Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Celta

ça mérite, Music

    Messages recommandés

    Hello les plongeurs !

     

    Une simple promenade en bulle marine:

    Et dans un autre style:

     

    J'ai cherché si l'artiste dont nous évoquions le travail dans les deux posts ci-dessus avait écrit sur le sujet "mer", mais je "sèche"...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hello !

    ...mais je "sèche"...

    ... et je déteste "sécher" donc j'ai plongé un peu et j'ai fini par trouver un clin d'oeil. Bon, seul le titre est en rapport avec la mer:

    Les lionnes de mer

     

    Une de ces reprises de Charles Trenet également: La mer

     

    Et pour ceux qui aime l'acier:

     

    Bonnes bulles à tous

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Un lien un peu plus lointain, puisqu'il s'agit d'eau douce, et qu'en plus ils ne l'ont pas atteint dans la chanson,

    . Il l'a aussi chanté en duo avec Alain Souchon.

     

    Dans la série des chansons adaptées, une chanson que je n'aime pas beaucoup en anglais, et qui donne lieu à deux adaptations en français, dont une meilleure que l'autre à mon goût. Au départ, Steve Alaimo chante

    . C'est repris par Claude François, et ça donne Chaque jour c'est la même chose. Claude Moine en fait également une adaptation, moins proche de l'originale, et il la confie à un bon ami à lui, Eddy Mitchell ;-), et ça donne Tu peux préparer le café noir, beaucoup plus réussie à mon goût.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je regarde dans les titres d'un autre auteur compositeur interprète français, Maxime Le Forestier. Un titre co-écrit (et co-chanté) avec Michel Rivard,

    . L'enregistrement n'est pas génial. Il en existe une adaptation en portugais (on pourrait écrire « en brésilien »...) par Bïa Krieger (ou Bïa), chanteuse multiculturelle, et ça a donné « Estrela do mar » (un lien DM, mais ça met du temps à démarrer). Eh oui, pour Bïa, son papa lui ramène non pas une bille de verre mais une étoile de mer...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je vous propose quelques liens qui cette fois-ci n'ont rien à voir avec la mer, l'eau, la plongée, les poissons... En me promenant sur YouTube et en cliquant sur les titres proposés, on découvre plein de pépites !

     

    Par exemple, cette artiste,

    . Là, on la voit jouer du banjo, mais elle joue également de la mandoline et de la guitare. Si vous n'êtes pas allergique à cette musique (eh oui, c'est de la bluegrass), regardez-les chanter et jouer. La guitariste disparaît derrière sa guitare ;-) Ils vont faire comme les grands, en vrai pros, chacun son solo, et ça tient la route !

     

    Et c'est la magie de YT, on va retrouver cette artiste avec sa bande, par exemple

    , et avec un tas d'autres groupes. Sur une scène, elle fait monter sa mère et chante une de plus belles chansons de Kate Wolf,
    .

     

    De clics en clics, on peut tomber sur

    sur “Gentle on my mind”. Encore quelques clics, et on écoute
    en duo de guitares et voix sur “Homeward Bound”. Et ainsi de suite, avec en plus le fait que ce que l'on trouve peut vous inciter à faire des recherches.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hello !

     

    Je vous propose quelques liens qui cette fois-ci n'ont rien à voir avec la mer, l'eau, la plongée, les poissons...

    Et quels liens ! Personnellement, j'ai ri !

    Merci de toutes ces découvertes que tu partages ici, il y a de nombreux fils sur lesquels je ne me serais jamais aventurée toute seule !

     

    De mon côté, j'avais besoin de douceur, alors j'ai opté pour un guyanais cher à mes oreilles:

     

    Et de clic en clic, j'ai suivi le fil proposé par YT pour arriver à un palier de décompression que j'affectionne également beaucoup:

     

    Soudain, alors que j'allais rejoindre la surface, un poisson semblable à un baracuda m'a incité à le suivre:

     

    Et je suis finalement remontée...

     

    Bonnes bulles à tous !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    De mon côté, j'avais besoin de douceur, alors j'ai opté pour un guyanais cher à mes oreilles:

    Ah punaise, lui c'est une grosse pointure ! Il a tout fait, du jazz, de la ballade, de la chanson populaire, du tube, du comique (rôle dans lequel on l'a enfermé longtemps), de la bossa nova... Sa collaboration avec Boris Vian nous a laissé de nombreuses perles. En plus c'est un excellent guitariste.

     

    Il sort avec Boris Vian (qui avait utilisé le pseudonyme de Vernon Sinclair) un disque de Rock 'n rollen 1956), un des premiers enregistrements de ce type de musique en France. Il utilise également un pseudonyme en forme de jeu de mot, Henry Cording. C'était pour les deux compères une sorte de canular, et ils ne croyaient pas au succès du Roc 'n roll en France.

     

    J'ai un peu l'embarras du choix, alors je vais (encore) proposer une adaptation, pas vraiment représentative du talent du bonhomme. Au commencement était

    , un titre aux paroles légères avec un héros, un méchant, et quelqu'un qui regarde la télévision. Avec Henri Salvador, ça devient
    . Un titre aux sonorités légères, mais que des millions de gens ont chanté, et qui est probablement plus connu le générique officiel, et son histoire de
    .

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    De mon côté, j'avais besoin de douceur, alors j'ai opté pour un guyanais cher à mes oreilles:

    Ah punaise, lui c'est une grosse pointure !

    Ouaip... je passe d'ailleurs encore un peu de temps avec lui ici:

     

    Sa collaboration avec Boris Vian nous a laissé de nombreuses perles.

    Trouver sur un forum "plongée sous-marine" un sujet où sont mentionnés Salvador et Vian dans le même post:

    Magique...

    J'aime !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Trouver sur un forum "plongée sous-marine" un sujet où sont mentionnés Salvador et Vian dans le même post:

    Magique...

    Allez, on rajoute un autre grand bonhomme :

    . Mais où est Boris Vian ? Eh bien, c'est lui qui a écrit les paroles !

     

    Et pour revenir aux ronds dans l'eau, il y a une autre chanson, écrite par Pierre Barouh (mort il y a peu, encore un grand bonhomme sur lequel on pourrait écrire des pages et des pages) et composée par Raymond Le Sénéchal. Encore une musique d'un film de Claude Lelouch, « Vivre pour Vivre », chantée par Annie Girardot, mais surtout par

    .

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    +1 Leopold Anasthase: quel duo ! Juste en les regardant, on peut ressentir le plaisir qu'il y a dans cette rencontre.

     

    Françoise Hardy n'étant pas des sirènes avec lesquelles j'aime me mouiller, j'ai tourné la tête et entrevu une autre de ces créatures qu'il ne m'avait pas encore été donné de rencontrer:

    C'est mignon, et assez simple à comprendre pour que je n'ai pas à me lester d'un traducteur ! ( à alain27-2b !)

     

    Toujours au royaume des sirènes, l'une d'entre elles m'aborde dans ma langue:

    J'ai eu envie de lui crier "Hubert Félix, sors de ce corps" !

     

    En quelques coups de palmes, j'ai rejoint un récif où j'ai pu retrouver une onde bienfaisante (et masculine):

    Lou Reed, à l'époque où il fait encore parti des Velvet Underground.

    Ocean

    Ca, pour moi, c'est un bon palier de décompression !

     

    A la limite de la surface, j'ai croisé Brigitte Fontaine

    . Comme je devais reprendre une bouteille pleine, je l'ai laissé, avec Areski, m'accompagner en l'écoutant me faire rire:

    . Là, plus rien en lien avec la mer, mais "j'adore" !

     

    Bonnes bulles !

     

    [EDIT] Pour un coquillage !

    Modifié par Invité

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je passe à nouveau par le récif Music pour un partage rapide.

     

    Connaissez-vous le Rockin'1000 ?

     

    Bon... aucun lien avec l'activité subaquatique si ce n'est une expression: "plonger dedans" !

    Yeah !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    j'ai tourné la tête et entrevu une autre de ces créatures qu'il ne m'avait pas encore été donné de rencontrer:

    C'est mignon, et assez simple à comprendre pour que je n'ai pas à me lester d'un traducteur !

    Super trouvaille ! J'aime bien la façon qu'ont certains auteurs anglo-saxons de faire des références à des chansons antérieures.

     

    Vite fait, une adaptation de“Until the real thing comes along”, un vieux truc de 1936. Les interprètes ne manquent pas, féminins et masculins. L'adaptation des paroles a été faite par Maxime Le Forestier pour Julien Clerc,

    . Le rapport avec la plongée est clair : « J'irai faire la plonge pour toi » ;-)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Vite fait, une adaptation de“Until the real thing comes along” .../... Le rapport avec la plongée est clair : « J'irai faire la plonge pour toi »

     

    Ah oui ?

    Donc je quitte Julien Clerc qui s'est mis à chanter ""

    " et longe le récif “Until the real thing comes along” en passant par
    et

     

    En descendant, je croise Brassens et un refrain bien connu: "

    ".

    Comme dans les mains j'ai le filon "J'irai faire la plonge pour toi" et qu'il me reste du gaz dans le bloc, je décide de descendre encore.

     

    Je passe quelques grottes plus ou moins sombres. J'ai même de la chance: il y a un banc de Sisters Of Mercy devant un célèbre

    ... mais toujours pas d'eau dans les bulles...

     

    Et soudain:

    (en fait j'ai ri dans mon détendeur pendant plusieurs minutes !)

     

    Après cette histoire de sushi sexy, quand j'ai pu rejoindre la surface, j'avais faim. Et comme Leopold Anasthase a écrit faire la plonge, je suis passée à la cuisine "préparer un truc":

    ( bon, il vaut mieux éloigner les petits poissons de l'écran là quand même !).

     

    Bon appétit les plongeurs ! Moi je retourne buller...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Donc je quitte Julien Clerc qui s'est mis à chanter ""
    "

    Je n'ai pas trop accroché à ce disque de Julien Clerc, Studio. Mais c'était l'occasion de découvrir les talents d'adaptateur de Maxime Le Forestier, David McNeil, Carla Bruni (eh oui) etc. Et d'écouter les originaux.

    En descendant, je croise Brassens [...]

    Il me revient en mémoire qu'il a raconté une histoire de plongée qui a bien failli se terminer en noyade,

    .
    [...] je suis passée à la cuisine "préparer un truc"

    Une chanson qui se passe dans une cuisine, encore une adaptation... Il faut laisser le machisme de côté pour s'intéresser à la mélodie et à l'humour. Au commencement était

    (on trouve assez peu de versions chantées, mais on peut aussi écouter la version de Sarah Vaughan, ou en profiter pour écouter Oscar Peterson, ou d'autres versions à l'orgue Hamond, ah, magique l'orgue Hamond...). Claude Nougaro a ajouté des paroles en français,
    .

     

    Une plongée dans YouTube (plongée difficile, il faut chercher dans les coins et les recoins) permet de trouver des perles. Si je vous parle de

    , tout le monde connait le film, éventuellement le groupe qui l'a chanté. Du coup, quand on cherche
    de Claire Hamill, c'est plus complexe (elle la chante en public et elle annonce « c'est mon plus gros succès, une chanson mignonne, j'espère qu'elle vous plaira »). J'ai découvert cette chanson par Eva Cassidy (tiens, je n'ai encore rien proposé d'elle, ça m'étonne de moi), une chanteuse extraordinaire qui a eu la mauvaise idée de mourir à trente-trois ans, qui a publié plus de disques depuis sa mort que pendant son vivant, et qui a inspiré pas mal de chanteuses actuelles, dont en particulier Katie Melua (qui lui a dédié une chanson, “Fareway voices”). Le problème quand on cherche un YT de cette chanson par Eva Cassidy, c'est qu'on tombe à chaque fois sur des versions où on a ajouté une ligne de piano. De nombreux artistes ont repris cette chanson. Et un jour, je suis tombé sur une « vidéo de cuisine », un guitariste et une chanteuse dans leur salon avec visiblement des moyens de prise de son et d'image assez simples. On ne trouve pas leur nom, juste que c'est une “cover” de la version de Tuck Andress et Patricia Cathcart, mais
    .

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Claude Nougaro a ajouté des paroles en français,
    .

    Avec cette petite chanson, tu m'as donné envie de plonger directement dans ma cuisine. Merci, j'aime beaucoup Nougaro, et le gateau que j'ai fait était très bon !

     

    S'il y a des amateurs de patisserie: tarte au citron avec crême au basilic, couverture chocolat-gingembre... mmmmmhhhhhhhh

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...