité en mer » précise le Préfet maritime de la Méditerranée, le Vice-amiral descadre Yann Tainguy.Les règles de sécurité qui simposent lors de la pratique de la plongée en mer :Connaitre lactivité : apprendre les éléments clés de la pratique de la plongée et vérifier régulièrement son niveau de compétence auprès des clubs agréés. Connaitre le milieu : consulter les prévisions météorologiques, appréhender les dangers de la zone dactivité, respecter les autres usagers. Connaitre le matériel : entretien du flotteur et des équipements de plongée. Vérifier son équipement et son matériel de secours avant de plonger. Utiliser les mouillages mis à disposition. Mais aussi, mettre le pavillon alpha. Se connaitre soi-même : vérifier sa condition physique et ne pas surestimer ses capacités. Ne jamais plonger seul.« Ma mission est dassurer la sécurité des personnes en mer, cest pourquoi lobjectif premier de cette campagne de sensibilisation est de faire en sorte que la saison estivale 2012 soit la moins accidentogène possible Noublions pas quen mer, la première sécurité reste la prudence. Grâce à cette action, je souhaite permettre à chacun de ne revenir quavec de bons souvenirs de ses vacances » conclue Le Préfet Maritime._____________* opération de type « palanquée » : cest un double contrôle inopiné dun club de plongée, se faisant à partir dune vedette de lEtat (affaires maritimes, gendarmerie maritime, douane, marine nationale). Le contrôle en mer est exercé par la gendarmerie maritime, qui vérifie les autorisations de plongée. La partie contrôle administratif est, quant à elle, assurée par la Direction de la Cohésion Sociale.

     

    http://premar-mediterranee.gouv.fr/actualite/communiques/2012/5/23.pdf

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 1 month later...

    ça obligera peut être certains clubs un peu "laxistes" à resserrer les boulons même si je suis d'accord avec vous sur le fait que cela ne changera pas grand chose en terme d'accidentologie parce qu'il y aura toujours ceux qui se prennent pour des vedettes et les imprévus ou inconnus "médicaux".

    pour en avoir vécu un (pas moi) très récemment, ce genre d'incident ne pourra jamais être prévu et si les choses se remettent en place doucement, très doucement pour mon ami, ça aurait pu vraiment mal se terminer .

    En tout cas, merci au club d'avoir parfaitement fait les choses !!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ça obligera peut être certains clubs un peu "laxistes" à resserrer les boulons même si je suis d'accord avec vous sur le fait que cela ne changera pas grand chose en terme d'accidentologie parce qu'il y aura toujours ceux qui se prennent pour des vedettes et les imprévus ou inconnus "médicaux".

    pour en avoir vécu un (pas moi) très récemment, ce genre d'incident ne pourra jamais être prévu et si les choses se remettent en place doucement, très doucement pour mon ami, ça aurait pu vraiment mal se terminer .

    En tout cas, merci au club d'avoir parfaitement fait les choses !!

    ouai mais tu pourrais peut être nous en dire plus de telle façon qu'on comprenne la nature de l'incident?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour faire simple:

    plongeur une 40aine d'année, N4 prépa initiateur, condition physique au top de top, plus de 250 plongées... enfin quelqu'un a qui il ne peut rien arrivé..

     

    plongée à 29m , bonnes conditions météo, un peu de fatigue, plongée réalisée dans les clous (remontée, palier sécu )

     

    Arrivé sur le bateau, tout va bien. je plaisante avec lui et ça rigole bien !!!

     

    5minutes plus tard, il a senti les premiers fourmillements dans les jambes et il se retrouve sous oxygène...pris en charge par les secours, évacuation rapide, caisson puis retour Paris et re caisson (12 séances), kiné et tout le toutim !!

    la récupération devrait être totale mais longue, voire très longue ..

    diagnostic : FOP

    c'est pour ça que je parlais d'inconnue médicale... je peux vous garantir que ça refroidit et que cela a fait prendre conscience à beaucoup des plongeurs présents que toute la sécu en plongée ce n'était pas une chimère et qu'il fallait vraiment prendre les choses au sérieux.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    surprenant en effet bruno. d'autant plus que c’était un confirmé qui jusque la n'avait pas de problèmes. Heureusement c'est assez rare si j'en crois les dires des médecins qui sont comme tout le monde et parfois nagent dans la patouille 1 individu sur trois peut y être assujettis,mais il n'y a que deux accidents flop pour 10000 plongées. Peut être ton gus avait-il trop forcé? mais suis pas médecin

    si vous voulez en savoir plus

    cliquez icihttp://www.theheart.org/fr/article/534067.do

    ou ici http://www.clubcardiosport.com/documentation/plongee/plongeur-sous-marin.pdf

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    ×
    ×
    • Créer...