Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
aka74

Pour plus de sécurité: Connaissance tables de plongée et ordinateur

    Messages recommandés

    Sur ce coup là, si je réponds sérieusement, la discussion va être très vite fermée.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour à tous

     

    Et merci pour vos retours, même si j'avoue que certains messages me sont complètement passé au dessus de la tête (trop technique pour moi).

     

    Je reviens juste sur quelques éléments...

     

    Ordinateur

    Pour l'ordinateur, problème résolu.

    Il y a une super promo sur Amazon en ce moment, j'ai trouvé un ordinateur Leonardo Cressi à 109€ neuf.

    J'aimerais tout de même comprendre les tables, les paliers, les sécu, etc. (désolé si je n'emploie pas le vocabulaire adapté) pour ne pas lire bêtement des indications et comprendre le pourquoi du comment.

     

    Les 50 bars

    J'ai appris la plongée ainsi:  un des protocoles de sécurité explique qu'en sortie  (hors de l'eau) on doit être à 50 bars.

    Je suis "jeune plongeur", tout ce qui sort des protocoles que j'ai appris a tendance à me stresser un peu, voir beaucoup (souvenez-vous... vous avez aussi débuté un jour :)  ).

     

    Ce qui m'a choqué dans la sortie en question, ce n'est pas tellement d'avoir fini avec 10 bars (quoi qu'un peu quand même).

    C'est surtout que j'ai continué l'exploration avec l'octopus de CP, alors qu'on aurait du rentrer.

    Ça n'a pas l'air de choquer nombre d'entre vous, je peux le comprendre à la vue de votre expérience. Pour ma part, la fin de plongée était en mode stress... pas du tout agréable.

     

    Paliers/arrêt de sûreté

    J'ai vu la question de la part de @Nicolas Duguay

    Je mélange surement les notions, c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquels je souhaite trouver de la littérature sur le sujet.

    Associé à un ordinateur, ceci me permettra de comprendre ce qu'il se passe, car il est clair que pour l'instant je dépends totalement du CP et j'aimerais maîtriser ma plongée.

     

    Passage niveau 2

    C'est complètement absurde et il n'y a aucune explication logique à cela, mais pour l'instant ma barrière psychologique est bloquée à 20m. 

    J'ai commencé en lac et cette barrière était de 10M, à hauteur de la thermocline, qui s'appelle autrement en lac, mais j'ai oublié le nom. 

    Etant donné qu'elle est visible et qu'en entrant dedans la vision baisse (alors qu'en lac c'est déjà pas top) et la température chute, ça impressionne plus qu'en mer (enfin, pour moi). 

    En mer ça va, je n'ai jamais rien ressenti de tel.

    Je sais, c'est con mais je n'arrive pas à me l'expliquer.

    Et comme pour l'instant je me fais vraiment plaisir, je ne me pose pas plus de question que ça, 20M ça me va.

     

    Je pense qu'avec la pratique, en me sentant plus à l'aise et en maîtrisant mieux mes plongées, ceci changera.  A ce moment là je penserai au niveau 2.

     

    En attendant, peut être que le PA12 peut répondre à mes questions et être un début vers l'autonomie.

     

     

    Modifié par aka74

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 52 minutes, aka74 a dit :

    CP

     

     

    GP pas CP   GP = Guide de Palanquée, c'est lui qui te guide et qui est "responsable" de toi… 

    Je parle ici de la plongée en France... sous le régime du Code du Sport français.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 1 minute, caolila a dit :

     

     

    GP pas CP   GP = Guide de Palanquée, c'est lui qui te guide et qui est "responsable" de toi… 

    Je parle ici de la plongée en France... sous le régime du Code du Sport français.

    Merci pour la rectification

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    En lisant ta réponse je constate, oui tu a l'air stressé.

     

    Le PA12 humm pourquoi pas, mais avant cela je ne peux que te donner un conseil… plonge, plonge et replonge cela le plus possible..

     

    Tu verras on peut faire de très belles plongées dans les 20 m voir moins… que cela soit en lac/gravière ou en mer… 

     

    L'essentiel c'est de prendre du plaisir… après a force je pense que tu prendras confiance, il sera temps a ce moment la de penser a passer le N2  ou pas...c'est toi décideras...

    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 27 minutes, caolila a dit :

    Tu verras on peut faire de très belles plongées dans les 20 m voir moins… que cela soit en lac/gravière ou en mer… 

     

    Clairement, c'est souvent là qu'il y a le plus de vie.

    Par exemple chez nous, au Léman, les herbiers sont jusqu'à grosso modo 10 mètres. Disons qu'avec la vie en lisière, tout est pratiquement entre 2 et 15 mètres de profondeur.

    Plus bas...c'est le noir (vers 30 mètres), le froid (ça, t'as senti), la vase uniforme, lunaire, et de-ci de là quelques épaves ou point remarquables. 'faut aimer 🤣😉

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 23 minutes, val74700 a dit :

     

    Clairement, c'est souvent là qu'il y a le plus de vie.

    Par exemple chez nous, au Léman, les herbiers sont jusqu'à grosso modo 10 mètres. Disons qu'avec la vie en lisière, tout est pratiquement entre 2 et 15 mètres de profondeur.

    Plus bas...c'est le noir (vers 30 mètres), le froid (ça, t'as senti), la vase uniforme, lunaire, et de-ci de là quelques épaves ou point remarquables. 'faut aimer 🤣😉

     

    L'exploration spatiale!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, aka74 a dit :

     

    Ordinateur

     

    J'aimerais tout de même comprendre les tables, les paliers, les sécu, etc. (désolé si je n'emploie pas le vocabulaire adapté) pour ne pas lire bêtement des indications et comprendre le pourquoi du comment.

     

     

    Je pense qu'il y a beaucoup de très bon matériel pédagogique facilement accessible sur le marché; je pense notamment, pour quiconque veut avoir une très bonne base sur l'univers de la plongée et approfondir certaines notions, dont celles relatives à la déco, à l'incontournable "Encyclopédie Padi de la plongée récréative". Un peu cher, certes, mais c'est bientôt Noël... ;) 

     

    Il y a 2 heures, aka74 a dit :

     

    Je suis "jeune plongeur", tout ce qui sort des protocoles que j'ai appris a tendance à me stresser un peu, voir beaucoup (souvenez-vous... vous avez aussi débuté un jour :)  ).

     

     

    En fait, tout ce qui sort des protocoles que vous avez appris, que vous soyez jeune plongeur ou plongeur confirmé, devrait vous stresser un brin; c'est salutaire et c'st souvent lorsque ce stress n'est plus là que les accidents les plus bêtes arrivent... 

    Chaque année, on se demande pourquoi des plongeurs de grotte qui ont une expérience monumentale finissent par mourir dans un trou quelconque, en panne d'air... La plupart du temps, c'est parce qu'ils ont dérogé, souvent volontairement, des protocoles... 

     

    Il y a 2 heures, aka74 a dit :

     

    Paliers/arrêt de sûreté

    J'ai vu la question de la part de @Nicolas Duguay

    Je mélange surement les notions, c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquels je souhaite trouver de la littérature sur le sujet.

    Associé à un ordinateur, ceci me permettra de comprendre ce qu'il se passe, car il est clair que pour l'instant je dépends totalement du CP et j'aimerais maîtriser ma plongée.

     

     

    Un palier de décompression, dans une plongée qui a franchi les limites de non-déco, est un arrêt OBLIGATOIRE qu'on fait à un niveau donné et pendant un temps précis - dicté par les tables ou par un ordi - afin de permettre la dissipation de l'azote résiduel dans les tissus, ceci pour réduire les risque d'accident de décompression.

    Un arrêt de sûreté est un arrêt RECOMMANDÉ qu'on fait systématiquement, dans une plongée qui est demeurée dans les limites de non-déco, entre 10 et 15 pieds et pendant 3 à 5 minutes, afin de permettre la dissipation de l'azote résiduel dans les tissus, ceci pour réduire les risques d'accident de décompression.

     

    Un plongeur récréatif qui demeure bien en-deçà des limites de non-déco ne devrait jamais avoir à faire de palier de décompression, sauf en cas d'incident consécutif, la plupart du temps, à une mauvaise planification. Un arrêt de sûreté, sauf en cas d'urgence, devrait pour sa part être fait au terme de toutes les plongées.

     

    Il y a 2 heures, aka74 a dit :

     

    C'est complètement absurde et il n'y a aucune explication logique à cela, mais pour l'instant ma barrière psychologique est bloquée à 20m. 

     

     

    Une des règles cardinales pour éviter les accidents en plongée sous-marine impose de RESPECTER SES LIMITES DE FORMATION ET D'EXPÉRIENCE. Bref, vous êtes actuellement à l'aise de plonger jusqu'à 20 mètres? Inutile de pousser pour l'instant; les choses vont se faire tout naturellement, au moment où elles doivent être faites.

     

    Je vous suggère d'ailleurs d'être particulièrement attentif au choix de vos buddy de plongée: vous ne voulez surtout pas vous trouver hors de votre zone de confort (d'expérience et de formation) en raison d'une quelconque pression sociale. Faites aussi gaffe, à cet effet, aux GP et autres p'tits boss subaquatiques qui pourraient avoir envie de vous faire franchir inutilement vos limites alors que vous n'en êtes pas prêts. Ultimement, la décision de mettre un terme à une plongée ou de remonter à un niveau supérieur vous appartient entièrement et ne devrait être déléguée à personne d'autre que vous.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 7 minutes, Nicolas Duguay a dit :

    Faites aussi gaffe, à cet effet, aux GP et autres p'tits boss subaquatiques qui pourraient avoir envie de vous faire franchir inutilement vos limites alors que vous n'en êtes pas prêts.

     

     

    J'espère que tu penses en disant, de discussion en surface après ou avant un plouf… parce que si jamais le GP ou plus l'emmène plus profond que les 20 m …. le problème est tout autre et nettement plus grave… 

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 15 heures, Nicolas Duguay a dit :

     

    Je pense qu'il y a beaucoup de très bon matériel pédagogique facilement accessible sur le marché; je pense notamment, pour quiconque veut avoir une très bonne base sur l'univers de la plongée et approfondir certaines notions, dont celles relatives à la déco, à l'incontournable "Encyclopédie Padi de la plongée récréative". Un peu cher, certes, mais c'est bientôt Noël... ;) 

     

     

    En fait, tout ce qui sort des protocoles que vous avez appris, que vous soyez jeune plongeur ou plongeur confirmé, devrait vous stresser un brin; c'est salutaire et c'st souvent lorsque ce stress n'est plus là que les accidents les plus bêtes arrivent... 

    Chaque année, on se demande pourquoi des plongeurs de grotte qui ont une expérience monumentale finissent par mourir dans un trou quelconque, en panne d'air... La plupart du temps, c'est parce qu'ils ont dérogé, souvent volontairement, des protocoles... 

     

     

    Un palier de décompression, dans une plongée qui a franchi les limites de non-déco, est un arrêt OBLIGATOIRE qu'on fait à un niveau donné et pendant un temps précis - dicté par les tables ou par un ordi - afin de permettre la dissipation de l'azote résiduel dans les tissus, ceci pour réduire les risque d'accident de décompression.

    Un arrêt de sûreté est un arrêt RECOMMANDÉ qu'on fait systématiquement, dans une plongée qui est demeurée dans les limites de non-déco, entre 10 et 15 pieds et pendant 3 à 5 minutes, afin de permettre la dissipation de l'azote résiduel dans les tissus, ceci pour réduire les risques d'accident de décompression.

     

    Un plongeur récréatif qui demeure bien en-deçà des limites de non-déco ne devrait jamais avoir à faire de palier de décompression, sauf en cas d'incident consécutif, la plupart du temps, à une mauvaise planification. Un arrêt de sûreté, sauf en cas d'urgence, devrait pour sa part être fait au terme de toutes les plongées.

     

     

    Une des règles cardinales pour éviter les accidents en plongée sous-marine impose de RESPECTER SES LIMITES DE FORMATION ET D'EXPÉRIENCE. Bref, vous êtes actuellement à l'aise de plonger jusqu'à 20 mètres? Inutile de pousser pour l'instant; les choses vont se faire tout naturellement, au moment où elles doivent être faites.

     

    Je vous suggère d'ailleurs d'être particulièrement attentif au choix de vos buddy de plongée: vous ne voulez surtout pas vous trouver hors de votre zone de confort (d'expérience et de formation) en raison d'une quelconque pression sociale. Faites aussi gaffe, à cet effet, aux GP et autres p'tits boss subaquatiques qui pourraient avoir envie de vous faire franchir inutilement vos limites alors que vous n'en êtes pas prêts. Ultimement, la décision de mettre un terme à une plongée ou de remonter à un niveau supérieur vous appartient entièrement et ne devrait être déléguée à personne d'autre que vous.

    Je te remercie pour ces retours et conseils.

    Parfois j'ai l'impression que certains plongeurs tech  (avec qui j'ai pu discuter ou plonger) oublient ce qu'est la plongée loisir. 

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 17 heures, val74700 a dit :

     

    Clairement, c'est souvent là qu'il y a le plus de vie.

    Par exemple chez nous, au Léman, les herbiers sont jusqu'à grosso modo 10 mètres. Disons qu'avec la vie en lisière, tout est pratiquement entre 2 et 15 mètres de profondeur.

    Plus bas...c'est le noir (vers 30 mètres), le froid (ça, t'as senti), la vase uniforme, lunaire, et de-ci de là quelques épaves ou point remarquables. 'faut aimer 🤣😉

    Je n'ai pas encore fait le Leman (je ne suis pas très loin), si tu as des spots à me conseiller... ce serait avec plaisir.

     

     

    Il y a 18 heures, caolila a dit :

     

    En lisant ta réponse je constate, oui tu a l'air stressé.

     

    Ce n'est pas la plongée qui me stresse, bien au contraire.

    Mais j'aime pratiquer dans ma zone de confort.

     

    C'est comme le ski (je suis haut-savoyard)... j'adore pratiquer sur piste, en forêt ou en hors piste "balisé".

    Mais dès que je me retrouve avec des potes qui partent en pur hors piste (risque de coulées ou avalanches), sur des arrêtes (précipice) , dans les barres rocheuses (chutes dangereuses) ou en zone à risque (coulées, avalanches, crevasses), ça ne m’éclate plus.

     

    Je suis un sportif pépère :)

    Modifié par aka74

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je n'ai pas dis que c'est la plongée qui te stress ;)

     

    Mais je repète plonge ,plonge, histoire d'étendre ta "zone de confort"

    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 38 minutes, aka74 a dit :

    Je suis un sportif pépère :)

     

    Et tu as bien raison. Si tu y trouves ton compte, il est inutile de prendre des risques à vouloir toujours faire plus.

     

    Prend ton temps dans ta progression si tu estimes que tu en as besoin.

     

    Rappelle-toi qu'avec un N2, tu es de toute façon limité à 20m en autonomie, au-delà il te faut nécessairement un guide.

    Si c'est uniquement la profondeur qui te bloque aujourd'hui, pourquoi ne pas envisager un PA20, afin d'apprendre tout le nécessaire sur l'autonomie et la gestion de la décompression, sans devoir "affronter" la plongée profonde ?

     

    (Je reste pour ma part persuadé que rien ne vaut une vraie formation de plongée, que ce soit un N2 ou un PA20, pour acquérir correctement les différentes notions).

     

    Encore une fois, ce sont des pistes proposées. Le plus important est d'y aller à son rythme. (Et je rajouterai que c'est très sage de ta part, contrairement à certains qui ont tendance à enchaîner les niveaux et se retrouvent à passer le N3 avec une expérience finalement très limitée)

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 11 minutes, DivideByZero a dit :

    Si c'est uniquement la profondeur qui te bloque aujourd'hui, pourquoi ne pas envisager un PA20, afin d'apprendre tout le nécessaire sur l'autonomie et la gestion de la décompression, sans devoir "affronter" la plongée profonde ?

    Merci pour l'info.

    Je pensais qu'avec un niv1 on était limité au PA12... suite à ton message, j'ai vu qu'on pouvais passer le PA20 et le contenu du programme correspond exactement aux question que je me pose.

     

    Bah voilà, ce sera ma prochaine certif :)

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     excellente décision ça te coûtera moins cher que l'encyclopédie padi et en plus tu pourras poser toutes les questions à ton formateur et quand tu seras à l'aise et si ça te dit, tu verras pour aller plus profond.

    A la base, j'avais passé mon N2 parce que quelques épaves en dessous de 20m m'avaient été interdites, aller profond pour dire qu'on est allé profond ça n'a jamais été mon truc.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...