Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Science et décompression,


    Messages recommandés

    Il y a 7 heures, Norman76 a dit :

    mais au final ils ne tiennent en aucun cas du plongeur (âge, poids, condition physique, condition météorologique avant la plongée (temp, humidité) condition de plongée (temp eau, courant stress) , durée de l'apéro la veille, capacité à désaturer....)

     

    C'est au plongeur de lui indiquer en durcissant les paramètres ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 131
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Je ne suis pas sûr de voir exactement où tu veux en venir : je ne sais pas comment le dire de façon agréable, mais je trouve le message initial un peu brouillon. En particulier, il pose ou semble pose

    Désolé pour ma formulation initiale « un peu brouillonne » et surtout imprécise, remarquée par Typhon, mais j’ai en fait utilisé une intervention de Nicolas Dugay, « Non, comme les procédures de déco

    Si l’on commet l’erreur d’assimiler l’empirisme (improprement qualifié sur ce forum de « science de l’homme ») a la vraie science et à ses objets, alors effectivement ce lien n’existe pas. 

    il y a 11 minutes, nanobulle a dit :

    Alors qu’en conclure ?

     

     

     

    Que tous ces aspects de la recherche fondamentale et appliquée sur l’apparition des ADD que nous venons d’évoquer, ne sont pas pris en compte, actuellement, par les modèles de décompression, et cela n’a rien d’étonnant.  

    Merci pour ce beau post très étoffé mon bon Nano 👏

    Donc pour nous recaler avec Nicolas, tu penses que la science progresse bien , mais que ses applications (implications?)  ne sont pas encore dans nos ordinateurs ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 1 minute, CMDC a dit :

    Merci pour ce beau post très étoffé mon bon Nano 👏

    Donc pour nous recaler avec Nicolas, tu penses que la science progresse bien , mais que ses applications (implications?)  ne sont pas encore dans nos ordinateurs ?

    oui sans aucun doute la recherche sur la décompression progresse, et ce qui est important, en abordant le sujet par différentes voies en physique, en physiologie, en génétique, etc.

    Pour le moment, on est loin de comprendre ce qui se passe réellement dans l'organisme d'un individu.

    Effectivement, les résultats de ces études ne sont pas pris en compte par les concepteurs des algorithmes....mais comment pourrait-il en être autrement ?

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je pense que vous vous leurrez sur la vitesse de progression des connaissances :

    Aladane 1907, tables us navy 1957, marine nationale 65 révisé en 1990, buhlman 1985 depuis pas grand chose de nouveau. On n’est pas sur Facebook ou Twitter 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, caolila a dit :

     

    C'est au plongeur de lui indiquer en durcissant les paramètres ;)

    2 ou trois niveau de durcissement pour une multitudes de paramètres qui rentrent en ligne de compte et que l'on ne sais pas quantifier

     

    Il y a 1 heure, Nicolas Duguay a dit :


    ouain; et puis? Vous pensez que c’est tout un ou tout l’autre? Et que la médecine ne repose pas elle-même sur une sacrée dose de pifométrique? 

    Je n'ai jamais dit que c'était tout l'un ou tout l'autre.

    Quand à la médecine elle adapte la posologie des traitements au type de patient et aux observations de celui-ci faites par un médecin. (donc oui un petit peu de pifométrie aussi)

    Par contre, un ordinateur de plongée donne le même profil de décompression quelque soit la personne et les conditions de plongée.

     

    On es très loin d'un modèle de décompression précis car il y a de très nombreux paramètres qui influencent et que l'on ne sait même pas mesurer. Les modèles actuels ne sont valables que pour une personne moyenne + un coefficient de sécurité. Malheureusement nous ne sommes pas tous des individus moyens et des ADD peuvent arriver

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, Norman76 a dit :

    2 ou trois niveau de durcissement pour une multitudes de paramètres qui rentrent en ligne de compte et que l'on ne sais pas quantifier

     

    Un peu plus que 2 ou 3 ..  

     

    Ce que je veux dire c'est simplement que si on a des facteurs de risque on doit de façon "pifometrique" ;) augmenter nos chances d'eviter un ADD. Pour cela nous devons etre réaliste sur nos capacité.

     

    Après si un gars picole et va plonger c'est peine perdu de tenter de lui faire comprendre cela.

     

    Les accidents immérités il parait que cela existe… mais immérités par rapports a la courbe de l'ordi sans durcissement ? Avec un plongeur avec facteur de risque,  j'inclus fatigue et alcool dans ces facteurs..

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, nanobulle a dit :

    Effectivement, les résultats de ces études ne sont pas pris en compte par les concepteurs des algorithmes....mais comment pourrait-il en être autrement ?

    En tout cas, il y a du très lourd dans toutes les références que tu nous cites .... J'y ai passé quelques heures, je suis loin d'avoir tout compris, et de loin (d'autant plus que c'est en anglais) mais la dernière publication de P Letellier et de  M. Turmine , qui date d'il y a un mois me semble assez .... décoiffante !

     

    En tout cas merci encore 

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 9 heures, caolila a dit :

     

    Un peu plus que 2 ou 3 ..  

     

    Ce que je veux dire c'est simplement que si on a des facteurs de risque on doit de façon "pifometrique" ;) augmenter nos chances d'eviter un ADD. Pour cela nous devons etre réaliste sur nos capacité.

     

    OK 3 ou 4  😋

    Sinon d'accord avec toi faute de mieux pour l'instant

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 10 heures, caolila a dit :

     

    Un peu plus que 2 ou 3 ..  

     

    Ce que je veux dire c'est simplement que si on a des facteurs de risque on doit de façon "pifometrique" ;) augmenter nos chances d'eviter un ADD. Pour cela nous devons etre réaliste sur nos capacité.

     

    Après si un gars picole et va plonger c'est peine perdu de tenter de lui faire comprendre cela.

     

    Les accidents immérités il parait que cela existe… mais immérités par rapports a la courbe de l'ordi sans durcissement ? Avec un plongeur avec facteur de risque,  j'inclus fatigue et alcool dans ces facteurs..

     

    Et si, après une courte nuit de bamboche arrosée et améliorée, plusieurs plongées dans la journée, un paquet de clopes, ça passe……

    Que dira-t-on ?

    « Non –accident immérité » ?

     

    Je n’aime pas le terme « immérité », car cela laisse supposer que c’est de la faute du plongeur qui n’a pas tout fait pour que ça marche et qui a pris délibérément des risques.

    La réalité est plus simple.

    On constate que certains plongeurs développent des ADD en respectant les indications des tables (ordinateur), en ayant une vie tout à fait ordinaire.

    Pourquoi ?

    Parce qu’à un moment donné, notre comportement s’écarte de celui pris en compte par les algorithmes. Cela peut-être pour mille raisons, dont certaines sont ignorées (FOP) du plongeur, mais qui pour la plupart ne sont pas identifiées.

    Nous ne sommes pas égaux face à la décompression.

    « Chéri, on ne tronche pas pendant 3 jours parce que je fais une profonde.

    J’ai peur pour ma courbe de sécurité, même en durcissant l’ordinateur.

    En plus je ne bois que de l’eau, je me couche tôt, je lis Mickey.

    Et tu me parles avec douceur.

    Comment ça ce n’est pas des vacances ? 

    Comment ça tu vas voir ailleurs ?»  

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'excluais les cas de FOP.

     

    Pour moi c'est pareil je n'aime pas le terme immérité, pas forcement pour les mêmes raisons.

     

    Pour le moment pour le commun des mortels il y a les statistiques et si tu n'es hors stat, ( mal foutu FOP ;) ou tout autre raison qui vont te faire sortir des clous) et bien tu n'as pas de chance et il faut l'accepter. 

     

    Si tu le sais tu devras durcir un peu, voir beaucoup ton ordi… après au plongeur de faire des choix entre plonger ou etre cocu ;) 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Effectivement, ou en marge puisque c'est "juste"  une méthode afin de s'éloigner statistiquement du risque d'ADD en augmentant le coefficient de sécurité sur un modèle mathématique. 

    Modifié par caolila
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    il y a une heure, nanobulle a dit :

     

    On constate que certains plongeurs développent des ADD en respectant les indications des tables (ordinateur), en ayant une vie tout à fait ordinaire.

     

    Pourquoi ?

     

     

    Parceque Holbach avait tort et Poincaré raison. Le processus de désaturation comporte des elements chaotiques et donc dans la recherche d'une solution deterministe la connaissance des équations ne sert à rien si des conditions initiales ne sont pas parfaitement connues.

     

    Autant demander pourquoi une personne joue à la roulette russe pendant une heure et une autre se tue du premier coup

     

     

    Modifié par Invité
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est une option de "durcir" son ordinateur, il vaut mieux adapter la plongée à son état, mais ça demande d’être capable l’humilité...
    - Vous plongez à plusieurs...

    Modifié par Bloop
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il y a un état qui est constant et ne changera plus jamais dans le bon sens…. l'âge. 

     

    Doit on pour cela arrêter la plonger on etre raisonnable ? Perso > 50 L1 sur mon Uwatec… pour le moment ça va très bien…. si je sens que la forme baisse je passerai au L2 ou a autre chose ;) enfin non :(

     

    En plongée comme ailleurs il faut etre fort… laisser les autres penser ce qu'ils veulent… J'ai fait de la montagne (alpinisme, escalade, ski de rando) et la aussi il faut savoir faire demi-tour… le prix a payer peut etre très cher si on ne sait pas le faire.

    Modifié par caolila
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 11
        Bonjour à toutes et à tous ! Je souhaite réaliser mon TIPE sur les paliers de décompression et leurs influences sur le corps humain étant donné le thème de cette année qui est Santé , prévention. Pour le moment j'ai un plan qui n'est pas parfait donc dans un premier temps je voulais expliquer tous les maux fait au corps puis les accidents de décompression et l'importance de l'équipement. Dans  un second temps j'explique le fonctionnement d'un palier de décompression, l'influence de la
      • 0
        Bonne année pleine de bulles à toutes et à tous    La seconde édition de la semaine de de la science à Under The Jungle s'est déroulée au mois d'Octobre passé. Le but était de faire participer d'anciens élèves à différents projets scientifiques ayant trait au milieu souterrain. C'est vraiment satisfaisant de voir d'anciens élèves se prendre au jeu et participer activement à de véritables projets scientifiques destinés à la connaissance et la conservation.   LA vidéo est
      • 5
        Une brochure en pdf traduite en français à télécharger gratuitement !   Comment l’ordinateur de plongée OSTC calcule-t-il la durée limite sans palier et les paliers de décompression ? Que sont les Facteurs de Gradient (GF) et comment affectent-ils ma décompression? Commençant par les connaissances de base en décompression, la brochure traite par la suite en détail des facteurs de gradient et l'influence des gaz trimix sur votre déco. Normaleme
      • 96
        Bonsoir,   Il y a quelques points qui ne sont pas clairs pour moi concernant les bulles d'azote et les ADD. Après quelques recherches, les définitions varient et je ne comprends pas très bien tous les phénomènes. Je pose mes questions exprès de manière naïve pour les simplifier, ne m'en tenez pas rigueur! 🐙   1) Quand on dit que l'azote (ou n'importe quel gaz) est dissous dans le sang, sous quelle forme est-il? Dans mon esprit j'imagine un atome d'azote à côté de molécules d'e
      • 5
        Salut à Tous dans le cadre d'une étude comparative candidats et plongeurs je vous donnes des sujets sur la décompression pourriez vous me transmettre vos conceptions et présentation de sujet liés à la décompression. Par mail si possible: robin.arnaud@wanadoo.fr   Sujet 1 Cours sur la saturation et désaturation en plongée et ses conséquences à des N2 en formation. Sujet 2: Pour une organisation d'une plongée dans un lac d'une profondeur de 50 m. La semaine précédente, presentation d'un cours
    ×
    ×
    • Créer...