Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Fédérations et prérogatives de plongée en Russie


jportemer
 Share

    Recommended Posts

    Merci à Phil pour ce post bien intéressant, même si nous ne sommes pas complètement d’accord. Mais la qualité des échanges permet à chacun d’avancer.

     

    Et effectivement, la limite de la plongée à l’air procède de différents facteurs :

    - La narcose PpN2 5,6 b (0,8x7) soit 60 m

    - L’effort inspiratoire

    - L’hyperoxie PpO2 1,6 b (1,6 / 0,21) = 7,6 b soit 66 m

     

    C’est pour l’ensemble de ces raisons que la plongée est limitée à 60m

     

    C’est ce que l’on retrouve dans le schéma de Forêt un peu plus haut mais également dans l’extrait du livre ci-dessous

     

    http://livreplongee.fr/les-limites-de-la-plongee-a-lair

     

    Mais comme déjà dit plus haut personnellement si on parle Narcose, je n’aime pas mélanger avec l’intoxication à l’O2 et vice et versa. Ceci afin de rendre plus clair le message.

     

    Pour enfoncer le clou, le CDS, art A322-92 encadre spécifiquement la PpO2 pour les mélanges entre 0,16 et 1,6b.

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, PlongeurSDF a dit :

    Mais comme déjà dit plus haut personnellement si on parle Narcose, je n’aime pas mélanger avec l’intoxication à l’O2 et vice et versa. Ceci afin de rendre plus clair le message.

     

    On s'en sortira pas tant qu'on parlera de "profondeur équivalente à l'air". N'importe quel débutant extrapole : moins d'azote -> moins de désat ET moins de narcose. Même si tu lui dis. 

     

    A minima, il faut ajouter la notion de PNE (prof narcotique équivalente) pour éviter la confusion :) 

    Link to comment
    Share on other sites

    • 10 months later...

    Hello !

    Je me permets ce déterrage de post car j'ai trouvé des éléments de réponse à mon post initial par hasard en cherchant autre chose.

     

    1. En plus de la RUF qui est CMAS, la Russie comporte 2 fédérations qui sont membres du CEDIP : LDPI et CDRUS (http://www.cedip.org/contacts  ; survoler la Russie sur la carte)
       
    2. Pour la LDPI, pas trouvé plus d'info mais le CDRUS, j'ai trouvé cette page (en langue locale uniquement...) : http://www.geogr.msu.ru/student/p_plav/standart_CDRUS.php

    Cette page détaille les niveaux définis par cette fédération, du Diver 1* à 4*. À grands coups de Google Trad' je crois avoir compris en résumé que les niveaux sont des équivalents des niveaux français (modulo quelques détails que je n'ai pas compris, comme le courant) :

    • 1* : encadré 20m par un 4* ou supérieur <=> niveau 1
    • 2* : autonome 20m avec 2* ou supérieur, encadré 40m par 4* ou supérieur <=> niveau 2
    • 3* : autonome jusqu'à 40/60m (limite en fonction de considérations médicales) avec 3* ou supérieur <=> niveau 3
    • 4* : GP 20m pour 1*, 40m pour 2* ou plus + préro 3* <=> niveau 4

    Je suppose que ces niveaux sont calqués sur ceux de l'ANMP qui a fondé le CEDIP si je ne dis pas de c******es, ce qui pourrait expliquer la similitude.

     

    Bref, en conclusion, pour ce pan de la plongée là-bas, la limite semble être de 60m comme en France.

     

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.