Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
val74700

plongée solo

    Messages recommandés

    Bon, j'espère que ça ne va pas partir en live sur le sujet avec une bataille manichéenne, là n'est pas la question.

     

    Ceux-ce qui plonge solo, en milieu ouvert (j'exclus épaves et sout' de fait) avec un bi avec isolateur central :

     

    Vous plongez isolateur fermé, pour une redondance parfaite ?

    Ou vous prenez le "risque" de partir ouvert, en sachant bien évidemment le fermer seul ?

    Et là, j'exclus de fait ceux qui partent en solo en bi sans savoir fermer leur isolateur.

     

    Je rappelle que c'est "sans plafond".

     

    Perso', je partirais blocs séparés. Qui sait si le moment venu j'arriverai à refermer ?!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pourquoi pas plonger solo en mono? avec une petite déco 50 % histoire de pouvoir la prendre en backup a partir de 20 m 

    En se fixant 40 m max et pas trop de palier 

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 34 minutes, caolila a dit :

    Pourquoi pas plonger solo en mono?

     

    Tsssss...tu me déçois là 🤨

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Là ou c'est autorisé, pourquoi pas? En mono, déja fait, no problem.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    le sujet est intéressant... moi je dirais que le mieux ce serait de partir avec bouteilles séparées (bi isolées ou sidemount ?) et d'alterner au cours de la plongée régulièrement, pour ne pas avoir de surprise  si une des bouteilles à un soucis... mais bon après j'ai aucune expérience perso, mes plongées solo je les ai fait en mono, mais en me fixant une limite de 5m avec occasionnellement une pointe un peu plus bas.

    Juste une réflexion que je me suis faite en plongeant avec des sidemounteux.

     

    Après une mono + une déco pourquoi pas... J'avoue que ça me trotte dans la tête pour avoir une 15L et une 5L à la maison.

    mais bon je n'irai pas en 50% sur la petite... et je passerai d'une bouteille à l'autre en cours de plongée (en tirant plus longtemps sur la grande).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Plonger solo ne signifie pas forcément plonger profond.

    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 16 minutes, generalpingouin a dit :

    le sujet est intéressant... moi je dirais que le mieux ce serait de partir avec bouteilles séparées (bi isolées ou sidemount ?) et d'alterner au cours de la plongée régulièrement, pour ne pas avoir de surprise  si une des bouteilles à un soucis...

     

    Pareil.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, val74700 a dit :

    Ceux-ce qui plonge solo, en milieu ouvert (j'exclus épaves et sout' de fait) avec un bi avec isolateur central :

     

    Milieu ouvert, cela exclut la plongée avec décompression. Les formations "solo" chez SDI ou "self reliant" se font dans ce cadre. Remplacer un plafond de tôle ou de calcaire par des paliers, cela revient au même. 

     

    Il y a 1 heure, val74700 a dit :

    Vous plongez isolateur fermé, pour une redondance parfaite ?

     

    Quand je pratiquais en ouvert, en dorsal avec bi isolable, je plongeais manifold ouvert, sans alternance de détendeur. Je savais être capable de fermer le manifold en cas de fuite sur la robinetterie. Je prenais aussi une "buddy tank", en gros un bloc de plus pour remplacer l'équipier et la possibilité de partage de gaz.

     

     

    Il y a 1 heure, val74700 a dit :

    Perso', je partirais blocs séparés. Qui sait si le moment venu j'arriverai à refermer ?!

     

    Dans ce cas, c'est un problème. Tu ne pratique pas dans une configuration, si tu n'es pas sûr de maîtriser à minima les procédures "vitales" même en cas de stress... et surtout en cas d'urgence réelle. 

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, val74700 a dit :

     

    Tsssss...tu me déçois là 🤨

    Meuh non … Je me refuse a passer au bi pour des raisons financieres, je trouve "débile" de m'équiper, mon but est de passer au recycleur.

     

    Plonger solo oui en mono (parce que j'ai rien d'autre) mais avec bloc(s) de déco pour la redondance…  Bref du sidemount avec un bloc sur le dos en plus ….:)

     

    Pour des plongées loisirs a voir du poisson tranquille dans la zone des 20 m max, avec pourquoi pas une descente plus profond au début   

     

    Par contre je me vois mal dans cette config faire de "vrais" plongées avec déco obligatoire 

    Modifié par caolila

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 15 minutes, stef75 a dit :

    Dans ce cas, c'est un problème. Tu ne pratique pas dans une configuration, si tu n'es pas sûr de maîtriser à minima les procédures "vitales" même en cas de stress... et surtout en cas d'urgence réelle. 

     

    Je les pratiques, à chaque plongée je fais "modified V-drill" en surface, plus quasi à chaque plongée aller toucher mes robinets au fond, juste un aller-retour, vérifier que j'arrive bien les atteindre et les tourner, plus régulièrement un V-drill en retour de plongée, après les paliers.

     

    Malheureusement (ou heureusement), je ne me suis jamais retrouvé en situation d'urgence réelle, pour quelque raison que ce soit, donc ça, c'est l'inconnue pour moi...

     

    il y a 19 minutes, stef75 a dit :

    Je prenais aussi une "buddy tank"

    Je retiens l'idée. Mais dans ce cas, ça revient, si l'on y regarde de plus près, à partir blocs fermés : un tout gros dans le dos et un petits sur le côté.

     

    il y a une heure, generalpingouin a dit :

    Après une mono + une déco pourquoi pas... J'avoue que ça me trotte dans la tête pour avoir une 15L et une 5L à la maison.

    mais bon je n'irai pas en 50% sur la petite... et je passerai d'une bouteille à l'autre en cours de plongée (en tirant plus longtemps sur la grande).

     

    Un peu comme ça :petard:

     

    il y a 13 minutes, caolila a dit :

    Plonger solo oui en mono (parce que j'ai rien d'autre) mais avec bloc(s) de déco pour la redondance…  Bref du sidemount avec un bloc sur le dos en plus ….:)

     

    Ben du coup c'est plus en mono 😜

    • Confused 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Il y a 2 heures, val74700 a dit :

    Vous plongez isolateur fermé, pour une redondance parfaite ?

    Ou vous prenez le "risque" de partir ouvert, en sachant bien évidemment le fermer seul ?

    Et là, j'exclus de fait ceux qui partent en solo en bi sans savoir fermer leur isolateur.

    Ben ça dépend...

    Il faut essayer, essayer et réessayer....

    Si tu arrives toutes les fois à attraper le robinet, tu peux y aller avec le pont ouvert... mais comme dit plus haut, avec des plongées raisonnables. 

    Si c'est plus tendu, tu fermes le pont.

     

    Par contre, plonger pont fermé implique d'autres mécanismes comme l'alternance des détendeurs qui est à acquérir et qui doit devenir un réflexe. 

     

     

    Il y a 2 heures, val74700 a dit :

     

    Je rappelle que c'est "sans plafond".

     

    Perso', je partirais blocs séparés. Qui sait si le moment venu j'arriverai à refermer ?!

    Ben justement...

     

    Bon, pour ma part la question du pont a été réglée il y a longtemps. 

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, val74700 a dit :

    Je les pratiques, à chaque plongée je fais "modified V-drill" en surface, plus quasi à chaque plongée aller toucher mes robinets au fond, juste un aller-retour, vérifier que j'arrive bien les atteindre et les tourner, plus régulièrement un V-drill en retour de plongée, après les paliers.

     

    Bonne idée... :)

     

    il y a une heure, val74700 a dit :

    Malheureusement (ou heureusement), je ne me suis jamais retrouvé en situation d'urgence réelle, pour quelque raison que ce soit, donc ça, c'est l'inconnue pour moi...

     

    Vois le "buddy tank" comme une assurance vie. Pas comme une solution à un problème. Pour les cas même d'urgence, tu as les procédures associées à ton matériel. Procédures que tu maîtrise. 

     

    il y a une heure, val74700 a dit :

    Je retiens l'idée. Mais dans ce cas, ça revient, si l'on y regarde de plus près, à partir blocs fermés : un tout gros dans le dos et un petits sur le côté.

     

    Tu perds tout ton gaz dorsal (cas improbable de rupture des deux cotés du manifold... c'est compliqué à faire mais admettons...), tu as un bloc de secours.

     

    Tu prends trop de temps à fermer un robinet qui fuit (stress, incapacité à identifier l'origine de la fuite), tu isole, tu fais ce que tu peux pour respirer sur le bloc qui fuit, il te reste encore deux blocs (le bloc isolé et le secours). Ça peut être utile...

     

    Ça devient indispensable quand tu as un plafond :)

     

    Je ne suis justement pas d'accord pour dire qu'un bi isolable est "un seul bloc". C'est une caricature qu'on entend souvent vers chez nous mais ce n'est AMHA pas la réalité 🍹

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, val74700 a dit :

     

    Je les pratiques, à chaque plongée je fais "modified V-drill" en surface, plus quasi à chaque plongée aller toucher mes robinets au fond, juste un aller-retour, vérifier que j'arrive bien les atteindre et les tourner, plus régulièrement un V-drill en retour de plongée, après les paliers.

     

    Tu y arrives des deux cotés ? main gauche main droite ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Perso, je plongeais solo qu'avec mon bi10, pas en mono. 

    Par contre je plongeais manifold ouvert.

     

    Maintenant je le fais en recycleur :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, stef75 a dit :

     

    Milieu ouvert, cela exclut la plongée avec décompression. Les formations "solo" chez SDI ou "self reliant" se font dans ce cadre. Remplacer un plafond de tôle ou de calcaire par des paliers, cela revient au même. 

     

    C'est le point important, que le plafond soit physique ou physiologique, c'est ça qui change tout.

     

    @berny a raison, solo ne rime pas forcément avec profondeur : des plongées solo entre 5 et 20 mètres juste avec une 12 litres et un détendeur j'en ai fait un paquet, tu as un soucis , tu remontes et si il faut en larguant le bloc.

     

    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...