Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Clemson

Plongee CMAS Niveau 2 en algerie

    Messages recommandés

    Bonjour a tous,

     

    Je poste ce sujet pour faire part d'une expérience sur une plongée en Algérie qui m'a laissé tres dubitatif.

     

    Nous sommes 2 plongeurs ayant passé récemment notre niv 2 fédération Francaise en Polynésie. Nous sommes actuellement en vacances en Algérie et avons decider de nous essayer à une plongée d'explo dans un petit club dans la ville de jijel.

     

    Au club on nous annonce que nous allons plonger avec un groupe passant leur niveau 2, jusqu'ici pas de problème. Nous nous préparons et fermons un peu les yeux sur l'état du matériel: bouteille usagée, gilet stab de plus de 15 ans etc. je remarque l'absence d'octopus sur les detendeur! Grosse stupeur, en demandant au moniteur il m'explique les enlever sous pretexte que les stagiaire les abîment ou cassent le materiel...

     

    Malgré l'hesitation je prend sur moi et fais passer ca sur le manque de moyen du club. la plongée n'etant pas du tout répandue en Algérie.

     

    Deuxieme surprise en partant on nous annonce que nous allons faire une mise a l'eau depuis les rochers puis nager avec poids autour de la taille et masque jusqu'au bateau qui nous rejoins 500 m plus loin sur le site avec nos équipements.

     

    Voyant mon hesitation le moniteur m'explique pourtant que ca fait partie des entraînements pour la preparation du niveau 2 cmas.

     

    Debut de la plongée le moniteur nous dit que nous allons descendre tous en "parachute" en se tenant la main en cercle. (5 personnes nous compris + deux moniteurs) ma descente se passe mal gilet mal réglé aucune stabilité de la bouteille sur mon dos. La bouteille part sur la droite. Ma combis etait un peu trop large je pense que de l'air etait coincer dedans bref jai du mal a descendre. Un des moniteurs décide alors d'aider ma descente en me poussant vers le bas alors que jai pour habitude de descendre lentement car je met un peu de temps a equilibrer. Je fais signe au moniteur que ca va moyen et voyant mon inconfort il se jette sur moi et decide de me remonter d'urgence sans chercher a comprendre le problème.

     

    Fin de la plongee pour moi j'attend sur le bateau le reste du groupe.

     

    Plusieurs interrogations suite a cette expérience. Est ce normal de faire ce type de mise a l'eau pour un cmas niveau 2 ? (petit detail: Le chef de palanquée m'a expliquer tout fier avoir annoncer a ses collègues moniteur apres avoir vu ma réaction suite a la mise a leau atypique que je n'arriverai pas a plonger ).Quelle équivalence entre le niveau 2 cmas et la ffesm ? D'après ces explications et les exercices que le groupe a fait sous l'eau j'en est déduit que cela correspond a un niveau 3 voir 4.

    Je m'interroge aussi sur la décision du moniteur de m'avoir remonter immédiatement ?

     

    Pour conclure en quitant le centre j'ai eu le sentiment que ce club voulais montrer au petits touriste francais à quel point leur formation etait meilleure que celle que nous avons recue.

     

    Pouvez vous me dire ce que vous en pensez. Desole pour le pavé, merci

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    [Modération]

     

    Sur une note plus sérieuse, je te recommande de dénoncer cette situation à la CMAS qui devrait théoriquement, si c'est une organisation sérieuse, enquêter sur cette belle brochette de manquements aux règles les plus élémentaires de la plongée la plus élémentaire... 

     

    Et je te recommande aussi de divulguer bien clairement l'identité de ce Dive center, question d'éviter qu'ils continuent de sévir...

     

    Et un dernier truc: comme plongeur autonome, tu as la responsabilité de dire non et de refuser de plonger lorsque tu as l'impression que les bases minimales ne sont pas présentes pour la pratique sécuritaire de ton activité. Perso, juste la vue du matériel m'aurait d'emblée convaincu de passer mon chemin. T'as une idée de la qualité de l'air que t'as dû respirer si ce sont les même chaudrons qui sont en charge du compresseur???

     

    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Rappel de ce qui est enseigné en N2 : vous êtes AUTONOME sur les 0-20 m.

    Ceci implique comme ce qui a été dit, que tu dois décider de manière AUTONOME si tu peux plonger ou pas.

     

    En général, lorsque je plonge hors de France, je regarde les infrastructures du club avant de signer/régler une plongée. L'absence de détendeur de secours est un signe lorsque tu passe voir la structure pour te renseigner...

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 12 minutes, jld75017 a dit :

    L'absence de détendeur de secours est un signe lorsque tu passe voir la structure pour te renseigner...

     

    Oui un signe fort de te mettre dans les starting-blocs afin de partir le plus vite possible ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 12 heures, Clemson a dit :

    ma descente se passe mal gilet mal réglé aucune stabilité de la bouteille sur mon dos. La bouteille part sur la droite. Ma combis etait un peu trop large je pense que de l'air etait coincer dedans bref jai du mal a descendre.

    Alors un Cmas 2* sait normalement  régler et ajuster son matériel ainsi que maitriser son immersion.

    Dans ton compte rendu ça ne semble pas être le cas ??

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 12 heures, Clemson a dit :

    Nous sommes 2 plongeurs ayant passé récemment notre niv 2 fédération Francaise en Polynésie.

     

    un CMAS 2* fraichement moulu… en plus en eau bien chaude… qui se retrouve en combi ...

    C'est tout l'inverse d'un N2 passé en gravière/lac avec une visi pourrie et une 7 mm etc...

    Il faut comparer, et integrer le cursus de formation….

     

    Bon je sors j'ai des trucs a faire… déjà que j'ai pas pu aller plonger ce matin avec les potes pour cause de rhume carabiné… la frustration est grande….. :chialle:.. 

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je suis d'accord avec mes camarades.

    Rien qu'à la vue du matériel en mauvais état et sans octopus, tu aurais dû réagir et faire demi-tour. 

    Quant à la mise à l'eau qui vous était demandé, si tu ne le sentais pas, il fallait aussi annuler la plongée. 

    Il n'y a pas de honte à dire "non" quand les bonnes conditions ne sont pas réunies, que ça vienne du matériel, des conditions en mer, de l'encadrement et/ou de ta propre condition physique et mentale. 

     

    "Prudence est mère de sûreté"

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai effectivement mal régler mon gilet avant de descendre. Certainement a cause de mon anxiete au vu des conditions...au delà de ca j'avais pour habitude de plonger dans la pacifique avec un shorti alors que la je me suis retrouver en Méditerranée avec une combi complète trop grande pour moi car ils n'avait pas tte les tailles disponibles.

     

    Mis a part ca pouvez vous me renseigner sur le types d'exercices a faire pour un cmas niveau 2 car je n'ai visiblement pas appris les mêmes choses que les étudiants de ce club. Est il normal de leur faire faire des mise a l'eau depuis les rochers pour nager jusqu'au site de plongee ? (500 m)

     Jai ensuite visionné avec eux la video de leur plongée ou je les ais vus faire des exos de déplacement sous l'eau sans masque. Puis des remontée de personne en syncope avec une méthode que je n'avais vu. On ma dit que c'était la méthode suisse : par le dos de la victime.

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    500m ??

    C'est pas un peu exagéré, ça?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Quand a la réaction du moniteur d'esayer de me faire descendre en me coulant au lieu de m'aider a régler ma combi ou de me donner un poids supplémentaire je ne me l'explique pas.

     

    Bref arrivé a une 15 de m il décide de me remonter d'urgence. Decision que jai trouver précipitée sur le moment mais qui une fois sur le bateau ne m'a pas dérangé car la plongée n'aurais jamais pu bien se passer pour moi dans les conditions ou j'étais.

    à l’instant, nics a dit :

    500m ??

    C'est pas un peu exagéré, ça?

    Environ 500 m depuis les rochers oui cest ce que le moniteur nous a annoncé.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 18 minutes, Clemson a dit :

    Quand a la réaction du moniteur d'esayer de me faire descendre en me coulant au lieu de m'aider a régler ma combi ou 

    Environ 500 m depuis les rochers oui cest ce que le moniteur nous a annoncé.

    Et vous avez couvert la distance en combien de temps ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 14 heures, Clemson a dit :

    Nous sommes 2 plongeurs ayant passé récemment notre niv 2 fédération Francaise en Polynésie. Nous sommes actuellement en vacances en Algérie et avons decider de nous essayer à une plongée d'explo dans un petit club dans la ville de jijel.

     

    Au club on nous annonce que nous allons plonger avec un groupe passant leur niveau 2, jusqu'ici pas de problème. Nous nous préparons et fermons un peu les yeux sur l'état du matériel: bouteille usagée, gilet stab de plus de 15 ans etc. je remarque l'absence d'octopus sur les detendeur! Grosse stupeur, en demandant au moniteur il m'explique les enlever sous pretexte que les stagiaire les abîment ou cassent le materiel...

     

    Malgré l'hesitation je prend sur moi et fais passer ca sur le manque de moyen du club. la plongée n'etant pas du tout répandue en Algérie.

    Concernant le matériel cela n'a rien de bien étonnant. Je n'ai jamais plongée en Algérie mais dans d'autres contrées exotiques ou l'on ne peut surtout pas s'attendre à trouver des moyens équivalents à ce qui se fait chez nous. Je comprends que la première fois on peut être surpris mais c'est la réalité dans bien des endroits. C'est d'ailleurs pour cela qu'il est préférable de partir avec son propre matériel pour avoir l'assurance d'avoir une équipement digne de ce nom. Ou alors le strict minimum (ordi, stab, combi). De la même façon je suppose que tu ne t'attends pas à avoir les mêmes normes d'hygiène, d’hôtellerie, etc dans un pays exotique reculé et occidental. Cela il faut le savoir et l'accepter et prendre la bonne décision, j'y vais, j'y vais pas ?

     

     

    Il y a 14 heures, Clemson a dit :

    Deuxieme surprise en partant on nous annonce que nous allons faire une mise a l'eau depuis les rochers puis nager avec poids autour de la taille et masque jusqu'au bateau qui nous rejoins 500 m plus loin sur le site avec nos équipements.

    Cela s'appelle une côtière comme nous la pratiquons chez nous que cela soit en Bretagne ou en Méditerranée. Il faut souvent nager un certains temps en surface en capelé pour atteindre le site sans consommer tout son bloc avant la vraie plongée. J'appelle cela les conditions locales de plongée.

    500m me semble cependant un peu excessif. Mais est-ce bien la réalité ? Pas facile d'évaluer une distance en mer.

     

    Il y a 14 heures, Clemson a dit :

    Voyant mon hesitation le moniteur m'explique pourtant que ca fait partie des entraînements pour la preparation du niveau 2 cmas.

    Un niveau de plongée qu'il soit CMAS, PADI ou autre est en lien avec les conditions locales de plongée. Un plongeur Norvégien PADI fera ses toutes premières plongées en milieu naturel en combi étanche dans une eau froide. Ce qui chez nous nous semblerait insurmontable pour un niveau 1. Et pourtant ?
    Entre un niveau passé en eau chaude dans de bonnes conditions et le même en eau froide avec des conditions de visibilité médiocre il y a un gap qui peut surprendre.

     

    Il y a 14 heures, Clemson a dit :

    Debut de la plongée le moniteur nous dit que nous allons descendre tous en "parachute" en se tenant la main en cercle. (5 personnes nous compris + deux moniteurs) ma descente se passe mal gilet mal réglé aucune stabilité de la bouteille sur mon dos. La bouteille part sur la droite. Ma combis etait un peu trop large je pense que de l'air etait coincer dedans bref jai du mal a descendre. Un des moniteurs décide alors d'aider ma descente en me poussant vers le bas alors que jai pour habitude de descendre lentement car je met un peu de temps a equilibrer. Je fais signe au moniteur que ca va moyen et voyant mon inconfort il se jette sur moi et decide de me remonter d'urgence sans chercher a comprendre le problème.

    Difficile, sans y avoir assister, de connaitre le déroulement exact des évènements. Quoiqu'il en soit j'ose imaginer que tu as eu l'occasion de discuter avec le moniteur indigène lors de ton arrivée dans le club. Discuter (+ carnet de plongée) afin que le moniteur puisse se faire une idée juste de ton niveau réelle et afin qu'il puisse l'évaluer en fonction des conditions locales de plongée qui ne sont visiblement pas celle de Polynésie.
    Le souci que l'on peut avoir est qu'un moniteur transpose un peu facilement/rapidement un niveau qui lui semble connu à l'équivalent chez lui. Ce qui clairement ne semble pas être le cas et de plus pour une plongée qui s'est faite dans des conditions qui te sont totalement étrangères.
    Est-ce que cette évaluation ne s'est pas faite correctement (suite à la discussion et au vu de ton carnet de plongée) ? Est-ce que le moniteur a sur-estimé ton niveau ?
    Est-ce également un problème d'équipement mal adapté ?
    Bref, quelques questions auxquelles il est difficile de répondre derrière un clavier.

     

    Il y a 14 heures, Clemson a dit :

    Plusieurs interrogations suite a cette expérience. Est ce normal de faire ce type de mise a l'eau pour un cmas niveau 2 ? (petit detail: Le chef de palanquée m'a expliquer tout fier avoir annoncer a ses collègues moniteur apres avoir vu ma réaction suite a la mise a leau atypique que je n'arriverai pas a plonger ).Quelle équivalence entre le niveau 2 cmas et la ffesm ? D'après ces explications et les exercices que le groupe a fait sous l'eau j'en est déduit que cela correspond a un niveau 3 voir 4.

    Pour un plongeur CMAS 2* (version française) ce type de plongée n'a rien de bien extraordinaire et reflète des conditions locales par chez nous. Pour un CMAS 2* passé en Egypte (ou Polynésie) dans une eau chaude avec un shorty et départ du bateau cela représente certainement un gap. Ce n'est que question de point de vue. C'est pourquoi le rôle du moniteur est d'évaluer le niveau réel du plongeur et non de prendre celui inscrit sur sa carte comme une vérité transposable à la plongée locale.

     

    Il y a 14 heures, Clemson a dit :

    Je m'interroge aussi sur la décision du moniteur de m'avoir remonter immédiatement ?

    Certainement qu'il a jugé que tu ne seras pas apte à continuer la plongée dans de bonnes conditions. Mieux vaut annuler une plongée que de s'entêter à continuer jusqu'à l'accident.

     

    Il y a 14 heures, Clemson a dit :

    Je m'interroge aussi sur la décision du moniteur de m'avoir remonter immédiatement ?

    Il n'avait pas affaire à un touriste français mais de Polynésie française. Peut être avait-il aussi l'habitude des plongeurs français préparés en métropole et donc avec des conditons plus en rapport avec ce qui se fait chez lui ?

    Désolé si il est difficile de répondre à toutes tes interrogation sans connaitre le véritable contexte et la suite des évènements.

     

     

     

     

     

     

    Modifié par nobubble

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 14 heures, Clemson a dit :

    e m'interroge aussi sur la décision du moniteur de m'avoir remonter immédiatement ?

    Ben ça me semble assez cohérent avec ça :



    mais qui une fois sur le bateau ne m'a pas dérangé car la plongée n'aurais jamais pu bien se passer pour moi dans les conditions ou j'étais

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 10 heures, Clemson a dit :

    Puis des remontée de personne en syncope avec une méthode que je n'avais vu. On ma dit que c'était la méthode suisse : par le dos de la victime.

     

     

     

    Méthode Suisse? Non. Je suis étonné qu'on ne te l'ai jamais montré. En général on propose plusieurs prises aux N2 on lui fait essayer et on s'entraîne sur celle qu'il préfère. Aux N3 on fait faire des prises évolutives en fonction de la situation. Par exemple commencer en face, passer sur le côté sur un épanouissement et passer derrière sur le réveil avec un assisté qui se débat. 

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...