Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

bon sang!!!!! regardez vos tables de plongées


untelosa
 Share

    Recommended Posts

    Il semblerait que la FFESSM - compte tenu de la démocratisation de l'usage des ordinateurs - s'achemine vers un certain "délaissement" de l'enseignement de l'utilisation des tables ...

    Je ne sais pas s'il faut délaisser, mais il serait temps de répartir le temps autrement. Et de parler beaucoup plus des ordinateurs, sur lesquels il y a pas mal de fonctions intéressantes qui ne sont pas toujours utilisées ou réglées correctement.

     

    Pour ma part, même si je pense que les tables sont un outil intéressant d'un point de vue pédagogique, j'ai arrêté de les emporter en plongée depuis que j'ai découvert la fonction « planning » sur mon ordinateur (et que je plonge avec deux ordinateurs).

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 58
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Il semblerait que la FFESSM - compte tenu de la démocratisation de l'usage des ordinateurs - s'achemine vers un certain "délaissement" de l'enseignement de l'utilisation des tables ...

    Je ne sais pas s'il faut délaisser, mais il serait temps de répartir le temps autrement. Et de parler beaucoup plus des ordinateurs, sur lesquels il y a pas mal de fonctions intéressantes qui ne sont pas toujours utilisées ou réglées correctement.

     

    Pour ma part, même si je pense que les tables sont un outil intéressant d'un point de vue pédagogique, j'ai arrêté de les emporter en plongée depuis que j'ai découvert la fonction « planning » sur mon ordinateur (et que je plonge avec deux ordinateurs).

     

    N'oublions pas que nos bonnes vieilles MN90 sont le résultat de statistiques ...

    Link to comment
    Share on other sites

    N'oublions pas que nos bonnes vieilles MN90 sont le résultat de statistiques ...

    Oui, et élaborées avec une population jeune et en bonne santé. Mais ces tables ont aussi été mises à l'épreuve de la réalité, c'est-à-dire qu'elles ont évolué en fonction des résultats. La preuve, c'est qu'avant les MN 90, il y avait les GERS 65.

     

    On peut faire les calculs de paliers en reprenant les principes des MN 90 (12 tissus). On s'aperçoit que les tables sont beaucoup plus prudentes que ce que donnent les calculs bruts avec les tissus.

     

    L'élaboration des tables est plutôt prudente. D'ailleurs, si on plongeait aux tables, on ferait des plongées beaucoup plus prudentes qu'avec nos ordinateurs.

    Link to comment
    Share on other sites

    L'élaboration des tables est plutôt prudente. D'ailleurs, si on plongeait aux tables, on ferait des plongées beaucoup plus prudentes qu'avec nos ordinateurs.

     

    A part lorsque je remonte avec moins de 50 b au bateau, je ne sais pas si j'ai fais une plongée imprudente.

    Je rejoins Leopold quant au fait qu'il faut prendre plus de temps en formation pour parler des ordinateurs.

     

    un exemple : Nous étions en fin de formation N1 avec notre instructeur habiteul accompagnée d'une MFx amie de ce dernier.

    Elle nous pose la question :

    Qui a un ordinateur parmi vous ? Quelques mains se lèvent dont la mienne.

    Seconde question : Connaissez vous les limites d'utilisation d'un ordinateur ? Silence dans la salle

     

    Il nous avait été présenté l'ordinateur, les calculs de celui ci au plus près du profil de la plongée mais le reste .....

     

    Je pense qu'il faut réellement un module ordinateur au même titre qu'il y a la désaturation, les ADD ou autre.

    Link to comment
    Share on other sites

    L'élaboration des tables est plutôt prudente. D'ailleurs, si on plongeait aux tables, on ferait des plongées beaucoup plus prudentes qu'avec nos ordinateurs.

     

    Effectivement ... les tables, c'est de la plongée "carrée" : tu descends et tu calcules ton temps total sur la profondeur maximale atteinte (cas rare, sauf sur épave écroulée, où il ne reste plus que des tôles posées sur le sable et où tu es obligé de mettre le nez sous les-dites tôles pour voir les petites bêtes ...), alors qu'en réalité - dans la plupart des cas, même sur épave en "bon état" où tu vas au sable en premier, puis tu remontes les superstructures - la profondeur maxi est atteinte en début de plongée, puis tu remontes doucement et tranquillement le long du tombant et dans ce cas l'ordinateur tient compte du couple "temps/profondeur" et "discrétise" (au sens mathématique du terme), ce qui fait qu'il réduit au fur et à mesure les temps de palier (ou de DTR) ...

     

    Mais essaie de planifier sur ton ordi une telle plongée "carrée" et tu verras que tu ne tombes pas si loin que çà de nos tables (ce qui prouve qu'elles avaient été élaborées sérieusement).

     

    Tu arrives même parfois avec certains ordinateurs programmables en long, large et travers (genre Petrel ou OSTC, ou ...) à avoir des temps supérieurs aux tables pour une même plongée !

    Link to comment
    Share on other sites

    Tu arrives même parfois avec certains ordinateurs programmables en long, large et travers (genre Petrel ou OSTC, ou ...) à avoir des temps supérieurs aux tables pour une même plongée !

    Alors, qu'est-ce qu'il ne faut pas faire, j'ai ressorti mes tables de plongée...

     

    Exemple, plongée à 30 m, l'ordi (Mares Nemo wide première version upgradée 3 gaz) me donne la durée de plongée sans décompression à l'air : 16 minutes.

     

    Tables MN 90, au bout de 15 minutes de plongée, j'ai 1 minute de palier.

     

    Tables PADI (recreationnal dive planner, entre parenthèses en plus de la table il faut se payer une loupe) : eh bien, je n'ai pas compris...

     

    Plongée à 18 m (entre les deux, c'est pas possible, puisque mon ordinateur va de 3 en 3 mètres), avec le Nemo Wide, je peux faire 49 minutes de plongée sans palier.

     

    Tables MN 90 : je peux faire 54 minutes sans palier.

     

    Tables PADI (si j'ai compris ;-), je peux faire 48 minutes sans palier.

     

    Mais bien entendu, il est recommandé de faire un palier de sécurité de 3 minutes à 3 m (FFESSM) ou 5 m (PADI).

    Link to comment
    Share on other sites

    Hello !

    Qu'il est bon de vous lire messieurs !

    Merci à vous trois pour ces interventions qui relance ce sujet très intéressant.

    Je ne sais pas s'il est prévu de changer les programmes de formation, mais je suis entièrement d'accord avec l'idée qu'il serait temps de laisser plus de place à l'apprentissage de l'ordinateur de plongée dans les cursus de formation !

    Aujourd'hui, avec les logiciels de planification de plongée et les programmations multi-gaz des ordinateurs, je ne sais pas si les plongeurs qui effectuent encore des calculs de tables sont nombreux. Sans aller jusqu'à dire qu'elles sont "dépassées", il ne me semble pas avoir pu observer depuis au moins dix ans quelqu'un qui se serve de ses tables pour autres choses que pour un exercice imposé sur le papier.

     

    alain27-2b, la question soulevée par cette formatrice est particulièrement intéressante... Tu peux développer un peu ?

    soudain, j'ai "le guerrier doute masai": est-ce que moi-même je suis au fait des limites d'utilisation de mon ordinateur ???

    Je crois devoir reconnaitre que non... bah, quelques vagues notions quand même hein ! mais en regard des fonctionnalités de cet outil, je suis persuadée qu'il reste des limites que je ne connais pas. N'ayant par exemple jamais plongé en altitude, je ne me suis servi de cette fonction que pour "durcir" le dit-ordi.

    Et je ne sais pas dans quelle mesure cette "sécurisation" est intelligente ou totalement inutile (par exemple !).

    Quelles sont les limites d'utilisation d'un ordinateur de plongée ?

     

    Entre le moment où je viens papoter avec vous sur ce fil et où je finis mon petit écrit, je vois que d'autres réponses ont été publiées, aussi je reviens vous lire et passerai éditer si besoin est !

     

    Bonnes bulles et merci pour vos interventions !

    Link to comment
    Share on other sites

    alain27-2b, la question soulevée par cette formatrice est particulièrement intéressante... Tu peux développer un peu ?

     

    En fait il n'y avait rien de compliqué dans son intervention sauf qu'elle voulais mettre le doigt sur le fait qu'avoir un ordinateur, c'est bien mais combien d'entres nous avaient lu correctement tout le "mode d'emploi" et avaient retenu qu'il fallait éviter sinon s'abstenir de faire des yoyo, des plongée inversées par exemple. Ces actions n'étant pas pris correctement en compte par la machine.

     

    Cette intervention était judicieuse à mes yeux car elle mettais le doigt sur le fait d'avoir une belle chose et que comme d'habitude, on lit mal le fascicule et on apprend sur le tas.

    Mais de ce cas de figure, on parle sécurité.

    Link to comment
    Share on other sites

    Je vais abonder dans votre sens, Alain et Léopold sur le fait qu'il faut aussi apprendre à se servir de son ordi en même temps que l'on apprend les tables.

     

    Dans mon club "de l'intérieur", on nous avait fait un petit module sur l'ordinateur pour le N2.

     

    Quand j'ai passé mon N3 dans le sud, on a eu beaucoup d'exercices de tables, bien sûr, mais aussi un module sur l'ordi avec de la mise en pratique sur nos ordis perso. J'avais déjà lu le mode d'emploi du mien et essayé quelques fonctionnalités, mais une petite révision m'a fait du bien

     

    Par contre, pour contrarier Caranx, dans ce même club du sud, que j'ai fréquenté 2 ans, j'ai vu des gens plonger avec tables et profondimètre. La première fois j'en étais toute surprise. C'était un petit club asso et pas mal de plongeur débutants (mais jusqu'au N2) n'avaient pas d'ordi et plongeaient comme ça. Forcément, quand on plongeait ensemble, comme le calcul était fait sur une plongée "carrée" on faisait un peu plus de pallier que sur mon ordi si besoin mais était mais... était-ce vraiment gênant ? Pas vraiment. Chaque ordi à son calcul différent et les palmiers sont parfois très différents.

    Link to comment
    Share on other sites

    Par contre, pour contrarier Caranx

     

    Nullement contrariée, Edith, bien au contraire: Je suis contente de te lire !

    Il est à mes yeux "normal" qu'un apprentissage des tables soit fait, mais je suis ravie de savoir que les formations évoluent enfin (même en France !) et que l'ordinateur gagne sa place à avoir un module complet lors de l'apprentissage !

    Je n'ai pas 50 ans de plongée derrière moi ( ), mais même lors du passage de mon N.IV en 2002, nous n'avions fait que survoler les grands prinçipes de fonctionnement de l'ordinateur, ce que nous avions été plusieurs à trouver dommage en fait. J'aime à lire que "les choses évoluent" !

     

     

    Au fait... tu as totalement raison sur un point (c'est une co........ hein !):

    et les palmiers sont parfois très différents.

    tu as bien raison, surtout en fonction du sens du vent et du courant !

    Edited by Guest
    Link to comment
    Share on other sites

    Effectivement, à la question « quelles sont les limites ? », la réponse est que l'ordinateur ne voit pas les bêtises que l'on fait...

     

    Exemple de questions que l'on peut poser à propos de l'ordinateur :

     

    -régler son ordinateur en fonction du Nx ;

     

    -que faire en cas de panne de l'ordinateur en cours de plongée ?

     

    -vous avez un ordinateur qui ne fonctionne qu'à l'air, comment faire pour plonger au Nx ?

     

    -savoir régler son ordinateur pour plonger en altitude ;

     

    -si l'ordinateur le permet, savoir régler une plongée deux gaz (aller chatouiller le fond à 50 m avec de l'air, puis prendre un Nx 32 à partir de 30 m) ;

     

    -on plonge avec un Nx 32, mais on souhaite augmenter la sécurité et on règle son ordinateur sur Nx 26 % ; comment faire pour ne pas dépasser la profondeur plancher ?

    Link to comment
    Share on other sites

    très intéressant !

    perso je relis souvent le manuel de mon ordi mais c'est vrai qu'un vrai module dans la formation serait un plus... sauf que chaque ordi a ses spécificités.

    Je plonge souvent en binôme avec un pote qui a un OSTC. J'ai un Nemo wide 2. Notre dernière plongée à 50m avec le temps qui va bien me donne 8 minutes de palier alors que lui zéro minute.

    Donc quand la question est posée de la panne d'ordi si plongée aux mélanges, nous on se brieffe avant et on dit qu'on stoppe la plongée. épicétou

    Link to comment
    Share on other sites

    Hello Sagrouikasse,

     

    il est possible de se servir d'un ordinateur air pour une plongée au nitrox puisqu'après avoir déterminer la profondeur maximale à ne pas dépasser en fonction de ton mélange, l'ordi air est plus conservatif.

    Les paliers, de fait, seront ceux d'une plongée à l'air.

     

    Pas besoin donc de casser une tirelire pour un ordi multi-gaz si c'est pour faire deux plongées au Nx par an !

     

    Pour ce qui est de l'alarme de profondeur disponible sur les ordis à gestion de gaz multiples, ben... soit l'ordi utilisé a une alarme de profondeur réglable, soit le plongeur fait attention à la profondeur à laquelle il évolue.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 60
        Bonjour à tous, Je farfouille les exercices de décompression, et j'ai une question sur le temps sur la plongée consécutive, est ce que ce temps en surface doit être pris en considération dans le calcul des paliers pour la deuxième plongée?  Car là c'est dans le cas d'un exercice Niveau 4:  - 2 plongeurs plongent à 40 m pendant 15min. 10min après être sortis d l'eau ils redescendent sur 15mdécrocher le mouillage. Ils mettent 6 min. Au moment où l'ancre remonte avec le parachute, il
      • 41
        Bonjour,   Voici mon projet: faire chaque vidéo pour illustrer le livre "100 Belles plongées varoises". Plusieurs vidéos sont déjà dans ma playlist YouTube "100 Belles plongées varoises et j'en remettrai régulièrement.   Quelques unes de mes vidéos:  
      • 15
        Bonjour, Du 10 au 13 août 2022 auront lieux les championnats de France de Photo et de Vidéo en eau libre à la Gravière du Fort. Plus de renseignements ici : https://imagesub.ffessm.fr/actualites/championnat-de-france-photo-video-2022 et ici : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScpQ6dxdjg-Ewf3dPt5eL0Wutl-xumN6oXOCkMBW6U9L6ZHBw/viewform   Je devais y aller pour représenter 🇷🇪 La Réunion 🇷🇪, mais mes binômes habituels me lâchent et ne pourront pas y aller avec moi  Qui
      • 2
        Bonjour,  Je sais que le sujet a déjà été abordé mais soit avec peu de réponses soit avec des réponses très anciennes. Nous (avec ma binôme de femme ) allons commencer par les Keys et alternant épaves et reef.  Key Largo : Molasses et peut être Spiegel Grove Marathon : Thunderbolt , Sombrero reef Key west : Vandenberg , Western Sambo Reef, Ce choix est-il bon ? Le problème : quels centres de plongées choisir ?  Il y en a des dizaines qui proposent a peu pr
      • 17
        Bonjour,   a savoir que je viens de passer mon niveau 1 en Lac et me pose sérieusement la question de commencer à acheter mon matos et plus particulierement la partie detendeur qui par les temps qui courent, et bien que dans les clubs le matos devrait etre bien nettoyé desinfecté, je préfere investir la dessus en 1er et pour la stab je verrai ensuite. Vous m'avez compris je voudrais au moins de ce coté assurer un peu plus pour ma santé.   Ma question donc; si mon club dans un
    ×
    ×
    • Create New...