Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

PADI, CMAS, FFESSM etc .... plongée sans frontières


pparis

    Recommended Posts

    Avec vos Niveaux respectifs d'écoles diverses, avez vous objectivement rencontré des obstacles pour plonger hors ou à l'intérieur de vos frontières ?

    Pour ma part, depuis mon premier niveau FFESSM obtenu il y a maintenant quelques décennies je n'ai pas essuyé de refus ni même d'hésitation de la part des structures d'accueil fréquentées de part le monde.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Pour ma part, les seules réserves que j'ai ressenties c'est quand je suis arrivé pour m'inscrire dans un club FFESSM avec mon AOWD.

    Sans essuyer un refus, j'ai bien vu que certains tordaient la bouche au départ. Comme j'avais aussi une carte CMAS 1*, ça les a rassuré et pourtant c'était une formation pas vraiment au niveau que celle-là.

     

    Sinon, je n'ai jamais eu de souci pour plonger à l'étranger.

    Link to comment
    Share on other sites

    Perso, je suis padi, cmas suisse, ssi et ffessm.

     

     

    Jamais eu de refus nul part, mais des acceuils bien froid ou pas pro en france uniquement (ou bien dans des centre etranger tenu par des francais pur souche). Ca m'est arrivé plus d'une fois de ne pas doner suite a des centre de plongée francais rien qu'à cause de leur acceuil

     

    Avec ma femme, pour plus etre emmerdé, on a passer une équivalence pour avoir le n3 juste pour pouvoir plonger en paix en france.


    Par contre tous les autres centres de plongée dans le monde entier, toujours bien acceuilli

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 16 minutes, pparis a dit :

    Avec vos Niveaux respectifs d'écoles diverses, avez vous objectivement rencontré des obstacles pour plonger hors ou à l'intérieur de vos frontières ?

    Pour ma part, depuis mon premier niveau FFESSM obtenu il y a maintenant quelques décennies je n'ai pas essuyé de refus ni même d'hésitation de la part des structures d'accueil fréquentées de part le monde.

     


    ta remarque est révélatrice d'une culture monopolistique d'état installée depuis quasi 100 ans en France.
    Dans la plupart des pays civilisés, il existe différents organismes qui assurent des formations plus ou moins équivalentes aux autres.
    je crois qu'au Quebec il existe 14 organismes qui s'occupent peu ou prou de plongées et des formations associées et qui sont acceptées sans problèmes.
    Les problèmes éventuels sont "en France" et pour s'en convaincre il suffit de faire un résumé des commentaires qui passent sur les sites. Ca se raréfie...ok; mais pas partout encore.



     

    Link to comment
    Share on other sites

    Idem, pas de refus de plonger, mais une énorme déconsidération pour mes niveaux Padi en France.

     

    Des gérants de club qui te regardent de haut, te font faire des exercices avant de plonger pour vérifier ton niveau, et te font des réflexions désobligeantes (genre "Ah les gens qui apprennent la plongée en Thaïlande...", alors que j'ai passé mes niveau en France).

     

    Bref, La France est toujours le problème ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    Idem, jamais de refus de plongée, le seul pays où j'ai eu le droit à des remarques désobligeantes a été... (Roulements de tambour) la France.

     

    Il y a quelques années en Corse quand j'étais DM + nitrox conf + TDI extended range: "on te mets PE20 pour voir et après peu être qu'on te mettra en groupe avec les niveaux 2" (ce qui a été le cas).

     

    Une autre fois a Marseille (j'avais mon trimix TDI en plus): PE40 

     

    Depuis j'ai passé le N3 et en France je n'utilise que cette carte la et étonnamment, plus de problème :)

     

     

    Link to comment
    Share on other sites

    En tout cas, une chose est certaine à vous lire: je ne plongerai probablement jamais en France, ne serait-ce que parce que me connaissant, je ne pourrais résister à l'envie d'envoyer solidement paître le chauvin obtus qui lèverait le nez sur mes formations et certifications internationales...

    Link to comment
    Share on other sites

    après avoirs passé mon rescue SSI , je me suis dit tient prenons la voiture et allons plonger   en Méditerranée  , ni une ni deux direction   six fours ... premier club .... ah un plongeur cocotier...bah ont va te mettre avec les n1.... mais biensur au revoir monsieur .... les deux club suivant pareil.....   au final je   suis  parti plonger hors structure ....  vive la france.... je précise j ai fait toutes mes certifications en suisse et plonge toute l année....

     

    alors que partout ailleurs pas de soucis ..... même au Antilles. 

    Edited by kainu
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 3 heures, Nicolas Duguay a dit :

    En tout cas, une chose est certaine à vous lire: je ne plongerai probablement jamais en France, ne serait-ce que parce que me connaissant, je ne pourrais résister à l'envie d'envoyer solidement paître le chauvin obtus qui lèverait le nez sur mes formations et certifications internationales...

    La semaine dernière, j'ai accueilli chez moi un AOWD canadien que j'ai intégré directement sur la fiche de sécurité sans chipoter sur son niveau. Tu viens quand tu veux.

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    En ce qui me concerne et étant donnée que je suis un vieux plongeur si je dois remonter à mes soucis pour plonger en France avec mes niveaux RSTC (rescue NAUI, MSD NAUI, DM NAUI, DM PADI, OWSI PADI jusqu'à l'IDC staff instructor) il faut remonter aux années 90 et 2000. Il y a donc prescription. Par contre suite à toutes ces péripéties car à l'époque le RSTC c'était le diable, j'ai vite passé le N3/N4 SNMP puis le N4 FFESSM (le second ne reconnaissant pas le premier !!!) et enfin le MF1 pour créer mon propre club asso. Notre club est toujours FFESSM et PADI et nous recevons régulièrement des plongeurs PADI/SSI qui se sont fait gentiment (ou pas) éconduire par d'autres club associatifs ou alors c'est quelques réflexions bien placées qui n'incitent pas à rester. Ne recevant pas toute la misère du monde je suppose donc que d'autres plongeurs RSTC ont eu plus de chance. Il ne faut pas généraliser.
    Ce mauvais traitement est donc plutôt l’œuvre de clubs associatifs de l'intérieur. Et il y en a encore des féroces. Dans les structures pros la démarche est tout de même différentes car un plongeur est avant tout un client qui fera vivre l'entreprise. Le discours est donc beaucoup plus diplomatique même si certains ne font quelquefois pas dans la dentelle. Des retours que j'ai de mes élèves l’accueil en structure pro reste beaucoup plus respectable. Aujourd'hui les OWD et AOWD se retrouve en PE20 mais pour les Rescues l'autonomie en PA20 fait son apparition et le Deep accède au PE40. Quelques plongeurs PADI que l'on reçoit ont même décrochés une carte PA20 ou PE40 de façon informelle ou moyennant très courte formation.

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    ayant plongé dans l'océan Atlantique, l'océan Pacifique, l'océan Indien, la mer Rouge, la mer du Nord, la mer Méditerrannée, la mer des Caraïbes et un nombre incalculable de carrières, de canaux ou de rivières, et bien le seul endroit où il y ait jamais eu une discussion ou problème de ca-carte :  la France

     

    désolé, mais j'y vais encore juste pour le tourisme gastronomique...

    Edited by PierreD
    Link to comment
    Share on other sites

    • Matt locked this topic
    Guest
    This topic is now closed to further replies.

    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 40
        Étant invité par un ancien club ou j'avais passé 3 ans, je me rends à Marseille ou je suis rejoints par les membres dont je faisait partie il y a plusieurs année. Nous nous étions quitté, notamment en désaccord en ce qui concerne le respect des consignes de sécurité, de la réglementation, etc.   Le MF1 et le Président du club (N5) établissent la fiche de sécurité, je ne suit pas consulté.   Nous étions 8 plongeurs en tout, répartis en 2 palanquées. La première, d’autonomes 1
      • 2
        Bonjour, Je suis MF1+Nx Conf + BEESAPT (autre discipline que plongée donc). Je souhaite passé le BPJEPS. Est ce que mon BEES m'ouvre des droits pour des allègements ? Merci et bon WE à tous,
      • 6
        Bonjour,   Je suis tombé sur la vidéo divegearexpress ci dessous, dans laquelle il est indiqué que l'on peut ne pas utiliser de vis pour assembler plaque est wing dans une utilisation mono sans STA.   sur leur site : "Les vis d'assemblage peuvent être utilisées pour fixer l'aile directement à la plaque lorsqu'elles sont montées sans STA. Cette fonction n'est que cosmétique, omettre les vis ne pose pas de problème et les plongeurs les plus expérimentés ne prennent pas la
      • 34
        Bonjour, J'ai une question qui peut sembler un peu basique mais je voudrais vraiment avoir DE RETOURS D EXPERIENCES  de celles et ceux qui font ce type de plongée. L'idée part de minimaliser au maximum la charge d equipement pour des plongées deco en DPv depuis le bord dans des endroits diffcilles a atteindre. Je vis faire plusieurs plongees "d essais" au Mexique avant de mettre en application au Costa Rica ou j'ai beaucoup de mal a trouver du nitrox et ou il m a fallu faire maintes mago
      • 5
        Bonjour bonjour, Sachant que cet appareil est étanche jusqu'à 15m, sachant aussi que je voudrais m'en servir pour de la macro, je voulais savoir si certain.es parmi vous avaient tenté de se passer de caisson. En plus, le flash annulaire doit pouvoir faire le job... Merci de vos conseils. Bertrand
    ×
    ×
    • Create New...