Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
asije

Plongée en eaux chaudes et claires qui sera la dernière pour moi

    Messages recommandés

    Bonjour à tous,

     

    Un retour d'expérience sur ma dernière ( et ultime plongée) qui a eu lieu en décembre dans les eaux chaudes et claires des Maldives. Au programme plongée peu profonde pour voir les requins nourrice. C'est la première plongée pour moi dans le club en question, avec matériel loué sur place ( donc ajustement pas fait). La mise à l'eau et la descente se font assez rapidement jusqu'à la zone des 15 mètres où les requins nourrice arrivent rapidement de toute part.

    Dès le début de la plongée je cherche à réajuster mes poids et la stab, mais il y a beaucoup à voir dans la zone et je n'ai pas l'occasion de me "poser" 2 mn pour régler mes petits soucis matériels. Le détendeur me semble un peu dur et 5 mn après le début je commence à toussoter. Une fois, puis une deuxième  fois, puis en salve quelques minutes plus tard.

    A ce stade je ne me sens pas à l'aise pour continuer ( sans toutefois qu'il y ait quoi que ce soit de très alarmant) et j'indique une fin de plongée pour moi au DM.

    Nous remontons tranquillement ( moins de 10 m/mn), mais  à partir des 5 mètres les choses se gâtent et je n'arrive plus à respirer. Nous atteignons la surface et je commence à retirer tout mon équipement (combinaison à fermeture dorsale comprise) pour pouvoir respirer plus librement. Le bateau arrive dans la foulée et je suis mise sous O2 puis emmenée vers le dispensaire de l'île pour de nouveau une bonne dose d'oxygène. Au bout d'une heure les symptômes disparaissent et je suis transférée dans la capitale pour une radio pulmonaire de contrôle avant mon retour en France prévu 3 jours plus tard .

    Bilan: Radio des poumons OK

    Bilan cardiologique exigé par l'hôpital NOK: syndrome coronarien aigu avec artère coronaire obstruée à 70% et donc pose de stent en urgence.

     

    En conclusion: il s'agit pour les puristes certainement d'un accident "en "plongée, mais où le facteur déclenchant a été sous l'eau. Le déroulé de l'accident et les symptômes initiaux correspondent beaucoup à un oedème pulmonaire d'immersion là où aucun des symptômes traditionnels sensibles de l'infarctus ( en tout cas identifiables par le grand public) ne s'est produit. Pour ma part aucun risque cardiaque n'avait été identifié jusque là et il a fallu l'insistance de l'équipe médicale maldivienne pour que tous les tests  soient effectués. Enfin, les quelques minutes entre la fin de remontée et le retour sur le bateau pouvaient être très accidentogènes ( impossibilité de respirer, risque de panique et de noyade) et chaque petit élément qu'il soit de formation préalable, d'assistance binôme ou matériel revêt un caractère vital.

    Donc bonnes plongées à tous et restez très vigilants face aux signaux faibles

     

     

     

     

    • Sad 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Un grand merci à toi pour ce descriptif détaillé et utile de ton accident.

     

    Je te souhaite une récupération la plus complète possible et il reste beaucoup de choses à vivre même avec une contre-indication définitive à la la plongée.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Asije, merci du récit de ta situation, pour laquelle tu n'as aucune responsabilité.

    J'ai une pensée pour ton binôme qui a du -lui aussi- trouver la remontée très longue pendant que le DM poursuivait la plongée avec ses plongeurs ...

     

    Je suppose que tu vas continuer l'évaluation de ta situation. Après, je ne suis pas cardiologue et je ne sais pas si ton problème est vraiment une contrindication définitive à la plongée. Il faut sans doute intégrer un cardiologue plongeur dans le pool de médecins.

    Si tu auvais aimé continuer, j'espère que le jugement médical sera moins radical que définitif.

    Mais l'essentiel est ce premier diagnostique ait été bien posé.

    Bon courage pour la suite, la plongée n'est pas tout...

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour ce témoignage de cas d'OPI.

    Courage !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 11/01/2020 à 15:44, asije a dit :

    ... Le détendeur me semble un peu dur et 5 mn après le début je commence à toussoter. Une fois, puis une deuxième  fois, puis en salve quelques minutes plus tard.

    A ce stade je ne me sens pas à l'aise pour continuer ( sans toutefois qu'il y ait quoi que ce soit de très alarmant) et j'indique une fin de plongée pour moi au DM.

    Nous remontons tranquillement ( moins de 10 m/mn), mais  à partir des 5 mètres les choses se gâtent et je n'arrive plus à respirer. Nous atteignons la surface et je commence à retirer tout mon équipement (combinaison à fermeture dorsale comprise) pour pouvoir respirer plus librement. Le bateau arrive dans la foulée et je suis mise sous O2 puis emmenée vers le dispensaire de l'île pour de nouveau une bonne dose d'oxygène. Au bout d'une heure les symptômes disparaissent et je suis transférée ...

    Bonsoir,

     

    Merci de ton récit.

     

    Tu nous rapportes ici une description très caractéristique d'un Oedème Pulmonaire d'Immersion (OPI).

     

    Sur les informations que tu donnes, je ne suis pas sûr du tout que tu ai réellement fait un syndrome coronarien aiguë (SCA). L'obstruction coronaire à 70% a certainement contribué à faciliter l'OPI, mais ce n'est pas un argument suffisant pour parler de SCA.

     

    Il s'agit bien d'un accident de plongée : survenu pendant l'activité, déclenché par l'activité.

    Modifié par Scubaphil

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci à toi pour ce CR en te souhaitant un excellent rétablissement.

    Chapeau pour la prise en charge qui t’as probablement éviter le pire.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour et merci pour vos messages,

    @Scubaphil : le diagnostic du cardiologue a été posé après dosage de la troponine et échographie. Après est-ce que l'atteinte cardiaque était la cause ou la conséquence de l'oedème pulmonaire , c'est une autre question

    @emmanuelC et @PlongeurSDF : le groupe était constitué de 3 palanquées de 2 à 3 plongeur + 1 DM dans chaque palanquée. La prise en charge a été immédiate par le DM ( + retour des autres plongeurs au bateau) et le centre de plongée a été particulièrement proactif dans l'organisation du suivi médical.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Top. Merci Asije de la précision, bravo au DP et au DM alors.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...