Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Erreurs (?), ADD et caisson


    Messages recommandés

    il y a 4 minutes, Nicolas Duguay a dit :


    Et si je dis ce que j'en pense, de cette affaire, on va encore m'accuser de foutre le bordel dans le forum... 

     

    Bah oui et non, le sujet est tellement gros qu'il y a matière.

    On pourrai accuser le systeme comme semble le vouloir nics, mais le systeme fait que le DP fixe les paramètres des plongées. 

    A mon sens ca relève d'une faute de jugement. Clairement la régulation et l'interdiction à tout va, à l'anglo-saxone, ca me gonfle (PADI).

    Ce n'est pas parceque le systeme le permet que c'est un objectif (descendre à 40 et empiler du pallier en etant PE40 inexperimenté).

    il y a 10 minutes, Nicolas Duguay a dit :


    Et si je dis ce que j'en pense, de cette affaire, on va encore m'accuser de foutre le bordel dans le forum... 

     

     

    Je pense qu'on peut illustrer tous les chapitres de "under pressure" avec ce récit 🤩

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 111
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Et après ça, on me demande pourquoi je suis farouchement opposé à votre système des PE40... 25 plongées,  de la peine à se stabiliser et on les envoie par 40m de fond dans le bleu...  @clic,

    Bonjour,   Merci de rapporter ici cette histoire.   Comme @la philoche, j'aurais quelques doutes sur la réalité de l'ADD, mais la conduite à tenir a été la bonne.   Par c

    Et si je dis ce que j'en pense, de cette affaire, on va encore m'accuser de foutre le bordel dans le forum...   

    Moi je retiens un truc positif… tu t'en es bien tiré enfin vous 2... :bravo:

    bon pour la suite.

     

    Je rejoins d'autres intervenants, le  DP et/ou GP n'a vraiment pas assuré… 

    Pour moi c'est un regroupement de choses a ne pas faire… 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    il y a 25 minutes, Lagos a dit :

    Clairement la régulation et l'interdiction à tout va, à l'anglo-saxone, ca me gonfle (PADI).

     

     

     

    Ce qui caracterise la plongée dans la plupart des pays anglo-saxons est justement le minimalisme, voir absence, de régulations et interdictions.

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 4 minutes, shapeshifter a dit :

     

    Ce qui caracterise la plongée dans la plupart des pays anglo-saxons est justement le minimalisme, voir absence, de régulations et interdictions.

     

     

     

    Padi AOW la plongée, c'est no-deco.

    Ici t'es PE40 tu peux envoyer 30 minutes de pallier youpala.

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Alors déjà un grand merci à toi pour ce partage, ca n'est pas toujours évident d'étaler un moment difficile sur la place publique, et en plus ici il y a toujours un petit risque de s'entendre dire que c'est de sa propre faute.

     

    Sur le fond j'ai une ou deux question : tu dis que vous avez plongé dans votre club habituel, du coup est-ce que vous aviez déjà plongé avec ce guide ?

    Dans tous les cas, en étant un habitué du club, l'encadrement devrait échanger et s'informer si vous avez effectivement des problèmes de stabilisation. Dans la mesure où ce club vous connaissez je serait moins critique sans vous avoir vu sous l'eau sur le fait de vous envoyer à 30m avec 25 plongées, cela dit une plongée avec 10 minutes de paliers obligatoires ça commence à être engagé...

     

    La réaction du guide "c'est pas ma faute" me fait un peu sursauter, en fait pour être clair, ça ne peut être que sa faute. Quand tu guide et que qqun derrière se tape un essoufflement, c'est que tu n'as pas assez fait attention.

    Derrière le "moi je palmais pas tant que ça" (sous entendu "vous êtes des fiottes") est typique du mec qui n'a pas compris que la plongée n'est plus militaire...

     

    Sur ta réaction, tu as eu la bonne, rien à dire. De toute façon tu ne vas pas laisser ta chérie partir en bouchon vers la surface.

    Sur sa formation perso je n'utilise jamais et je n'enseigne jamais avec la purge lente, c'est personnel mais je trouve qu'on a absolument aucun feeling et qu'en cas d'urgence c'est catastrophe assurée. Après une fois qu'on a la tête en bas il faut de toute façon arriver à chopper la purge basse et c'est pas toujours instinctif.

     

    La chaine de support me semble largement surdimensionnée mais c'est du typique "cover my ass" : le club dans le doute appelle les pompiers, qui t'envoient à l'hosto, qui te met au caisson. Dans tous les cas le raisonnement qui motive tout ca c'est "c'est pas la peine à 99,99% mais si jamais on tombe sur le 0,01% on nous reprochera de pas l'avoir fait".

     

    Au final vous en êtes quittes pour un avertissement sans frais et vous avez sans doute plus appris que sur toutes vos autres plongées réunies :).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    il y a 4 minutes, Lagos a dit :

     

    Padi AOW la plongée, c'est no-deco.

    Ici t'es PE40 tu peux envoyer 30 minutes de pallier youpala.

     

    PADI AOW est une formation air, 40m sans déco. Ce n'est pas PADI qui va empêcher un AOW d'aller à 140 au trimix ni permettre à un N2 de faire autant.

     

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci à @clic pour son compte-rendu.

     

    il y a 24 minutes, Matt a dit :

    La chaine de support me semble largement surdimensionnée mais c'est du typique "cover my ass" : le club dans le doute appelle les pompiers, qui t'envoient à l'hosto, qui te met au caisson. Dans tous les cas le raisonnement qui motive tout ca c'est "c'est pas la peine à 99,99% mais si jamais on tombe sur le 0,01% on nous reprochera de pas l'avoir fait".

     

    Ou alors, plus simplement « c'est pas la peine à 99,99% mais si jamais on tombe sur le 0,01% le plongeur sera traité et d'éventuelles complications seront évitées ».

    Modifié par Pp_y
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je ne sais pas comment c'est typiquement abordé dans le système français, mais qu'un plongeur non-autonome avec uniquement 25 plongées d'expérience puisse se sentir apte à enchaîner les plongées avec beaucoup de décompression, il a fallu à quelque part dans le processus de formation une certaine désinvolture, pour employer un euphémisme, au niveau de l'enseignement des risques liés à la déco, non?

     

    Ensuite, c'est clair que le DM en charge ici n'a pas bien fait son travail d'encadrement et qu'il est allé trop profond, trop longtemps, avec des plongeurs qui n'avaient pas assez d'expérience pour ce type de plongées.

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, Lagos a dit :

    C'est là ou se situe le problème. Comment on peut envoyer un PE40 avec des problèmes de flota avec 25 plongées au compteur empiler 20 minutes de déco? 

     

    Dans ma boutique c'est 15m de DTR en plongée loisir. Donc c'est pas dans les clous... 

    il y a une heure, Nicolas Duguay a dit :

    Je ne sais pas comment c'est typiquement abordé dans le système français, mais qu'un plongeur non-autonome avec uniquement 25 plongées d'expérience puisse se sentir apte à enchaîner les plongées avec beaucoup de décompression, il a fallu à quelque part dans le processus de formation une certaine désinvolture, pour employer un euphémisme, au niveau de l'enseignement des risques liés à la déco, non?

     

    Ensuite, c'est clair que le DM en charge ici n'a pas bien fait son travail d'encadrement et qu'il est allé trop profond, trop longtemps, avec des plongeurs qui n'avaient pas assez d'expérience pour ce type de plongées.

     

    Je dirais surtout un manque de formation. La plongée avec déco implique une approche des questions psychologiques... En plus des procédures qui doivent être maîtrisées avant. Je parle en connaissance de cause. J'ai expérimenté le stress en mer et sous terre... Trop vite, trop profond, trop loin... Au moins ça vaccine quand tu dois encadrer ;)

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 6 heures, clic a dit :

    pied et mains opposés, ce qui correspondrait à la disposition de la moelle, m'a-t-on dit.

    En effet, cotés différents, ça exclu une atteinte cérébrale unique.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Petite précision, le palier de 20 minutes était sur une autre plongée, dans un autre club, sur une autre île. On nous avait dit de bien faire attention à notre ordinateur au briefing, car c'était tout de même la troisième plongée de la journée (cela relève peut être aussi de l'inconscience pour des PE40 à ~20 plongées, mais à aucun moment le DP ne s'en est ému), mais une rencontre avec les dauphins a fait oublier la mise en garde et le temps de palier s'est accumulé pendant ce temps...

     

    @Matt Nous avions plongé 2 fois avec ce guide, une fois à nos débuts et une fois il y a à peine 2 semaines, sur une plongée à 20m. Il nous avait d'ailleurs dit que nous avions fait des progrès que ce soit en conso ou en stabilisation. 
    Maintenant que j'y pense cela dit, j'avais déjà trouvé la plongée rythmée la dernière fois que nous avions plongé avec lui..

     

    @Nicolas Duguay Je ne sais pas si le système français est le même que le polynésien, mais la théorie du niveau 1 s'est restreinte à 3 feuilles Word avec quelques bases en pression, profondeur, barotraumatismes et accidents. Il n'y a eu aucune théorie papier pour le PE 40, on nous a juste appris à reconnaître une narcose et les gestes associés, et lire un ordinateur de plongée. A aucun moment le risque de la déco est évoqué, tant que les paliers sont respectés... Pour les questions psychologiques évoquées par @stef75, on repassera.

     

    Je comprends à lire tous vos messages que nous avons surement voulu aller trop profond, trop vite, sans avoir accumulé assez d'expérience auparavant. Ce qui est surprenant, c'est que personne sur place n'ait tiqué sur le fait de vouloir et pouvoir passer son PE40 au bout de 10 plongées, et d'aller faire des dérivantes à 40 mètres au bout de 20 plongées...
    Nous allons surement reprendre plus lentement quand je pourrais à nouveau plonger, réviser les bases et sans doute se pencher sur la théorie du niveau 2 qui a sans doute fait défaut ici...

    Modifié par clic
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    @clic Un grand merci pour ton CR de votre expérience. Je te félicite pour ta gestion de cette plongée. L’assistance portée à ta binômette. Et encore plus pour avoir signaler à la surface ton mal-être. Ce qui à permis une excellente prise en charge avec des conséquences bien amoindries.

     

    Comme d’autres ici, je suis réservé voire critique sur plusieurs points.

     

    S’agissant de votre formation, je suppose N1 minimum 4 à 5 plongées.

    Quelques exploration avant le PE40, minimum 4-5 à nouveau.

    PE40, j’espère un minimum de 6-7 ploufs. Avec de la théorie ?

    Pourtant obligatoire. Je renvoie au Manuel de Formation Technique

    Donc sur 25 plongées, un minimum 12 en plongées techniques (de formation).
    Cela ferait des formations avec le strict minimum de plongées pour valider le cursus.

     

    Maintenant, s’agissant des explorations ou plongées d’expérience, là aussi on peut s’interroger.

    Le reste en explo dont déjà avec des déco importantes, 20 min pour la 3ème du jour, c’est énorme.

    Donc sans vraiment stabiliser, votre formation, on vous fait enchaîner des plongées engagées très rarement pratiquées par les plongeurs loisirs.

     

    Si j’ai bien compris vous attaquiez la seconde plongée en moins de 24h, voir bcp moins. Intervalle de surface à vérifier. Car la veille après midi, plouf à 25m. Heure de sortie ? Pour descendre, dans la matinée suivante (heure de début ?) à 40m et une DTR de 14 min.

     

    Clairement, il y a des soucis de planification et d’adaptation au niveau des plongeurs (DP) et d’adaptation de la conduite de palanquée en fonction du contexte et des plongeurs « encadrés » (GP).

     

    En tant qu’encadrant, on ne plonge pas pour soi, mais pour les autres. 
    Il y a tant de belles choses à voir en restant beaucoup plus longtemps sous l’eau en no-deco.

     

    Clairement, il y a eu un accident de plongée. ADD ? C’est toujours très difficile à le démontrer.

     

    En restant mesuré, il y a donc des points d’amélioration dans la pratique formatrice et exploratrice de ce club.

     

    A l’avenir, en tant que plongeur, apprenez à dire non.

    Évitez les explo répétées avec de la deco.

    2 plongées par 24h. Du plus au moins profonds.

    Vous êtes en pays chaud, hydratez-vous !!!! Avant et après.

    Et pourquoi pas, du Nitrox ?

    Allez chercher le complément de formation qu’il vous manque, théorique et pratique.

     

    Enfin, plongez pour vous faire plaisir. La plongée n’est pas une compétition.

     

     

     

     

     

    Modifié par PlongeurSDF
    Ton dernier message, modifié quelques éléments ci-dessus.
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @clic une question : après la plongée, ta chérie a t elle confirmé qu'elle trouvait que ça allait trop vite et qu'elle était essoufflée ?

     

    Pour l'un comme pour l'autre : l'essoufflement c'est vraiment très sérieux en plongée, a un certain seuil tu panique et tu pars comme un malade vers la surface, autant te dire que c'est l'accident quasi assuré et que pas grand monde pourra te rattraper.

    Dès que vous sentez que vous êtes dans le rouge ne pas hésiter a arrêter tout effort, bien ventiler et dire au guide de se calmer.

    Personne ne vous en voudra jamais.

    • Like 2
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @PlongeurSDF Mon carnet n'étant pas très rempli, ça va aller vite : 4 plongées de niveau 1, 6 plongées d'explo, 5 plongées de PE40, et direction Rangiroa pour 5 plongées en 2 jours (24 puis 27 mètres le premier jour, 24, 41 puis 26 le lendemain... toutes avec le même club et le même mono), et depuis 2 plongées par semaine. En tout 25 plongées sur 2 mois et demi, dont 9 cours théoriques, 10 en comptant le baptême...
    Pour l'intervalle de surface de ce weekend, sortie de plongée la veille à 15 heures, et retour sous l'eau le lendemain à 11 heures. Nous n'aurions pas du se lancer dans une plongée profonde avec ces 2 heures manquantes à l'intervalle de 24 heures, mais vu nos plongées passées à Rangiroa (voir ci-dessus) nous n'avions pas réalisé la gravité de la chose.

    En tout cas, cette expérience nous a permis de mieux cerner les risques de la déco, car en respectant les paliers et les précautions d'usage (s'hydrater, éviter les efforts, éviter les profils de plongée à risque) nous pensions être à l'abri. Encore une fois, nous avons clairement manqué de formation et de théorie. Et nous serons plus critiques à l'avenir sur nous-mêmes et nos plongées.

     

    @Matt Oui, elle l'a même dit au moniteur qui lui a répondu qu'il n'allait pas vite et que le problème venait d'un manque de stabilisation de sa part. 
    J'ai moi-même du gérer dans d'autres plongées mon essoufflement  (lié à une mauvaise respiration, des gestes parasites, une gopro...), mais d'un naturel peu anxieux, j'ai toujours réussi à garder mon calme et récupérer au bout d'un moment (tout en assassinant ma bouteille). J'avais depuis appris à éviter ce genre de problèmes en adaptant mon palmage, mes gestes et ma respiration. Je n'aurais pas du suivre l'allure du moniteur lors de cette plongée, j'aurais me serais évité ces ennuis, et j'aurais ralenti le rythme pour tout le monde, et surtout pour ma compagne.

    Il s'agissait par contre pour elle de son premier essoufflement. En voyant sa conso, le GP l'a juste pris sur son détendeur, mais n'a pas fait de pause et nous avons continué à palmer, elle n'a du coup pas pu se reposer et récupérer. Entre le stress de l'essoufflement, et le stress de mettre fin à la plongée du groupe entier, elle a perdu tous ses moyens quand elle a commencé à remonter... Au moins elle n'était pas en panique totale et n'a pas palmé vers le haut.

    Je pense que la leçon est apprise (dans la douleur) pour tous les deux : essoufflement égal à je me repose, et vous m'attendez.

    Modifié par clic
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 14
        Voici le cas d’un plongeur traité par oxygénothérapie pour une douleur au pouce.   Contexte : ce plongeur recycleur plonge 3 fois durant un week-end : 2 plongées en diluant air dans la zone des 30 à 40m le samedi , la dernière plongée dimanche matin au diluant trimix dans la zone des 55m. Pas de plongée l’après-midi. Les gaz sont conformes aux profondeurs, les protocoles de remontée et de désaturation sont tous respectés. 2 à 3 h après la sortie de l’eau, le pl
      • 2
        https://www.varmatin.com/technologie/les-applications-sont-multiples-un-caisson-hyperbare-pliable-et-autonome-mis-au-point-a-bandol-657536   🐓🇫🇷
      • 3
        Salut   Ci dessous une visite virtuelle du Caisson Hyperbare de Brest par le Dr Anne Henckes et une présentation sur les ADD traités à Brest sur les 10 dernières années (Stat 2010-2018). Très bonne vidéo !    Vidéo faite dans le cadre du salon virtuel de la plongée du Cibpl Comité Ffessm Bretagne - Pays de la Loire        
      • 55
        Bonjour,  Je souhaite investir dans du nouveau matériel photo à savoir caisson + appareil. En appareil, je compte prendre un Sony rx 100, sûrement le 5, mais pour le caisson j'hésite encore entre deux modèles.  Lequel me conseilleriez vous entre le caisson nauticam et le caisson isotta?  Merci par avance 
      • 19
        Bonjour,    Je sais que ce sujet à déjà été traité plusieurs fois mais je n'ai pas trouvé mon bonheurs dans les différents posts. Je viens de recevoir un Olympus TG-6 (merci papa noël), du coup je vais devoir investir dans un caisson. Je suis novice en matière de photo sous-marine, je me pose donc la question de savoir vers quel caisson m'orienté. Sachant que je plonge essentiellement en Bretagne et que vu la visibilité qui nous arrive d'avoir de temps en temps je pense que je vai
    ×
    ×
    • Créer...