Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Pourquoi un seul tuyau long ?


steph753
 Share

    Recommended Posts

    Une petite question à ceux qui ont été formé au Side Mount (et à ceux qui forment également) :

    En BM, je comprends l'intérêt d'avoir un seul long hose, mais en SM non.

     

    => Pourquoi ne pas avoir un tuyau long sur chacun des blocs en SM ?

     

    En BM, chez les DIR, il se dit (et j'y crois 😛 ) que le binôme en panne d'air va se jeter sur le détendeur qui fait des bulles. Histoire de rassurer les FFESSMistes ça ne serait d'ailleurs pas idiot que le tuyau long soit de couleur jaune.

     

    En SideMount, dans le meilleur des cas c'est le plongeur qui donne l'air qui va choisir de filer le détendeur qui a un tuyau long (sinon ça ne risque pas d'être pratique). Dans le cas d'urgence, on se retrouve dans la situation où le plongeur en panne d'air va se jeter sur ce qu'il peut attraper pour respirer dessus, et là ça serait bien que dans n'importe quel cas il y ait suffisamment de longueur.

     

    D'ailleurs au sujet des longueurs : en BM, ça a son sens que le tuyau long fasse 2.10m de long (afin que le plongeur assisté puisse être derrière le plongeur assistant et qu'ils puissent passer dans un endroit où ils ne peuvent pas être côte à côte). En SM, ça ne me semble pas avoir de sens que ce soit aussi long : le plongeur assistant peut donner l'intégralité du bloc. Quelque chose comme 1.50m devrait suffire, non ?

    Link to comment
    Share on other sites

    @stef75 j'ai pas compris ton inversion de gamelle.

     

    Si on love les 2 tuyaux longs le long des futs maintenus par des anneaux de caouèche, je ne vois la contre indication le routage est exactement le même qu'avec un tuyau court, non ?

    L'idée me parait bonne, peut etre que la mise en oeuvre est délicate avec un furieux risque d’emmêlement de tuyaux autour de la tête idem pour les fins de plongée ou il faudra bien ranger ses cables sur les deux blocs.

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 46 minutes, autrichon gris a dit :

    Très bien, il y a autant de techniques en sidemount que de plongeurs. Je ne vois rien qui t'empeche de mettre deux tuyaux longs. 

     

    En SM, je lis partout qu'il y a un tuyau MP de 210 et un tuyau MP de 65cm.

     

    Vois-tu un scénario où le binôme qui choperait le tuyau de 65cm serait en difficulté à cause du manque de longueur ? (moi oui, mais peut-être je me trompe)

    Si ta réponse est "non", alors pourquoi avoir un tuyau long ? 🙂 

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 4 heures, steph753 a dit :

     

    En SM, je lis partout qu'il y a un tuyau MP de 210 et un tuyau MP de 65cm.

     

    Vois-tu un scénario où le binôme qui choperait le tuyau de 65cm serait en difficulté à cause du manque de longueur ? (moi oui, mais peut-être je me trompe)

    Si ta réponse est "non", alors pourquoi avoir un tuyau long ? 🙂 

     

    Non, par exemple en Toddy style les plongeurs ont deux tuyaux standards.

    Encore une fois je ne vois pas ce qui t’empêche de mettre deux tuyaux longs. Tu informe tes binomes de cette particularité et roulez jeunesse. Ceci en open water. En souterraine je suis pas qualifié.

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 7 heures, cosmosaure a dit :

    Mince, j'ai tout faux alors, mes deux flexibles font une soixantaine de centimètres chacun !

    Tu donne comment de l'air sous terre ? Sinon dis la même chose mais que c'est pour toi ? 

    Link to comment
    Share on other sites

    Question de logique de plongée donc. Tu envisage de donner un bloc alors que la panne d'air n'est pas réaliste ?  On en reparle quand tu encadre sous terre  ? Le problème c'est l'asymétrie. Tu peux avoir besoin de filer de l'air sans panne. Juste pour être sûr. Ça calme des fois de respirer ailleurs que sur ses réserves quand ça va pas. Donner de l'air c'est la base en logique équipe donc encadrement ou "accompagnement" (asymétrie en termes d'expérience par ex.).  Après reste a voir le delais pour filer un bloc de manière effective... Mais ça peut marcher :)

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 1 heure, cosmosaure a dit :

     

    Sinon je ne vois pas comment un de mes binomes se retrouverait sans air alors que chacun dispose de deux blocs entièrement séparés et que nous respectons tous la règle des quarts.

    Y a plein de cadavres de plongeurs noyés qui se posent encore la même question pertinente...

    Edited by Nicolas Duguay
    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 5 heures, Nicolas Duguay a dit :

    Y a plein de cadavres de plongeurs noyés qui se posent encore la même question pertinente...

    Des chiffres peut-être ?

    Quand comprendras-tu que la provocation permanente n'apporte rien à un débat ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 7 heures, stef75 a dit :

    Question de logique de plongée donc. Tu envisage de donner un bloc alors que la panne d'air n'est pas réaliste ?  On en reparle quand tu encadre sous terre  ? Le problème c'est l'asymétrie. Tu peux avoir besoin de filer de l'air sans panne. Juste pour être sûr. Ça calme des fois de respirer ailleurs que sur ses réserves quand ça va pas. Donner de l'air c'est la base en logique équipe donc encadrement ou "accompagnement" (asymétrie en termes d'expérience par ex.).  Après reste a voir le delais pour filer un bloc de manière effective... Mais ça peut marcher :)

     

    Je n'encadre pas sous terre, mais je comprends qu'un élève puisse avoir besoin d'être rassuré. Dans ce cas là, un tuyau est effectivement tout indiqué.

    Pour ma part, je plonge sous terre avec des amis qui ont la même logique solo et la même configuration que moi.

    Si un problème technique survient pour l'un d'entre nous au pire moment de la plongée (le plus loin de l'entrée), il pourra rentrer par ses propres moyens. Sa survie ne dépend de personne d'autre que lui.

     

    C'est une autre logique de plongée, elle me plait : ma vie est entre mes mains et je ne dépends donc pas du matériel ou de la diligence à intervenir d'un autre plongeur.

    Selon moi, l'inconvénient majeur est qu'il faut respecter la règle des quarts et pas celle des tiers, ce qui limite donc la pénétration.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 11
        Bonjour, Que faites vous du tuyau de MP de la combinaison étanche quand vous ne plongez pas avec l'étanche mais en humide ? Première solution enlever le tuyau et mettre un bouchon oui. Mais quand on alterne régulièrement entre les deux, avez vous une solution Do It Right 😉 Merci 
      • 14
        Un petit retex rapide d'un "incident" survenu aujourd'hui en désobstruant l'entrée d'un siphon.   J'étais en SM avec deux 12 litres dans une chambre assez étroite, pleine de graviers et petits galets (profondeur environ 7-8 m).   J'avais deux seaux que je remplissais et devais poser derrière moi sur une grosse pierre afin que le reste de l'équipe en verse le contenu dans des gros seaux de maçons. Une fois pleins, ces gros seaux étaient remontés puis sortie de la vasque avec u
      • 13
        Bjr, une petite question qui me turlupine 🙂 Le long hose, vous le connecter sur la bouteille de gauche ou de droite?  Quel est la justification de votre choix ?   Merci pour vos réponses éclairée bien à vous
      • 7
        Un billet de blog fort intéressant pour comprendre pourquoi il est compliqué de démontrer l'efficacité d'un traitement du COVID19:   "plus une maladie guérit spontanément, et plus il est difficile de savoir si la guérison d’un malade est spontanée ou due à un traitement. La difficulté croît lorsque la maladie est nouvelle et que l’on ne dispose d’aucun historique, d’études antérieures. La Covid-19 ne fait pas exception à cette règle. Et comme son taux de guérison spontané (...) dépasse
      • 38
        Bonjour,   Je suis niveau 2 depuis quasi 20 ans mais pour des raisons professionnelles, j' ai stoppé la plongée pendant des années après une petite 40 ène de plongées. Sur un voyage aux Antilles, il y a 5 ans, j' ai repris les palmes et fais 3 plongées après un cours de réadaptation puis 3 plongées en république dominicaine et cette année 3 plongées au Mexique.   J' ai pris énormément de plaisir sur ces quelques plongées mais je me suis aperçu également que mon niveau technique était tr
    ×
    ×
    • Create New...