Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
BLOGALOU

Desaturation

    Messages recommandés

    Il y a 22 heures, Lodge a dit :

    Peut-être faut-il continuer à respirer sur le pony une fois sur le bateau pour être certain d'être sécure 😉

    C'est fréquent que sur certaine plongée avec des profils complexes que je reste sur la boucle du recycleur en surface avec un 80/90%(mêmes pour ramener la machine à la voiture). Je m'en tape de mon compteur oxygène, la seule chose que je respecte c'est un break toutes les 30 minutes sur les longues déco (même si en  recycleur je suis très rarement à 1.6). A titre perso, je resterai sur la déco, mais je comprend  la galère de refaire le plein et le fait de vouloir économiser le nitrox, ce n'est pas un problème de cout, mais de logistique. C'est une des raisons qui m'ont fait passer au recycleur.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 23 heures, Lodge a dit :

    Peut-être faut-il continuer à respirer sur le pony une fois sur le bateau pour être certain d'être sécure 😉

    Ca m'est déjà arrivé, enfin presque : Sorti d'une plongée à 50 mètres, et toute une chiée d'escalier à remonter avec le bi sur le dos et le 7 litres. Il me restait 50 bars d'O2, j'ai respiré dessus pendant toute la montée des escaliers.

    Pas sûr que ça ai changé quelque chose, mais ça n'pouvait pas faire de mal 😊.

     

    Sinon je fais pareil : palier à l'O2 et après je repasse sur l'air, surtout quand mon binôme lui n'a pas de déco'.

    Et j'avoue que je me suis aussi posé la question...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Dans ce cas pourquoi ne pas repasser sur l'air avant même la fin du palier ? 

     

    En fait j'ai du mal à comprendre l'intérêt. Le bloc de déco sert soit pour accéléré les paliers, mais si ton binôme est à l'air ou que t'as prévu de faire encore 20min d'explo à 5m bah ça sert à rien ; soit pour amélioré la sécurité et dans ce cas pourquoi considéré que tout va bien une fois que l'ordi ne t'affiche plus de palier ?

     

    Si c'est pour faire juste un peu plus sécu qu'à l'air pourquoi choisir de s'arrêter à la fin du palier ? Pourquoi pas 5min avant ? Pourquoi pas 5min après ?

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 18 minutes, Youdivemecrazy a dit :

    Dans ce cas pourquoi ne pas repasser sur l'air avant même la fin du palier ? 

     

    pourquoi pas, chacun mettra le curseur où il le souhaite et selon ses contraintes diverses et variées... probablement aucune étude scientifique n'a étudié l'impact du passage à l'air après déco, en tout cas je n'en ai jamais entendu parler.

    Tout ce que nous pourrons dire dessus sera donc pure spéculation.

    Ce qui a été montré c'est que les paliers aux mélanges suroxygénés diminuent nettement la production de bulles post plongée par rapport à quelqu'un qui fait ses paliers à l'air.

    Est-ce que de rester à l'O2 une fois le palier fini permet de diminuer encore les bulles et les risques? rien n'est moins sur.

    Chacun a avancé ses arguments: pouvoir faire la déco de la plongée suivante, ne pas gaspiller...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je plonge en lac, essentiellement du bord.

    Très souvent quand on remonte du fond, on ne remonte pas "pile" en face de la sortie. Tout simplement parce que les sites (épaves) que l'on visite sont éloignés de la mise à l'eau. Donc une fois au fond, déjà qu'on palme pas mal pour remonter, pour ne pas saturer encore plus, on tire au plus court vers la zone des paliers, puis on revient tranquillement dans la zone des 6 mètres.

     

    Un exemple tout bête : Mardi dernier on est descendu faire les épaves (et la forêt, pour ceux qui connaissent) du site d'Hermance, qui sont à 46-47 mètres.

    Arrivés sur place, assez rapidement on avait 12' de DTR. Le fond est assez plat vers là. Le temps de rattraper le tombant qui nous remonte "rapidement", on est passé à 20' de DTR. Imagine si on avait fait le trajet inverse de l'aller...je serais encore au palier là 😜.

     

    Donc, comme on est assez loin, on fait les paliers en mouvement, et parfois le retour est long.

    Donc je fais mes paliers à l'O2 pour bien désaturer, et une fois fait, je finis à l'air le retour (sinon je viderai une 7 litres par plongée !)

     

    C'est plus clair ainsi ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 6 minutes, LGF a dit :

    Chacun a avancé ses arguments: pouvoir faire la déco de la plongée suivante, ne pas gaspiller...

    Ca je comprend bien. Mais c'est sans troller, vraiment pour comprendre la réflexion, que je me demandais pourquoi le gaspillage commençait à la fin du palier. Si un pony doit tenir sur 3 plongées, pourquoi ne pas faire une belle planification afin de maximiser l'utilisation à la déco ?

     

    il y a 1 minute, val74700 a dit :

    Je plonge en lac, essentiellement du bord.

    Très souvent quand on remonte du fond, on ne remonte pas "pile" en face de la sortie. Tout simplement parce que les sites (épaves) que l'on visite sont éloignés de la mise à l'eau. Donc une fois au fond, déjà qu'on palme pas mal pour remonter, pour ne pas saturer encore plus, on tire au plus court vers la zone des paliers, puis on revient tranquillement dans la zone des 6 mètres.

     

    Un exemple tout bête : Mardi dernier on est descendu faire les épaves (et la forêt, pour ceux qui connaissent) du site d'Hermance, qui sont à 46-47 mètres.

    Arrivés sur place, assez rapidement on avait 12' de DTR. Le fond est assez plat vers là. Le temps de rattraper le tombant qui nous remonte "rapidement", on est passé à 20' de DTR. Imagine si on avait fait le trajet inverse de l'aller...je serais encore au palier là 😜.

     

    Donc, comme on est assez loin, on fait les paliers en mouvement, et parfois le retour est long.

    Donc je fais mes paliers à l'O2 pour bien désaturer, et une fois fait, je finis à l'air le retour (sinon je viderai une 7 litres par plongée !)

     

    C'est plus clair ainsi ?

    C'est une bonne chose de vider le bloc de déco. Mais la question reste la même, pourquoi choisir la fin du temps de palier obligatoire comme moment pour changer de bloc ? Surtout si la désat se fait en mouvement (donc pas dans les conditions idéales).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Effectivement je pourrais (la logique voudrait que ? )  faire tout le retour dans la zone des six mètres à l'air, comme faisant partie de ma plongée, et une fois arrivé sur la zone de sortie faire ma déco' à l'O2 en statique.

     

    Pour le coup en faisant ça, je me retrouverai sans doute sans palier à faire à l'O2 vu le temps parfois passé dans cette zone...

     

    Ou tout faire à l'O2, mais là désolé je n'ai pas la structure nécessaire sous la main pour regonfler mon 7 litres plus ou moins à chaque fois (sans compter les histoires bassement matériel de coût) !

     

    Quoi qu'il en soit, on désature aussi à l'air à 6 mètres, donc à la limite à quoi bon prendre de l'O2 ?Pourquoi ne pas simplement faire des paliers plus long à l'air ?

     

    Je pense, et me trompe peut-être, que faire la déco' à l'O2 va bien me désaturer de mon azote et que le retour à l'air est finalement un "rab' " de déco' avant de sortir. Même si la désaturation dans ce cas est moins rapide...

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, LGF a dit :

     

    pourquoi pas, chacun mettra le curseur où il le souhaite et selon ses contraintes diverses et variées... probablement aucune étude scientifique n'a étudié l'impact du passage à l'air après déco, en tout cas je n'en ai jamais entendu parler.

    Tout ce que nous pourrons dire dessus sera donc pure spéculation.

    Ce qui a été montré c'est que les paliers aux mélanges suroxygénés diminuent nettement la production de bulles post plongée par rapport à quelqu'un qui fait ses paliers à l'air.

    Est-ce que de rester à l'O2 une fois le palier fini permet de diminuer encore les bulles et les risques? rien n'est moins sur.

    Chacun a avancé ses arguments: pouvoir faire la déco de la plongée suivante, ne pas gaspiller...

    C'est le cas, c'est pour ça qu'il existe des tables d'oxy en surface qui permettent de réduire les paliers de la plongée suivante.

    https://slideplayer.fr/slide/5146227/

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 19 minutes, la philoche a dit :

    C'est le cas, c'est pour ça qu'il existe des tables d'oxy en surface qui permettent de réduire les paliers de la plongée suivante.

    https://slideplayer.fr/slide/5146227/

    Certes, ce n'était pas vraiment l'idée de mon intervention.

    Je ne mettais pas en doute que la respiration d'oxygène pur diminue plus rapidement la charge en azote et permette de démarrer la plongée suivante moins saturé ou de prendre l'avion plus vite pour les plus joueurs.

     

    Je pensais plutôt au pic de bulles et de risques dans les heures suivant la sortie de l'eau: le palier à l'O2 permet de diminuer le taux de bulles circulantes au pic mais est-ce que respirer de l'O2 plus longtemps que le palier obligatoire diminuera encore ce taux de bulles circulantes ou bien le gain est-il négligeable?

     

    Je n'ai pas connaissance d'une quelconque étude sur le sujet mais si tu as ça en magasin, ça m'intéresse.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Perso je vois l'avantage de la déco suroxygénée par le fait que si besoin on peut sortir plus vite  il n'y a plus de toit virtuel  au dessus.

     

    Donc après une plongée "profonde" avec pas mal de temps de palier a l'air  je préfère pouvoir sortir plus vite … meme si je continue a me balader et ne sors pas tout de suite..

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 10
        Bonjour,   Dans les débats récents qui nous animent, je souhaitais voir développer un peu plus le thème de la déshydratation.   Comme le soulignait le Dr Coulange, il me semble, je n'hésite pas à uriner dans mas combi (la mienne, 5mm humide). Sous-entendu, je n'hésite pas à boire de l'eau, du thé et consommer des fruits et légumes gorgés d'eau.   Bien que l'on connaisse l'intérêt de l'hydratation pour la prévention des ADD, nous connaissons moins bien les notio
      • 45
        Bonjour à tous,   je me pose une question depuis pas mal de temps et malgré mes recherches sur le sujet je n'ai pas trouvé de réponse clair à ce sujet.   Dans les livres, dans les cours ou les vidéos, lorsque tout se passe bien, hors cas d'ADD, on dit toujours que l'azote, préalablement dissous dans le sang et diffusé dans les tissus, reprends sa forme gazeuse dans la circulation veineuse. Mais ma grand question est la suivante : lorsque la pression diminue, l'azote, qui est transporté s
      • 67
        Bonjour ! Dans l'optique de me faire une petite application pour la planification des plongées (application des cours de n2) j'aimerais bien avoir les tables mn90 (pas en images bien sûr, au moins en PDF et au mieux en tableaux). Dans l'idéal j'aimerais bien que la source soit de confiance. J'ai cherché pas mal et tout ce que j'ai trouvé contient des erreurs. Au pire, je demande à qui ? la ffessm ? Merci !
      • 4
        Bonjour,   Il y a un truc que je ne comprends pas avec mon Vyper : Je fais ma plongée du matin, puis pendant le repas je regarde ce que donne ma désaturation calculée par l'ordi avec le mode PLAN. Je rentre un intervalle de surface (genre 2h30 ou 3h) et je fixe la profondeur de l'aprem sur l'ordi... Pour lire le NO DEC TIME. Ce que je ne comprends pas, c'est que quel que soit l'intervalle de surface que je mette (1h, 2h, 3h) j'ai exactement le même chiffre. Quelqu'un pourrait m'aider
      • 31
        Bonjour,   J'ai été faire de l'apnée dimanche matin au lac de Beaumont sur Oise. L'après midi c'était plongée bouteille.   Mon ordinateur (Scubapro Galileo G2) possède un mode apnée en plus du mode "bouteille". Je l'ai donc réglé le matin sur apnée.   Quand j'ai voulu rebasculer en mode "bouteille" l'après midi, je n'avais pas cette possibilité. J'ai du réinitialiser la désaturation pour pouvoir basculer en "bouteille".   En lisant la doc de l'ordinateur il est indiqué qu'après
    ×
    ×
    • Créer...