Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Pour plus de sécurité: Connaissance tables de plongée et ordinateur


    Messages recommandés

    Il y a 12 heures, Nicolas Duguay a dit :

     

    Oui, c'est exactement là le but de Padi: "Put Another Diver In"...

    L'approche est très pragmatique, basée sur un désir d'optimiser et de maximiser la formation pour amener de plus en plus de gens à pratiquer sécuritairement le loisir qu'est la plongée sous-marine.

     

    Et honnêtement, ça fonctionne drôlement bien!

     

     

    Je connais des gens qui bossent pour Padi (ou autres) et qui doivent se poser au moins autant de question que vous sur leurs pratiques respectives. 

     

     

    Ça, dit sans méchanceté, c'est très français, cette façon de voir les choses et cette tendance à intellectualiser plein de trucs qui n'ont pas nécessairement besoin de l'être... :) Il n'y a guère qu'en France où un boulanger va philosopher sur ses miches!!! Ça peut en agacer certains, mais moi, perso, je trouve ça limite mignon.

    Une chose est claire, cependant, le pragmatisme très anglo-saxon serait un brin secoué par un prof de plongée qui arriverait en annonçant son désir de transformer les pauvres individus de son cours d'êtres aériens en êtres sous-marins... 

    Mais bon, on a récemment légalisé la marijuana, alors on va peut-être y arriver sous peu... ;)

     

    Le fait qu’un boulanger puisse être un philosophe me ravit. Cela prouve qu’avant d’être un individu reconnu pour ce qu’il fait, il est une personne, avec sa richesse culturelle, sa place dans la société, qu’il est un citoyen à part entière avec sa liberté de penser et de créer.

    Il pourrait être un politique, ou encore un poète.

    Un boulanger qui rimaille ?

    Souvenons-nous de la pièce d’Edmond Rostand, « Cyrano de Bergerac », où Ragueneau, le boulanger intervient dans sa cuisine et conseille ses apprentis

     

    RAGUENEAU, devant la cheminée.

    « Ma Muse, éloigne-toi, pour que tes yeux charmants

    N’aillent pas se rougir au feu de ces sarments !

     

    (À un pâtissier, lui montrant des pains.)

    Vous avez mal placé la fente de ces miches.

    Au milieu la césure, – entre les hémistiches !

     

    (À un autre, lui montrant un pâté inachevé.)

    À ce palais de croûte, il faut, vous, mettre un toit...

     

    (À un jeune apprenti, qui, assis par terre, embroche des volailles.)

    Et toi, sur cette broche interminable, toi,

    Le modeste poulet et la dinde superbe,

    Alterne-les, mon fils, comme le vieux Malherbe

    Alternait les grands vers avec les plus petits,

    Et fais tourner au feu des strophes de rôtis »

     

    Évidemment, ce genre de texte présenté à « KFC », ou à  « Mac Do » a peu de chance de soulever l’enthousiasme des foules.

     

    Tu dis « Une chose est claire, cependant, le pragmatisme très anglo-saxon serait un brin secoué par un prof de plongée qui arriverait en annonçant son désir de transformer les pauvres individus de son cours d'êtres aériens en êtres sous-marins... 

    Mais bon, on a récemment légalisé la marijuana, alors on va peut-être y arriver sous peu » 

     

    Et bien, chiche, secouons !

    Soyons fiers de ce que nous véhiculons.

    Évangélisons les « tribus » lointaines soumises au « fétichisme marchand » (K. Marx).

     

    Chez nous la "culture "est une drogue gratuite.
    Nicolas, nous attendons que tu rejoignes nos rangs.

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 166
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Mon cher Nicolas, il n’est nul besoin de polémiquer et de s’insulter pour avancer dans la pensée et l’analyse. Essayons au contraire de nous enrichir réciproquement. Ayant une culture PA

    Oui. Le fouet sera le prochain ustensile à la mode pour plonger, et certains ici sont  prêts à acheter la formation qui va avec, pour être......meilleurs.

    Erreur, mon Camarade! Les sales rouges ✊défendent le véritable emploi (Avec une vraie qualification et un vrai contrat dans un vrai cadre légal) et luttent 🥊contre la destruction du marché du travail

    Posted Images

    Il y a 17 heures, caolila a dit :

    cela te remet les idées en place…. (mais put...n que cela peut faire mal le froid… )

     

    Grave...bonjour la barre juste au-dessus des yeux !

     

    Il y a 17 heures, caolila a dit :

    je plonge toujours avec un masque de secours dans une des poches de mon étanche…

     

    Pareil.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 16 heures, nanobulle a dit :

     

    Mon cher Nicolas, il n’est nul besoin de polémiquer et de s’insulter pour avancer dans la pensée et l’analyse.

     

    Essayons au contraire de nous enrichir réciproquement.

    ...

    Mais étaient-ce des « plongeurs », au sens où nous l’entendons ?

     

    Chez nous, héritage de notre vision culturelle, le sport, donc la plongée, est un vecteur d’enrichissement et de transformation de l’individu au sein de la société.
    Il en est de même de la culture, des arts.

     

    Nous ne sommes pas des instructeurs mais des « éducateurs ».

     

    Il en résulte que, dans la pratique sportive, nous n’enseignons pas des gestes, mais que nous plaçons nos élèves dans des situations sous contraintes auxquelles ils doivent apporter des réponses adaptées. Nous recherchons des modifications de comportement.

     

    Notre rôle n’est pas de montrer aux élèves ce qu’ils doivent faire mais de les amener à trouver une réponse adaptée aux contraintes imposées.

     

    Pour la plongée, notre but est de transformer des individus « aériens » en « êtres sous-marins ».

     

    À ce point de la discussion, il est pertinent de poser la question : Qu’est-ce qu’un « bon plongeur » ?

    ....

    On se querelle, ou on bâtit ?

     


    Je remercie particulièrement Nano pour avoir tenter de donner de la profondeur au débat.

     

    L’enseignement de la plongée, activité instable par nature pour l’homme, peut se contenter de donner des recettes toutes faites, mais peu aussi former les plongeurs à différentes techniques, ressentis de sorte à ça que le plongeurs s’adapte, personnalise et réagisse au mieux en fonctions des situations rencontrées.

     

    On plonge avec un cerveau, pas seulement avec un ordinateur et un manuel.

     

    C’est aussi ce qui permet de faciliter l’accès à l’activité à toutes les catégories de la population.

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 15 heures, Nicolas Duguay a dit :

    Ça, dit sans méchanceté, c'est très français, cette façon de voir les choses et cette tendance à intellectualiser plein de trucs qui n'ont pas nécessairement besoin de l'être... :) Il n'y a guère qu'en France où un boulanger va philosopher sur ses miches!!! Ça peut en agacer certains, mais moi, perso, je trouve ça limite mignon.

     

    Penser et réfléchir pour comprendre et améliorer ce qu'on fait, autre que "mignon" comme processus et cela rend possible l'évolution...

    " ouvrier---artisan---artiste"

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, jeancri25 a dit :

    tout à fait et je dirait même du modèle associatif français qui, s'il n'est pas unique, est quand même culturellement bien ancré chez nous quelle que soit l'activité.

     

    +1

    Je me souviens d'une amie monitrice à l'étranger qui me disait que ses collègues non-français trouvaient que les touristes français étaient de mauvais clients, à qui il était très difficile de vendre des formations ou des packages PADI.

    La raison est simple: la plupart d'entre eux, pour une petite centaine d'euros par an, ont accès à toutes les formations qu'ils veulent via le monde associatif. Donc difficile de justifier des formations à 300 balles voire plus, peu importe sa qualité.

    Et ce n'est pas une question de mentalité ou de radinerie, juste des systèmes différents.

    Modifié par DivideByZero
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    il y a 1 minute, DivideByZero a dit :

     

    +1

    Je me souviens d'une amie monitrice à l'étranger qui me disait que ses collègues non-français trouvaient que les touristes français étaient de mauvais clients, à qui il était très difficile de vendre des formations ou des packages PADI.

    La raison est simple: la plupart d'entre eux, pour une petite centaine d'euros par an, ont accès à toutes les formations qu'ils veulent. Donc difficile de les appâter avec des formations à 300 balles voire plus, peu importe sa qualité.

    Et ce n'est pas une question de mentalité ou de radinerie, juste des systèmes différents.

     

    Les britanniques, avec leur millier de club BSAC plus associatifs les uns que les autres,  étaient aussi des mauvais clients ? 

     

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 19 heures, cassenoisettes a dit :

    J'ai tranché la question en remplaçant mes lentilles dures par des jetables...si je perds le masque, je continue sans. En dessous de 10° ou en carriere, comme Caolila, deux masques

    Perso, si j'ouvre les yeux avec mes lentilles, je les perds !!😜

    Donc toujours 2 masques

     

    A+

     

    🍺

    Il y a 15 heures, Nicolas Duguay a dit :

    Ça, dit sans méchanceté, c'est très français, cette façon de voir les choses et cette tendance à intellectualiser plein de trucs qui n'ont pas nécessairement besoin de l'être... :) Il n'y a guère qu'en France où un boulanger va philosopher sur ses miches!!! Ça peut en agacer certains, mais moi, perso, je trouve ça limite mignon.


    Une chose est claire, cependant, le pragmatisme très anglo-saxon serait un brin secoué par un prof de plongée qui arriverait en annonçant son désir de transformer les pauvres individus de son cours d'êtres aériens en êtres sous-marins... 

    Mais bon, on a récemment légalisé la marijuana, alors on va peut-être y arriver sous peu... ;)

    Normal que tu réagisses comme ça,,

    Tu n'as pas le niveau pour comprendre 😜

     

    Commence par un peu de pédagogie, cela devrait te détendre et t'ouvrir l'esprit sur ce qu'est : enseigner.

    Tu verras, c'est très diffèrent que d'enchainer des gestes techniques pour être "le meilleur".

     

    A+

     

    🍺

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    il y a 13 minutes, DivideByZero a dit :

    Nous n'avons pas mentionné nos confrères d'outre Manche lors de cette discussion donc je ne saurais répondre :)

     

    Pour infirmer ton hypothèse "fort tissus associatif => fermeture aux systèmes commerciaux" un seul contre exemple suffit.

     

    Si tu penses vraiment que les français sont fermés aux systèmes commerciaux, il faudrait chercher l'explication ailleurs.

     

    Modifié par Invité
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, jeancri25 a dit :

    et surtout comme dit plus haut "put another consumer in"...le but étant de lui vendre tout le reste du catalogue... à l'opposé du modèle français... j'ai passé tous mes niveaux pour 150€ par an... le prix de la licence et de l'inscription au club...

     

    Et pourtant, malgré ce système de pseudo-gratuité, il y a nettement moins de plongeurs per capita en France qu’aux USA, et ce même si ce sont deux pays qui bénéficient tous les deux d’enviables accès aux sites de plongée de qualité. Les faits démontrent donc que la question financière n’a que peu ou pas du tout d’impact sur l’accessibilité du sport et sa popularité dans la population en générale.

     

    Bref, comme souvent avec les lubies gauchisantes, l’intention de démocratisation demeure ce qu’elle est, c’est-à-dire une simple intention. Dans le praxis, pour parler comme un Grec ancien assis sur sa roche à contempler le vide, c’est le système commercial à le nord-américaine qui s’est avéré le plus efficace vecteur de démocratisation de la plongée.

     

    Vous voulez populariser la plongée et la rendre accessible? Cessez de philosopher sur la transformation de l’individu et sur la poussée métaphorique de branchies sur un quelconque Uber-Dupont aquatique, mettez de côté les formations qui n’en finissent plus de finir et offrez un programme simple, efficace, accessible, éprouvé, « interopérable » et reconnu à travers le monde; bref, un cursus similaire à celui de Padi. 

    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, Nicolas Duguay a dit :

    [...] il y a nettement moins de plongeurs per capita en France qu’aux USA

    [...]

     offrez un programme simple, efficace, accessible, éprouvé, « interopérable » et reconnu à travers le monde; bref, un cursus similaire à celui de Padi. 

     

    Pour ta première affirmation, si tu as des chiffres à avancer (à jour idéalement) pour prouver tes dires, merci de les fournir ;)

     

    Pour la reconnaissance de notre programme, jusqu'à preuve du contraire, il l'est grâce au petit logo CMAS sur la carte :rolleyes:

    Pour le reste (simple/efficace/toussa), je pense que depuis le temps c'est peine perdu d'argumenter :)

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, Nicolas Duguay a dit :

    Et pourtant, malgré ce système de pseudo-gratuité, il y a nettement moins de plongeurs per capita en France qu’aux USA, et ce même si ce sont deux pays qui bénéficient tous les deux d’enviables accès aux sites de plongée de qualité. Les faits démontrent donc que la question financière n’a que peu ou pas du tout d’impact sur l’accessibilité du sport et sa popularité dans la population en générale.

    tu te répètes et tu compares l'incomparable une fois de plus... Tu déplaceras plus facilement un étasuniens de 500 km pour aller plonger qu'un Français...

     

    Et comme dans toute réflexion beaufisante, on se braque sur une pseudo démocratisation... Qui te parle de populariser la plongée???

     

    C'est juste une question d'intérêt... je propose régulièrement des baptêmes autour de moi avec peu de résultats. la Franche-Comté est la région la plus éloignée des côtes et la plongée n'intéresse pas les gens, tu peux même leur faire cadeaux de la formation, aucun intérêt pour la plongée, la mer est à 600 bornes! 

    Et que ça te défrise ou pas, le Français, même de droite, pour rester dans ton couplet politique condescendant, est attaché à l'esprit associatif quelle que soit l'activité. On est loin de l'individualisme!

     

     

     

    Modifié par jeancri25
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, Nicolas Duguay a dit :

    Dans le praxis, pour parler comme un Grec ancien assis sur sa roche à contempler le vide, c’est le système commercial à le nord-américaine qui s’est avéré le plus efficace vecteur de démocratisation de la plongée.

    Sources ?

     

    dans le praxis et hors plongée, c'est le système commercial chinois qui actuellement fout en l'air tous les modèles commerciaux anglo-saxons !

    Mais à quel prix .... 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    il y a une heure, iove a dit :

     

    Pour ta première affirmation, si tu as des chiffres à avancer (à jour idéalement) pour prouver tes dires, merci de les fournir ;)

     

     

     

     

    Il y a le rapport de 2014 du Sports and Fitness Industry Association qui donne une estimation pour l'année 2013 :

     

    3,174 million d"americains (1,1% de la population) ont plongé au moins une fois, 2,351 millions entre une et sept fois et 0,823 millions huit fois ou plus.

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 20
        Bonjour, je cherche à faire un stage d’initiation à la plongée sous-marine de plusieurs jours cet été. Pouvez-vous m’indiquer des adresses et des lieux ?
      • 11
        Et voilà, on est tombé dans la fosse en achetant un appareil photo   Notre premier appareil ! Choix: - Olympus TG-6 + Caisson Olympus PT-059 Prévu pour 45m maximum, on compte pas faire de photo plus bas, mais on a cru comprendre qu'on pouvait le descendre à 50m (prof maxi en polynésie) sans le transformer en passoire, pour faire des photos a la remonté. - Eclairage Weefine LG3000 : c'est un anneau qui s'installe au niveau de l'objectif. Ce n'est donc pas un flash
      • 2 330
        ce fil est un sujet collectif. Il a pour but de renseigner succinctement tous ceux qui veulent connaitre au jour le jour les conditions de plongée en Méditerranée Si la modération souhaite bouger ce sujet, no pb, je l'ai mis là sans chercher à le mettre ailleurs. je propose d'indiquer: le lieu de plongée, la date, le site, les conditions de soleil et de vent, et les températures en surface et au fond. si vous avez d'autres idées, ne vous génez pas. merci.
      • 4
        https://actu.fr/grand-est/erstein_67130/bas-rhin-une-plongeuse-meurt-lors-d-un-accident-de-plongee-un-homme-legerement-blesse_41511982.html?fbclid=IwAR3mEdMxbTk4GQ4-qdDALeoT6vh4fHbCUa4NYQsSr30_NEMLMy1xsEqKWyA
      • 1
        Bonjour à tous    Je m appel Fred et j'ai 44 ans, je suis AOW avec nitrox et j'ai une soixantaine de plongée à mon actif .   Je recherche un binôme ou 1 groupe pour 8 ou 10 jours de plongée à partir de 26/27 décembre 2021.   J' ai comme préférence un petit séjour avec plongée du bord et en bateau à partir d'un dive resort à Anilao pour faire de la photo et de la vidéo mais je suis ouvert à d autres propositions.   J ai déjà plongé en binôme autonome.
    ×
    ×
    • Créer...