Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
nanobulle

Est-il envisageable de plonger sans faire de théorie ?

    Messages recommandés

    Par théorie, je m’entends, il ne s’agit pas de ne rien connaître à la discipline, mais de ne pas passer des heures à écrire des équations au tableau, par exemple pour décrire comment on fait de l’eau tiède.

    « Tu prends de l’eau chaude, tu prends de l’eau froide tu mélanges. Si c’est trop chaud tu rajoute de l’eau froide, et ainsi de suite. »

    Faut rester simple.

     

    La question est : qu’avons-nous besoin de savoir pour plonger ?

    Connaître la galerie de nos glorieux ancêtres, Archimède, Boyle, Mariotte, Henry, Haldane, etc. ?

    Peut-on admettre qu’une personne qui ne sait ni lire, ni écrire, ni compter plonge et accède à des niveaux ?

    Actuellement, les rapports  de l’OCDE (rapport PISA), montrent le caractère inégalitaire de l’enseignement en France.

    Doit-on admettre que la plongée en soit une image ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour moi c'est OUI jusqu'au N2... voir même PA40 plus cela commence a devenir critique je pense.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Franchement je trouve qu'il y a bien trop de théorie. 

    Quand je vois en asso' le temps passé là-dessus...c'est à en dégoûter plus d'un.

     

    Plutôt qu'apprendre les lois, dont de toute façon on n'en n'a rien à f%#tre, l'on ferait mieux de passer plus de temps à les appliquer.

     

    Pour comprendre que quand tu vides ta stab' tu coules, et quand tu la gonfles tu remontes...pas besoin de connaître le théorème de...ch'sais plus qui d'ailleurs :petard:.

     

    La surpression pulmonaire...une petite démonstration en piscine avec un ballon de baudruche, comme sur une vidéo sur youtube, serait bien plus explicite et marquante que deux heures de cours soporifiques en salle surchauffée.

     

    L'ADD ... une bouteille de coca pour montrer ce qui se passe lors d'une variation de pression trop brutale...là aussi, ça serait plus...."percutant". Pour les bulles biens sûr. Pour le reste, d'façon, on n'sait pas grand chose au final.

     

    L'orientation....un petit jeu dans un parc (genre course d'orientation), en dispersant quelques objets dont on donne les caps, fait de jour et de nuit...

     

    Et passer plus de temps pour faire des exo' utiles dans l'eau, quitte à expliquer rapidement avant sur un tableau, en quelques minutes...

     

    Après, pour le nitrox, là par contre, 'faut quand même un peu savoir compter....

     

     

    il y a 20 minutes, caolila a dit :

    Pour moi c'est OUI jusqu'au N2... voir même PA40 plus cela commence a devenir critique je pense.

     

    Yes. Dès que ça commence à toucher à la déco' un peu sérieuse...

     

    Connaître "vraiment" son ordi'

    Savoir utiliser un logiciel de plannif', en connaissant les conséquences des modifications des variables...faire des simulations...finalement la déco' peut aussi s'appréhender, et même plutôt bien, sans entrer "à bloc" dans les théories. Juste utiliser correctement les outils existants.

    Modifié par val74700
    • Like 1
    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 14 minutes, val74700 a dit :

    Pour comprendre que quand tu vides ta stab' tu coules, et quand tu la gonfles tu remontes...pas besoin de connaître le théorème de...ch'sais plus qui d'ailleurs :petard:.

     

    Bon ça c'est de la culture générale "Archimède"  ou un truc comme cela

    C'est pas lui qui disait 

    Citation

    Tout plongée dans de l'eau en ressort mouillé

    :petard:

    il y a 17 minutes, val74700 a dit :

    Après, pour le nitrox, là par contre, 'faut quand même un peu savoir compter....

     

     

    meuh non juste recopier des chiffres d'un truc qu'on met devant le bloc avant de plonger, dans le truc qu'on porte au poigné durant la plongée et qui donne les infos …  enfin quand ça beep et clignote ben tu penses a remonter… 

     

    re- :petard:

    • Haha 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon...'faut quand même savoir faire une règle de trois pour pas se gourer dans la MOD avant de faire le gonflage. Après, ça va...les ordi' la donne en général.

    ...mais est-ce vraiment de la théorie ?

     

    On me souffle à l'oreillette que non...Ouf !! 🤣

     

    'tain...on est en pleine réforme de l'enseignement de la plongée là ! 😜

    P'têt qu'on devrait aller faire grêve devant les locaux de la fédé...c'est le bon jour en plus :petard:

     

    • Haha 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    je pense que les N1 de mon club seraient contre la suppression de la théorie vu que les cours sont accompagnés de pizzas et divers breuvages... et ils n'ont rien de soporifiques!

    C'est aussi l'occasion de se retrouver en dehors de l'eau et de faire plus amples connaissance.

     

    il y a 40 minutes, val74700 a dit :

    Et passer plus de temps pour faire des exo' utiles dans l'eau, quitte à expliquer rapidement avant sur un tableau, en quelques minutes...

     

    Donc en fait avec tous les exercices, au final tu as fait 2h de théorie à sec... 

     

    Comme dit plus haut, connaître les lois et nos glorieux ancêtres, c'est surtout une question de culture générale et certains en sont avides. 

     

    On ne peut pas se passer de théorie même si c'est sous forme de démonstrations concrètes mais ça doit rester un plus et pas une fin en soit.

     

    et caolila le théorème d'Archimède c'est pas ça c'est :

    tout corps plongé dans une baignoire fait sonner le téléphone!

    • Thanks 1
    • Haha 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Une petite étude que j’ai faite récemment à propos du MFT 

     

     

    N1 / PE20

    N2 / PA20

    N2 / PE40

    N3 / PA40

    Principes de physique simples, flottabilité, variation de pression et de volume (les principes sont présentés sans calcul)

    Notion de pression, force et surface : incidence de chacune de ces notions en fonction des autres. Variation de pression et de volume. Calculs simples en relation avec les prérogatives : consommation, autonomie en gaz. Flottabilité et calcul de poids apparent.

    Flottabilité, prise en compte de l’augmentation de la profondeur d’évolution et impact sur l’équilibre, les calculs viennent en appui de la démonstration et ne constitue pas un outil d’évaluation.

    Notions de physique en lien avec les prérogatives, calculs de consommation et d’autonomie en gaz permettant de planifier la plongée.


    Pour le N1, il est précisé « Les connaissances théoriques sont évaluées lors des mises en situations pratiques. Il n’y a pas d’examen écrit. L’accent est mis sur la prévention »

     

    Il y a bien une progressivité demandée aux enseignants de sorte à faciliter l’accès à tous.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La théorie en plongée n'a de raison d'être que pour des applications pratiques, dans le but de générer des comportements sécuritaires dans l'eau. Au-delà, on est dans le superflu. La théorie d'un N1 se fait en échange libre sur deux heures maxi au bord de l'eau. On charge trop la barque, en général.

    • Like 1
    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, jeancri25 a dit :

    caolila le théorème d'Archimède c'est pas ça c'est :

    tout corps plongé dans une baignoire fait sonner le téléphone!

     

    C'est pour cela qu'on a inventé le portable

     

    PS: Je ne la connaissais pas celle la… on en apprend tous les jours,   

    Je dois donc réviser mon point de vu : La théorie cela sert :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, jeancri25 a dit :

    Comme dit plus haut, connaître les lois et nos glorieux ancêtres, c'est surtout une question de culture générale et certains en sont avides. 

     

    Y'a pleins de chouettes bouquins pour ça, et même pour aller plus loin, plus vite, qu'avec la théorie des niveaux, si le coeur "en dit" (ce que j'ai fait).

     

    il y a une heure, jeancri25 a dit :

    On ne peut pas se passer de théorie même si c'est sous forme de démonstrations concrètes mais ça doit rester un plus et pas une fin en soit.

     

    La théorie de la pratique, d'accord avec toi. Et pour ça pas besoin de pousser très loin, ni de faire une infinité d'exo' de table (par exemple).

     

    il y a une heure, berny a dit :

    La théorie en plongée n'a de raison d'être que pour des applications pratiques, dans le but de générer des comportements sécuritaires dans l'eau. Au-delà, on est dans le superflu. La théorie d'un N1 se fait en échange libre sur deux heures maxi au bord de l'eau. On charge trop la barque, en général.

     

    Voilà 👍

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Selon moi, la théorie est indispensable pour comprendre les différents phénomènes auxquels on est soumis durant la plongée et après. 

    Mais il ne faut pas que cette théorie devienne un but en soi et se transforme en masturbation intellectuelle .

    On se fout un peu de savoir si ce sont Gay-Lussac, Boyle, Mariotte ou Tartempion qui ont édicté une loi physique.

    Ce qui est important, c'est de comprendre les causes e les effets que cette loi physique recouvre.

     

    Je me souviens des cours théoriques du P3 sur la physiologie durant lesquels le moniteur M3 (médecin de son état ) a interrompu le candidat moniteur qui se perdait dans les méandres du système lymphatique :

    -"dis-moi, tu es médecin ?"

    -"euh... non..."

    -"tu donnes un cours à des étudiants en médecine ?"

    -"euh... non..."

    -"bon, ben alors on s'en fout un peu de tes trucs... arrête de leur raconter des trucs que tu ne comprends pas et qui ne les intéresse pas !"

     

     

    • Like 2
    • Thanks 1
    • Haha 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    oui mais.. non mais oui. Bon plus simplement ça dépend aussi du public à qui on s'adresse et des questions qui sont posées. Dans mon club sur un campus mais ouvert à tous le monde on a souvent des préparations P1 bac+5 ou plus. Alors expliquer pourquoi dégonfler son gilet à la remonté et le gonfler à la descente s'accompagne souvent d'exemples un peu plus détaillés qu'une simple affirmation. A mon avis (et je le partage) il faut être attentif, ne pas montrer qu'on est les meilleurs mais savoir répondre aux interrogations.   

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 2 minutes, gerard91 a dit :

    on a souvent des préparations P1 bac+5 ou plus.

     

    avec ce genre de public les formations passe relativement vite.. les bases sont là. Il n'est nécessaire d'expliquer  la multiplication.

     

    A l'opposé j'ai côtoyé durant des cours théoriques des niveaux nettement plus, comment dire, moins avancés :D et la cela devient très vite galère. Beaucoup d'élèves s'ennuient a mourir c'est une réel perte de temps.

     

    Il y a aussi le cas du "prof" qui se la joue et raconte de vrais conneries a 10 élèves qui le prennent pour "dieu de la plongée"...  idem tu t'"en..de" rapidement

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, val74700 a dit :

    Y'a pleins de chouettes bouquins pour ça, et même pour aller plus loin, plus vite, qu'avec la théorie des niveaux, si le coeur "en dit" (ce que j'ai fait).

    oui mais pour en revenir au départ du sujet, si tu laisses ce soin au " coeur en dit"... tu prives certains de cette culture.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, nanobulle a dit :

    Actuellement, les rapports  de l’OCDE (rapport PISA), montrent le caractère inégalitaire de l’enseignement en France.

     

    Doit-on admettre que la plongée en soit une image ?

    La plongée n'ayant pas un caractère "obligatoire" , mais plutôt "passionnel" , je vois mal comment son enseignement pourrait-être inégalitaire.

    Qui plus est, le choix de formation étant possible, commercial pour la "Fast Fuc***, pardon Learning",  associatif pour le "Must Diving", notre futur plongeur franco-français ne devrait jamais se trouver en situation d’échec !

     

     

    Et toc, mon bon Nano 🤣, j'ai remis 5€ dans la machine pour relancer le "bouzin" 🤭

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...