Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Prélèvement de requins bouledogue en Nouvelle-Calédonie.


    Recommended Posts

    La décision d'abattre 20 requins bouledogues dans la zone de Nouméa vient d'être prise par le gouvernement de Nouvelle-Calédonie.

     

    Les médias ont publié: ici, , les pétitions lancées via les réseaux sociaux ont été remplies de signature dénonçant cette pratique.

     

    Je n'ai pas l'avis d'un spécialiste, mais je m'interroge sur deux points:

    - le prélèvement d'un requin d'une zone peut-il entrainer la venue d'autres prédateurs sur cette zone ?

    - pourquoi l'étude sur la présence d'ADNe menée sur le territoire ne mentionne-t-elle pas le requin bouledogue ?

    (pour ceux qui ont la flemme de lire: des prélèvements d'eaux ont été effectués, l'ADN de requin présent dans les échantillons est signe de la présence de ces requins dans une zone déterminée, un abrégé en français est disponible sur le site du CNRS: clic).

    Si quelqu'un avait des articles à partager à propos d'études où a été utilisé l'ADNe, je suis preneuse !

    La mise en place d'un filet de protection des zones de baignades me semblent une mesure contraignante et coûteuse, en plus d'être limitée géographiquement. Les australiens utilisent des tours de surveillance, la solution me parait plus intéressante, créatrice d'emploi (donc "moins coûteuse"), peut-être tout autant limitée en lieux cependant intéressante lorsque, comme c'est le cas ici, on a à faire avec une population sédentarisée dont la présence est prévisible (les australiens ont établit qu'il existe un cycle de présence des requins dans les zones surveillées par les gardes-côtes (je ne trouve plus le lien vers l'article qui en parlait)), mais j'ai à son propos des retours positifs, je n'ai pas entendu quelqu'un dire que c'est un mauvais système.

    Le choix de l'abattage reste une décision politique sensible, et je reste surprise de penser qu'elle ait pu être prise par un gouvernement sans avis des instituts scientifiques. "On ne peut pas tuer sans utilité vingt spécimens d'une espèce protégée".

    Les requins prélevés vont être étudiés, ils seront source de données pour les scientifiques qui travaillent à l'étude de l'océan et des espèces qui le peuplent. Et en bonne croyante, je vais croire que c'est pour un bien et un mieux. Parce que ça ne peut pas être inutile.

     

    Cependant, pour ou contre, pensez-vous que ce type d'abattage soit nécessaire, au delà de calmer quelques humains et d'en exciter d'autres ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour

     

    Effectivement la méthode interpelle et je ne suis pas pour .

    Je pense que si l'on prélève ces requins d'autres finiront pas les remplacer car attirés très certainement par les rejets de toutes sortes et le feeding qui a pu être pratiqué a une époque (je me souviens qu'en 2006 - lors de mon cours passage là-bas - les bateaux jetaient au large du phare Amédée dans la passe du poisson pour attirer les requins qui pouvaient ainsi être photographiés par les touristes) - La province sud et donc Nouméa étant la zone la plus peuplée de l'ile.

    Ne vivant pas hélas dans ce coin de paradis , je ne sais pas comment se font les traitements des eaux usées ni comment sont traités les déchets des abattoirs mais il y a a mon avis certainement une analogie avec se qu'il se passe sur l'ile de La Réunion .

    Mais si en plus les plaisanciers jettent leurs poubelles par dessus bord cela en rajoute une louche et ce comportement devrait être sanctionné.

     

    Affaire a suivre donc , merci Caranx pour l'info.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a eu une pétition pour s'opposer à cette tuerie. Elle a recueilli plus de 20 000 signatures, mais ça n'a rien empêché : les vingt requins ont été tués.

     

    Il est difficile de se faire une idée précise de la situation. Il semblerait que ça fasse un certain temps (plusieurs années) que des requins-bouledogue se soient sédentarisés du côté de Nouville. Il est probable que le rejet par les bateaux de pêche et les plaisanciers de déchets organiques aient incité les requins à rester dans la zone. Une tentative a été faite de déplacer les requins au large, mais ils sont revenus. Leur nombre est inconnu, certains parlent d'une quarantaine, d'autres d'une soixantaine.

     

    Certains avaient pris la mauvaise habitude de faire remonter les requins en les appâtant avec du poisson pour qu'on puisse les filmer. Toute activité de “feeding” est pourtant interdite dans la zone.

     

    Le « plan anti-requin » comprend l'abattage de vingt requins-bouledogue, l'interdiction du mouillage forain, la mise en place d'amendes prohibitives en cas de rejet par les plaisanciers, des actions de surveillance et des filets anti-requin.

     

    Il est impossible de savoir à l'avance quelles seront les conséquences des mesures. Cependant, on a des raisons raisonnables de douter de l'efficacité de la destruction d'une partie des requins : il est peu probable que les requins communiquent entre eux et se disent « fais gaffe, dans ce coin on tue des requins », et « si je mords un gosse, on va me tuer et tuer mes potes ».

     

    Il y aura toujours une part de subjectif dans l'évaluation de ces mesures. Ça m'ennuie beaucoup qu'on tue des animaux splendides que j'aimerais bien observer dans leur habitat naturel, d'autant plus que ces animaux sont menacés. Je ne vais pas vous faire « l'ardent défenseur de la Nature » avec un grand N. Je mange de la viande, du poisson, et je n'hésite pas une seconde à tuer un moustique. Mais vu de loin dans le brouillard, ces mesures font plutôt l'effet d'une vengeance et d'une décision politique pour calmer la population que d'une concertation scientifique.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.