Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Technique respiratoire


    Messages recommandés

    Bonjour à tous,

    Je voudrais savoir comment travailler sa technique respiratoire pour essayer de consommer moins d'air. J'ai un peu fait des recherches par Internet pour voir ce qui me faisait consommer un maximum, je n'arrive pas à trouver : je ne suis pas vraiment stressé, je ne fait par de mouvement parasite, je plonge en eaux chaudes... Dès que je pars en profonde, je siffle un demi-bloc en 10 mn, j'aimerais bien prolonger un peu mes plongées et ne plus me faire maudire par mes camarades de palanquée.

    Je me dis que c'est peut être du coté de ma technique respiratoire qu'il faut que je tente quelque chose. En gros, quand je suis sous l'eau, j'ai tendance à inspirer un max, faire quelques apnées (je sais faut pas) et rejeter beaucoup d'air. Quel rythme me conseillez-vous de travailler ou tester ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut David,

     

    j'ai tendance à inspirer un max

    Bah déjà c'est juste l'inverse qu'il faut préconiser, forcer l'expiration et non l'inspiration.

    C'est la logique, vider le plus possible le résiduel de CO2

     

    faire quelques apnées (je sais faut pas)

    Pas complétement d'accord, perso cela fait des années que je fais des micros apnées en évolutions normale sans courant et sans effort.

     

    C'est si tu as à forcer pour une raison ou une autre qu'il ne vaut mieux éviter les apnées.

    Après c'est peut être une mauvaise position ou une configuration de matériel dans l'élément (bloc, lestage, etc...), ou le palmage qui pourrait être ajustés.

    Autre élément à prendre en considération, la combi (peut être trop serrée ou mal ajustée ...)

     

    Dur à dire sur un forum, peut être aussi ton stress mal géré !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    salut D@avid,

     

    suis ok avec Jeff dur à dire sur un forum

     

    perso j'inspire jamais un max et expire toujours en deux temps en vidant au maximum pour chasser le CO2.

     

    mon petit truc à l'inspiration : je fais la même chose qu'en buvant un thé très très chaud......des petites goulées ( tu vois l'image ? ) , je sais ça parait idiot mais pour moi ça a marché et du coup je consomme quasi rien........

     

    je rejoins Jeff pour tout le reste : configuration, lestage, combi, stress etc.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    plutôt que respiratoire, on parle de ventilatoire. mais peu importe

     

    il y a deux sujets dans ta question :

    le rythme ventilatoire dont tu parles

    mais aussi la technique, dont tu ne parles pas

     

    le rythme : calme et ample, basé sur un temps d'expiration deux fois plus long que le temps d'inspiration.

    pour poser cette ventilation, tu peux aussi mettre un temps de pose après l'expiration.

    Cela donne le rythme suivant : deux temps d'inspiration, quatre temps d'expiration, 1 temps de pose. Et ça repart pour l'inspiration.

    A toi de définir la valeur d'un temps : 1 seconde, deux secondes.

    Ce qui importe c'est la répartition : 2 - 4 - 1

     

    pour autant, le rythme n'est pas suffisant : tu peux parfaitement remplir totalement le haut de tes poumons en 1 seconde et tout expirer comme un sauvage en 2 secondes, cela ne fonctionnera pas.

    Il est important de travailler la technique avec une ventilation "par le ventre" : quand tu inspires, c'est le diaphragme qui doit descendre pour que l'air s’engouffre sur le bas des poumons. Tu dois sentir ton ventre qui gonfle quand ut inspires, le ventre se dégonfle quand tu expires, les pectoraux et les épaules ne doivent pas bouger.

    Un indicateur : si tu sens tes épaules monter et descendre, c'est que tu ne travailles par avec le ventre. Tu travailles avec le haut des poumons

    Le problème est qu'ainsi tes poumons ne sont pas suffisamment ventilés, tu as toujours besoin d'air, le gaz carbonique n'est pas expiré.

    C'est un cercle vicieux car plus tu inspires plus tu te charges en gaz carbonique.

    Quand c'est à 20m, ça passe. A 40m, c'est l'essoufflement assuré.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour ces réponses constructives. Ca me donne pas mal de pistes à explorer pour travailler mon rythme ventilatoire et perdre mes réflexes d'apnéiste (c'était il y a longtemps mais j'en garde encore les automatismes).

    Je vais peut être aussi regarder du coté de la combi. Même si elle est fine (2.4 mm), elle est un peu petite donc elle me comprime peut être un peu trop. Demain, je plonge à poil, ou presque.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Moi perso ne me suis jamais vraiment posé cette question. Je me contente de respirer normalement. Mais plus je vais profond et plus je m'économise. Palmage normal et régulier,stabilité et autres fariboles. Et en principe ça marche vu que je consomme peu par rapport à mon physique et ma condition de fumeur que tout le monde m'envie-------------------MDR . Par contre au palier je fais de longues expirations pour évacuer le CO2. Puis si tu consommes beaucoup prends une 15L,tu consommeras toujours autant mais tu auras plus de marge et tu n'agaceras pas tes camarades dans une configuration pépère bien sur et pas sur des profondes a durée longue ou moyenne ou tout le monde est sensé avoir une marge d'air plus importante.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Que dire de plus?

     

    Tout a été dit mais juste une question de tournure de phrase, Bardass, pour être plus précise dans le mécanisme qui intervient , plutôt que :

     

    C'est un cercle vicieux car plus tu inspires plus tu te charges en gaz carbonique.

     

    Je dirai plutôt=>

     

    Si tu n'expires pas suffisamment avant d'inspirer,ta goulée d'air, ton inspiration, ne servira qu'à remplir " l'espace mort" c'est à dire, la trachée, les grosses bronches....

    Or l'échange gazeux ne se fait qu'après, au niveau des alvéoles, d'où le fait que tu n'élimineras pas le gaz carbonique, d'où l'essoufflement et une consommation d'air augmenté..

     

    Pour plus de précision, au niveau des alvéoles, l'oxygène va pénétrer dans les petits vaisseaux sanguins pour être consommé par les muscles, le cerveau, le cœur etc...tandis que le gaz carbonique ( co2) par ces vaisseaux va être rejeté dans les alvéoles qi cntient à cet instant de l'air vicié.

     

    Tout l'intérêt est donc de vider ces alvéoles de l'air enrichi en CO2 et de les remplir par de l'air enrichi en O2 =>

     

    Bien vidanger avant de remplir ,je dirai

     

    Bon, j'espère que ce complément d'infos n'a pas endormi tous les plongeurs...

     

    Il est vrai que l'on respire sans savoir tout ça ( Untelosa), il n'empêche que si on veut diminuer sa consommation, ou produire n effort plus important ,courant par exemple, connaître le mécanisme peut aider ??

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je crois que je vais suivre les conseils d'oxy06 et bien travailler sur le "vidanger avant de remplir".

    Le test d'hier, sans la combi, n'a pas été concluant. J'ai juste réussi à m'enrhumer en sortant de l'eau.

    Seule consolation, il y avait pire boulet que moi dans la palanquée : il a réussi à siffler sa 15 litres avant moi, qui n'avait qu'une 12.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ne te fixe pas sur ta consommation...

     

    En fait elle dépend d'autres facteurs: corpulence, les muscles ont besoin de beaucoup d'oxygène, le cerveau aussi ,c'est le plus gros consommateur => d'où le fait que les femmes, en général consomment moins ( je blague... ).

    Par contre, bien " vidanger" avant de penser à remplir , donc expirer en pensant que le temps d'expiration doit être le plus long possible ( cf rapport de temps cité par Bardass) est essentiel pour favoriser une ventilation EFFICACE...et donc améliorera ta consommation de fait!

     

    sans combinaison ? Jeff avait parlé d'une combi à ta taille !!

     

    Mais bon, tout viendra en son temps...

    Effectivement, tu ne parais pas si mauvais que ça dans une palanquée.Ton souci d'amélioration fait plaisir,mais cela ne doit pa être le BUT.

     

    Garde le plaisir avant tout..( ça n'engage que moi!)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 10
        Bonjour.  J'ai achete du materiel Tecline, pour mes configurations sidemount.  Harnais avenger. Detendeur R2 Tec2 sidemount.  J' en suis super content, l'ensemble respire la fiabilite et robustesse.  Le seul point qui m'emnui c'est que je ne parvient pas a trouver une documentation technique en anglais ( en francais ne revons pas) pour notamment la maintenance des detendeur.  Je cherche un schema technique detaillee avec toute les references des pièces afin de pouvoir av
      • 15
        Bonjour à tous,   D'après vous, combien de remontée technique peut on faire de 40 m à la zone des paliers ? Pouvez vous me donner plus d'explication sur ce nombre de remontée ( CTN préconise 2 remontées) pourquoi ? Es t'il pas plus intéressant de travailler de 40 à 20 m dans un premier temps et si oui peut 'on faire plus de remontées technique ?   Pas assez de détails sur le web en ce qui concerne ces remontées pouvez vous m'apporter plus d'infos la dessus ?   Merci pour vos réponse
      • 604
        Bonjour,     Un plongeur du club ou je suis vient de passer son N4, en rentrant nous discutons sur le déroulement et tous ce qui tourne autour difficulté et autres.   Suite à ces discutions le plongeur nous dit que la remonté assisté DOIT se faire de face sans passer la main sous la sangle pectorale (genre j'en ai chier vous en chierez).   J'ai du mal à comprendre, mais peut être aurez vous des réponses   Pensez vous que ce soit justifié, sachant que dans le MFT il n''y a pas méthod
      • 26
        Bonjour les tous, J'aimerais améliorer ma technique, en particulier la flottabilité et le palmage (apprendre le frog kick) mais je ne sais pas trop comment m'y prendre. Croyez-vous qu'il soit possible de progresser seule en faisant des exercices en piscine ou bien faut-il absolument faire une formation ? Des conseils ?
      • 54
        Bonjour,   j'ai une centaine de plongée, un niveau 3 et surtout un défaut que je n'arrive pas à corriger lors des plongées et qui finit par me stresser et donc surconsommer et pire ne me donne plus envie de plonger ! Mon problème provient de mon positionnement où j'ai une mauvaise assiette lors des plongées. Je m'explique mon fessier et mes jambes sont plus haut que ma tête et me casse le dos en définitif. j'ai essayé de me sur lester, une stab ventrale, puis dorsale, puis re ventrale. cour
    ×
    ×
    • Créer...