Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

utilisation oxy en fin de séjour pour diminuer le no fly


    Messages recommandés

    • Réponses 52
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Tu viens pourtant de le citer juste au dessus :     "En théorie, le modèle te permet de plonger". Oui, bien sûr : "le modèle", c'est une description à l'aide d'équations mathématiques

    De mémoire, c'est mentionné dans le mode d'emploi des tables, pour les Bulhman et pour les MT92; Vous savez, le petit bout de papier plié qui accompagne des tables dans l'emballage, et que personne ne

    Perso' j'avais pensé faire la dernière plongée du séjour à 6 mètres à l'O2 (dans les coraux c'aurait été sympa comme plouf' )...encore mieux pour désaturer : ppO2 à bloc ! 😜   Par contre n'ay

    Posted Images

    Il y a 2 heures, caolila a dit :

     

    Comment je ne sais pas, je ne connais pas le programme du G2.  Mais il tient compte de la pression exterieur (atmosphérique comme sous l'eau) il peut donc calculer les gradients etc... 

     

    ici une photo du mode d'emplois  après 5 min hors de l'eau il indique un "no fly" de 2h

    image.png.4716d8372568d33251226b2123377b1e.png

     

     

    et une désta de 13:46   il y a donc beaucoup de marge entre les deux… 

    Je te rassure, il calcule aussi tes 3/4 plongées par jour alors qu'aucune table ne sait le faire; C'est le coté "magique" de l’ordinateur. 🤓

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 5 heures, la philoche a dit :

    Je te rassure, il calcule aussi tes 3/4 plongées par jour alors qu'aucune table ne sait le faire; C'est le coté "magique" de l’ordinateur. 🤓


    Cela ressemble à une affirmation gratuite.
    Les tables comme les ordis le font.
    Les tables ont été testées et validées pour 2 plongées par 24h.
    Les ordis n'ont pas été testés du tout.
    Avec le recul, ca marche; tout le monde est content.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 15 minutes, gerard95 a dit :


    Cela ressemble à une affirmation gratuite.
    Les tables comme les ordis le font.
    Les tables ont été testées et validées pour 2 plongées par 24h.
    Les ordis n'ont pas été testés du tout.
    Avec le recul, ca marche; tout le monde est content.

     

    Tu confirmes exactement ce que j’ai écrit, les tables sont testé et validé pour 2 plongée par 24 heures et comment un ordi qui est adossé à une table peut faire mieux (3/4 plongéees comme je l’ai écrit)? Je n’ai pas écrit que ça ne fonctionnait pas, j’ai juste fait remarqué que l’on ait sur un simple calcul mathématique avec toutes les approximations qui vont avec. Alors le calcul du temps avant de prendre l’avion .....

    @gerard95 si il y avait une procédure pour faire 4 plongées en sucecive /consécutive ça fait bien longtemps que je l’utiliserai, mais il n’y a rien à part du bricolage(et beaucoup d’oxy)

    Modifié par la philoche
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 1 minute, shapeshifter a dit :

    Il y a bien des tables données pour quatre plongées par jour : http://dir-diver.com/pdf/minimum-deco-tables/english_metric_A.pdf

    C’est un calcul fait à partir d’une Bulhman avec un pc,  des commes ça je sais en faire plein. Toi qui connais bien le sujet, Buhlman avait prévu une 3 plongée ? (Je crois qu’il avait fait des essais mais hyper restrictifs )

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je sais pas si ça va faire avancer le Schmilblick... mais lors de mon séjour à Safaga en février, j'avais prévu de ne faire qu'une plongée le matin du dernier jour pour assurer les 24h de no flight.

    Mais en pratique ce dernier jour j'avais fait 2 plongées baptême recycleur... avec la ppO2 à fond toute la seconde plongée. Du coup le shearwater donnait des tissus complètement désaturés en sortant de cette 2nde plongée...

    Dixit la monitrice recycleur, j'aurais pu monter dans l'avion tout de suite.... Bon en pratique j'ai attendu le lendemain (mais moins que 24h... ).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je ne sais pas si cela va vous intéresser mais nous avons développé une application pour un centre hyperbare qui, entre autre, donne cette information (temps de désaturation sous air ou sous O2). Ils l utilise également pour comprendre certains accidents.

    Voici un exemple: les info sont décrites dans l encart rose. Je peux détailler les infos si besoin. 

    Capture.PNG

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    Il y a 9 heures, la philoche a dit :

    C’est un calcul fait à partir d’une Bulhman avec un pc,  des commes ça je sais en faire plein. Toi qui connais bien le sujet, Buhlman avait prévu une 3 plongée ? (Je crois qu’il avait fait des essais mais hyper restrictifs )

     

    En faite je ne sais pas si ZHL16 est explicitement limité à deux plongées par période de 24 heures. Je ne pense pas, mais ma copie de tauchmedizin est perdue depuis un bon petit moment.

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 35 minutes, safedive1870 a dit :

    Je ne sais pas si cela va vous intéresser mais nous avons développé une application pour un centre hyperbare qui, entre autre, donne cette information (temps de désaturation sous air ou sous O2). Ils l utilise également pour comprendre certains accidents.

    Voici un exemple: les info sont décrites dans l encart rose. Je peux détailler les infos si besoin. 

    Capture.PNG

    Je suis preneur pour des explications :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 28 minutes, shapeshifter a dit :

     

    En faite je ne sais pas si ZHL16 est explicitement limité à deux plongées par période de 24 heures. Je ne pense pas, mais ma copie de tauchmedizin est perdue depuis un bon petit moment.

     

     

    De mémoire, il s'était cassé les dents sur le calcul la modélisation de la troisième. Mais je ne sais pas si c'est par absence de motivation ou de besoin. Il ne faut pas oublier que les tables que l'on utilise pour le sportif n'ont pas été faites pour ça à la base. le fait de faire 3 ou 4 plongées par jour, c'est vraiment un truc de plongeur loisir. Les pro , les miloufs, ce n'est pas du tout leur problème.

    Ps : un petit HS, putain qu'est ce qu'il est beau ton ordi connecté 😮

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 32 minutes, caolila a dit :

    Je suis preneur pour des explications :)

    - La partie en haut a droite permet de saisir les données relatives a la plongée, ligne par ligne, du début a la fin (cette version ne propose pas de décompression, mais permet des plongées successives) -> profondeur initiale, finale, temps, melange..

    - le carre bleu a gauche permet de faire une sauvegarde et de re-importer (les centres hyperbares utilisent souvent des profils identiques), le type d alarme (j y reviens plus bas) et de lancer le calcul ('RUN')

    - Alarme: dans cet exemple, une des tables MT92 du ministère du travail est sélectionnee. Il y a plus de 26 tables et modeles au choix (p.ex. MN90 - marine nationale, DCIEM (canada), Buelhman,..)

    - Encart rose: resume la 'sequence' -> la plongee segment par segment, en entre les *** Pression de surface, Tension d azote et d helium au retour en surface, PpO2 max et temps de denitrogenation sous air et sous O2 -> le temps necessaire pour que la pression partielle de N2 dans les corps redevienne identique a la pression partielle de N2 dans l air environant (0.79 bar au niveau de la mer)       

    - Graph de gauche: la courbe montre le profil de plongee. la couleur change en fonction du melange respire (bleu = air, rouge = O2). En rose, l evolution de la zone 'interdite' au course de la plongee (p. a 155 min, on voit qu il naurait pas fallu remonter au dela de 12m).

    - graph de droite: rapport de la tension d azote sur la pression ambiante (cf definition du coefficient de sursaturation critique). Les courbes pointillees representeent les (16) compartiments du corps. Celui qui a la valeur la plus elevee est appele compartiment directeur. Ce n est pas forcement toujours le meme compartiment qui 'dirige'.  La courbe rouge illustre la valeur maximale de T/P au cours de la plongee. La zone rose est la zone d alarme, dans cette representation

    la zone centrale ne haut: fonction didactique, permet de suivre les parametre au rcours de laplongee ne passant la souris sur le graphique (p. ex ci dessous, le compartiment directeur en rouge, les compartiments satures avec des o (1 a 16 de gauche a droite)

     

    J espere que cela est assez clair..

     

     

    Capture.PNG

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour les explications.

    Oui cela devient plus clair.

    Par contre je ne comprends pas trop la zone rose du graphique de droite…  pourquoi sur la droite de cette zone la, le haut de cette zone descend… et est remplacé par du bleu clair… 

     

    Mes cours N4 sont un peu loin (3ans..) et les cours de maths, physiques etc encore plus loin :(

    Mais pour moi la zone de sursaturation a ne pas dépasser est plus ou moins 1,2... donc 1,4 et plus aussi…. donc la je me pose des ?????? Est-ce un bug du soft ou je dois chercher la raison de la forme de cette courbe/zone rose  

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 11 heures, la philoche a dit :

    Tu confirmes exactement ce que j’ai écrit, les tables sont testé et validé pour 2 plongée par 24 heures et comment un ordi qui est adossé à une table peut faire mieux (3/4 plongéees comme je l’ai écrit)? Je n’ai pas écrit que ça ne fonctionnait pas, j’ai juste fait remarqué que l’on ait sur un simple calcul mathématique avec toutes les approximations qui vont avec. Alors le calcul du temps avant de prendre l’avion .....

    @gerard95 si il y avait une procédure pour faire 4 plongées en sucecive /consécutive ça fait bien longtemps que je l’utiliserai, mais il n’y a rien à part du bricolage(et beaucoup d’oxy)

     

    Par ce que les ordi n utilisent pas les tables, mais des modeles. En general  Buehlman ou VPM.

    L exemple ci dessous montre 3 plongees successives a 30m, 10min, 15m/min. On observe biien que:

    - le premier plouf est ok (on ne penetre pas dans la zone rose)

    -le deuxieme en revanche devient dangereux (la zone  d alarme est traversee a la descente et largement a la remontee)

    - la troisieme c est encore pire, bien sur a cause de l azote accumule.

    La limite de table correspond a la limite des la table MT92 dans ce cas

    Capture.PNG

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 7 minutes, caolila a dit :

    Merci pour les explications.

    Oui cela devient plus clair.

    Par contre je ne comprends pas trop la zone rose du graphique de droite…  pourquoi sur la droite de cette zone la, le haut de cette zone descend… et est remplacé par du bleu clair… 

     

    Mes cours N4 sont un peu loin (3ans..) et les cours de maths, physiques etc encore plus loin :(

    Mais pour moi la zone de sursaturation a ne pas dépasser est plus ou moins 1,2... donc 1,4 et plus aussi…. donc la je me pose des ?????? Est-ce un bug du soft ou je dois chercher la raison de la forme de cette courbe/zone rose  

     

    A droite c est effectivement moins intuitif qu a gauche. Au debut de la plongee, TN2/Pamb = 0.79 (Pamb = 1 bar dans cet exemple, et la TN2 = 0.79, car 79% de N2 dans l air)

    Durant la plongee l enveloppe exterieure (haute) de cette zone rose correspond a la valeur qu aurait T/P si on remontait d un coup a la surface. C est pour cela qu en fin de plongee, apres la deco, on peut sortir avec une valeur de T/P 'raisonnable'). Dans ce cas, 1.2. Note que c est justement le temps ensuite qu il faut pour passer ce cette valeur (1.2 ici) a 0.79 (equilibre) qui determine le no fly (et accessoirement  no exercice physique etc)

    La partie basse de cette zone rose correspond a la valeur T/P toleree par la table (en gros coefficient Sc)

     

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 1
        Bonjour à tous    Je m appel Fred et j'ai 44 ans, je suis AOW avec nitrox et j'ai une soixantaine de plongée à mon actif .   Je recherche un binôme ou 1 groupe pour 8 ou 10 jours de plongée à partir de 26/27 décembre 2021.   J' ai comme préférence un petit séjour avec plongée du bord et en bateau à partir d'un dive resort à Anilao pour faire de la photo et de la vidéo mais je suis ouvert à d autres propositions.   J ai déjà plongé en binôme autonome.
      • 12
        Bonjour,   Je me suis fabriqué un raccord pour pistolet de gonflage de pneus     Il se branche sur le Direct System avec le raccord appelé BC NIPPLE INFLATOR.   Hors j'ai réussi par le passé à trouver un raccord femelle lui correspondant mâle 1/4"" gaz. Savez-vous où je pourrais en trouver un second ? Ce raccord est entre la tétine et le BC Nipple.
      • 24
        Bonjour  J’ai reçu une semi étanche nova Scotia 7 mm . Avec mon humide Scubapro mono en 6,5mm pas de plomb , j’ai une wing tecline plaque inox 3 mm et un bi de 2x8,5 lts et en palier à 3 mts et 50 bars si je dégonfle complètement la wing je coule lentement mais sûrement. Donc d’apres mes recherches certains sites proposent de prendre du plomb et un autre ici c’est l’inverse , en semi il faut moins de plomb !  Vos avis m’intéressent. Merci  https://www.aquaparisplongee.fr
      • 38
        Bonjour à tous,   Je viens vers vous pour savoir si certains d'entre vous ont un ordinateur Scubapro G2 pour commencer... et ensuite si vous avez mis un Bungee dessus???   Je suis sur le point d'en commander un (G2) sur le net et je voudrais acheter le Bungee en même temps mais je ne connais pas le diamètre qui va dessus 4mm ou 6mm.   C'est la première fois que je vais utiliser un Bungee et peut-être que le 4mm est déjà bien suffisant je ne sais pas?   Mer
      • 12
        Je me suis lancé dans l'entretien de mes détendeurs Scubapro. En plus de l'outillage spécifique quasi obligatoire, je voulais aussi pouvoir mesurer et régler finement l'effort inspiratoire de mes seconds étages.   Après avoir cherché pas mal sur le net. J'ai vu les jauges magnehelic analogiques. Sauf que c'est cher, surtout pour un usage occasionnel.   Et je suis tombé sur ce mano numérique qui mesure les pressions / dépressions et compatible avec les mesures en inch / water.
    ×
    ×
    • Créer...