Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
shimaaji

Ceci n'est que le récit d'une rencontre...

    Messages recommandés

    Il y avait lui, il y avait moi.

     

    Cette histoire se déroule sur un site dont je tairais le nom, connu des plongeurs et des pêcheurs, dans l'océan indien.

    Il n'y a rien en surface d'autre que le bleu de la mer et, à marée basse, un banc de sable. Pas une terre à moins de 300 km.

    Sous la surface, c'est un tombant qui donne le vertige et un bleu qui n'en finit pas...

     

    Nous sommes dix à nous jeter à l'eau.

    La règle est simple: un plongeur sonde, surveillé par son binôme, le reste de la palanquée reste à une profondeur inférieure à 20 mètres.

    J'indique et j'insiste: ne pas reproduire ce comportement de plongeurs inconscients

     

    Nous cherchons du requin.

    C''est à moi de descendre.

    Pour quelqu'un qui aime le bleu, l'endroit est merveilleux. Je tourne le dos à la paroi et il n'y a que cette couleur pure dans mon champ de vision. Parfois un petit éclat indique une présence.

    J'aperçois trois petits points blancs qui forment un triangle... trois petits points blancs qui se déplacent ensemble...

    et soudain, je le vois...... Longimanus.

    (Pour vous offrir l'image que j'ai pu avoir, allez sur votre moteur de recherche internet, tapez Longimanus et vous aurez toutes les photos qu'il vous faut.)

    Celui-là, le "mien", est arrivé face à moi, avec ses petites carangues autour de lui. J'ai eu l'impression de voir arriveau "un tonneau avec des ailes".

    A son premier passage, j'ai reculé contre la paroi et jeté mes palmes en avant. Il est venu vite et tellement près que mes voilures (je plonge avec des volo) ont bougé dans l'onde de son mouvement.

    Je me suis retrouvée hypnotisée par sa beauté: la taille démesurée de ses nageoires, la rondeur de son corps, ses yeux, la perfection de son déplacement... Bref...

    Il a décrit une grande courbe puis s'est retourné pour me faire face à nouveau. Il s'est alors approché "en mode exhibitoire". Il est à nouveau arrivé très près, puis a changé de direction pour décrire une nouvelle fois une courbe et se replacer face à moi. Je pense qu'il devait y avoir une vingtaine de mètres entre nous.

    Si j'avais pu rentrer dans la paroi du récif que je sentais contre mon bloc, je l'aurais fait ! Mais devant une telle splendeur, j'ai juste été incapable de réfléchir...

    Il a donné un seul coup de queue.

    C'est une flèche que j'ai vu arriver sur moi. Il ne faisait plus aucun mouvement, il avançait, droit, vers moi qui avait oublié à quel point il peut être dangereux. Je me répète: il était simplement beau...

     

    Et là, alors que le Longimane était de plus en plus proche, j'ai senti quelqu'un me faire revenir "dans le monde des vivants": un coup sur mon épaule de la part de mon binôme ! Retour rapide de la conscience: nous nous sommes servi de nos octopus pour créer un rideau de bulles devant nous et entamer une remontée vers le reste du groupe.

    Le longimanus a fait demi-tour, mais pendant tout le reste de cette plongée, derrière la palanquée, nous pouvions voir trois petits points blancs qui nous suivaient...

     

    En surface, mon binôme m'a dit que d'au-dessus, il avait estimé la taille du requin à environ 4 mètres. Il m'a également dit que de ce qu'il avait pu voir, cette "petite bête" avait regroupé un banc de carangues contre la paroi. Nous en avons déduit que je m'étais approchée sans le voir de son terrain de chasse.

    Même si à postériori, je me tape sur les doigts en me disant que la beauté de l'animal et la grâce de son déplacement m'ont vraiment fait "perdre la tête", et que sans mon binôme, ben.......... J'ai toujours en mémoire cette rencontre. Sans doute celle qui m'a marqué le plus.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Comme souligné par

    euh!!!!!!!! A ne pas faire trop souvent

     

    Et je rappelle ici un point: la profondeur limite de la plongée à l'air est fixée à -60 mètres en France et dans un grand nombre de pays (même si de plus en plus adoptent -40 mètres comme profondeur limite).

    Ce n'est pas "juste" pour la "super narcooose" (croyances ) ni "parce qu'au delà les assurances ne prennent plus en charge en cas d'accident": c'est l'oxygène qui devient toxique passé dans l'au-delà !!! . Je suis très regardante sur la sécurité parce quand je plonge avec mes amis, nous attendons les uns les autres de pouvoir nous donner une très grande confiance. C'est important lorsque l''on plonge que nous sachions pourquoi on fait les choses ou on ne les fait pas.

    Nous ne plongeons pas avec des ordinateurs: nous plongeons avant tout avec des humains.

    L'ordinateur n'est qu'un outil qui nous aide pour que les risques en plongée soient moindres pour "nous le groupe d'humains copains qui prend plaisir sous l'eau ".

    ... en même temps, c'est que mon point de vue

     

    (je dis ça parce dès qu'on parle de bleu immense, les gens s'imaginent tout de suite des plongées "tuch & go" et demandent "Il était bon "le délire" au fond ?" donc excusez mon ton peut-être un peu sec.

    ... en même temps, c'est que mon point de vue

     

    et

    waouh ça devait être bon

    je te le dis: yeeeesssssssss ...

     

     

     

    ...j'vouzavez pas dit dans ma prés ??? j'aime les """(((...)))""" et les !!!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ...j'vouzavez pas dit dans ma prés ??? j'aime les """(((...)))""" et les !!!

     

     

    J'en connais ici qui aiment plutôt les ( . )( . )

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ...j'vouzavez pas dit dans ma prés ??? j'aime les """(((...)))""" et les !!!

     

     

    J'en connais ici qui aiment plutôt les ( . )( . )

     

    .(....\............../....)

    . \....\........... /..../

    ...\....\........../..../

    ....\..../´¯.I.¯`\./

    ..../... I....I..(¯¯¯`\

    ...I.....I....I...¯¯.\...\

    ...I.....I´¯.I´¯.I..\...)

    ...\.....` ¯..¯ ´.......'

    ....\_________.·...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ...j'vouzavez pas dit dans ma prés ??? j'aime les """(((...)))""" et les !!!

     

     

    J'en connais ici qui aiment plutôt les ( . )( . )

     

     

     

     

    ...j'vouzavez pas dit dans ma prés ??? j'aime les """(((...)))""" et les !!!

     

     

    J'en connais ici qui aiment plutôt les ( . )( . )

     

    .(....\............../....)

    . \....\........... /..../

    ...\....\........../..../

    ....\..../´¯.I.¯`\./

    ..../... I....I..(¯¯¯`\

    ...I.....I....I...¯¯.\...\

    ...I.....I´¯.I´¯.I..\...)

    ...\.....` ¯..¯ ´.......'

    ....\_________.·...

     

     

    aussi !

     

     

    ... rhô ces plongeurs, c'est qu'il faut les tenir (ou éventuellement leur couper les palmes !)

     

    (partez devant, aussi mais j'attrappe juste mon détendeur avec !)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hello les plongeurs !

     

    Devinez ? ben ouais, j'ai encore une fois le temps !!!

    Alors je vais vous en raconter une autre, de ces plongées qui m'ont marqué (tatouée même pourrais-je dire !).

     

    Une plongée guyanaise.

    Oui oui, surprenant quand vous avez une idée de la turbidité de l'eau là-bas mais la Guyane est surprenante et réserve des cadeaux à ceux qui l'explorent...

     

    Pour cette exploration donc, j'ai eu la chance de pouvoir accompagner (ou être accompagnée par) des chasseurs alpins.

     

    C'est une plongée à laquelle il faut se préparer un peu:

    Départ tôt le matin pour trois jours de pirogue: remontée sur le fleuve Sinnamary à raison de 9 heures de navigation par jours.

    Après ces trois jours (où les fesses et le dos ont de quoi faire gémir), nous enchaînons deux jours de marche en forêt, bloc, bouffe et hamac sur les épaules (merci les militaires qui m'ont bien aidé, pauvre faible femme que je suis ! ).

    Je parle de jungle amazonienne hein, pas du parcours de santé proche de chez ma grand-mère: dénivelés, boue, bestioles... bref, en mode Rambo Warrior&Comando

    Donc 5 jours de déplacement fatiguant pour aller plonger dans 3 mètres d'eau...

     

    A l'arrivée, une fois le campement établi, nous découvrons la crique: une eau cristalline, sans aucune particule (au départ). Autour de nous les bruits de la forêt humide, la chaleur et les moustiques !

     

    Dès la mise à l'eau, c'est l'émerveillement qui m'envahit: entre les racines des palétuviers et autres arbres qui descendent sous la surface, je découvre les poissons que j'ai l'habitude de voir dans les aquariums de l'animalerie proche de chez moi ! Guppy, scalaires, dollar d'argent et autres très colorés évoluent en masse.

    La première plongée n'a duré que dix minutes (mauvais palmage de l'équipe -je me compte avec sur ce coup-là -) avant que nous ne puissions plus rien voir tant nous avions brassé les sédiments.

    Le lendemain, remise à l'eau: toujours ces mêmes poissons, en nombre, et surtout une surprise: un iguane visiblement curieux venu nous regarder de la surface et qui essayait d'attrapper nos bulles !

    Nous avons également fait une plongée de crépuscule en espèrant trouver un caïman (nous n'en avons pas vu !) et durant laquelle nous avons pu observer par en dessous un boa traversant la vasque.

    Départ du site le jour suivant, à nouveau deux jours de marche suivis de trois jours de pirogue. Au total, dix jours de trajet fatiguant et douloureux pour trois "petits ploufs", mais "quels ploufs" !

     

    Allez, je retourne grignoter un brin de corail !

    A +

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    a te lire je me demande si l'aventure dans la jungle avec les "rambos" n'etait pas plus distrayante que les plongées

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hello !

    Ah, l'aventure avec les Rambo dans la jungle, oui, c'était quelque chose...

    (j'suis une vraie gonzesse: être entourée de tous ces gars super, c'était "génial" !)

     

    Mais je vais continuer ici à alimenter mon "ceci n'est que le récit d'une rencontre" en vous racontant celle que j'ai pu faire ce matin.

     

    Un petit plouf sympa dans 6 mètres d'eau, pour le plaisir de faire des bulles.

    Comme d'hab à cet endroit, la visi est "pourrie". Je mets ma stab "à l'envers" et m'allonge sur le fond.

    Et je regarde la surface... c'est joli les vaguelettes perturbées par mes bulles. J'aime bien...

     

    Je tourne la tête pour repousser une mèche de cheveux qui vient agacer mon champ de vision et là, que vois-je ?

     

    Tout aussi "posé" que moi, un petit requin pointe blanche, en "banane" sur le sable, qui me regarde.

     

    ( tiens, mais tu es là depuis quand toi ?)

     

    Nous sommes restés à nous regarder pendant quelques minutes, sans bouger ni l'un ni l'autre.

    Et puis d'un coup de queue, il est parti...

    alors, d'un coup de palme, je suis remontée...

     

    C'est toujours bon une bulle en bonne compagnie: merci petit requin !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Helloooooho !

     

    Comme j'ai le temps, je reviens sur ce post pour vous raconter une rencontre particulière.

    J'essayes (en général) de ne pas porter de jugement sur les comportements ou les manières de penser/faire qui ne sont pas les miennes. Je me dis que nous sommes issus de ce que la vie, les années, les expériences (ajoutez tout ce que vous voulez !) nous ont apporté, et qu'il en résulte que le point de vue de mon voisin de droite sera différent du mien, lui même différent de celui de mon voisin de gauche, lui même différent de ... bref.

     

    J'essayes donc, mais des fois, "c'est plus fort que moi".

    Donc aujourd'hui, je vais vous raconter une rencontre avec "un espèce de co$ùµ£¤%@ d'enc%$£¤%§ de bat£°". Que de doux mots à l'esprit de la caranx lorsqu'elle repense à lui tiens !

     

    Je"vis" à cette époque dans un club où je suis une "habituée": Je suis N.III et plonge deux fois par jour, du mardi au dimanche. Le directeur me téléphone parfois le soir pour me demander si je suis d'accord pour accompagner soit des nouveaux, soit des N.III qui veulent descendre, soit des touristes de passage.

    Suite à son appel, cette fois là je réponds présente pour emmener un couple de N.III de passage sur l'île. Il me donne quelques infos: les deux plongeurs ont été plonger dans le club d'un ami depuis le début de la semaine, c'est lui qui leur a conseillé de prendre contact avec "nous" parce qu'ils ont envie de descendre un peu.

     

    Le lendemain matin, nous faisons donc connaissance sur le pont du bateau. Ils sont tous les deux "charmants". Elle s'équipe dans son coin, sans même que je la remarque. Lui par contre prend très vite une place importante sur le bateau: palmes au milieu du passage, masque qui traîne sur le banc, appareil photo en "vrac" là où devraient pouvoir s'asseoir les autres clients, et surtout des "ouais mais c'est bon, t'inquiète, on est pas des débutants et on a déjà fait des 60, certainement plus que toi". Bon, j'ai sans doute 25 à 30 ans de moins qu'eux, et "seulement" quelques centaines de plongées d'expérience, ils ont un beau carnet où sont inscrites plus de plongées que mon ordi ne peut en contenir, dans des endroits dont je n'ai même jamais entendu parlé.

    Le matériel est gréé. Elle vient spontanément discuter et me demande quelques infos sur le site. Je propose alors que nous fassions un briefing avec son mari. Il rigole en me disant que "de toute façon, c'est un tombant, donc il faut descendre, et remonter, ce n'est pas très compliqué".

    heu... déjà là, il me "gonfle" et je jette un coup d'oeil au directeur du club qui voit bien à ma tête que "quelque chose ne me plait pas": Il me demande en aparté si "tout va bien", je lui dis juste que le mec est "lourd".

    Nous arrivons sur site. Tous les plongeurs sur le bateau vont se mettre à l'eau.

    Le mec "lourd" n'attend pas l'accord du directeur pour se jeter à la patouille. Il ne s'intéresse pas non plus de savoir si sa femme est prête (ne parlons pas de moi !). De fait, elle et moi passons devant les autres plongeurs pour le rejoindre au plus vite, d'autant plus qu'il a déjà amorcé la descente. En fait, il nous attend à trois mètres et me fait comprendre qu'il est descendu pour vérifier l'étanchéité de son caisson. Admettons... hum hum (j'en connais qui vérifie ça dans vingt centimètres d'eau mais passons...)...

    Nous partons direction le tombant. Descente correcte jusqu'à 55 mètres. Ils sont contents tous les deux. Il fait quelques photos pendant qu'elle et moi regardons quelques poissons devant nous. Nous nous retournons, et là, je vois l'appareil photo de monsieur accroché à une branche de corail, mais sans monsieur au bout... il est environ une dizaine de mètres plus bas. Elle est visiblement très surprise de le trouver en dessous de nous et le regarde un peu ébahie. Je prends l'appareil photo (puisque monsieur continue d'avancer en parallèle à la trajectoire de sa femme) et le met dans la poche de ma stab.

    Après quelques minutes, je fais signe que nous allons remonter. Il nous rejoint aussitôt et nous partons vers les profondeurs moindres le long du tombant. Elle m'annonce 100 bars lorsque nous arrivons entre 20 et 30 mètres (ce point avait au moins pu être dit en surface: "annoncez moi "mi-bloc".")... il regarde son mano, a un air surpris et m'annonce 60 bars. Super... voilà qui va nous écourter sérieusement le plaisir de trainer sur le platier pendant une heure...

    Nous finissons la plongée au calme, en flannant dans six mètres de flotte. De retour sous le bateau avec un peu moins de 50 bars pour lui. La narcose a du l'impacter "sévère" car il n'a pas encore repenser à son appareil photo...

    Nous remontons à bord, le directeur de plongée me demande nos paramètres. J'annonce avec un sourire "55'/55m" (il me connait bien et se doute à mon air un peu narquois et à mon regard de travers que ce sont "mes" paramètres, pas ceux de “toute la palanquée”). Les clients sont nombreux sur le bateau, je n'ai pas envie de faire d'esclandre à ce moment.

    Monsieur est déjà en train de dégréer son bloc: il y a de nouveau ses palmes dans le passage, sa combi sur le banc, son masque qui ne demande qu'à être écrabouiller... et soudain, je l'entends crier !

    Quoi ? Mais que se passe-t-il ("mon brave crétin" !) ? Vous avez oublié votre appareil photo au fond ? oh (que c’est c.. !)...

    Il a commencé à dire à sa femme que c'était de sa faute à elle et qu'elle aurait pu le lui prendre !

    Je me suis approchée, mon bloc encore sur le dos, j'ai sorti l'appareil de ma poche, je le lui ai rendu avec un grand sourire et je lui ai glissé dans le creu de l'oreille un "pour te le prendre encore eut-il fallu qu'elle sache que tu l'avais déposé dans le décor pour descendre, espèce de co...." (oui, la caranx peut être vulgaire des fois…)

     

    Ah les joies de la plongée: je croise des requins, des Rambos... j'ai plein d'autres rencontres magnifiques que je pourrais vous faire partager.

    Mais parfois je croise des espèce de $ùµ§£¤%@ d'enc%$£¤%§ de bat£° aussi !

    Et je n'aime pas !

     

    Allez, sur ce, je retourne buller ailleurs. A + les plongeurs !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hello !

     

    Une amie m'a fait remarqué qu'il y a déjà un moment que je ne vous ai pas fait partager un "récit d'une rencontre".

    Et alors que je lui parlais du fil "plongée spéléo" et de la conversation avec doumes qui se déroule ici, elle m'a fait remarquer que j'ai déjà eu l'occasion de faire une plongée "spéléo".

     

    ... et puis un jour, en repassant par là, j'ai vu la longueur de mon post alors j'ai décidé d'éditer le post.

    Je r'passerais plus tard...

     

    (ou pas ! )

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Caranx, tes récits, je les ADORE !

     

    Tu me fais rêver je te jure ! Ta plongée en mode "Rambo" dans laquelle tu dis avoir vu des scalaires, Guppys etc. me fascine plus que tout le reste. (A savoir que durant toute mon enfance, nous avions un aquarium plein de poissons exotiques à la maison et que c'est ce qui m'a toujours donné envie de plonger).

     

    Je n'ai que très peu d'occasions de plonger malheureusement, vraiment très peu (voir aucune) expérience, et je suis en train de planifier un séjour d'une semaine dans le courant de l'année prochaine pour me faire une dizaine de plongées et prendre un max de plaisir.

     

    Tes récits me motivent encore plus et j'aime beaucoup ta façon d'écrire.

    S'il te plaît, ENCORE !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    sacrée caranx!!!!!!

    Ce genre d'individus en vacances il y en a trop souvent!!!!! et il faut bien le dire c'est souvent des N3 qui se croient tout permis--------------désolé pour ceux qui se sentent visés! Au début j'ai eu du mal à m'y faire et ce que tu as vécu Caranx n'est pas un cas isolé. Par la suite j'ai appris à mettre des points sur les i . Le problème viens en partis de la législation, un N3 n'est pas guide mais seulement autonome avec gus de la même facture ou d'un niveau supérieur. Donc appliquer strictement le règlement! si ces personnes sont récalcitrantes de deux choses l'une ou ils acceptent mon briefing ou alors je ne plonge pas avec eux et surtout sur des profondes. autre manière OK tu sais tout mieux que les autres sur la plongée donc c'est toi qui guide et tu en prends la responsabilité Le faire si possible en présence du DP. En général ça les freine quelque peu, car ce genre de gus veux faire ce qu'il veux en égoïste mais surtout pas s'occuper des autres et encore moins prendre des responsabilités. cela n'évite pas les petits problèmes comme la gestion de l'air par exemple ou la gestion de la profondeur dit dans ton discours! pour ma part je ne plonge jamais au delà de 30M et encore moins en dessous de 40 avec des gus que je n'ai pas testé avant parfois d'ailleurs le discours en surface suffit, si regard fuyant, mine de désapprobation, contradiction mal venus je monte mon discours d'un cran. pour ce qui est de la gestion de l'air en dessus de 30M en tant que guide j'ai toujours une capacité d'air supérieure aux autres. La, ton gus qui s’aperçoit par hasard qu'il est à 60 bars alors qu'il ne t'a pas indiqué les 100 ou + et carrément fautif. Pour éviter ce problème je "chek" bien avant sa capacité d'air et si il veux pas me la donner en me disant que tout va bien Et oui ça m'est arrivé aussi! Je vais carrément voir son mano

     

    Et oui ma petite caranx je compatis en ayant bien souvent eu le problème à mes dépends

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 26
        bonjour,   au début avec ma gopro je ne faisais que des films. assez bêtement. après m'être rendu compte que c'était inexploitable, je me suis mis à la photo. j'ai eu quelques belles surprises, dont celle-ci : (visi assez bonne)  
      • 21
        Tout est dans le titre.   J'ai un 7 litres de déco, avec le système classique de fixation (avec la cordelette, collier inox et deux mousquif'). Mousqueton bas à raz du colier, et mousqueton haut pris dans la boucle haute environ à moitié de l'ogive. Je ne peux pas raccourcir plus sans rendre la boucle difficile à mettre ou enlever sans "bidouiller" le montage sur le bloc.   Montage sur un ensemble plaque/wing bien sûr, D-ring de taille à peu près dans l'axe de la moitié du tronc.   Je
      • 198
        Mon club de plongée prévoit une croisière BDE pour l'année prochaine avec DUNE du coup, j'aurais quelques questions: 1) Des avis sur DUNE? qualité de la prestation, des bateaux, D'après le site, ils ont 3 bateaux: Le Jessica, Le Nemo et le Ghani. Quelqu'un les a déjà testé? 2) La croisière est prévue pour Mai 2018: Quelle combi prévoir en Mai? Ma femme et moi avons des 3 ou 7mm 3) Ma femme est N2 avec un peu moins de 50 plongées. Elle a déjà plongé un peu partout (Manche, lacs, Egypte, Mal
      • 146
        Bien je vais ouvrir un débat qui reste houleux et difficile. Beaucoup de débutants ne savent pas choisir entre CMAS-FEDE-PADI. Comme je les comprends !!!! Force est de constater que Chaque boutique est fier de son organisation et veux bien donner des équivalences surtout pour les premier niveaux, mais reste sur ses positions en ce qui concerne les plongeurs avancés et bien sur les encadrants. La philosophie de base n’est pas la même pourtant les deux plongent et je dirai presque les trois plo
      • 3
        car a part quelques uns comme léopold c'est le désert? ou palmer dans le grand bleue la ou il n'y a rien a voir
    ×
    ×
    • Créer...