Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
latourtue83

autonomie du niveau 3 ffessm

    Messages recommandés

    Bonjour,

     

    Le code du sport dit :

     

    Article 14

     

    L’article A. 322-85 du code du sport est ainsi rédigé :

     

    Les plongeurs majeurs justifiant des aptitudes PA-3 sont, sur décision du directeur de plongée, autorisés à plonger en autonomie dans l’espace de 0 à 40 mètres.

     

    Cela veut il dire qu'une palanquée constitué de niveau 3 ne peuvent plus descendre à -60m en autonomie ? Ai-je bien compris ? Si cette même palanquée désire descendre à -60m faut il être accompagné d'un guide de palanquée (niveau 4 mini) ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut Mathieu,

     

    Tu as bien lu !

    Ce n'est pas nouveau, c'est sorti des directives de 2010.

    Tout le monde a crié au scandale à l'époque, et c'est bien naturel.

    Pour plonger en autonome à 60, il faut être PA60 (peut importe le niveau (3, 4 ou +)).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ok merci Jeff, donc mon collègue qui est N4, il ni a rien marque sur sa carte (sur son autonomie), il est donc autonome à 40m et moi qui suis N3 avec la précision automous diver to 60m je suis donc théoriquement plus autonome que lui sur un point de vu de profondeur

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut tout le monde

    Je trouve qu'il est bien que les plongeurs loisir (j'entend par la non trimix, sans bi et pas nitrox conf) soient limités à 40 m.

    Vu le nombre d accidents répertoriés en profonde, avec un équipement pas adapté, des plongeurs peu entrainés et de surcroît sans deco surox, je pense qu'ils ont raison.

    (Je pense même qu'il faudrait supprimer le PA60...)

     

    Après,j ai aussi dépassé les 60 à l'air hein, mais pas en structure.. Les anciens pas taper hein!

     

    Pour s'ouvrir la porte des abysses en contrôlant les risques, il faut avoir les formations, l entraînement, et le matos adéquat .

     

    Surtout qu'on profit plus d une plongée à 40 ou on est pas narcosé et ou on peut trainer un peu au fond qu'un touch And go à 60 ou on comprend rien a rien..

     

    À bon entendeur

     

    Clement JEAN

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    Alors...

     

    Je ne suis pas d'accord avec votre interprétation du code du sport:

     

    Deux plongeurs brevetés N3 (FFESSM, FSGT,UCPA, ANMP, SNMP, ou CMAS) peuvent descendre en autonomie jusqu'à 60m.

    Il n'est absolument pas obligatoire d'être encadré: les prérogatives sont bien PE60 et PA60.

     

    la notion de PA3 n'existe plus dans le dernier code du sport.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Un poil péremptoire Clément tout de même!!!!!

    Ceci étant dit c'est vrai qu'il y a des accidents sur des très profondes,encore faudrait-il répertorier les plongées structures et ors structures!!!!-----------------on aurait des surprises!!! Ceci étant dit je trouve un peu normal que ce soit contrôlé par le DP . Vois tout de même pas ce que vient faire le nitrox,le trimix ou autres mélanges la dedans,car il est au moins aussi dangereux, voir plus, de plonger avec des mélanges à l'air sans savoir s'en servir ou ne s'en servir qu’occasionnellement donc sans réelle expérience , idem pour les recycleurs. Et pas la peine de me dire qu'on évite la narcose ça tout le monde le sait. Depuis que la plongée à l'air existe nombre de plongeurs sont aussi descendu bas sans avoir d'accidents. A mon avis c'est plus une question d'entrainement, de formation ainsi que du choix des binômes et du matériel que d'autres choses. Tout peut être dangereux en plongée y compris les épaves, mais doit-on interdire celles-ci sous prétexte que ça peut être fatal?---------------------------je crois que si chaque plongeurs était plus responsable de lui même et de ses binômes il y aurait moins d'accidents,mais on vie une époque ou l’égoïsme,l'opportunisme et la sur évaluation du moi sont l’a-panache de cette génération. J'ai tellement vu de mauvais comportement sous l'eau que parfois j'en reste "BABA" et ça dépends pas du niveau mais de la réelle compétence de chacun et ça aucune loi ne peut le quantifier!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    J'ai tellement vu de mauvais comportement sous l'eau que parfois j'en reste "BABA" et ça dépends pas du niveau mais de la réelle compétence de chacun et ça aucune loi ne peut le quantifier!

     

    Je retiendrai surtout cette phrase à caractère général pour la plongée ,n'étant pas plongeur au delà de 40...rien à rajouter sur ce qui a été dit.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour,

     

    Le code du sport dit :

     

    Article 14

     

    L’article A. 322-85 du code du sport est ainsi rédigé :

     

    Les plongeurs majeurs justifiant des aptitudes PA-3 sont, sur décision du directeur de plongée, autorisés à plonger en autonomie dans l’espace de 0 à 40 mètres.

     

    Cela veut il dire qu'une palanquée constitué de niveau 3 ne peuvent plus descendre à -60m en autonomie ? Ai-je bien compris ? Si cette même palanquée désire descendre à -60m faut il être accompagné d'un guide de palanquée (niveau 4 mini) ?

     

    Pour répondre a ta question Mathieu , cela n'est plus d'actualité :

     

    Le code du sport dit :

     

    Article A322-89

    Modifié par Arrêté du 5 janvier 2012 - art. 1

     

     

    Les plongeurs majeurs titulaires d'un brevet délivré par la Fédération française d'études et de sports sous-marins, la Fédération sportive et gymnique du travail, l'Union nationale des centres sportifs de plein air, l'Association nationale des moniteurs de plongée, le Syndicat national des moniteurs de plongée ou la Confédération mondiale des activités subaquatiques justifiant des aptitudes PA-60 sont, sur décision du directeur de plongée, autorisés à plonger en autonomie dans l'espace de 0 à 60 mètres.

     

     

    Un plongeur N3 FFESSM est automatiquement PA 60 ET PE 60.

     

    Quand aux amateurs de profondes (+ de 40 m sans dépasser 60 m a l'air) ; nous sommes encore dans un espace de liberté , alors a chacun de respecter leur choix (si leur niveau de plongée les y autorisent) , même si les risques de pépin augmentent avec la profondeur.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    même si les risques de pépin augmentent avec la profondeur.

     

    Pourtant on est tellement bien au fond

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut Plouf,

    • Salut Mathieu,

     

    Article A322-89

    Modifié par Arrêté du 5 janvier 2012 - art. 1

    Désolé Mathieu de t'avoir "enduit" d'erreur, je ne me rappelais plus de cet arrêté.

    On avait tellement râler à l'époque du premier arrêté, que c'est remonté à la fédé et donc à jeunesse et sport.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ah, au fait!

    Le niveau 3 (BREVETS DELIVRES par la FFESSM, la FSGT, l’UCPA, l’ANMP) donne effectivement les aptitudes PE-60 et PA-60. Cependant, ce qui a été dit sur la limitation d'un N3 à 40m en autonomie et sans DP reste vrai.

    Bonnes plonges!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...